Les murmures d'un être [ft. Kami]


    Invité
    Invité

    Les murmures d'un être [ft. Kami]

    Message par Invité le Ven 7 Sep 2018 - 19:02





    « Les murmures d'un être»

    feat Junzen Kami


    Quitter la verdure et la forêt pour se consacrer aux autres habitants de Taki. Se sociabiliser davantage avec les autres êtres vivants vêtus de chair et d'os, et tenter de maintenir une discussion plus d'une dizaine de minutes sans parler de la végétation et tout ce qui y touche. Voilà la mission qu'avait décidé d'effectuer le Kenzai en cette belle matinée Une journée un peu plus mouvementé que la moyenne donc, car bien qu'il ait choisi de se consacrer à sa vie d'être humain, Takeru n'oubliait pas que ça allait être difficile d'aborder quelqu'un sans que ce dernier décline son invitation. Bon nombre de gens le connaissait, et les trois quarts refusaient tout contact avec le Kenzai par saturation de louanges sur mère Nature. C'était là le problème des adorateurs de la Flore, leur manque de conversation. Du moins, pour la famille de Takeru. Il n'y avait eu que l'ainé de la fratrie qui avait su tirer son épingle du jeu pour s'intégrer, et maintenant qu'il n'était plus, il fallait faire sans les précieux conseils de Makoto.

    C'est bien beau tout ça, l'initiative de partir le matin part d'une bonne attention... seulement Takeru se décide à sortir de chez lui le soir. Encore une fois, le blond n'avait pas respecté ce qu'il avait prévu. A force de jouer trop souvent avec sa nonchalance, ca commence à jouer sur sa personnalité.
    Déambulant dans la rue avec sa démarche habituelle, Takeru scruptait chaque recoin du village. Il savait que les habitations dénuaient la forêt de verdure, mais n'avait jamais pensé à regarder au delà de ce que mère Nature pensait. Il fallait bien des sacrifices pour s'intégrer au village mis à part la renommée du clan. Le village des Cascades n'avait pas du tout le même aspect  dans la nuit que la journée. Diurne, il se montrait accueillant et chacun pouvait profiter du paysage à sa guise. Dans la soirée, le coucher de soleil et la petite brise rendait cela encore plus beau. Mais une fois l'astre jaune parti, c'était une toute autre facette que l'on pouvait découvrir. L'endroit redevenait un terrain de chasse aux prédateurs nocturnes et autres individus. Takeru avait souvent eu peur petit, mais son rapprochement avec les arbres lui avait donné ce sixième sens qui le rassurait. A vrai dire, il préférait le calme de la nuit que le brouhaha incessant du jour.

    Il y a quelqu'un ?

    Ses paroles brisèrent le silence aux alentours. Takeru sentait que quelque chose l'observait, mais il était incapable de savoir qui et quoi. Son instinct le trompait peut-être, comme il l'avait déjà fait à de maintes reprises. Le blondinet décida d'attendre quelques instants, espérant une réponse positive comme le battement d'aile d'un oiseau effrayé, ou le vent qui se lève. Et qui sait, une voix.

    ©️ fiche créée par ell


    Dernière édition par Kenzai Takeru le Sam 8 Sep 2018 - 11:59, édité 1 fois
    avatar
    Junzen Kami

    Messages : 13
    Expérience : 30

    Re: Les murmures d'un être [ft. Kami]

    Message par Junzen Kami le Sam 8 Sep 2018 - 1:26





    « Les murmures d'un être »

    PV -Kenzai Takeru

    La douceur de la brise en cette nuit était beaucoup plus agréable que les autres jours, étrange. Ten'yū veillait tel une gargouille, assis sois le flot incessant de la chute. Ce bruit bien qu'étourdissant l'attirait. Cela faisait bientôt deux ans que plus aucune attaques n'avaient eu lieu à l'encontre du village mais c'était plus fort que lui. Quelque chose en son sein lui criait de prendre garde, de faire attention, que tout pouvait déborder à tout moment, qu'il fallait être prêt pour le pire. D'ou provenait cette voix ? La dualité n'avait aucune idée.. De plus cela ne pouvait provenir de son frère.. C'était plus profond. Comme si la folie et la paranoïa  étaient deux maux intrinsèque au clan.  

    Quelqu'un s'approchait, dans son dos, il le voyait. Ce n'était que Takeru. Il prit la peine de tourner sa tête en direction du bruit, ses pupilles ocre luisant dans la nuit noire. Que pouvait bien faire un Kenzai ici ? Ce n'était pas surprenant après tout, c'était des amoureux de la nature, un trait partagé par Ten'yū qui plus est.

    Approche Kenzai Takeru.

    Bien que plusieurs dizaine de mètres les séparaient, sa voix se fit forte afin d'être clairement audible par son comparse. Le guidant à lui tel un phare guidant un bateau à accoster. Le reflet de la lune sur son être lui donnait un air presque sacré voir même ..  Angélique. Il pouvait reconnaitre aisement Kami, toujours emmitouflé sous cette épaisse armure.  

    Que fais tu si tard dans la nuit et ici ?

    Une question anodine pour une réponse anodine.. Si seulement. Il ne connaissait pas beaucoup cette personne, hormis son nom. Bien que ses yeux étaient rivés en permanence sur le village, il ne connaissait que très peu ces habitants. C'était ni plus ni moins une gargouille qui gardait jalousement un butin qui ne lui appartenait pas. Le moment n'était pas venu après tout.


    Invité
    Invité

    Re: Les murmures d'un être [ft. Kami]

    Message par Invité le Sam 8 Sep 2018 - 12:42





    « Les murmures d'un être»

    feat Junzen Kami


    Il s'agissait bien d'une voix, celle d'un être humain. L'intonnation était assez forte pour être audible, et à en juger la distance, il devait y avoir une dizaine de mètres entre les deux individus. Il semblait même que l'individu connaissait Takeru, ce qui étonna sur le coup le Kenzai. Ce n'était pas très rare qu'on ne le reconnaisse en pleine journée, mais étant donné qu'il faisait nuit en ce moment, l'exploit était d'autant plus respectable. L'homme tapis dans l'ombre lui demanda pourquoi le blond était là et que venait-il faire si tard en ces lieux, chose que s'empressa de répondre Takeru.

    Je suis venu afin de me sociabiliser avec les gens. Je devais y aller depuis ce matin, mais ça m'est sorti de la tête. - se gratte la tête - Mais je pense m'être un peu planté dans mon timing. Il n'y a personne le soir, tout le monde est parti se coucher. Il ne reste que les couche-tard...

    Il ne savait pas trop où déposer son regard, cherchant toujours un point à fixer lorsqu'il s'était mit à parler. Si quelqu'un passait à ce moment, il se dirait fortement que Takeru parle encore tout seul ou à ses plantes. Cela ne serait pas dérangeant en soi, mais puisque le blond conversait avec un autre, autant qu'il sache à qui il parlait.

    Ne veux-tu pas sortir de l'ombre afin que je puisse mettre un nom sur ta voix ? Cela me mettrait plus à l'aise, j'ai un peu peur de me retrouver face aux prédateurs de la nuit...

    Cet homme était devenu Chunin, il fallait le rappeler. Et pourtant, il agissait comme un enfant perdu dans le noir, effrayé par les monstres d'histoires que ses parents lui racontaient avant de dormir. Takeru n'était pas fait pour être une ombre. Du moins, il n'en avait pas l'étoffe. Ce que s'évertuait à lui rappeler son frère avant de passer l'arme à gauche. Un tel potentiel de gaché, que Takeru tentait de remplacer en poursuivant le rêve de son frère. A savoir devenir un ninja de renom.

    Ca te dérange si nous échangeons un peu quelques instants ? demanda Takeru en s'approchant doucement de l'endroit d'où provenait la voix.

    ©️ fiche créée par ell
    avatar
    Junzen Kami

    Messages : 13
    Expérience : 30

    Re: Les murmures d'un être [ft. Kami]

    Message par Junzen Kami le Dim 9 Sep 2018 - 1:31



    Les murmures d'un être

    Kenzai Takeru


    De toute évidence le jeune Takeru n'avait pas vu ou pas remarquer ses pupilles ocre brillant à travers le noir. Bien qu'il voulait que sa voix lui fasse office de phare, de toute évidence il n'en n'était rien. D'après les premiers propos du jeune homme, ce dernier semblait surtout être un simplet. Il pouvait se tromper.. Bien qu'il était rare que ce soit le cas. Tout le monde n'avait pas la même vision du monde que lui, voir sa vision tout court. Ten'yū le connaissait tandis que son compatriote ne le savait même pas après tout ce n'était pas si rare que cela.
    Approche. Suis le son de ma voix, tu trouveras ton chemin.

    Une bien étrange façon de parler. Mais Ten'yū avait un "travail" à accomplir, il ne pouvait pas lui venir en aide plus que cela, bien que l'envie était présente. Malgré ses propos échanger, le Kenzai n'avait pas reconnu la voix de Kami, illustre shinobi de Taki ayant fait ses preuves lors de la guerre. C'était rare mais cela ne le marqua pas plus que ça.. Après tout, le caractère du Kenzai était atypique, Kami aimait bien ce genre de personne, à voir s'il pourrait faire l'affaire.  
    Non, tu peux me parler de .. Ce que tu veux. Cela me fera de la compagnie. Que tiens tu à confesser ?

    Le Kenzai était désormais arriver jusqu'à l'homme en armure, ce dernier était assis en tailleur, le visage tourner vers le village en contre bas, l'éclat lunaire sur son armure et ses traits lui donnait ce côté "chérubin". Des pupilles et des yeux flavescent.. C'était Junzen Kami qui l'invitait à s'asseoir et discuter, il devait se sentir honoré.

    Invité
    Invité

    Re: Les murmures d'un être [ft. Kami]

    Message par Invité le Mar 11 Sep 2018 - 19:37





    « Les murmures d'un être»

    feat Junzen Kami


    Il ne donnait que de vagues précisions sur sa localisation, obligeant le Kenzai à écouter les arbres afin de trouver son chemin dans l'obscurité la plus totale. C'est finalement après de longues minutes que Takeru tomba nez à nez avec son interlocuteur. Calme et silencieux, celui-ci l'observait de ses yeux ocres. N'étant que peu habitué à se mouvoir dans la nuit, le blond n'aurait pas pu remarquer les pupilles jaunes comme le soleil. Ou alors il les auraient confondus avec les étoiles tellement la ressemblance était frappante.

    La demande avait été acceptée, et Takeru allait pouvoir entamer sa sociabilisation tant attendue. Ne sachant pas comment aborder la conversation, le chunin balbutia quelques mots avant de pouvoir faire une phrase normale.

    Je vais donc faire la conversation tout seul, vous n'aurez qu'à m'écouter alors.

    Le Kenzai va s'asseoir non loin de lui, et commence à parler sur tout et n'importe quoi. Il avait besoin de se livrer à quelqu'un, et peut importe que ce soit un inconnu. Du moment qu'il ait une oreille attentive. Le blond se met à évoquer ses problèmes vis à vis de la vision globale des ninjas et sa perception du métier, si cela peut être appelé de la sorte puisque chaque jour est un nid à problèmes voire de mort. La preuve avec son frère, à qui il n'a pas pu lui dire au revoir correctement. Ils s'étaient quitté brouillés, et bien que Makoto ait tenté de se faire pardonner, Takeru n'avait pas voulu lui parler. Il aurait dû, peut être sa conscience serait plus en paix que maintenant. Avec tout ce qu'il avait à dire, Takeru faisait passer celà comme un monologue. Une confession nocturne en soi.
    Après une bonne vingtaine de minutes, il est temps d'y aller pour Takeru. La fatigue se fait sentir, et il ne veut point déranger plus son interlocuteur davantage. La suite, ca sera pour une autre fois. Le cadet du clan Kenzai en a encore à dire, et ça lui fait du bien de tout exterioriser.

    Merci encore, membre du clan Junzen dont j'ignore le nom.

    Ces pupilles, c'était bien celles du clan des Junzen. Takeru savait au moins ça. Etait-ce un au revoir définitif ? Probablement pas. Ils se reverraient sans doute sur le champ de bataille, ou ailleurs. Qui sait ?


    ©️ fiche créée par ell

    Contenu sponsorisé

    Re: Les murmures d'un être [ft. Kami]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov 2018 - 18:01