Ketsuki Shinda
Chūnin de Kiri
avatar
Expérience : 50
Messages : 24
Un temps étrangement ensoleillé pour le pays de l'eau, Shinda était sorti du village, longeant les chemins de terre encore humides de la pluie de la veille. Toujours muni de son manteau noir qui cachait son armure, il se faisait toujours un peu remarquer de par son style vestimentaire assez suspect, bien qu'il ne tenait pas compte des quelques regards qui se posaient sur lui de temps à autre de la part des marchands ou autres fermiers qui empruntaient les chemins.

Une fois arrivé près d'un lac, il jeta un oeil à droite, à gauche... Personne. Parfait.

Il plongea alors dans ce lac, nageant jusqu'à plusieurs mètres de profondeur, avant de pénétrer dans une imposante fissure sous la terre, le menant à nouveau jusqu'à un caveau, où il sortit de l'eau. Des torches étaient disséminées un peu partout, éclairant l'endroit tout en apportant une certaine chaleur réconfortante. Il n'y avait qu'un couloir à sens unique, ainsi l'assassin le longea... Jusqu'à arriver à une grande pièce, en son milieu, une imposante fresque taillée dans la roche.

Cette mystérieuse fresque comportait de nombreux écrits ainsi que quelques dessins... que Shinda avait déjà dû lire de multiples fois. Elle contait l'histoire des Ketsukis dans une langue ancienne, propre à son Clan. Son père lui a appris leur langage ainsi qu'une partie de leur passé, mais certains détails se trouvaient ici-bas.

Une phrase écrite avec des caractères plus larges et profonds que les autres :


Jamais le sang d'un innocent ne coulera de ta lame.


Tel était le credo de leur Clan de guerriers, qui perdure depuis les temps immémoriaux. Leur histoire débuterait selon la prophétie à l'âge des Gardiens, peuple corrompu par le pouvoir qui possédait des forces mystérieuses et inexpliquées. Une tribu guerrière s'est portée volontaire afin d'éradiquer le mal qu'entraînait la puissance des Hérétiques, comprenant les Gardiens et tous ceux qui suivaient leur voie, compromettant la paix dans le monde. Un peuple se souleva contre ce pouvoir : la tribu Ketsuki, qui s'organisa et devint alors le Clan Ketsuki.

Etant tout de base des sabreurs, ils perfectionnèrent ensemble leur technique, se spécialisant dans la discrétion et l'assassinat car attaquer en groupe était inconcevable s'ils convoitaient la victoire face aux Gardiens. Ainsi ils créèrent leur propre style de combat, leurs propres techniques de déplacement et d'assassinat et les enseignèrent à chaque jeune enfant dès le plus jeune âge au prix d'entraînements rigoureux et spécifiques au Grade de la famille. Certains parvinrent même à utiliser le Pouvoir Corrompu issu des Gardiens, ce qui leur permit de forger des armes dites Légendaires. Chaque Guerrier ayant fait ses preuves en tuant des Hérétiques haut placés se voyait récompensés par l'obtention d'une Lame Légendaire, tout en acquérant le grade supérieur d'Assassin, privilégiés qui jouissaient de plus de droits car jugés plus importants et puissants. Cependant, à travers les âges, de nombreux clans corrompus se sont dressés contre les Ketsukis, et en éliminèrent la grande majorité, laissant le clan en voie d'extinction.

Shinda était l'un des derniers Assassins descendants de ce Clan aux traditions ancestrales qui perdurent de générations en générations, possédant la Légendaire Shirayushi, léguée par son père Ketsuki Ichiro, lui même ex Assassin, ayant abandonné ses fonctions à cause de l'âge. Bien que ses parents n'aient pas beaucoup insisté avec leur histoire, elle intéressait le jeune Assassin, qui développait cet intérêt de plus en plus depuis qu'il n'est plus sous la garde totale de ces derniers, ayant déménagés au Village Caché de Kiri.

Il se trouvait ainsi au Caveau Testamentaire, dernière relique connue de leur sombre passé. D'autres se trouveraient aux quatre coins du monde, révélant de nombreux secrets sur leur Clan, bien que leurs positions étaient inconnus, étant donné que les Ketsukis cachaient toute preuve de leur existence afin de pouvoir mieux surprendre les Hérétiques mais aussi pour leur propre sécurité, étant un peuple pourchassé.

Le jeune assassin passait au Caveau de temps à autres depuis qu'il réside à Kiri, cette histoire l'intrigant de plus en plus, lui qui ne s'était jamais intéressé à autre chose que les enseignements de son père. Il lisait la fresque, posant sa main sur la pierre froide et abîmée sur laquelle était inscrite une partie de leur passé aux caractères inconnus à ce nouveau monde, se posant de plus en plus de questions sur leurs traditions, mais aussi sur leur futur qui semble tant compromis...

_________________
Observation, discrétion, élimination.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mario Luzi, prémices du desert .
» Les prémices du printemps.
» Prémices d'automne
» Giverny et les prémices du printemps
» prémices de mon village 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: