Excursion Nocturne

 :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Akuryu Eirin
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 5
Messages : 4
La lune prenait doucement place dans le ciel étoilé planant au-dessus du village de la Brume, et la populace s’était d’ores et déjà raréfiée dans les rues, seuls quelques shinobis en patrouille et le lot habituel d’ivrognes qu’engendrait et hébergeait toute communauté pouvait être croisé sous les multiples constellations. Loin de toute cette agitation, dans une ruelle connue pour ses marchands à l’honnêteté douteuse, une adolescente bravait l’obscurité et les possibles altercations qu’elle pourrait rencontrer afin de récupérer son arme fraîchement affûtée qui paraissait neuve comme au premier jour. Cela faisait déjà quelques jours que son paternel l’avait enfin autorisée à explorer le monde extérieur à leur niche de confort familial, et il était rapidement devenu clair que le milieu urbain lui était moins adapté que le milieu sauvage, aussi comptait-elle bien en profiter pour vivre quelques jours dans des conditions plus que précaires afin de repérer les lieux ou elle avait le plus de chances de pouvoir satisfaire ses désirs inavouables pour toute personne constituée normalement. Son attention s’arrêta finalement sur la ruelle adjacente à celle qu’elle venait de quitter. Son obscurité tamisée par les quelques torches qu’elle arborait montrait un chemin qu’il était à priori sûr d’emprunter pour quitter Kiri sans être vue et se diriger vers les bois environnants. Sa tendance anthropophage, bien qu’établie comme une normalité dans sa vie, demeurait un simple passe-temps, ce qui n’empêchait pas la faune qu’elle rencontrait de subir, au même titre que les humains, les sévices que lui dictaient son instinct de sadisme.

C’est ainsi que l’apprentie épéiste se retrouva bien loin de toute construction établie, enfoncée profondément dans les bois à une bonne demi-heure de marche de son village natal, avant de tomber sur une clairière conséquente, qui laissait apercevoir l’astre de la nuit comme si l’on se trouvait juste en dessous. Le lieu était propice à l’établissement d’un camp, et disposait même d’assez de bois mort à même le sol pour quelques nuits au clair de lune. Ce délai serait largement suffisant pour trouver de quoi satisfaire son appétit titanesque, mais pour l’heure son attention était obnubilée par autre chose. Elle était évidemment préparée à toute rencontre d’animaux sauvages, mais cette vague silhouette qui se dessinait au sol non loin d’elle n’avait rien de bestial, avec cette chevelure violette clair hirsute et un accoutrement difficilement ignorable. Il lui semblait étrange qu’une autre personne qu’elle-même ait choisi ce lieu et y dorme sans même le confort rudimentaire que constitue un feu, aussi décida-elle de la réveiller, partagée entre ses envies primaires et son incompréhension, elle demeurait persuadée de tenir là une excellente occasion de se divertir.
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma Yasu
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 50
Messages : 13
Des petits bruits de pas, des petits cris de rongeurs, des insectes tels les grillons sous terre, les battements d'ailes des chauves-souris et des oiseaux de nuit, ce hululement d'une chouette. Sans oublier le frottement des feuilles guidées par une brise fraîche. Tous ces sons que j'entendais au fil de la nuit n'étaient pourtant pas capables de me sortir de mon lourd sommeil. J'étais épuisée, pourtant je ne saurais dire depuis combien de temps je suis là allongée, je ne saurais dire à combien de kilomètres je suis de la maison. Je ne saurais même pas dire comment j'ai fais pour arriver jusqu'ici... quoique... En fait si ! Je suis capable de le dire mais pas dans le détail. J'ai sans doute dû marcher en dormant, mais de là à savoir comment je ne me suis pas payée un mur en pleine rue est une autre histoire.

Je rêvais d'un ciel magnifique sur lequel je posais mon regard intrigué, allongée sur le dos. Les nuages étaient en forme de nourriture : des donuts, des beignets de crevette, il y avait aussi d'autres formes non comestibles comme des lapins, des créatures mythologiques. Je savais déjà que je rêvais et pourtant je me laissais aller. Je me redressais, assise sur une barque au milieu d'un étang qui avait quelques magnifiques fleurs sur la rive et des barrières. L'eau était claire comme de l'eau de roche, je pouvais aisément la toucher et y voir des poissons nager. D'ailleurs ceux-ci étaient colorés et de toutes formes différentes. Allant du petit poisson domestique aux carpes koï. Je me regardais dans le reflet de l'eau... non... je n'avais pas ma bouille actuelle, j'étais bien plus jeune que ça... Un souvenir ? C'est un souvenir ça, non ? J'étais surprise et je le voyais tout comme j'observais mes petits doigts qui longeaient le bord en bois de la barque... Et puis j'entendais mon nom au loin. Instantanément je me cachais, comme pour jouer. "Yaaaaaaasssuuuuuuuuuuu.... Yayaaaaaaaaaaa chaaan !! Où es-tu ?!" C'est... La voix d'une petite fille... Son nom... Hein ? Je ne sais plus son nom mais... Sa voix m'est familière.

Mais tout s'arrêtait net lorsque je sentais quelqu'un me toucher, j'entendais qu'on me parlait mais j'étais incapable de savoir ce qu'on me disait plus clairement. J'avais la tête dans le cirage et quelques larmes aux yeux... "Hn...?" Je me redressais, il y avait une personne face à moi, une jeune fille. Malheureusement la pénombre était telle que je ne pouvais discerner ses couleurs... Peut-être brune, peut-être que ses cheveux sont plus clairs ou plus colorés... En tout cas ses yeux étaient d'un rouge sang qui me perturbait un peu. "Hm...? Que ..." Ah~ ... Attends y a pas un problème dans l'énoncé là ? Comment ça se fait qu'une inconnue me réveille ? Et... J'ai les mains sur de la terre humide. Oh bon sang, je suis encore partie en vadrouille dans mon sommeil. Il faudrait que le clan m'attache à la maison pour être sûr que je ne pars plus en pleine nuit. "Ah zut... je vais encore me faire enguirlander... Où... Où est-ce que l'on est... s'il te plaît ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Rêverie nocturne
» Nocturne des Coteaux de la Citadelle - Liège - 3 octobre 2009
» ciel nocturne et filés d'étoiles
» Ballade nocturne.
» La Nocturne des coteaux - Liège - aura lieu le 3 octobre 2009...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni-
Sauter vers: