L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    avatar
    Kido Gee
    Shinobi Errant

    Messages : 6
    Expérience : 20

    L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    Message par Kido Gee le Mer 5 Sep 2018 - 16:34



    Je me rends toujours à Takigakure le coeur lourd, après tout c’est là qu’a vécu l’un des sédentaires pour lequel j’ai toujours eux le plus respect, mais c’est aussi et surtout ici qu’il est mort et alors qu’à l’horizon la ville commence à se découper du lointain pour se faire plus précise à chaque pas, je sens un goût amer en bouche et je dois retenir quelques larmes.
    Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres, il marque l'anniversaire d’une date sombre, celle où la vie a commencé à poursuivre son chemin sans Miyagi Tsubasa.
    En réalité c’est la raison de ma présence future à Takigakure no Sato, je compte prendre le temps de lui accorder recueillement et respect.
    Après tous la plus grande forme de respect que je puis avoir envers lui, c’est faire en sorte qu’il ne disparaisse jamais de ce monde en le gardant intacte dans mes souvenirs et le savoir qu’il m’a transmis.

    La cascade se fait de plus en plus proche, je peux déjà sentir l’humidité dans l’air augmente progressivement au fur et à mesure que je m’en rapproche, mes sens en alerte, je remets en place mon énorme sac de voyage d’un coup d’épaule.
    Et sourit en imaginant déjà le regard de la majorité des gens qui n’ont pas encore eux la “chance” de croiser un Guide.
    Notre travail requiert beaucoup de matériels en tous genres aussi la majorité des gens hallucine devant la taille de nos sacs de voyage qui ont plus l’air tailler pour emmener avec soi le contenu d’une maison qu’autre chose.

    Mais bon il faut bien ça pour les périples que nous devons souvent accomplir, je laisse donc mon esprit vagabonder pendant que mes sens reste en alerte et très rapidement j’arrive devant le bassin qui reçoit la cascade de Takigakure, je retire mon sac de mes épaules et jette un coup d’oeil à la position du soleil, bon la mi-journée est encore loin, mais d’ici à ce que j’ai fini mon ascension le soleil sera à son zénith.
    Pour me préparer à la tache qui va bientôt m’incomber, je commence par une préparation physique, et pour détendre les muscles de mon dos et mes épaules je vais me placer sous la cascade afin que le courant de l’eau me détende.

    Je profite ainsi de ce massage naturel pendantes quelques minutes avant de revenir, trempé, mais prêt à grimper, en soi’ascension me faisant passer sous la cascade autant être déjà mouillé avant de commencer, ça m’évitera d’être surpris bien que cela rende l’ascension plus compliquée.
    Les Ninja qui gardent le village m’ont déjà détecté et surement déjà vérifier mon identité à l’heure qu’il est, mais je sais aussi qu’ils ne m’aideront pas et donc que ce soit en cas de chute ou autres je ne pourrais compter que sur moi-même.

    Ma pioche rudimentaire en main droite, je commence mon ascension avec mon sac accrocher à moi au niveau de la taille par des cordes, j’ai besoin de toute l’amplitude des mouvements de mes épaules et mes bras pour grimper efficacement, je ne peux donc pas avoir de sac sur le dos.
    Nul besoin d’aller vite, j’ai tous mon temps et à partir du moment ou mon sac ne touche plus le sol la chute peut-être mortelle, donc y aller mollo et jouer dès mes atouts physiques est donc primordiale.

    Après plusieurs longues heures d’escalade j’arrive enfin à l’entrer du village où me rejoignent deux ninjas, je finis de tirer mon sac jusqu’à moi puis me tourne vers eux avec un grand sourire.

    “ Bien le bonjour messeigneurs Shinobi, Kido Gee du Rogutoreda; “
    Ils se regardent et hochent la tête avant de s’écarter légèrement afin de me laisser passer.

    Si je ne connaissais pas quelques ninjas je partirais du principe qu’ils sont tous désagréable et hautain, mais peut-être que c’est juste dans les conditions de la mission de garder les limites du village.
    Dans tous les cas je remets mon paquetage sur le dos et quand enfin je passe la porte de la ville, le soleil m’indique que j’ai raté son zénith, tant pis pour le déjeuner je le prendrais après ma visite, car si je perds du temps je ne pourrais pas avoir le temps de me recueillir sur la tombe de Tsubasa-Sensei.

    À peine mon pied se pose sur le sol dallé de la ville qu’une inquiétude sourde me prends, je me sens presque suffocant ici, mais je peux le supporter, je ne suis pas là pour longtemps enfin si tout se passe bien, car si ma principale raison d'être ici est personnelle, j’ai quand même du travail à faire ici, mais ça peut attendre demain.

    Je parcours les rues surveillant chaque mouvement que mes yeux parviennent à saisir, très vite j’arrive dans une zone moins fréquentée et je sais que la stèle pour les disparus de la guerre d’il y a deux ans et non loin.
    Mon regard se pose dessus et toute suite j’ai des larmes qui montent aux yeux, bien entendu il y a quelques personnes déjà présentes, ce jour est malheureusement partagé par un certain nombre de personnes donc c’est compréhensible

    Des larmes me montent aux yeux, je tente de les réprimer, mais quelques-unes m'échappent et roulent sur mes joues alors que je prie pour le salut de son âme et la prospérité de son dojo et surtout au bien-être de sa fille.
    Penser aux morts est une chose, mais il ne faut pas oublier de louer les vivants encore parmi nous et qui partagent les mêmes épreuves que nous

    Après un bon moment mon ventre me rappelle à l’ordre, “ va manger ! “ m'hurle-t-il à plein gargouillis, n’écoutant donc que mon second cerveau je ramasse mes affaires et me dirige vers une des rares bonnes adresses que j’ai ici, un petit bouiboui en général peu fréquenté mais avec de la bonne nourriture et surtout de la bonne boisson.
    avatar
    Miyagi Hikaru
    Shinobi de Taki

    Messages : 41
    Expérience : 145

    Re: L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    Message par Miyagi Hikaru le Jeu 6 Sep 2018 - 14:28

    L'anniversaire
    Miyagi Hikaru & Kido Gee
    C'était ce jour-là de l'année. Celui où le précédent maître du Katsujinken, Tsubasa Miyagi est mort durant la guerre. Hikaru comptait aller se recueillir sur sa tombe, comme l'année dernière et avait pour le coup, dit à ses élèves qu'il n'y aurait pas cours aujourd'hui. Non, aujourd'hui c'était le recueillement. Hikaru était donc vêtue d'une élégante robe noire et grise, toute en sobriété et avait également un bonsaï, qu'elle allait déposer sur sa tombe. Le temps n'était pas spécialement au beau fixe, mais ce n'était pas très grave, elle ne comptait pas y rester des heures non plus, elle avait malheureusement des choses à faire.

    Le village grouillait toujours autant d'activité, il ne s'arrêtait jamais et il y avait toujours quelque chose à y faire. En ça, le concept de village ninja était plutôt bien  : il y avait  toujours quelque chose à faire et on était en sécurité, à l'intérieur. Mais pour combien de temps ? La guerre était finie depuis deux ans avec la victoire de Taki, mais il y avait toujours des tensions. De plus, l'affaire de la mort du Shodaime Takikage n'était pas encore résolue. Autrement dit, la confiance  n'était pas de mise partout et c'était plutôt dérangeant. Il n'y avait plus qu'à espérer que les coupables soient démasqués rapidement.

    Il y avait déjà quelqu'un, sur les lieux, ce qui surprit légèrement Hikaru. C'est en s'avançant qu'elle comprit qui c'était : Gee, un marchand itinérant qui était un élève occasionnel du dojo. Il avait fait tout ce chemin juste pour se recueillir ? C'était plutôt surprenant.

    - Bonjour Gee, comment vas-tu?

    Des salutations plutôt sommaires, alors qu'elle s'installait pour prier, pour le repos de l'âme de son père. Elle n'allait cependant pas parler, pour ça, elle reviendrait plus tard.Non, elle priait simplement, ne laissant transparaître aucune émotion notable sur son visage. Elle pensait à beaucoup de choses, cependant : est-ce qu'il était fier d'elle ? Comment réagirait-il face à la situation du village ? Et dire qu'à l'époque, il avait sans doute toutes les réponses aux questions qu'elle se posait. C'était plutôt triste, qu'il soit mort aussi tôt, mais elle ne pouvait rien y faire, malheureusement. Il fallait avancer désormais, elle ne pouvait pas pleurer éternellement.

    - Que dirais-tu d'aller dans un bar ou un restaurant pour discuter et manger ? Il est presque midi, après tout.

    Cela  ne la dérangeait pas, d'avoir un peu de compagnie avec qui parler. Et puis, de ses souvenirs Gee semblait sympathique, alors pourquoi pas ? Dans tous les cas, elle n'avait rien de mieux à faire, alors autant parler du bon vieux temps avec un condisciple. Les propos échangés seraient certainement intéressants. Enfin, s'il acceptait son invitation, bien sûr.


    Dernière édition par Miyagi Hikaru le Mer 12 Sep 2018 - 10:14, édité 1 fois
    avatar
    Kido Gee
    Shinobi Errant

    Messages : 6
    Expérience : 20

    Re: L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    Message par Kido Gee le Ven 7 Sep 2018 - 22:35



    La faim me tenaillant gentiment le ventre je m'apprêtais donc à quitter le cimetière afin de me rendre à un endroit pour me restaurer, mais je n’ai pas le temps de me retourner qu’une voix qui ne m’est pas inconnue m’adresse la parole.

    Je tourne donc la tête vers la jeune femme qui m’a adressé la parole, j’aurai dû me douter que je la voie ici aujourd’hui, peut-être que j'espérais passer suffisamment vite pour ne pas la croiser… Il faut dire qu’à part l’art des Miyagi, nous n’avons pas grand-chose en commun et n’avons jamais vraiment pris le temps de communiquer plus que de raison.

    Mais je ne compte pas être malpolie envers elle, après tous je lui dois le respect, elle est techniquement mon sensei à présent vu qu’elle a repris le dojo.Aussi je m’incline légèrement et me place à côté d’elle pour prier, en réalité je ne suis pas croyant, mais il faut toujours faire comme les locaux, c’est la première règle de survie dans une agglomération.

    Je m’agenouille et joint les mains et reste ainsi aussi longtemps qu’elle, lorsque enfin elle cesse de prier, je fais de même et me remets debout avant de prendre mon sac pour le soulever d’une main en passant une des sangles sur mon épaule droite quand elle parle à nouveau, pour me proposer de manger avec elle.
    Refuser est tentant, mais vu que je vais aller manger quelque part si j’ai les malheurs de l’y croiser plus tard, elle va très mal le prendre et l’insulte n’en sera que plus grande.Bon je me tourne vers elle et sourit, enfin essaye ça ressemble surement plus à une grimace qu’à un sourire, mais ce sera suffisant.


    - Bien sur, j’allais y aller en plus, laisse moi t’inviter

    Je lui indique donc de passer devant afin d’ouvrir la voie et compte bien lui emboiter le pas, après tout autant marcher à son niveau afin de pouvoir parler… même si j’ignore ce dont je pourrais lui parler… misère.


    avatar
    Miyagi Hikaru
    Shinobi de Taki

    Messages : 41
    Expérience : 145

    Re: L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    Message par Miyagi Hikaru le Sam 8 Sep 2018 - 11:34

    L'anniversaire
    Miyagi Hikaru & Kido Gee
    Le jeune homme priait aux côtés de celle qui était désormais sa sensei. Enfin, dans l’optique où il souhaitait continuer à recevoir l’enseignement. Dans tous les cas, c’est pendant un certain moment qu’Hikaru resta dans cette position, pour le repos de l’âme de son père. Elle prenait d’ailleurs très soin de cette tombe, ainsi que celle de sa mère, qui était un peu plus loin. C’était la moindre des choses, puis, après un moment décida de se lever, tout en proposant à Gee de manger avec elle. Ce qu’il accepta, en précisant que c’était lui qui l’inviterait. Soit, refuser serait une offense.

    -Très bien, comme tu voudras.

    Ainsi, le plus jeune suivait son aînée, qui connaissait la ville bien mieux que lui, bien évidemment. Heureusement, c’était relativement calme, tout autour d’eux et elle pouvait s’entendre penser. Mais de quoi est-ce qu’elle pouvait bien parler avec lui ? Excepté le Katsujinken, ils n’avaient pas vraiment de points communs. L’une était ninja d’élite, l’autre était un simple marchand. Militaire et civile, en somme, responsabilités et liberté. Deux opposés.

    - Alors Gee, tu continues de pratiquer ?

    Ce n’était pas sur un ton accusateur, simplement une question. Il n’avait peut-être pas le temps, après tout. Il faut dire que les marchands étaient en constants déplacements et leurs journées harassantes. Ce ne serait donc pas spécialement étonnant qu’il laisse son entraînement de côté pour privilégier son travail. Et puis, même s’il le continuait, il n’avait pas d’instructeur avec lui, donc fatalement son entraînement serait biaisé.

    Finalement, les deux connaissances s’arrêtèrent à un restaurant de ramens. Pas cher et calorique comme il le fallait.  Il s’agissait d’un petit restaurant à l’écart et à l’ambiance assez chaleureuse, dans un style très traditionnel. Parfait

    - Au fait, les affaires vont mieux, depuis la fin de la guerre ?
    avatar
    Kido Gee
    Shinobi Errant

    Messages : 6
    Expérience : 20

    Re: L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    Message par Kido Gee le Mar 11 Sep 2018 - 10:39



    Nous déambulons dans les rues, mon gros sac me rend particulièrement voyant mais  je fais en sorte de déranger le moins de gens possible malgré tout.Et reste à bonne hauteur pour pouvoir discuter avec Hikaru-Sensei qui d'ailleurs n'attends pas pour entrer dans le vif du sujet, je dis bien du sujet car en effet à part les art-martiaux… nous avons que peu en commun.

    - Eh bien je fais énormément d'exercices qui me permettent de travailler les mouvements vu que sur la route je passe autant de temps à marcher qu'à réparer des trucs ou autres.Et en général le soir avant de me coucher je retravaille tous les katas que l'on m'a enseignés et quelques coups que j'ai développés ou appris avec les rencontres et le temps.
    En soit les affaires se portent bien, c'est triste a dire mais la guerre nous à indirectement servie vu que cela force plus de transition de marchandise de matière première.
    ... Et le dojo, ça se passe bien, vous ne manquez pas d'élèves ?  


    La première leçon que j'ai apprise c'est que la vie est l'essence des arts martiaux pour se battre efficacement il ne faut pas chercher des choses complexes, non il faut aller au plus simple de ce qui fait de nous qui nous sommes.
    Du moins c’est la manière la plus naturelle pour se défendre bien sûr, je me doute bien que les arts ninja sont tous sauf naturel pour la majorité des gens et pourtant son efficacité n'est plus à prouver.

    Au final je me demande toujours comment Hikaru peut maintenir l'équilibre entre sa vie militaire et le fait de devoir reprendre le dojo de son père, je sais bien que comme sa mère était un ninja chacune des deux aspects de sa vie est donc très importante pour elle.
    Mais ce doit être compliqué à mettre en place et organiser je suppose.

    Bref nous arrivons dans le quartier marchand de la ville celui que je connais le mieux au final, quand je m'arrête en ville il s'agit toujours de l'endroit où je passe le plus de temps afin de refaire mon stock de matériels et consommables, un guide n'est efficace que s'il est équipé convenablement et ça implique de nombreuses heures de préparations en tous genres.

    Du coup je me sens un peu moins étouffé par la ville, même s'il va me falloir un verre ou deux avants de pouvoir mettre fin à cette sensation désagréable dans le creux de mon estomac.

    Je suppose également que nous sommes près du but de notre marche vu que nous arrivons bientôt à la partie plus gustative du marché avec les bonnes odeurs de nourriture et boissons en tous genres qui m'arrivent rapidement aux narines.
    Ouai j'ai vraiment les crocs.
    avatar
    Miyagi Hikaru
    Shinobi de Taki

    Messages : 41
    Expérience : 145

    Re: L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    Message par Miyagi Hikaru le Mer 12 Sep 2018 - 10:30

    L'anniversaire
    Miyagi Hikaru & Kido Gee
    Parfait, il continuait donc à s’exercer et à essayer d’aller plus loin. Même si évidemment il y avait de grandes chances que son entraînement comporte certaines lacunes. Enfin, il était inutile de le lui faire remarquer, après tout, il en avait sans doute confiance, ou alors il prendrait la mouche. Inutile de se brouiller pour un détail de la sorte. Hikaru écoutait donc ce qu’il disait à propos de son commerce, que la guerre avait aidé à être particulièrement lucratif. Logique.

    - Certains disent que l’argent n’a pas d’odeur, et je suis en partie d’accord. Même s’il y a des limites à ne pas dépasser, il est tout à fait normal pour un commerçant de profiter des situations de ce genre pour faire tourner leur commerce. Moi-même j’ai un peu plus de disciple qu’’avant, avec la fin de la guerre. Il n'y a pas à avoir honte.

    En effet, beaucoup de jeunes s’étaient mis en tête d’apprendre les arts-martiaux, à défaut de pouvoir apprendre le ninjutsu. Heureusement, avec la direction pacifiste de son village, il n’y en avait que peu qui râlaient concernant son enseignement, mais ils n’étaient pas inexistants non plus. C’était très dur de composer avec eux, mine de rien et elle avait même dû en renvoyer un, qui avait été trop violent, lors des exercices. Dommage, il avait un bon potentiel, mais comme il n’écoutait pas…

    Enfin, il était temps de rentrer dans le restaurant de nouilles afin de pouvoir manger tranquillement, tout en continuant la discussion. Alors qu’Hikaru s’installait, elle prit la carte afin de choisir quoi prendre. Quelque chose qui calerait bien l’estomac tout en étant pas trop gras. Elle reprit la parole afin de continuer la discussion. Après tout, puisqu’il voyageait, il devait avoir vu tout un tas de pays, depuis la dernière fois.

    - Comment vont les autres pays ? En ce moment, je n’ai que peu de temps libre et je n’ai pas vraiment le temps de partir en excursion. J’espère que Kazan se tiendra à carreau, désormais.

    Il y avait encore quelques points inquiétants et qui pouvaient raviver les flammes de la guerre, comme l’identité de l’assassin du premier Takikage.  Mais au moins, avec la défaite qu’avait essuyée le Volcan, ils y réfléchiront à deux fois avant d’attaquer de nouveau.  Enfin, c’est ce qu’elle espérait.
    avatar
    Kido Gee
    Shinobi Errant

    Messages : 6
    Expérience : 20

    Re: L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    Message par Kido Gee le Lun 17 Sep 2018 - 10:02



    Hochant doucement la tête aux paroles d'Hikaru, je réfléchis à ses dires, bien sûr que la guerre est une bonne occasion de faire de l'argent mais c'est aussi beaucoup de risques.
    En temps de guerre il n'y a que nos meilleurs guide qui travaille car le risque de devoir affronter des ninjas est bien trop grand.

    Du moins dans le ou les pays concernés
    Aussi pour ma part je n'étais pas proche du pays des canyon pendant les assauts de Kazan sur Taki.
    J'aurai presque pu perdre mon sourire de façade devant tant de fatalité si nous n'étions pas arrivé à un restaurant de nouilles.

    L'éventualité de rassasier ma faim a tendance à dissiper tous mes regrets du moment.
    Je la suis donc à l'intérieur elle qui se déplace avec l'aisance d'une habituée.

    Une fois la table choisie je m'installe en face d'elle et prends à mon tour la carte en espérant y trouver un type de nouilles ou so-ba que je n'aurai pas encore goûté.
    Elle reprend la parole, me posant une question… délicate.
    L'association des libres marchands est soumise à un ordre de confidentialité il y a donc des choses que nous ne sommes pas censés mentionnés et qui sont généralement en lien avec les divers villages cachés ainsi que les transactions que nous y faisons.

    Je pose du coup la carte, j'ai trouvé quoi prendre et réfléchis quelques secondes à comment lui répondre.

    - Hum, eh bien il n'y a pas mal de choses dont je ne peux pas parler, mais dans l'ensemble je peux te dire que la majorité des bourgs et petits villages ne savent pas grand-chose de ce qu'il se passe dans les villages cachés et pourtant ils sont toujours les premiers à tout perdre en cas d'attaque.
    Donc oui j'espère aussi qu'il n'y aura plus de batailles


    Bien sûr je pourrai toujours rentrée dans des détails météorologiques ou saisonniers mais c'est un ninja elle doit même savoir des choses que moi-même n'est jamais perçu durant toutes ces années de voyages.

    Le serveur vient prendre nos commandes je lui souris et lui fait part de ce que je vais prendre.
    C'est-à-dire le tempura ramen du chef, il me semble pas l'avoir déjà goûté celui-là.

    Puis je me tourne vers Hikaru, attends patiemment qu'elle donne sa commande et lorsque le serveur est reparti je reprends la conversation.

    - Alors du coup quand donnez-vous cours ?
    Je verrai pour passer régulièrement durant mon séjour ici, enfin si vous le voulez bien ?


    C'est à force de parler que je m'en suis rendu compte je ne suis pas son élevé et elle peut très bien refuser de m'entraîner si elle le souhaite, elle n'a aucun dû envers moi, pas plus que Miyagi-sensei.

    Enfin bon je lui souris, toujours comme je peux, même si la je suis bien plus à l'aise, l'odeur ambiante de nourriture me détend et le fait de parler arts martiaux tout en mangeant me met naturellement de bonne humeur.
    avatar
    Miyagi Hikaru
    Shinobi de Taki

    Messages : 41
    Expérience : 145

    Re: L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    Message par Miyagi Hikaru le Mar 25 Sep 2018 - 13:53

    L'anniversaire
    Miyagi Hikaru & Kido Gee
    Il ne pouvait pas parler de tout, ce qui était assez normal. Après tout, il n'était pas omniscient et même si ça avait été le cas, elle comprenait toutefois que le jeune homme décide de garder certaines choses pour lui. Tant qu'elle avait une idée générale, c'était bien suffisant pour elle. Plus de bataille hein ? Cela semblait un peu idéaliste, mais bon, pour l'heure il n'y avait en effet pas vraiment de bataille... pour le moment. Mais il y avait des chances pour que ça reprenne, bien que pour le moment les villages pensaient leurs plaies et reprenaient des forces. Restait encore à savoir qui ferait le premier mouvement. Elle espérait que ce ne serait pas Taki.

    Le serveur enfin là, Hikaru pouvait passer commande. La jeune femme décida de prendre un plat assez simple, à base de viande et de légumes de saison. Pas très excessif niveau coût, ça lui tiendrait un moment. Elle n'était pas spécialement sur la paille et ce n'était même pas elle qui payait. En bref, autant manger normalement.

    - Je donne cours assez souvent, bien qu'en tant que Jōnin j'ai beaucoup de responsabilités. Généralement, c'est un peu tous les jours ou tous les deux jours. C'est intéressant et les élèves sont bien disciplinés, donc je n'ai aucun mal à faire les deux.

    En effet, elle ne pouvait pas se plaindre de ses élèves elle avait de la chance. Dans certains endroits, c'était bien pire et elle pouvait donc se concentrer parfaitement sur les cours. Parfois, elle se demandait ce que ça aurait été, avec des personnes plus dures de la feuille. Sans doute qu'elle aurait pas mal de difficultés pour enseigner.

    - Tu peux venir quand tu veux, Gee, il n'y a aucun souci. Tant que tu respectes les principes du Katsujinken, tu seras toujours la bienvenue.

    Elle n'allait pas lui dire non,après tout. Aucune raison de le faire, sauf si bien sûr elle apprenait de sales choses à son sujet mais dans tous les cas, ça n'était pas le cas. Kido Gee était une bonne personne, il n'y avait donc pas lieu de s'inquiéter. Buvant tranquillement dans son verre d'eau, Hikaru reprit laparole, s'interrogeant bien sur les futurs projets de son élève.

    - Je suppose que tu repartiras vite pour ton commerce. Dans tous les cas, essaie d'éviter Kazan. Après leur défaite, j'ai entendue dire qu'ils étaient sur les nerfs et tu pourrais y faire de mauvaises rencontres. Ce serait bête de te faire agresser pour un regard de travers.

    Contenu sponsorisé

    Re: L'anniversaire [Miyagi Hikaru ]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov 2018 - 18:01