[Mission rang C] La forge en péril (avec Tsubasa Arihito)

    avatar
    Nekketsu Fukkou

    Messages : 13
    Expérience : 15

    [Mission rang C] La forge en péril (avec Tsubasa Arihito)

    Message par Nekketsu Fukkou le Lun 24 Sep 2018 - 22:56

    Ordre de mission:
    Mission de rang C

    La forge en péril
    Un incident s'est produit à la forge de Kazan. Entrez en contact avec les Tsubasa et déterminez la source de l'incident : est-il naturel, criminel ou involontaire ?

    Hakköda, chaine volcanique symbole de tout un village. Contre toute attente, c’est aux abords de ces montagnes cracheuses de feu que des hommes ont décidés de s’installer. Dans ce milieu inhospitalier, ils fondèrent Kazan, le village caché par le Volcan. Mais ne voyez pas là simple folie, il s’agit en réalité d’une philosophie de vie. Un rapport de force permanent entre l’homme et la nature, dont le vainqueur remet sans cesse en jeu son trophée. Quoi de mieux qu’une menace permanente pour forger les meilleurs guerriers ?

    Dans ce village se retrouvèrent deux clans, des clans amis, les Nekketsu et les Tsubasa. Leur point commun ? Ils vivent tous deux dans l’ombre du clan principal : les Yumin pour les Nekketsu et les Tsubasa de la branche principale pour ceux de la branche secondaire. Tous deux sont ignorés et méprisés malgré leurs compétences extraordinaires. C’est certainement ce destin commun qui les rapprocha par le passé.
    Rapidement, les Tsubasa de la branche secondaire étaient réduit en esclavage par ceux de la branche principale, considérés comme supérieures. Touchés par cette situation leurs rappelant un peu la leur, les Nekketsu décidèrent de les libérer, en les aidant à se soulever contre leurs frères dominateurs. Cette rébellion se solda par un échec, mais au moins, les esclaves furent libérés de leurs bourreaux et se joignirent à leurs libérateurs, à Kazan.
    Maitre de la forge, ils trouvèrent naturellement leur place dans ce village. Ils participèrent d’ailleurs activement à son développement en forgeant les meilleures armes du pays.

    Fukkou connaissait bien ce clan, elle l’adorait même. L’adolescente avait partagé énormément de choses avec certains de ces membres qui étaient devenus, au fil du temps, de fidèles amis. L’avantage pour elle est qu’ils lui fabriquaient ses flèches, des armes de qualité avec un tube équilibré et une pointe aiguisée. En échange, elle se rendait dans leur forge, au pieds du volcan, pour participer à la fabrication des armes. Elle fournissait surtout à ses amis des braises ardentes servant à modeler le métal. Elle pouvait rester des heures, immobile comme un aigle sur son râtelier, à les observer frapper le fer.

    Perchée sur le flanc du volcan, non loin de l’entrée de la forge, elle observait la ville ébène. Les torrents de lave qui la traversés semblaient la nourrir sans cesse. L’enfant s’amusait à comparer ce qu’est la lave à Kazan à ce qu’est le sang pour l’homme, un élément vital.

    Soudain, une explosion vint interrompre ce moment de quiétude. Par reflexe, elle tourna les yeux vers la forge Tsubasa et vit une épaisse fumée noire s’en échapper, non pas par les cheminées, mais pas l’entrée. Cette conflagration n’avait rien d’ordinaire, la foule en émois en témoignait.

    Sans réfléchir un instant, Fukkou dévala l’escarpement les deux bras en arrière telles les ailes d’un rapace déployées. Une fois devant l’entrée, elle ne put que constater avec effroi les dégâts. Des corps en sang gisaient sur le sol, des flammes ravageaient les soufflets, les marteaux et autres outils artisanales.

    Il y avait certainement d’autres victimes à secourir, à aucun moment, elle n’hésita à s’enfoncer dans le smog étouffant à la recherche de survivants. Dans cette purée de pois, elle n’y voyait rien et fonça dans quelque chose, ou du moins quelqu’un.

    « Evacuez de là, c’est trop dangereux ! » lança-t-elle à cet inconnu.



    _________________
    avatar
    Tsubasa Arihito
    Shinobi de Kazan

    Messages : 13
    Expérience : 30

    Re: [Mission rang C] La forge en péril (avec Tsubasa Arihito)

    Message par Tsubasa Arihito le Jeu 27 Sep 2018 - 18:56

    Depuis qu'il était devenu shinobi, Arihito mettait un point d'honneur à faire passer les intérêts du village avant toute considération de clan. Noroï, Nekketsu, yumin, Tsubasa… Pour lui ce n'était que des noms, sans signification particulière. Il les voyait plus comme un poids que l'on impose aux nouveaux nés, une chaîne qui les retient toute leur vie durant, les empêchant de développer une individualité, une personnalité indépendante de ce que leurs devoirs claniques leur imposaient. Arihito appréhendait l'autre au regard de ce qu'il était, sans à priori liés à son clan. Cette approche seule permettait une relation saine et pure, selon lui.
    A cause – ou peut-être était-ce grâce – à cette vision des choses, le garçon ne portait aucune attention aux conflits entre et au sein des clans. Cette lutte séculaire de sa famille pour la reconquête du pays de l'or, il n'en avait que faire. Bien sur, cela expliquait une partie de la haine qu'il inspirait au siens ; mais le garçon avait également rencontré de nombreux objecteurs, sa vision des choses ne faisant pas l'unanimité. Notons cependant qu'il s'en fichait royalement ; il trouvait sympathique qui le lui semblait, il trouvait idiot qui lui semblait également, les seconds étant majoritaires.

    Malgré cet avis tranché, son devoir de ninja ne fut autre que d'intervenir lorsqu'il entendit cette énorme détonation du côté des forges de son clan. Se mouvant aisément entre les roches chaudes, il atteint le lieu du drame en quelques dizaines de secondes ; la baraque d'où était partie l'explosion avait été presque entièrement soufflée, plusieurs autre commençaient à être manger par les flammes. Une pluie de cendres s'abattait sur quelques forgerons, tant effrayés que surpris.

    — « PARTEZ ! ALLEZ VOUS METTRE A L'ABRI, JE M'OCCUPE DES BLESSÉS!» Leur cria Arihito, ils ne se firent pas prier pour détaler.

    Plantant Sundome dans les graviers environnant et se découvrant de sa tunique, le shinobi s'engouffra dans la gueule des flammes par ce qui restait de la porte, activant ses sens par la même occasion. L'air était irrespirable, chaud, chargé de braises en suspension. Le bois craquait partout, ce qui restait de toit menaçait de céder à tout moment ; au moins, il n'avait pas à se protéger les yeux de la fumée irritante. Concentré, il repéra un bras qui s’élevait ; il le rejoint d'un bon, s'agenouillant devant le blessé.

    — «Bougez-pas, je vous sors de la. Accrochez vous juste à moi.» rassurant.

    La victime sur l'épaule, il repartit. Sur sa course, il repéra deux autres corps, l'un semblait encore vivant, ce qui n'était pas si simple à affirmer en ce qui concernait l'autre. Le corps qu'il ne put repérer, cependant, fut celui qui le heurta ; il parvint à garder son équilibre.

    — « Évacuez de là, c’est trop dangereux ! » Voix de jeune femme, Arihito lui mit sa main libre sur l'épaule.

    — « Deux sur la gauche, celui auprès du plan de travaille respire ; vite ! » Assertif, mais calme.

    Qui qu'elle fut, ses intentions étaient bonnes, autant qu'ils collaborent. L'aveugle déposa la victime sur le sol, hors de portée des flammes. Il vérifia ses signes vitaux ; il s'en sortirait s'il était prit en charge. Un petit groupe de shinobi arriva au même instant :

    — « Vous ! Allez cherchez un médecin, cet homme a besoin de soins urgents. Je m'occupe du reste»

    Les autres hochèrent la tête, certains partirent, d'autre partirent aider les rescapés. Retournant à grande foulées vers la baraque, Arihito étendit ses sens afin de s'assurer que les autres bâtiments avaient été évacué. Il ne restait effectivement qu'un corps. Au moment d'entrer de nouveau dans le brasier, le toit s'effondra. Le jeune put se tenir droit en concentrant son chakra sous ses pieds ; il s'inquiéta bientôt pour la jeune fille et les blessés, il entra.

    — « OH ! CA VA ? »

    Il attendit une réponse en s'approchant doucement.


    _________________
    "Seuls les idiots ne changent pas..." (#ff3300)
    avatar
    Nekketsu Fukkou

    Messages : 13
    Expérience : 15

    Re: [Mission rang C] La forge en péril (avec Tsubasa Arihito)

    Message par Nekketsu Fukkou le Dim 30 Sep 2018 - 14:53


    LA FORGE EN PERIL

     
    Tsubasa Arihito - Nekketsu Fukkou


    Surprise de tomber sur un homme bien vivant et légèrement désorientée par le choc, Fukkou mit quelques secondes avant de comprendre ce qu'il venait de lui dire. Sur la gauche ? Elle regarda d'abord à droite avant de se rendre compte de son erreur, elle hocha la tête devant sa médiocrité. Elle allait devoir reprendre rapidement ses esprits, autrement elle finirait en cendres, quelle ironie.

    "Okay, j'ai compris !" lança-t-elle tandis que son interlocuteur était déjà parti, sa victime sur le dos.

    *Réveille toi ma pauvre* se dit-elle.

    Elle aperçut le plan de travail mentionné par cet inconnu, mais elle ne voyait rien, la fumée était trop épaisse, elle devait se rapprocher. La cendre était son élément, elle supportait malgré tout la chaleur, mais que dire de la fumée qui irritait ses yeux et qui empoisonnait son corps. La cape sur le bas du visage, recouvrant le nez et la bouche, elle s'enfonça d'avantage dans le gouffre ardant. Avec son autre main, elle tentait, en vain, de chasser la fumée qui occultait sa vue.

    *Je dois retrouver ses survivants Tsubasa !* s'exigea-t-elle.

    Le lien qui l'unissait à ce clan était fort, plus qu'un simple lien d'amitié, presque familiale. Elle devait faire honneur à ce clan. Elle redoutait une chose, celle de retrouver Akihito, un de ses amis Tsubasa, il faisait presque office de grand frère depuis la mort de ses deux parents.

    La table était à proximité mais elle ne voyait rien. Impossible de trouver ne serait-ce qu'un corps. Finalement, elle trébucha sur un objet lourd et mou. Elle s'accroupit pour tâter et se rendit compte qu'il s'agissait d'un homme. Il était vêtu d'un tablier en cuir épais, typique des forgerons, mais ce dernier ne lui avait été d'aucune utilité dans l'accident, puisqu'il était mort. La jeune fille ne le connaissait pas personnellement, mais elle l'avait déjà vu ici, quand elle vient chercher ses flèches. Il tapait le fer rougeoyant avec ferveur et semblait fier de fabriquer des armes pour Kazan. Une regrettable perte pour le village... Un sanglot, difficile à avaler, lui fit mal à la gorge.

    Soudain, une voix aigue vint transcender le grésillement des flammes et le craquement du bois. Fukkou releva la tête et vit, caché sous le plan de travail, un enfant ensanglanté. C'était une fille, elle se mit à pleurer en voyant enfin quelqu'un venir à son secours. Ses nerfs venaient de lâcher.

    "Ce n'est pas le moment de flancher petite. Nous ne sommes pas encore sorties d'ici." avoua sans filtre Fukkou.

    Et en effet, consumées par les flammes, certaines des poutres porteuses cédèrent sous le poids de l'édifice. Cet effondrement provoqua une vague de cendres ardentes ravageant tout sur son passage. Immédiatement, Fukkou se jeta sous la table et la retourna face au nuage ardent en approche. Elle blottit la petite sous cape tout en s'appuyant contre le plan de travail.
    La vague ténébreuse mais scintillante s'abattit sur la protection de fortune. L'épaisse couche de bois composant le plateau résista à cet assaut. Le nuage forma trois bras, sur les deux côtés et au dessus de la table puis ne reformèrent qu'un quelques mètres plus loin. Les deux gamines l'avaient échappées belle.

    "OH CAVA ?"

    Fukkou reconnut la voix de l'inconnu. Par chance pour elles, il était revenu dans cet enfer.

    "On est là !" cria-t-elle, pour qu'il leurs vienne en aide.

    En espérant qu'une autre partie du toit ne s'effondre, les condamnant ici.

    code : Tsubasa Akihiko


    _________________
    avatar
    Tsubasa Arihito
    Shinobi de Kazan

    Messages : 13
    Expérience : 30

    Re: [Mission rang C] La forge en péril (avec Tsubasa Arihito)

    Message par Tsubasa Arihito le Sam 13 Oct 2018 - 13:47

    — « On est là ! »

    Il le savait déjà, ses sens les avaient repérées avant même que l'inconnue ne réponde ; au moins, il ne pouvait pas se tromper. Arihito s’enfonça dans la fumée, il toussa. Comprenant vite que les deux personnes étaient coincées sous l'amas de bois qui gisait devant lui, et qu'elles risquaient l'asphyxie, il prit les choses en main ; bien que l'épaisseur et la température de l'air commença à lui brûler les bronches.
    Prenant sur lui, bloquant sa respiration le plus qu'il put, il partit en besogne ; le jeune shinobi saisit une grosse planche du tas de ses deux mains. Avec un léger sifflement, les braises attaquèrent la paume de ses mains ; sa peau avait noircie, mais le temps lui manquait de trop pour pouvoir y  prêter attention. Arihito grogna. Réfléchissant vite, il eut une idée :

    — « Bougez pas, je vous sors de là ! » Entrecoupé de quintes de toux.

    L'air commençait à lui manquer et la tête à lui tourner, il n'avait pas le temps de sortir pour respirer cependant. Arihito croisa les doigts :

    — « Koton bunshin no jutsu ; deux clones apparurent. Tous trois formèrent une suite de sceaux dans une chorégraphie si parfaitement identique qu'on l'aurait dîtes préparée ; Kusarikatabira ! »

    Les mains du shinobi est des clones furent bientôt couverte d'un léger maillage. La chaleur passait lentement au travers de cette protection de fortune et les maillons en vinrent à chauffer. Malgré tout, ce petit tour de passe-passe permit au jeune garçon de déblayer le terrain plus rapidement. Il ressentit la présence de la jeune femme et d'une petite fille, sans connaître pourtant leur état ; son esprit s'embuait trop de la fumée et de particules brûlantes en suspension dans cette atmosphère infernale, pour lui fournir d'aussi précises informations ; aussi espérait-il qu'elles fussent plus en forme que lui.
    Tombant à genoux, sans souffle, toussant tout ce qu'il pouvait ; le garçon ordonna aux clones d'emmener les demoiselles à l'extérieur, pendant qu'il tentait de se relever. Dans sa tentative, il prit appuis sur les cloisons frêles de la bâtisse en flamme ; fragilisée, son poids entraîna la chut d'un pan de murs, promptement suivi du reste de la baraque. Le déplacement d'air le fit rouler un peu plus loin, couvert d’éclis, les vêtement troués par les braises. Arihito pur se relever brièvement, entraîner par sa chute, mais retomba sis tôt après. Pivotant sur le dos, cherchant de l'air, il retira son masque ; chose très exceptionnelle. Il toussait toujours beaucoup,  mais sa respiration commençait à se calmer, son esprit à s'éclaircir.
    Après un moment, le shinobi se mit à genoux. Son masque gisant toujours sur le gravier, le visage entre les mains. Les souvenirs de ses clones lui vinrent ; la petite fille était inconsciente mais allait s'en sortir, elle manquait simplement d'oxygène. La plus grande allait bien également ; bien qu'un peu désorientée, elle avait rassuré les parents de l'enfant, restés là, malgré les invectives d'Arihito. Elle semblait familière avec certaines personnes présentes sur le lieu de l'accident. Tant mieux, cela éviterait au shinobi le côté social de son acte ; devoir recevoir de faux remerciements de ces Tsubasa l'enchantait peu.

    Aussi, il resta là, haletant toujours. Il vérifia encore que tout le monde était sauf, exaltant ses sens ; il put également suivre le déroulement des événement du côté de la petite foule, nouvellement rassemblée par le brouhaha de l'incident. Ses paumes le faisait atrocement souffrir, mais il s'en occuperait plus tard.

    Quelqu'un approcha bientôt.


    _________________
    "Seuls les idiots ne changent pas..." (#ff3300)

    Contenu sponsorisé

    Re: [Mission rang C] La forge en péril (avec Tsubasa Arihito)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov 2018 - 18:02