La guerre n'a pas d'âge | FB | Ft. Kozuka

 :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hasagi Noah
Jōnin de Kumo
avatar
Expérience : 455
Messages : 109
Lun 12 Fév 2018 - 9:54

Il était allongé au sol, en position d'étoile de mer. Du haut de ses sept années d'existence, le marimo observait le ciel, couvert de blessures. Encore une fois, Hasagi Noah avait perdu face à Yaji, l'ancien chef des bandits. Et il avait disparu dans un lieu inconnu au futur bretteur. Sa technique n'était pas au point, il manquait cruellement d'entraînement. Plissant ses yeux fatigués, Noah repensait à ce moment survenu quelques temps plus tôt. Les cris, les flammes.. Le désastre de la guerre. Emportant tout sur son passage, ses parents avec. Il n'avait pourtant pas flancher. La résignation n'était pas un concept que connaissait le cactus. Il continuerait de se battre, jusqu'à avoir accomplit son objectif. Sentant ses paupières s'alourdirent, Noah commençait à s'endormir, se demandant bien quel genre d'entraînement il pourrait effectuer au réveil afin d'améliorer son Santoryû.

Il tapait contre le tronc d'arbre, tentant de le trancher à l'aide de ses katanas. Le regard rivé vers la masse boiseuse, il bombardait sa cible de coups, tout en gardant une haltère entre ses dents, dans le but de renforcer les muscles de sa mâchoire. Si il souhaitait un jour tuer Yaji, il n'avait pas d'autre choix que de s'imposer une rigueur drastique dans son entraînement. Et ainsi, Noah frappait. Et pourtant, quelque chose lui manquait. L'arbre ne chancelait pas, malgré les éraflures. Où faisait-il erreur ? Le bretteur y mettait pourtant toute sa force, alors pourquoi le tronc ne rompait pas ? S'arrêtant alors net, en sueurs, Noah prit le temps de reprendre son souffle, levant les yeux vers le mouvement des feuillages, alors que le vent se faisait plus frais. Profitant un instant du calme ambiant, un éclat de voix soudain attira l'oreille de notre protagoniste.

Des gens, ici ? Ni une ni deux, Noah alla se cacher dans un buisson. Du fait de sa petite taille, et de la couleur de ses cheveux, il avait l'avantage de pouvoir aisément se fondre dans la nature. Néanmoins, ses instincts étaient aux aguets. La guerre ne pardonnait à rien, ni personne. Et malgré son jeune âge, le futur alcoolique le savait bien. S'avançant avec prudence, Noah put apercevoir des silhouettes. Des tas de questions vinrent en tête du garçon à ce moment-là, mais une chose était sûre, si ils se montraient ainsi, alors que le Pays étaient toujours en proie aux conflits, alors ils devaient avoir bien confiance en eux. Frustré, le cactus ne put attendre bien longtemps avant de jaillir de sa cachette, s'interposant sur le chemin de ses individus.

⚊ Des inconnus qui se baladent à visage découvert malgré la guerre... Vous êtes qui ?!

Deux sabres à la main, Noah en avait une troisième rangée dans son fourreau. En garde, il prit le temps d'observer ses éventuels adversaires, qui ne semblaient pas être du coin.

_________________
✢ Hasagi no Densetsu ✢
Revenir en haut Aller en bas
En ligne Tsubasa Kozuka
Shodaime Kazekage
avatar
Expérience : 160
Messages : 66
Lun 12 Fév 2018 - 10:41
Il y avait des années de cela, quinze pour être précis, avant que l'idée de construire un village ne vienne à l'esprit de qui que ce soit, la forteresse venait de subir un nouvel assaut l'un de mes cousins proches était tombé aux mains de nos assaillants. Cela faisait à peine quelques années que j'avais été élu chef de famille et je ne pouvais pas laissé une tel chose se produire sans rien faire. J'avais donc pris mes meilleurs traqueurs et nous avions poursuivi ce clan à travers tout un pays et la dernière trace nous conduisaient à cet endroit calme et à première vue paisible, les troupes et moi-même avions besoin de repos je décidais donc de trouver un endroit à l'abri et de faire une halte. Si loin de chez nous, certain perdait la tête, d'autres fatiguaient et n'arrivaient plus à tenir debout. Une vingtaine d'homme, pour la moitié épuisés. Alors que la nuit approchait et nous nous ne pensions plus subir aucune attaque après les raclés que l'on avait infligé à tous les imprudents ayant tenté de nous barrer la route, nous nous étions finalement posés et quelques hommes toujours en forme m'avais accompagné pour vérifier les alentours de notre campement.  

J'avais déjà vérifié le nord, le sud et l'est, l'ouest devait surement être aussi paisible que le reste mais il ne fallait pas lésiner sur la sécurité de mes troupes. C'était lorsque je m'apprêtais à faire demi-tour qu'un de mes compagnons m'avait annoncé qu'il sentait une présence droit devant nous. Sans hâte nous avancions vers celle-ci lorsque je vis un gamin armé de deux sabres mais très certainement du plus grand courage du monde, sortir des buissons tel un guerrier prêt à en découdre. Nous étions cinq, et nous avions la force de frappe suffisante pour l'anéantir en un clin d'œil et pourtant je ne pouvais m'empêcher de lever le bras afin d'empêcher cet enfant ne soit pas blessé. "Arrêtez ! C'est un gamin. N'avez-vous pas assez combattu pour aujourd'hui ? Je crois pouvoir dire que si. Ryu, tu ne sens pas d'autre présence n'est-pas ?" Avais-je demander en regardant cet enfant droit dans les yeux. La réponse que me donnait Ryu m'avais quelques peu surpris car il m'avait annoncé que la seule autres présence dans les environs se trouvait à plusieurs mètre devant, peut-être un kilomètre, voir plus. "Très bien, rentrer au campement. Je me charge de ça." Avais-je fini par rétorqué croyant au capacité extraordinaire de mon second pour cet mission. Mon regard se déposait ensuite sur la tête de cactus face à moi et j'eut un soupire avant de lui adresser la parole alors que je l'avais jusqu'à la complètement ignoré. "Nous ne sommes personne que tu veux combattre petit. Nous cherchons un clan qui nous à prit quelque chose que nous affectionnons particulièrement, as-tu entendu parler d'eux peut-être ? Hyûga, cela dois te dire quelques choses peut-être ?" Lui avais-je demander en m'approchant de lui n'ayant pas un seule instant peur qu'il m'attaque.

Le nom des Hyûga devait très certainement être connu dans le monde entier, ma question était donc très floue. Le groupuscule qui avait kidnappé mon cousin était des renégats de leur clan, j'avais d'ailleurs eut l'occasion de discuter avec le chef de ce clan qui m'avait expressément dit leur avoir refuser de l'aide. Quoi qu'il en soit, j'aurais très certainement du être plus précis, mais à ce point de notre escapade en terre inconnue, je commençais à me résigner à ne plus les retrouver. Peut-être avait-il même fini par périr en chemin et notre cousin avec eux... "Baisse ces sabres, tu vas finir par te blesser. Ton père est loin n'est-ce pas ? C'est lui que mon ami à sentit. Ne fait pas l'idiot il doit très certainement s'inquiéter pour toi." Avais-je fini par lui dire en croisant les bras, restant face à lui attendant qu'il réponde à ma question. Quel courage il avais ce gosse quand j'y repensais, mais quelle clairvoyance, car s'il était rester caché, nous l'aurions très certainement tuer sans savoir qu'il était si jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Hasagi Noah
Jōnin de Kumo
avatar
Expérience : 455
Messages : 109
Mer 14 Fév 2018 - 2:29

Noah n'était pas inquiet, il ne tremblait pas. Gardant un souffle détendu, rythmé, il observait d'un air dur les individus en face de lui. Un vieillard au cheveux de neige semblait se démarquer, c'est pour cette raison que le bretteur en herbe se concentra sur lui. Il en avait vu d'autres. Il était bien conscient que son apparence en faisait rire la plupart. Qu'est-ce qu'un gosse avait à montrer dans un tel monde ? Noah le savait bien, malgré ses sept petites années. Mais il n'avait rien d'un enfant, il n'avait plus le droit d'en être un. Grandir, grandir pour devenir fort. Surpasser les obstacles qui se dresseraient sur son chemin. Là se trouvait le but de sa vie. Tant que Yaji serait en vie, le marimo ne connaîtrait pas de répit. Et tandis que le vieillard ordonnait à ses acolytes de s'en aller, semblant vouloir se charger de notre héros seul, ce dernier fit immédiatement un bond en arrière, toujours sur ses gardes.

Il évoqua le clan Hyûga. Oui, ce nom n'était pas inconnu aux oreilles du garçon. Il était un individu intéressé par ce qui composait ce monde, et le célèbre clan Hyûga n'aurait pas pu échapper à son attention. Même si sa connaissance restait floue, Noah avait beaucoup lu. Empoignant ses deux lames, le garçon baissa la tête, assombrissant son regard perçant. Il vivait pour tuer un meurtrier. Il avait perdu ses repères. Que lui restait-il à présent ?

⚊ Lorsqu'on souhaite obtenir une information, il faut soit se soumettre...

Il s'était alors lancé en avant, katana en main. Ne lâchant pas le vieillard des yeux, Noah attendit d'être à bonne distance avant de soudainement effectuer une découpe verticale avec ses deux lames simultanément, dans le but de trancher sa cible en deux.

⚊ Soit la prendre de force !

Désormais, les hostilités avaient été enclenchées. Noah était bien conscient que l'écart de forces était important. Mais si cela suffisait à déterminer l'issue d'un affrontement, les guerres n'auraient aucune raison d'être. Sans perdre son élan, Noah commençait à assaillir le vieil homme d'incessants coups de sabres maladroits. Ne visant aucun point en particulier, il était aisé de voir que l'escrime du garçon était brouillon. Sauvage, imprécis, et peut puissant. Néanmoins, il faisait preuve d'un acharnement sans faille. Car il n'hésitait pas. Il n'avait jamais hésité de toute sa vie. Et tandis qu'il continuait de bombarder son adversaires, espérant le trancher de part en part, il serra les dents, haussant la voix de nouveau, avec hargne.

⚊ Mon père ? Mort ! Ma mère ? Morte ! La guerre n'épargne personne, Oji-san !

Il pouvait mourir à tout instant. Mais ça non plus, ce n'était pas une raison pour s'arrêter. Ce vieil homme avait ses rêves, Noah avait les siens. Dans une guerre, il n'y avait ni gentil, ni méchants.

Il y avait juste des humains avec des ambitions.

_________________
✢ Hasagi no Densetsu ✢
Revenir en haut Aller en bas
En ligne Tsubasa Kozuka
Shodaime Kazekage
avatar
Expérience : 160
Messages : 66
Mer 14 Fév 2018 - 13:01
Si il y avait bien une chose que je pouvais apercevoir dans le regard de ce jeune shinobi en devenir c'est qu'il était loin d'être un peureux. Un inconscient certes, mais en aucuns cas un froussard, j'avais souvent de l'admiration pour certains de mes adversaires et aujourd'hui je me retrouvais une fois de plus de ce genre de position ou j'avais à cœur d'honoré mon adversaire, cependant il s'agissait encore d'un enfant inexpérimenté. Ses coups ? Je les esquivais sans aucunes difficultés. Heureusement pour lui j'étais un adversaire clément car s'il s'était retrouvé face à un autre membre de ma famille il serait très certainement déjà mort. Levant la main afin de générer une petite quantité de sable je le regardais droit dans les yeux avant de lui donner un avertissement. "Je peux te tuer sur le champ. Car je suis persuadé que tu n'as rien à m'apporter petit. Mais tu as la hargne n'est-ce pas ? Orphelin, au bord de l'épuisement, tu t'entraines dur pour combattre la vie n'est-ce pas ?" Lui demandais-je alors que le sable s'était en un éclair transformé en petites billes. "Je pourrais te laisser le choix, vivre ou mourir, mais je lis dans tes yeux que tu ne choisiras que la route de la force." Ajoutais-je en envoyant les billes à toutes vitesse en direction du jeune garçon espérant au fond de moi qu'il réussisse à les trancher ou les esquiver. Pour que j'acceptes de tuer de sang-froid un enfant il m'en fallait beaucoup, mais celui semblait déterminé à m'affronter.

J'observais sa réaction et le regardais avec un léger sourire réussir à se dégager d'une technique aussi faible. Ma technique la plus faible au passage. Il n'était donc pas sans reste et avait quand même quelques bases sur lesquels il pouvait s'appuyer. Soudainement je décidais de m'accroupir en le regardant droit dans les yeux ce sourire ne m'ayant pas lâcher et peu importe sa réaction je ne bougeais pas me contentant de maîtriser du sable pour paré ses attaques si toute fois il décidait de le faire. "J'ai une proposition à te faire. Si tu me donnes la raison pour la quel tu te bat avec autant d'ardeurs je consentirait à te laisser en vie. Toute fois, je me garde le droit de te tuer si la réponse ne me satisfait pas. Si elle me satisfait je t'offrirai un combat à la hauteur de tes ambitions pour te donner une idée de ce qui t'attendra si tu survis à cette guerre." Je déposais ensuite mes deux mains sur mes cuisses tout en continuant de le regarder droit dans les yeux comme si de rien n'était. Ce même sourire suffisant qui devait très certainement l'agacer. Actes de bonté ou simple vantardise ? Je ne saurai le dire, peut-être était-ce un peu des deux, quoi qu'il en soit les cartes étaient toutes entre les mains de ce jeune guerrier et malheureusement pour lui je n'avais qu'une seule parole, ou peut-être heureusement ?...
Revenir en haut Aller en bas
Hasagi Noah
Jōnin de Kumo
avatar
Expérience : 455
Messages : 109
Jeu 15 Fév 2018 - 18:54

En face de lui, se dressait un shinobi d'expérience. Il avait essayé de l'ignorer jusqu'à maintenant, afin de ne pas perdre pied, mais Noah devait se rendre à l'évidence. Le vieil homme des sables qui esquivaient ses attaques sans aucune peine dégageait une aura écrasante. Le futur bretteur se demandait même si il n'était pas plus fort que le vieux Yaji, c'était même hautement probable. Avec les techniques qu'ils maîtrisaient, il apparaissait évident qu'aucune compétition ne pouvait avoir lieu. Mais cela ne suffirait pas à faire chanceler le marimo. Une trop grande naïveté, ou bien une détermination surhumaine, le fait était qu'il se refusait à faire marche arrière. Il avait décidé de se lancer dans la bataille, Noah avait donc décidé que seul la mort pourrait faire obstacle à son ambition démesurée.

Des billes de sables bombardaient Noah, mais sa sauvagerie brouillonne lui permit de parer à cette contre-offensive du vieil homme. Même si certaines purent attendre leur cible, la plupart furent trancher par les deux lames du marimo. Rester face à sa cible, ne pas la quitter des yeux une seule fois. C'était bien la première fois que Noah se retrouvait en situation de combat réel en dehors du vieux bandit. Excepté les animaux qui peuplaient cette forêt, notre héros n'avaient jamais eu affaire à un autre être humain de cette manière. C'était peut-être aussi une des raisons qui l'avait motivé à se montrer. Peut-être qu'il recherchait une reconnaissance, qu'on lui dise qu'il existe, et qu'il n'était pas seul au monde. La solitude était probablement une de ses plus grandes peurs. Et il voulait aussi se battre pour la vaincre, en s'y donnant à fond, comme il l'avait toujours fait.

Finalement, l'épuisement prit le dessus, et Noah dut arrêter momentanément ses assauts, à bout de souffle. Profitant de l'occasion, le vieil homme lui fit alors une proposition. Se mettant au même niveau que le cactus, le sableux lui proposa alors de lui donner les raisons de son combat, en échange de sa vie. Fronçant les sourcils, Noah tenta en vain de comprendre la logique de cet homme. Qu'est-ce que cela lui apporterait de savoir pourquoi il empoignait ses armes avec tant d'ardeurs ? La manière dont il avait le sourire, de se comporter... Tout en ce vieil homme des sables poussait Noah à lui en foutre une, qui gardait un visage grave. Mais il n'avait pas le droit de mourir non plus, il le savait. Baissant alors la tête, le marimo se mit à réfléchir, rassemblant tous ses souvenirs des derniers mois. Relevant alors la tête, Noah fixa le vieil homme droit dans les yeux.

⚊ Je veux gagner ma liberté. L'homme qui a tué mes parents, je compte mettre un terme à ses jours, par mes propres moyens. Il est le dernier lien qui me relie à mon passé. Quand je l'aurai rompu... Je pourrai commencer à vivre en tant qu'humain, libre et heureux !

Serrant les dents, il avait exprimé ses ambitions de tout son cœur, s'empêchant de verser la moindre larme. Il ne s'autoriserait à pleurer que lorsque Yaji sera mort. Sa volonté s'était exprimé, toute son âme avait été dévoilée au grand jour.

⚊ Pourquoi vous montrer si clément ? Pourquoi ne pas simplement me tuer ? Qui êtes-vous au juste ?

L'homme qui lui faisait face commençait à attiser la curiosité du marimo.

_________________
✢ Hasagi no Densetsu ✢
Revenir en haut Aller en bas
En ligne Tsubasa Kozuka
Shodaime Kazekage
avatar
Expérience : 160
Messages : 66
Sam 17 Fév 2018 - 8:44
Ainsi je découvrais que l'enfant me faisant face était en réalité en quête de vengeance, à ce moment même un sentiment que j'avais finit par oublier m'envahit et me fit froncé les sourcils. Un sentiment de respect prochain. Cela faisait des années que je feignais de respecter mes adversaires par habitude, et aujourd'hui pour la première fois je retrouvais ce même sentiment qui m'avait bien trop longtemps manqué. J'avais en face de moi un garçon n'ayant même pas dix ans d'âge et pourtant j'avais une profonde admiration pour son combat. Je ne le connaissais pas, mais je savais d'ores et déjà qu'il parviendrait à aquérire la puissance qu'il convoite tant et qu'il se débarrasserai de son ennemi juré celui là même qui l'épargne à chaque fois, à chaque combat, comme pour se pardonner un pêcher qu'il n'aurait pas du commettre. Oh, détrompez-vous je ne connaissais pas le tueur des parents du petit, mais j'avais très bien saisi en le voyant qu'il se battait chaque jour, toujours plus fort et avec plus d'ardeur contre lui. Il était un ennemi mais aussi une compagnie, à la fois un tueur sanguinaire et un mentor, nul doute que le combat final lui révèlerait bien des choses.

A la question du jeune garçonnet je souriais avant de soudainement me lever et de croisé les bras. "Lorsqu'on souhaite obtenir une information, il faut soit se soumettre... soit la prendre." Lui avais-je répéter en devenant sérieux le regard à l'affut du moindre mouvement. "Cependant, je suis un homme de parole et je vais t'offrir le combat que je t'ai promis ainsi tu comprendras qu'il est important de réfléchir avant d'agir à la légère." Ajoutais-je pensant qu'il aurait bien mieux fait de ne pas m'adresser la parole et faire demi-tour avant que tout cela lui tombe dessus. Levant la main je générais une quantité astronomique de sable qui venait se déposer au sol rendant ainsi la zone environnante sableuse à l'image d'un désert. Je n'allais pas le ménager, il lui fallait comprendre qu'avec un peu de cervelle il pouvait survivre de mes assauts, il lui suffisait juste d'esquiver jusqu'à ce qu'il comprenne enfin que je n'avais pas l'intention de le blesser. Mais si toute fois mais assauts le touchaient, il sentirait tout de même la douleur. Comme si le sable était doté d'une conscience une première attaque survenait de derrière le cactus venant lui percuter le cranes et le faire basculer vers l'avant tandis que face à lui se formais déjà une bosse prête à l'accueillir. Sans lui laisser la moindre chance je m'amusais avec lui durant plusieurs minutes avant de progressivement lui donner l'impression qu'il arrivait à lire dans mes mouvements et qu'il parviendrait avec un peu de concentration à éviter les assauts.  

Enfin arrivait sa première esquive et je sentais déjà la confiance monter en lui ce qui intérieurement me faisais sourire sans que je ne le montre un seul instant. "Ah, coup de chance tu as esquiver celle-ci gamin. Peut-être que tu mérites de vivre après tout." Fis-je avant de feindre à nouveau une attaque puissante lui arrivant dessus à toute vitesse mais lui laissant très clairement la possibilité d'esquiver sans le moindre mal. Je n'avais plus qu'à le regarder agir désormais et voir s'il était vraiment si combattif que je le pensais. Si parvenais m'approcher tout en esquivant mes faux assauts, il pouvait entrevoir une possibilité de victoire sur moi. Mais plus important il sera conforté dans l'idée que les efforts payent et que seul un entrainement rigoureux l'aidera dans sa tâche. Après tout, il n'avait pas besoin de savoir que je lui mentais, il était belle et bien mon adversaire aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Hasagi Noah
Jōnin de Kumo
avatar
Expérience : 455
Messages : 109
Dim 25 Fév 2018 - 10:47

Les choses allaient rapidement s'accélérer, alors que le jeune Noah se tenait toujours debout face à ce vieil homme dont il ne connaissait toujours pas le nom, il empoignait aussi fermement ses katana, prêt à repartir à l'assaut immédiatement. Ce type pouvait mettre fin à ses ambitions en un instant, et si le cactus ne se donnait pas à fond dans cet affrontement qui pourrait lui être fatal, il ne se le pardonnerait sans doute jamais. Le vieux finit par se relever, croisant les bras avant de reprendre les mots du garçon. C'était donc tout ? Cela convenait plutôt à notre bretteur en herbe. Il n'avait pas besoin de jugement, pas besoin d'avis quelconque. Cet individu avait obtenu ce qu'il voulait, et désormais, il comptait offrir ce combat à Noah. C'était aussi simple que cela, et qu'importe les sentiments du jeune garçon, il comptait tout donner, comme il le faisait toujours.

⚊ Approche, Papy !

Bondissant en arrière, Noah fut alors témoin des véritables capacités de son adversaire. En un instant, tout l'environnement autour de lui changea brusquement. Au lieu d'une forêt dense et verdoyante, ce fut un aride désert qui prit place, choquant que le jeune garçon. Il n'avait jamais vu de désert de sa vie, et cette vision avait de quoi le choquer. Mais il n'avait pas le temps de se laisser déstabiliser. En position de garde, Noah eut le temps de remarquer une première attaque qu'il esquiva d'un bond sur le côté. Sans même avoir à bouger, ce vieux avait de quoi le mettre en sérieuses difficultés, c'était effrayant et fascinant à la fois. Agitant ses deux lames, notre héros tentait de trancher le sable, mais en vain. Une telle matière n'était pas aisé  trancher, mais ce n'est pas ce qui allait arrêter le futur bretteur qui, assaillit de toutes parts, continuait de s'agiter, ne se fiant qu'à ses propres instincts.

Les railleries du vieillard avait aussi de quoi l'irriter, mais il ne pouvait pas compter sur lui pour le laisser se concentrer. Finalement, la fatigue finit par revenir à la charge et Noah se fit avoir dans une nouvelle charge sableuse. Tombant lourdement à terre, le garçon reprit sa respiration, avant de se relever. Scrutant son ennemi des yeux. Il n'arriverait à rien en s'attaquant uniquement au sable. Afin d'espérer gagner, il se devait de se concentrer sur ce type aux pouvoirs étranges. Contrôlant sa respiration, le visage du verdoyant devint alors calme, pensif. Toujours chercher à devenir plus fort, ce n'était là que la seule ambition de ce bout d'homme en pleine croissance. Il n'aurait que quelques secondes pour agir, le moindre faux pas serait décisif. Retenant alors sa respiration, Noah ouvrit les paupières, le visage enfantin de Noah venait de disparaître. Armé de ses katana, il prit alors appui au sol, avant de brusquement relâcher son souffle en se propulsant en avant. Lui-même ne l'avait pas remarqué, mais Noah venait à l'instant de faire jaillir un brin de chakra Fûton de sous ses pieds, lui permettant d'atteindre une vitesse un peu supérieur. Levant ses deux lames, Noah attendit d'être à bonne distance, ne manquant pas de rester en mouvement pour éviter les assauts, avant de les abattre sur sa cible.

Sans même regarder s'il avait touché, le cactus lança alors un de ses sabres dans les airs. Durant ce court laps de temps, Noah dégaina  sa troisième lame, avant de la placer entre ses crocs. C'était encore une technique qu'il ne maîtrisait pas, mais dans un combat, le risque était inévitable. Sa lame finissant par retomber, Noah leva la main, la réceptionnant, désormais armé de trois sabres. Sans attendre, il profita de cette position pour assaillir à nouveau le vieil homme.

_________________
✢ Hasagi no Densetsu ✢
Revenir en haut Aller en bas
En ligne Tsubasa Kozuka
Shodaime Kazekage
avatar
Expérience : 160
Messages : 66
Ven 2 Mar 2018 - 13:08
J'eut un sourire sincère en le voyant ainsi s'acharner sur moi avec tant d'ardeur, s'il je lui donnait l'impression que plus le combat avançait plus il prenait le dessus, la vérité en était tout autre. En réalité j'avais encore belle et bien possession de tout mes moyens mais mon intention n'était pas de le tuer sinon il serait mort depuis un moment déjà. Quoi qu'il en soit le moment il allait faire mouche arrivait à grand pas et il me fallait feindre d'être sincèrement affecté par ce coup, j'accompagnais donc son mouvement avec mon bras m'entaillant volontairement sur son sabre avant de grimacer et de désengager le combat avec une facilité déconcertante. "Ouch !" Touché, je l'étais, volontairement mais la blessure n'avais rien de superficielle je m'étais très certainement sur-estimé ou peut-être c'est lui que j'avais sous-estimé mais soudainement les idées fusaient dans ma tête il fallait vite en finir avec lui avant de ne perdre d'avantage de sang.

Mais à peine avais-je le temps de regarder l'ampleur des dégats que le jeunot venait m'assaillir avec maintenant trois sabre. Si j'avais eut l'occasion de voir nombre combattant combattre avec des styles différent, c'était pour moi la première fois que j'en voyais un saisir un sabre entre ses dents. Ironiquement, je me rendais compte que le petit en avait bien plus dans le ventre que ce que je ne l'avais espérer. Désormais mes mouvements se voyaient précis et plus aucuns coup n'avaient la possibilité de me toucher, comme si je me contentais de danser avec lui. Lorsque soudaine, je décidais d'arrêter là cet mascarade. De mon bras ensanglanter je générais une bouclier de sable mouvement qui emprisonnais les armes du bretteur ne lui laissant que celle qu'il tenait entre ses dents. "Suffis !" Disais-je en fronçant les sourcils. "Je t'ai sous-estimé. Dans quelques années tu sera en mesure de combattre bien plus fort que moi, espérons seulement que tu survive jusqu'à là." Dans coup sec je dispersais mon sable de part et d'autre de mon adversaire ses sabre se plantant dans les sol.

Une vague se générais sous ses pieds tandis qu'elle le soulevait dans les cieux pour finalement entièrement le recouvrir et violemment le frapper au sol. Une fois la prison de sable ouverte mon adversaire se retrouvais très certainement dans l'incapacité de bouger mais j'avais tout fait pour le garder en vie. Mais déterminé comme il était je ne serais pas étonné qu'il arrive à se mouvoir. "J'ai été ravis de t'affronter, tu as gagné d'avoir la vie sauve gamin. N'oublie jamais cet hargne que tu possèdes elle te sauvera la vie à bien des occasions. Aujourd'hui contente toi de la remercier et de te remettre sur pied." Lui avais-je dis avec toute la clémence du monde. Un bras de sable se générait et venait saisir ma gourde encore à moitié remplie ainsi qu'un en-cas que m'avais fais l'une des cuisinières de notre petit régiment, je le déposais au côtés du jeune bretteur et le laissais en lui tournant le dos.

"Adieu gamin, puisse-tu un jour trouver ton chemin."
Avais-je conclu tandis de mon corps donnait l'impression de se souffler de haut en bas dans une tempête de sable. L'heure pour moi de rentrer au campement était venu.
Revenir en haut Aller en bas
Hasagi Noah
Jōnin de Kumo
avatar
Expérience : 455
Messages : 109
Sam 3 Mar 2018 - 19:41

Noah était confiant, il avait même réussi à blesser son adversaire. Avec sa technique à trois sabres, il avait peut-être une chance de s'en sortir. Papy sable venait d'accélérer la cadence, et désormais, le cactus ne pouvait plus se permettre de se relâcher. Mais ce fut un espoir bien éphémère qu'il eut. De ses deux sabres à la main, Noah s'apprêtait à lancer un nouvel assaut, lorsque ses lames ne rencontrèrent qu'une dure couche de sable, l'empêchant d'avancer. Incapable de bouger, Noah se retrouvait en mauvaise posture. Mais il ne pouvait pas abandonner maintenant, il avait encore bien des combats à mener. Il pouvait encore se battre, il pouvait encore marcher. Le vieil homme prit alors la parole, annonçant la fin du combat, alors que les katana de Noah lui échappèrent des mains, allant se planter au sol derrière lui.

Quelque part, au fond de lui, il le savait. Ça avait toujours été le cas en réalité. Il tenait d'avancer, malgré tout ce qu'il pouvait subir, mais le garçon n'était pas si dupe. L'homme qui lui faisait face était à un tout autre niveau, et même en révélant sa technique à trois sabres, il avait finit par être mit à terre, le corps ensanglanté. Mais ce n'était pas assez pour le briser, et même papy-sable avait dut le deviner. Alors qu'il venait d'être violemment projeté au sol, incapable de se mouvoir dans cette prison ensablée, Noah serrait les dents, le visage couvert de sang, mais toujours bien conscient. Avant que le vieil homme n'ait put s'en aller, le futur bretteur prit le temps de se remettre debout, le regard plus dur que jamais.

⚊ PAPY !! LA PROCHAINE FOIS... LA PROCHAINE FOIS NE TE RETIENS PAS !!! JE NE VEUX PAS DE TRAITEMENT DE FAVEUR ! JE DEVIENDRAIS FORT, TELLEMENT FORT QUE TU SERAS OBLIGE DE TOUT DONNER !!! MOI, HASAGI NOAH, JE T'EN FAIS LA PROMESSE !

Et alors qu'il y avait donné toute sa voix, sa vision commença à flouter, et ses jambes à trembler. Il avait perdu beaucoup de sang, assez pour ne plus être capable de placer le moindre mot. Essoufflé, le verdoyant se laissa tomber en arrière, jetant un œil aux provisions que le sableux lui avait laissé avant de s'en aller. Ses paupières commençaient à lentement se fermer, mais il ne parvenait pas à être en colère. Il avait progressé avec ce combat. Il était devenu un peu plus fort. Pas assez pour pouvoir tuer cet homme qu'il haïssait tant, mais suffisamment pouvoir tomber dans l'inconscience le sourire aux lèvres.

_________________
✢ Hasagi no Densetsu ✢
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les films sur la guerre du Vietnam
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël
» Collaboration 2e guerre mondiale
» 717 photos des voitures d'avant-guerre sur le net
» Forum RPG La Guerre Des Clans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-
Sauter vers: