Flashback : Entre imagination et crédulité enfantine [Pv Mu-n]

    avatar
    Tsubasa Akihiko
    Shinobi de Kazan

    Messages : 33
    Expérience : 90

    Flashback : Entre imagination et crédulité enfantine [Pv Mu-n]

    Message par Tsubasa Akihiko le Dim 30 Sep 2018 - 11:26


    Flashback - Entre imagination et

    crédulité enfantine

     
    Noroi Mu-n, Tsubasa Akihiko


     
    An 80

    Et hop. Le soir tombe, et le jeune Akihiko s'esquive discrètement du foyer familial. Il a l'habitude de sortir ainsi, lorsqu'une fois la journée passée, il n'est toujours pas satisfait de sa progression quotidienne. Il est loin d'être le meilleur élève de sa classe il en a bien conscience, alors le garçon redouble d'acharnement pour s'améliorer. Mais cette fois, il n'a pas l'intention de travailler sur un programme précis. Non, après ce qui s'est passé aujourd'hui, il a une toute autre idée en tête...

    Alors qu'avec les autres jeunes de son âge ils s'étaient rassemblés pour observer leurs aînés lors d'un entrainement spécial, organisé autour d'un affrontement des meilleurs d'entre eux, tout un tas de rumeurs ont commencé à fuser. Ces adolescents qui arrivent à illuminer les yeux de leurs cadets d'une multitude d'étoiles viennent bien vite leur livrer un secret un peu particulier. Le secret de la source de leur puissance. Celui qui leur assure un tel niveau. Qui va leur permettre de se hisser d'un bond dans la hiérarchie des shinobis.

    - "Bien sûr que si c'est vrai ! Il suffit de localiser ce volcan un peu spécial. Celui qui est traversé par une rivière de chakra. Après, vous n'avez plus qu'à faire une offrande digne de votre courage aux esprits qui y vivent. Et alors ils vous dévoileront toute la puissance qui vous sera accordée !"

    Autant dire que ces paroles raisonnent dans sa petite tête de rêveur encore maintenant, alors qu'il s'approche discrètement des portes du village. Oui, il s'y voit déjà. Gravir ce fameux volcan d'une traite, affronter mille dangers pour prouver sa valeur, et finalement, voir ces fameux esprits s'incliner devant lui. Après ça, il deviendra le plus puissant guerrier de Kazan ! Et tout ceux qui ont osé se moquer de lui n'auront plus qu'à pleurer !!

    Mais la première étape le ramène bien vite à la réalité. Sortir du village n'est pas si simple que ça... Heureusement, c'est toujours plus facile de sortir que de rentrer. Et à douze ans, il est encore loin d'avoir réellement entamé sa croissance. Pour son plus grand malheur... Mais cette fois-ci, sa petite taille relative l'avantage grandement pour cette première mission, passée avec succès !!

    Non peu fier de cette prouesse, Akihiko avance la tête haute et le pas déterminé en direction de la chaîne de volcan qui protège le village. Tout en sortant une pomme de sa poche dans laquelle il croque. Elle est bien méritée celle-ci ! Mais alors qu'il s'approche, observant les hauteurs, guettant le moindre indice qui pourrait lui indiquer quel est le volcan qu'il recherche, il autre silhouette se détache devant lui. Un autre enfant. Zut. Est-ce que cette fameuse histoire marche aussi s'il y a quelqu'un d'autre dans les environs ? Il n'a pas pensé à le demander, mais mieux vaut ne pas prendre de risques...

    Il s'approche donc rapidement de la silhouette qui se trouve appartenir à une fille. En plus. Pourquoi elle a besoin de puissance elle d'abord ?! Une autre apprentie shinobi. Plus jeune. Mu-n s'il ne se trompe pas. Ils ne se connaissent pas particulièrement, leurs clans respectifs n'étant pas en excellents termes, mais il se souvient lui avoir parlé une ou deux fois. Et une fois arrivé à sa hauteur, il l'interpelle sans la moindre délicatesse.

    - "Eh toi ! J'sais pas c'que tu viens faire ici, mais celui qui arrivera à mener cette quête jusqu'au bout, c'est moi !!"

    Une arrogance non dissimulée et un culot parfaitement assumé, le garçon n'est pas forcément très amical pour cette première approche... Mais si ces abrutis avaient précisé s'ils pouvaient être plusieurs pour cette mission aussi ! Bon, il n'y a plus qu'à espérer que la gêneuse face bien sagement demi-tour ! Bien sûr qu'il est parfaitement capable de se débrouiller seul !

    code : Tsubasa Akihiko



    _________________
    avatar
    Noroi Mu-n

    Messages : 8
    Expérience : 10

    Re: Flashback : Entre imagination et crédulité enfantine [Pv Mu-n]

    Message par Noroi Mu-n le Mar 2 Oct 2018 - 17:51

    Entre imagination et crédulité enfantine.
    Tout commença par un parchemin usé qu'elle eut ramassé -volé mais rendu- dans la chambre d'une de ces cousines plus âgées. N'étant doué en rien, sauf en répartit à l'époque, Mu-n cherchait toute les occasions pour s'endurcir, mieux encore, développer son premier sceau afin de devenir quelqu'un aux yeux des membres de son clan, ou de ces adversaires futur.
    En le déroulant la gamine lu chaque phrase avec attention mais n'en comprit pas les nuances, comme un peintre inspiré mais incapable de choisir la couleur.

    Ce parchemin, vert foncé, à peine scellé entre un bandage blanc indiquant " Rivière du volcan " et  le sceau du marquage de son clan (qu'elle maîtrisait, celui-ci ne demandant pas trop de chakra),  à l'intérieur, quelque mots, comme des poèmes. Avant de remettre le parchemin là où elle l'avait trouvé, pour ne pas éveillé les soupçons, Mu-n se força a mémoriser quelque informations. Tout semblait crypter, en forme d'énigme ou de calcule, en prime, il fallait avoir un sens de l'orientation car la première phrase commençait par  : - Là où le soleil se couche.
    La première fois elle pensa : ce n'est pas un problème car elle le voyait chaque jour, l'endroit où le soleil se couchait mais en parcourant à l'aveugle le pays des Montagnes (sans s'éloigner des frontières de son propre village) Mu-n ne trouva jamais la solution. Elle apercevait le relief des volcans disparaître  à vue d'œil…

    La deuxième et dernière chose qu'elle retenue, malgré la longueur du parchemin (elle n'avait jamais eut une bonne mémoire)   était : - le reflet d'une goutte… Cà, elle l'avait assimilé sans peine car  sa mère était d'une affinité suiton, une goute tombante ne s'écrasait pas de suite, elle rebondissait, encore et encore jusqu'au néant. Concrètement  son seul problème en était l'orientation, elle reconnaîtrait aisément (elle en était certaine) cette rivière de chakra.

    Pour sortir du village, Mu-n envoyait une de ses épingles à cheveux rebondir derrière le centre de reconnaissance. Elle profitait de la distraction des deux gardes toujours un peu ivre à cette heure du levé de la lune/couché du soleil [devait-on dire bonjour ou bonsoir ?], là où le ciel se parsemait d'une palette riche de couleur et impossible a décrire en une phrase. Cela faisait trois soirs qu'elle était sur cette affaire mais elle n'avançait pas.  

    Elle laissait ses yeux divagués entre ces grands et fins arbres dispersant la lumière chaude et orangée, bientôt (et étrangement) bleuâtre, avant que les ténèbres ne soit là. En tendant les mains elle essaya de cadrer le soleil comme un photographe, elle essayait de capturer l'extinction de lueur pourtant sans rapport avec l'endroit où se trouvait les volcans. Quel en était donc le rapport ?



    Elle sorti du village en galopant, craignant de se faire prendre.
    À l'époque ces cheveux n'étaient pas encore fait de dread-lock, ils n'étaient même pas long, s'arrêtant au niveau de ses aisselles et cachant son regard vorace avec une frange. Elle portait un kimono noirâtre, des claquettes de samuraï (qu'elle ne maîtrisait pas. De loin on entendait faire écho le clac clac des bouts de bois). Et si le reflet était l- Interrompue dans ses pensées par une voix grave, parlant d'un ton un peu trop condescendant  à son goût, Mu-n dû se pincer la lèvre inférieur fortement pour ne pas exploser. Elle avait perdue, à cause de lui,  le fil de ses pensées. La clé de l'énigme.


    Attendez… Mu-n venait de réaliser que le blondinet avait dit " la quête ". Parlait-il de sa rivière de chakra ? La jeune fille, imposante de part sa taille même âgée de dix ans, planta son regard d'olive dans celui de ce jeune homme. Son bandeau indiquait qu'il appartenait au même village mais à quand bien même, la rivière entière de chakra serait pour elle. La fillette, aussi rusée que le loup dans une fable pour enfant décida de l'interroger.

    - Et toi, que viens-tu faire ici petit Tsubasa ? (elle sourit de toute ses dents, faisant gonflé ses joues, plissé ses yeux comme un BN) Moi, je ne viens qu'essayer de comprendre la direction du couchée du soleil mais et toi... De quel quête parles-tu ? (prend un ton et une expression choqué) Essaies-tu de trahir le village ? Devrais-je courir jusqu'au centre d'accueil ?
    ft. TSUBASA Akihiko


    _________________
    avatar
    Tsubasa Akihiko
    Shinobi de Kazan

    Messages : 33
    Expérience : 90

    Re: Flashback : Entre imagination et crédulité enfantine [Pv Mu-n]

    Message par Tsubasa Akihiko le Mer 3 Oct 2018 - 14:41


    Flashback - Entre imagination et

    crédulité enfantine


     
    Noroi Mu-n, Tsubasa Akihiko


     

    Elle est gonflée celle-là !! Comment ça petit Tsubasa ?! Déjà, il n'est pas si petit que ça, et ensuite, il est plus âgé !! Où est passé le respect des aîné ?! Susceptible ? Un chouïa oui. Mais aucun ado n'aime être traité de petit. Et surtout pas celui-ci dont la fierté n'a rien à envier à celle de la plupart des shinobis représentatifs de ce village guerrier. Les sourcils froncés en une moue clairement contrariée, Akihiko se plante face à l'impolie.

    - "C'est stupide de vouloir comprendre où le soleil se couche. Tous les soirs il disparait au même endroit. C'est comme ça, c'est tout."

    La subtilité n'a jamais été le point fort du garçon. Et c'est encore plus vrai du haut de ses douze ans. Il a toujours été le parfait archétype du bon pratiquant de taijutsu, celui qui sait cogner vite et fort, mais qui ne prend que peu de temps pour utiliser sa tête. Rien d'étonnant à ce qu'il ne pige absolument rien aux intentions vicieuses de sa camarade. Et qu'il sauta une fois de plus à pieds joints dans le piège qu'elle est manifestement en train de lui tendre.

    - "N'importe quoi ! J'vais pas du tout trahir le village ! Au contraire, j'vais trouver cette rivière et devenir le shinobi le plus puissant !! Et comme ça, grâce à moi, les kazanjins seront reconnus comme les guerriers les plus impressionnants du monde !!"

    Évidemment qu'il est persuadé de ce qu'il raconte. Et le ton déterminé qu'il prend accompagné de ces grandes gesticulations ont pour ambition de convaincre toute l''assemblée imaginaire à qui s'adresse un tel discours d'espoir ! Bon, comme ça la fillette doit bien comprendre qu'il est investit d'une tâche d'importance capitale pour le bien de leur village, et qu'il faut qu'elle rentre bien sagement chez elle...

    - "Tu vois, t'es trop petite pour être ici. Alors laisse faire les grandes personnes. C'est dangereux pour toi."

    Une fois de plus, Akihiko est on ne peut plus sérieux en prononçant ces mots. Et c'est le torse ridiculement bombé, essayant de mettre en avant une musculature à peine naissante, qu'il double l'enquiquineuse. La tête haute, n'ayant pour seul objectif que d’impressionner la gamine pour qu'elle ne se sente pas à la hauteur, blondinet part à l'assaut du flanc le plus abrupte de l'un des nombreux volcans qui leur fait face. Habitué aux cascades en tous genres, le garçon n'éprouve pas la moindre peur à utiliser ses mains et ses pieds pour gravir l'énorme bloc de roche sur lequel il entame son ascension, faisant dégringoler quelques gravillons à mesure de son avancée.

    Heureusement, il n'a pas le temps d'aller particulièrement haut lorsqu'une tête de serpent s'échappe d'une des petites cavités à côté de laquelle il vient juste de poser l'une de ses mains. Le faisant immédiatement relâcher sa prise dans un cri de surprise - n'allez surtout pas croire qu'il puise être effrayé par une bestiole sans pattes... Déséquilibré, Akihiko a beau agiter les bras pour essayer de se rattraper, il ne peut empêcher cette chute qui l'amène quelques mètres plus bas. Atterrissage incontrôlé sans la moindre grâce ni douceur. Pourtant, le bras qui a amorti sa réception n'est pas aussi blessé que son orgueil...

    La moue boudeuse alors qu'il se relève comme si de rien n'était, pas question de laisser voir qu'il a pu se faire mal ! Le jeune Tsubasa jette un "discret" coup d'oeil en direction de la demoiselle qui il l'espère, regardait ailleurs à cet instant précis - quoi, il a bien le droit de rêver !! - avant de relever de nouveau la tête en direction du sommet qui vient de s'éloigner.

    - "Bah, c'est sûrement un signe du destin pour dire que c'est pas le bon."

    Ronchonnant plus qu'il ne parle Akihiko croise les bras au niveau de son torse, reprenant son étude un peu plus sérieuse des différents chemins qui pourraient amener vers les hauteurs. Et si c'était l'inverse ? Si ce serpent faisait justement partie de la première épreuve à passer ? Ah, ce serait embêtant. Ça voudrait dire qu'il faudrait y retourner... Mouais, ça devrait être gérable maintenant qu'il sait où est l'obstacle.

    code : Tsubasa Akihiko



    _________________
    avatar
    Noroi Mu-n

    Messages : 8
    Expérience : 10

    Re: Flashback : Entre imagination et crédulité enfantine [Pv Mu-n]

    Message par Noroi Mu-n le Dim 7 Oct 2018 - 18:32

    II.

    Son trésor...
    Tandis que ses cheveux s'envolaient en arrière  propulsés par ce jeune ninja qui, s'étant précité en direction du premier volcan leur faisant face ne fit pas attention aux décors, à elle présent sur son chemin. Mu-n analysait toute les informations, hors de question de gaspiller son énergie en escaladant divers roches plus ou moins exigües ! - En vérité, elle craignait qu'il n'arrive avant elle au sommet de la rivière...

    La "forêt" -qui était le nom international de cette région - dû à sa superficie englobant le village caché, sa faune emplie d'animaux (à sang froid en abondance) et insectes ainsi que sa   flore carnivore, pointue tel des cactus ou de l'aloe vera ; un ninja médecin trouverait son bonheur en ces envirions facilement.  
    Elle repensait au parchemin tout en regardant l'ainé de son village gravir sans difficulté les premières escapades, la roche était instable et les prises peu solide, il devait savoir manier son chakra pour s'aventurer parmi ces hauteurs, puis enfin, il s'éleva,  au-delà des trous de ce volcan, de loin, il avait la classe et de peu, il arriverait au sommet sans peine. Il fut stoppait dans son ascension par un serpent. Sa chute fut assez médiocre comparait a sa montée  mais Mu-n se sentit soulageait intérieurement.

    Si cet animal à sang froid attaqué, et, il pouvait n'y avoir que deux possibilités (si c'était un mâle il n'y en aurait qu'une mais, au vue des écailles et de la couleur de ce serpent, c'était bel et bien une femelle) : la première, son nid  devait se trouver non loin du jeune fils du clan des forgerons et du coup, elle appliquait simplement l'auto-défense. La deuxième, ce volcan était la source de la rivière de chakra.
    Une chose était sûre ce volcan troué  tel une souricière devait abriter nombres d'animaux reptiliens [à sang froid] phénoménales.  D'ici quelque jours, ils entrerons en hibernation - pour la plus part. Mais elle n'avait pas quelque jours. La rivière ne devait pas être ici, car si cette rivière était cherché depuis des siècles ces bestiaux seraient morts depuis le temps.

    Sortit de ces pensées par la  descende du Tsubasa, Mu-n fit mine de ne rien voir (même si un gravier lui percuta la joue) ; parole de Noroi, elle se moquerait de lui en ayant prit la rivière pour elle-seule devant lui tandis qu'il aurait fait tout le sale boulot, comme un pied-noir en première ligne. En attendant, elle se concentra sur la "forêt" du village ; en tout, cinq chemins menant à cinq volcans, le plus proche étant celui que le chûnin venait d'emprunter avant de finir les fesses contre terre, le plus loin cité à la frontière d'un autre pays à plusieurs jours de marche.
    Elle n'avait jamais été douée pour réfléchir mais, au vue de son partenaire (malgré lui, d'ailleurs car Mu-n ne comptait pas le lâcher jusqu'à qu'ils trouvent cette rivière), la jeune kunoichi, ne portant pas encore son bandeau frontale, décida d'utiliser la nature à bonne escient. Chose a ne pas omettre, pensa-t'elle fortement car, après tout ; Là, où le soleil se couche.
    Un sourire qu'elle tentait de contenir, un regard déterminé qu'elle voilait sous plusieurs battements de cils, puis ces quelques mots prononçaient sous le coup de l'impulsion, de son idée naissante, les yeux écarquillés et l'ongle du pouce frôlant sa langue tandis qu'elle articulait :

    - Et si on foutait le feu ? (Elle renchérit sans prendre la peine de respirer) J'veux dire, les animaux, ils iront forcément vers la sureté. Et c'est forcément le volcan qu'on cherche, non ?
    Quoi que... À bien y réfléchir, cela ne ferait qu'attirer les sentinelles de leurs villages. Eux qui avaient réussi a s'extirper du village, retourner à la case départ pour si peu... Mu-n se mordit la lèvre inférieur avant d'utiliser sa main gauche pour balayer son idée -espérons que Akihito comprenne -.


    L'ombre de la végétation s'étalait sur le sol, prenant de l'ampleur au grès du temps, il était presque vingt heures, nous étions en pleine saison froide alors lesreflets de la flore gagnaient du terrain à une vitesse phénoménale,  un volcan sorti du lot… Celui situé à l'ouest, si les deux s'activaient ils seraient au pied de ce Géant  en moins de trente minutes ( Géant car il était plus grand, plus gros, plus rigide que celui que le jeune ninja du village caché par les Volcans venait d'emprunter. Ni troue, ni veine de vieillesse n'était présente - au moins ils n'affronteraient aucun animal , pensa-t-elle), l'ombre envoyait sur le sol ressemblait de loin à un crâne. Les yeux, les troues des narines et quelques canines semblaient clairement visible, comme s'il existait du noir clair et du noir foncé.

    Oh…

    Mu-n, sans lâcher du regard sa nouvelle découverte, ces pupilles de félines se gonflèrent comme un pirate à la vue d'un trésor perdue, comme un chat face à une souris à clochette. Elle tourna sa tête vers cet homme, son ainé un peu trop impulsif, un peu trop investi pour les autres… Il semblait léger mais lourd. Quel pléonasme !


    Elle ne pu prendre la parole une nouvelle fois.
    " Quitte ou double " ; soit il fou le feu soit il voit clairement le jeu d'ombre. Dans les deux cas, la rivière de chakra serait toute proche. Elle se contenterait de le semer ou de  lui voler le butin à la dernière minute.
    Même si elle n'avait que dix ans, son corps et son visage, sa taille, ses vêtements, son parfum même sa coiffure semblait plus adapté à des femmes  âgées, plus ambitieuses,  plus libertaires (et non libertines. L'égalité des sexes et non la suprématie des femmes. L'égalité des forces et non du sexe !) et du coup, il n'était pas inhabituelle qu'elle soit traitée comme une jeune femme (même si elle n'avait pas eut ses premières règles) ; elle était digne d'un trésor. Digne d'être la plus forte. C'était sa certitude.

    ft. TSUBASA A.


    _________________
    avatar
    Tsubasa Akihiko
    Shinobi de Kazan

    Messages : 33
    Expérience : 90

    Re: Flashback : Entre imagination et crédulité enfantine [Pv Mu-n]

    Message par Tsubasa Akihiko le Mar 9 Oct 2018 - 17:52


    Flashback - Entre imagination et

    crédulité enfantine

     
    Noroi Mu-n, Tsubasa Akihiko


     

    Bien, Mu-n ne lui fait aucun commentaire sur cette tentative lamentablement échouée. Ce qui est plutôt une bonne chose. Aucun doute qu'il se serait énervé à déployer une montagne de mauvaise foi pour justifier une telle chute... Finissant d'enlever les quelques traces de terres qui se sont accrochées à ses vêtements, il écoute la plus jeune lui exposer son idée. Foutre le feu ? Pourquoi pas, ça peut se tenter. Le problème, c'est qu'il n'est pas un Yumin lui, ni un Nekketsu, et il n'a rien sous la main pour faire jaillir une première flamme. Mais s'il arrive un sommet d'un volcan qui s'avèrerait être le mauvais, il peut toujours garder cette idée dans un coin de sa tête...

    - "C'est pas qu'ça me dérange de tout faire cramer, mais ça va prendre trois heures là ! Au pire on peut toujours monter sur le plus haut, et comme ça on verra bien ce qui se passe ! Une rivière de chakra ça devrait se voir !!"

    Et une minute là !! Comment il en vient à parler de "on" ?! Il avait pourtant décidé d'y aller seul ! Mais c'est qu'elle est têtue cette fille aussi ! Elle ne devrait pas avoir déjà fait demi-tour ? Bon, cela dit, quitte à ce qu'elle reste dans le coin, autant en profiter. Peut-être que finalement, être deux c'est pas plus mal... Mais s'il ne doit y avoir qu'un seul d'entre eux qui aura le droit d'observer cette fameuse puissance qui attend le valeureux guerrier, ce sera lui !!

    La tête levée, essayant d'évaluer lequel de ces pics est le plus élevé, il finit par reporter son attention sur la cadette qui n'a toujours rien dit de plus. Et qui elle, semble beaucoup plus absorbée par ce qui se passe au sol. Bah alors, elle a rien compris ou quoi ? A moins que... A force d'allers retours entre le visage de la demoiselle et l'endroit qu'elle est apparemment en train d'observer, Akihiko fait enfin le lien !

    - "Ouaah ! C'est quoi cette ombre ?!" Ah oui, beaucoup moins discret... "Tu crois que... ?"

    Pas difficile de deviner ce qui a pu passer par la tête de la jeune fille non. Est-ce la raison de son silence ? Elle n'a pourtant pas l'air du genre timide ou renfermée. Au contraire. Bon, de toute façon, ils ne vont pas passer la nuit au pied des volcans n'est-ce pas ?! A un moment, il faut y aller !

    - "Ok, j'veux bien que tu m'accompagnes pour cette fois, mais s'il faut se battre, c'est moi qui m'en charge !"

    Oui, autant parce qu'il aime décidément un peu trop ça que parce que dans son esprit, s'il prouve qu'il est capable de défendre une fille, alors ces fameux esprits du volcan devraient bien reconnaitre sa valeur, et décider de lui accorder tout ce pouvoir dont les autres enfants parlaient ! Finalement, peut-être qu'elle pourra être utile cette nana !

    - "Allez on y va, sinon on n'aura jamais fini avant la nuit ! Essaie de me suivre si t'en es capable !"


    Ouais, c'est peut-être un peu exagéré, même si ce volcan est plus éloigné que celui sur lequel il a fait sa première tentative infructueuse, il n'est pas non plus à l'autre bout du pays... Mais pour Akihiko, rester sur place plus de quelques secondes sans bouger est un exercice bien difficile... Alors sans attendre la validation de sa camarade, il s'élance déjà en direction de sa nouvelle cible.

    code : Tsubasa Akihiko



    _________________

    Contenu sponsorisé

    Re: Flashback : Entre imagination et crédulité enfantine [Pv Mu-n]

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov 2018 - 17:58