Quelle direction prendre ? [ft. Rihan(na) Kaguya]

 :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato :: Le Capitole Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hiyari Yukito
Jōnin de Kiri
avatar
Expérience : 555
Messages : 157
HRP - timeline:
 

La cérémonie avait tiré sa fin, le Hiyari avait quitté les lieux avant que cela soit terminé. Il ne pouvait finalement pas supporter ce triste spectacle, même si son comparse en était la victime. Bien que le jônin ne montrait pas spécialement ses émotions, c'en était trop pour lui. Pourquoi avoir organisé tout cela pour introduire le nouveau seigneur de Kiri ? Etait-ce vraiment indispensable de montrer tout ça à la population ? Qu'est ce qu'il manigançait ? Toutes ces questions que se posait Yukito devaient obtenir une réponse et fissa.

Le Capitole, cette bâtisse tant désirée par Shinichi avait finalement vu le jour après lui. Pas sûr qu'il aurait approuvé ce genre de choses vis à vis de l'exécution publique, mais les morts n'ont pas leur mots à dire. C'est donc d'un pas nonchalant que Yukito se rendit au bâtiment, avec la ferme intention de repartir avec l'esprit moins encombré.

Je viens voir le Nidaime Mizukage. fit le Hyari aux soldats gardant la porte du Capitole. Les deux se regardèrent, puis laissèrent entrer le jônin sans rechigner. Il gagnait en reconnaissance depuis quelque temps, et Yukito devait admettre que cela lui facilitait bien des choses.

Frappant deux coups à la porte, le Hiyari se permit d'entrer et fit face au bureau du Mizukage. Lui qui aurait bien voulu voir le Shodaime ou même Shirome derrière, faisait face à l'homme que le peuple avait décidé d'élire pendant l'absence dûe à Mofubuki et ses envies meurtrières.

Bonjour. dit Yukito d'un ton neutre. Nous devons parler, homme dont j'ignore le nom.

La porte du bureau était fermée, et celle des discussions venait tout juste de s'ouvrir.

Qu'est ce que tout cela signifie ? A peine arrivé, vous vous faîtes déjà remarquer par cette décision que je ne comprend guère. Expliquez-moi, je vous prie.

Pas une fois il ne l'avait appelé par son rang. Pour le Kirijin, le titre de seigneur se méritait. Or là, il ne le méritait pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 165
Messages : 5
L’événement a très probablement marqué les esprits et c’est très bien ainsi. Je ne compte pas me reposer sur les faits de mon prédécesseur et encore moins sur la réputation - anciennement sanguinaire mais aujourd’hui plutôt peace and love - de mon clan. Aussi, la guilde des marchands m’a bien fait comprendre que des décisions radicales et dignes de ma personne doivent être prises. Que dire de plus si ce n’est que les autorités de ce pays m’ont donné carte blanche ? Si à leurs yeux, je suis le plus à même de gérer la Brume, c’est que cela doit être le cas. Seulement, qu’ils ne pensent pas qu’ils puissent me contrôler ou me modérer. Les auteurs de tout cela paieront et je n’hésiterais pas à annihiler tous leurs descendants afin de nettoyer un peu plus ce monde de ce sang impur qui a osé pénétrer sur nos terres.

Ayant à gérer les affaires du village, je me dois de rester dans les bureaux du Capitole, somptueusement dessinés par les architectes engagés par le Shodaime. Une bonne chose, cela a tendance à bien booster le moral des subalternes. Je parle bien sûr du changement - pour le meilleur et non le pire. Que le doute et les interrogations assaillent l’esprit de mes sujets ne m’étonne guère, je comprendrais leurs appréhension sans peine. Quelqu’un frappe à la porte puis entre. Je n’ai bien entendu pas besoin d’autoriser la personne à pénétrer ici, tout le monde sait que je suis ici et j’ai été nommé pour régler les problèmes de Kirigakure. Seul mon sourire accompagne les paroles de mon interlocuteur puis les miennes.

Bonjour à toi, Yukito.

Tutoiement, prénom, aucune entrée en matière car je suis du genre à aller droit au but. Je ne lui en veux pas de ne point connaître mon nom, il est vrai que j’étais un peu ailleurs ces derniers temps. Après tout, celle que l’on nomme Mofubuki n’est qu’une des nombreuses épines plantées dans le pied du pays de l’Eau. Elle fut leur épreuve, j’avais les miennes autre part.

C’est très simple, cela signifie que je ne tolère pas l’insubordination, la trahison, les ambiguïtés. Tout ce qui a pour trait ou se rapproche d’une défaillance à la communication entre les troupes du villages. Je ne désire pas voir naître un deuxième Shirome, visiblement instable d’après ce qu’en disent les rapports, c’est pourquoi je préfère mettre les choses au clair tout de suite : la mort attendra ceux qui se mettent en travers du chemin de Kirigakure no Sato.

Ces paroles dites, c’est sans mouvement brusque que je me lève et me place devant la baie vitrée, laissant se déposer mes iris sur le village caché par la brume. Un court instant de silence proposé avant de me retourner vers le Hiyari, toujours en souriant doucement.

Y vois-tu là un quelconque problème ? Peut-être as-tu des recommandations ou des demandes particulières ? Après tout, tu fais bien partie des héros qui ont vaincu Mofubuki, tu mérites bien un peu que l’on considère tes paroles.

Ces paroles sont lâchées un peu ironiquement, je l’avoue aisément. À entendre parler d’elle et de ses compétences, j’aurais fortement apprécié pouvoir démontrer la puissance du berserker de la Brume. Le passé étant le passé, il faut aller de l’avant et c’est avec le renard que je converse présentement. Qu’il m’appelle par mon titre ou non ne me gêne pas du tout, ce n’est que de la poudre aux yeux. Qu’il désire jouer la carte de la provocation pourrait se montrer amusant aussi. Cependant, il faudra faire montre d’une prudence particulière car ma patience, elle, a ses limites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelle machine prendre?
» quelle bougie prendre ?
» quelle objectif prendre
» Quelle peinture prendre ?
» Quelle voiture 1/5 eme choisir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato :: Le Capitole-
Sauter vers: