Ceci est mon corps, ceci est mon sang. [PV Shinzoku]

 :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kaguya Nozomi
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 265
Messages : 73
Mer 28 Fév 2018 - 23:03
CECI EST MON CORPS, CECI EST MON SANG. (PV. Karasuma Shinzoku)


Nozomi observe son père, assis derrière son bureau en train d'écrire.

"J'ai une mission importante pour le clan à te confier."

La jeune fille hausse un sourcil. "C'est une première. Je vais enfin pouvoir prendre de l'importance ?"

L'homme ricane avant de tendre une lettre scellée à sa fille. Nozomi la saisit et l'observe avec curiosité.

"Je pense qu'il est temps pour toi d'apporter ta pierre à l'édifice du clan Kaguya. Et il me semble avoir trouvé un bon moyen. Tu dois amener cette lettre au chef de la famille Karasuma, je t'interdit de la lire avant qu'il ne le fasse. Et pense à être présentable, tu seras l'image de notre clan."

La demoiselle hoche la tête et range la lettre avant de s'incliner et de se diriger vers la sortie.

"Une dernière chose, si la mission est un échec, ce n'est pas très grave, je trouverais autre chose."

Nozomi quitte le bureau en faisant un signe à son père et se dirige ensuite vers sa chambre pour se préparer. Ce ne sera pas la première fois qu'elle rend visite à un autre clan, mais d'habitude elle est accompagnée par un ou plusieurs Kaguya. La jeune fille prend le temps de se coiffer correctement, elle remet ses nattes en place, récupère un collier en argent ainsi qu'une robe blanche aux brodures argentées et se dirige vers la sortie de la demeure Kaguya.

Il y a peu de bruit dans le village alors que le soleil est encore haut dans le ciel, la jeune fille avance dans les rues, le chemin menant à la demeure des Karasuma lui ayant été indiqué par les gardes Kaguya. Elle observe la lettre entre ses mains avec curiosité, qu'est-ce que son père peut bien avoir mis à l'intérieur.
Après plusieurs minutes, Nozomi arrive enfin en vue de sa destination, une grande porte lui fait face, gardée par deux shinobis qui la fixe.

La demoiselle s'incline et leur sourit poliment. "Bonjour, je suis Nozomi Kaguya, fille de Kaguya Tsuyoshi, chef de son clan. Il m’envoie délivrer ce message en mains propres à votre chef Karasuma Shinzoku." Nozomi leur montre la lettre, attendant leur décision.
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma Shinzoku
Chūnin de Kiri
avatar
Expérience : 240
Messages : 95
Jeu 1 Mar 2018 - 16:30

Une lettre perturbante

Rp social




Feat
Kaguya Nozomi
...
Héritière du clan Kaguya, Nozomi est envoyée auprès du jeune Karasuma afin de devenir son épouse. Ceci marque donc les débuts d'un mariage arrangé pour le moins perturbant pour le jeune chef.

Le jeune chef se dirigea vers la sortie de son bureau en baillant. Il avait passé la soirée à décortiquer la pile de rapport concernant les activités de ses opposants au sein du clan. Une nuit chargée, qu’il aurait volontiers sautée. Mais bon, il devait assumer sa part de responsabilité en tant que nouveau chef des Karasuma.  Sortant pour prendre l’air, il remarqua une femme aux cheveux noués en tresse à l’entrée de son domaine. D’un pas lent et calme, il s’approcha, les deux shinobis gardant l’entrée s’inclinant à son passage, expliquant la situation à Shinzoku. Elle s’appelait Nozumi.. Kaguya Nozomi..  Ah oui, il avait était prévenu de sa venue par son père quelques jours plus tôt. Il soupira un peu et regarda les gardes.

- Laissez la passer, c’est mon invitée.

Il se retourna ensuite calmement vers la jeune femme, s’inclinant légèrement en lui embrassant le dos de la main, question de politesse. Il se redressa ensuite et la regarda droit dans les yeux, son regard d’or se plongeant dans l’iris bleutée de la manipulatrice d’os, comme pour sonder le plus profond de son âme.

- Je suis Karasuma Shinzoku, votre père m’as prévenu de votre arrivé, sans toutefois m’en expliquer les raisons. Suivez-moi donc à l’intérieur.

Il lui tourna le dos et l’amena alors dans son bureau, qu’il venait tout juste de quitter.  Il était inutile de nier que cela l’embêtait clairement, mais bon.  Chef de clan est un travail à plein temps. Enfin, de clan, ou de n’importe quoi d’autre d’ailleurs. Il avait entendu parler d’une lettre aussi… Mais que pouvait elle contenir de si important pour que l’héritière du clan se déplace en personne. En plus non escortée..  Il regarda alors la lettre et l’ouvrit une fois assis. Surpris de son contenu, il la posa sur le bureau. Un mariage… Mais… Qu’est-ce qui prenait au chef des Kaguya d’envoyé sa fille pour des fiançailles arrangées bon sang… Bon, il s’en doutait dans le fond mais quand même…

- Bon je sais pourquoi tu es ici maintenant. Ton père s’est mis en tête.. Comment dire… De faire de toi ma femme.  Afin de lié nos clan et ainsi former un clan plus puissant au sein de Kiri.  La question suivante se pose donc.. Que penses-tu de cela ?

Il joignit ses mains et déposa son menton dessus, écoutant les dires de la jeune Kaguya. Il voulait savoir ce que en pensait la femme concernée.





To be continued ...


(c) Halloween ? Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Nozomi
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 265
Messages : 73
Ven 2 Mar 2018 - 13:40
CECI EST MON CORPS, CECI EST MON SANG. (PV. Karasuma Shinzoku)

Les yeux couleur ambre du chef des Karasuma se pose sur Nozomi, il a l'air particulièrement jeune pour être chef de clan et pourtant il n'a pas l'air de manquer de confiance en lui. La demoiselle s'incline poliment après les salutations de Shinzoku et se laisse ensuite guider.
Sans grande surprise, le leader des Karasuma traîne un peu des pieds, il n'a pas l'air très motivé à parler politique pour le moment, et ce n'est pas le cas de Nozomi non plus. Son père ne lui a rien dit et elle ne se sent pas à l'aise au cœur de ce lieu inconnu. Finalement le trajet arrive à son terme alors qu'elle entre dans le bureau de Shinzoku qui ne perd pas de temps et décide d'ouvrir la lettre alors que Nozomi s'installe.

- Bon je sais pourquoi tu es ici maintenant. Ton père s’est mis en tête.. Comment dire… De faire de toi ma femme.  Afin de lié nos clan et ainsi former un clan plus puissant au sein de Kiri.  La question suivante se pose donc.. Que penses-tu de cela ?

La jeune femme manque de s'étouffer, elle observe l'homme aux cheveux argentés avec de grands yeux avant de se saisir de la lettre pour en confirmer le contenu, ses joues devenues légèrement rose.

"C'est une blague..."

Nozomi pousse un long soupir et observe le propriétaire des lieux de haut en bas. Physiquement il n'est pas horrible, il a l'air de savoir prendre soin de lui et si il est chef de clan c'est qu'il doit aussi pouvoir se débrouiller seul, pas comme le minus. Alors pourquoi est-ce qu'elle a toujours l'impression que c'est Rin qui a l'avantage sur lui. La jeune fille se masse les tempes un instant puis repose la lettre sur le bureau.

"Je me doutais que mon père ferait ce genre de choses un jour. Il veut que notre clan devienne fort, et si il doit le faire en mariant sa fille, il n'hésitera pas. J'avoue ne pas avoir vraiment réfléchis à la question..." Elle regarde à nouveau Shinzoku. "Cela serait utile à mon clan de se lier au votre, aucun doute. Mon père doit vouloir renforcer notre lien à Kiri étant donné que nous sommes arrivé il y a peu. Et comme nous sommes un clan très guerrier, nous sommes loin d'avoir le nombre le plus élevé de membres dans nos rangs."

Les pensées de Nozomi semblent se perdre une nouvelle fois alors qu'elle redresse un peu la tête pour observer le plafond.

"Pour ce qui est de mon avis... Je ne suis pas sûre. Je dois être un peu trop jeune pour vous non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma Shinzoku
Chūnin de Kiri
avatar
Expérience : 240
Messages : 95
Sam 3 Mar 2018 - 10:34

Une lettre perturbante

Rp social




Feat
Kaguya Nozomi
...
Héritière du clan Kaguya, Nozomi est envoyée auprès du jeune Karasuma afin de devenir son épouse. Ceci marque donc les débuts d'un mariage arrangé pour le moins perturbant pour le jeune chef.

Il était vrai qu’elle semblait jeune.. Mais là n’était pas la question, l’âge n’est pas si important que cela.. Si son propre père voulait la mariée, c’est qu’elle devait être assez mature pour faire une bonne épouse. Il est clair que cela le surprenait tout de même. Bien sûr, il s’était préparé à ce genre d’éventualité.. Mais.. Pas si tôt. Il fallait bien avouer qu’il était pris de cours pour le coup… Enfin.. Refusé si tôt serait mal vu, d’autant plus qu’une alliance avec ce clan pourrait être bénéfique au sien sur le long terme. Et il approchait d’un âge où il devait s’assurer une descendance…

- C’est une décision difficile à prendre… L’âge en soit n’est pas un problème, tu me semble responsable et bien assez mature pour faire une bonne épouse..

Il lâcha un soupire. Comment réagir face à ce genre de situation ? Il n’en savait rien. Peut-être même que ce mariage était prévu depuis longtemps, avec l’accord de son père. Et si oui, il ne se sentait pas d’aller contre sa volonté. Mais d’un autre côté.. Cela ne serait-il pas mieux qu’il épouse une femme pour qui il éprouve des sentiments ? Après tout le mariage est un contrat à vie.. Il la regarda calmement, se demandant ce que pouvait bien penser son père pour la mariée si jeune néanmoins.

- Ne le prend pas mal, mais je ne me vois pas marié à une inconnue donc.. Parle-moi un peu de toi. Nous devons penser plus loin que nos désirs personnel, il s’agit de l’avenir de nos clan respectifs. On doit donc être prêt à faire des concession.. C’est pour cette raison que je ne vais pas refuser le mariage tout de suite. Pour le moment, ce seras plutôt un « peut-être ».

Il se leva et marcha un peu dans le bureau, allant chercher de quoi faire du thé, qu’il déposa devant la jeune femme, un thé qu’il aimait particulièrement, un mélange de pomme et de cannelle. Il était vrai qu’il devait penser à son clan avant tout, donc pour le moment, il ne refuserait pas, mais, si il venait à tomber amoureux… Il réfuterait cette idée de mariage arrangé pour épouser la femme qu’il aime. Ce n’était peut-être pas digne d’un chef de clan, mais il était certain que son père serait d’accord avec ça. Ou du moins, il l’espérait sincèrement. Un monde aussi tourmenté que le sien ne voyait pas les mariage arrangé comme quelque chose de farfelus, c’était même plus que fréquent.. Mais, il pensait que pour leur bien, à tous les deux, ils devraient réfléchir calmement à cela. Pas besoin de se précipiter, pas besoin de prendre une décision qu’il regrettera plus tard. Il se rassit ensuite face à son invitée. Elle était mignonne, c’était indéniable.. Mais… Il n’était pas du genre à tomber dans les bras d’une femme simplement pour son physique. Après réflexion, une idée lui vint à l'esprit.

- Je peux te proposer une chose.. En attendant une réponse définitive de nos parts, considérons que nous somme fiancés. Ainsi ton père seras satisfait, et ça nous donneras un moment de répit.. Peut-être même que le mariage finira par avoir lieux car nous développerons des sentiments, on en sait rien. Qu’en dis-tu ?



To be continued ...


(c) Halloween ? Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Nozomi
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 265
Messages : 73
Dim 4 Mar 2018 - 1:38
CECI EST MON CORPS, CECI EST MON SANG. (PV. Karasuma Shinzoku)

Nozomi écoute Shinzoku parler avec un certain intérêt. Au moins le jeune homme n'a pas l'air de prendre cela à la légère. Même si elle aurait peut-être préféré un refus immédiat ? La jeune fille ne s'est jamais vraiment projetée dans cette direction. Elle se voit combattante, espionne, assassin, mais femme au foyer ? Ça ne lui a jamais traversé l'esprit.
La demoiselle penche légèrement la tête sur le côté, pendant un vague instant son esprit se perd dans un futur utopique, des enfants, un mari aimant, est-ce vraiment pour elle ?
Son attention se reporte rapidement sur son hôte qui tente de se creuser la tête pour exprimer ses réticences avec politesse. Elle saisit la tasse de thé et la porte à ses lèvres, savourant le goût sucré de ce dernier.

"J'apprécie votre manière de penser. Même si il est vrai qu'avoir un homme à mes pieds aurait été très intéressant." L'héritière rit. "Mais vous n'avez pas l'air d'être ce genre d'homme. Vous voulez en apprendre plus sur moi ? Eh bien, je ne pense pas être une fille très compliquée. Les Kaguya ont une manière simple de penser, nous sommes des combattants, quand il n'y a pas de guerre, nous trouvons le moyen de nous battre. Certains d'entre nous sont né pour ça."

La jeune fille marque une pause. Elle se remémore son enfance, elle n'a vécu que par et pour le combat depuis son plus jeune âge. Il lui semblait évident que son père ne la voyait que comme une arme dont il pouvait se servir pour asseoir son emprise sur le clan. Et pourtant aujourd'hui elle ressemble plus à une marchandise qu'à autre chose.

"Je n'ai qu'un objectif dans ma vie, devenir plus forte, gravir les échelons par ma seule volonté. Mais je ne pense pas que devenir femme au foyer m'aide pour le moment."
Nozomi offre un sourire poli au chef de clan. "L'idée d'être votre fiancée ne me déplaît pas et si cela peut m'aider à ne pas avoir droit à un second rendez-vous avec un autre chef de clan, je dis oui."

La Kaguya dépose sa tasse à moitié vide sur la table et observe son nouveau fiancé en souriant.

"Et vous, en tant que votre potentielle future femme, je devrais avoir le droit d'en savoir plus sur celui avec qui je pourrais passer ma vie."
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma Shinzoku
Chūnin de Kiri
avatar
Expérience : 240
Messages : 95
Lun 5 Mar 2018 - 11:04

Une lettre perturbante

Rp social




Feat
Kaguya Nozomi
...
Héritière du clan Kaguya, Nozomi est envoyée auprès du jeune Karasuma afin de devenir son épouse. Ceci marque donc les débuts d'un mariage arrangé pour le moins perturbant pour le jeune chef.

Et bim, voilà que ça lui retombe dessus. Enfin, après tout, il est normal qu’elle veuille en savoir plus.. Pas le choix donc. Il hocha calmement la tête et déposa donc sa tasse presque vide devant lui, la regardant calmement pour répondre à sa question.. Mais… que pouvait-il bien dire le concernant… Elle savait déjà qu’il était le chef des Karasuma et franchement, il ne voyait pas trop dire quoi d’autre le concernant.. Bon, et bien tant pis, au feeling feras l’affaire.

- J’avoue que tu me prends de court sur ce coup. Je n’ai rien de bien spécial non plus… J’ai pacifié le clan il y a trois ans, peu après la mort de mon père… Depuis je le gère du mieux que je peux en tant que nouveau chef. Ce n’est pas toujours évident, mais je fais de mon mieux.

Il posa sa tête sur le bureau en lâchant un soupire. En toute franchise, il ne savait pas comment faisait son père pour gérer tout ça, l’habitude très certainement. Enfin, là n’était pas la question, le se redressa et lui sourit en se grattant derrière la nuque, le premier sourire de sa part depuis le début de leurs conversation quand on y pense.

- Je ne suis pas aussi efficace que feu mon père cela dit ahah. Mais… Je serais aussi capable que lui un jour. J’en suis sûr.

Il s’étira ensuite et fini sa tasse de thé, se disant qu’il pourrait lui faire visiter un peu le domaine tant qu’à faire.. Cela l’occuperais, et lui changerais un peu les idées mine de rien, donc pourquoi pas. Et puis, ce n’est pas tous les jours qu’il avait des invités, donc il ne savait pas trop comment gérer la chose. Il ne pouvait qu’y aller à l’instinct, ça passe ou ça casse.



To be continued ...


(c) Halloween ? Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Nozomi
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 265
Messages : 73
Mer 7 Mar 2018 - 13:48
CECI EST MON CORPS, CECI EST MON SANG. (PV. Karasuma Shinzoku)

Nozomi reprend une gorgée de thé alors que Shinzoku lui dresse un portrait assez sommaire. Tout comme elle, le jeune chef de clan n'a pas l'air à l'aise avec ce genre d'exercice. La Kaguya répond au sourire de son hôte et dépose sa tasse maintenant vide. Le jeune homme a l'air plus ouvert à la conversation qu'au début.

"Dites vous plutôt que vous êtes aussi doué que votre père à votre âge. Et si un jour vous souhaitez vraiment être mon mari, j'espère sincèrement que vous serez un encore meilleur chef qu'il ne l'était."

La jeune femme gratifie Shinzoku d'un clin d’œil et se lève de son siège alors qu'il semble vouloir lui faire visiter sa demeure. Alors qu'ils sortent du bureau, Nozomi en profite pour interroger un peu plus le jeune chef sur l'histoire du clan avec lequel elle pourrait être amenée à vivre.

"Votre famille est installée à Kirigakure depuis longtemps ?"

L'héritière observe rapidement les lieux alors que le duo avance, l'endroit est beaucoup plus peuplé que la demeure du clan Kaguya.

"D'ailleurs, je me demandais, il y a un moyen de reconnaître les membres de votre clan ?"

Nozomi désigne les deux petits points rouge sur son front en signe d'exemple et sourit à son nouveau fiancé, la balade a l'air de lui plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma Shinzoku
Chūnin de Kiri
avatar
Expérience : 240
Messages : 95
Mer 7 Mar 2018 - 14:19

Une lettre perturbante

Rp social




Feat
Kaguya Nozomi
...
Héritière du clan Kaguya, Nozomi est envoyée auprès du jeune Karasuma afin de devenir son épouse. Ceci marque donc les débuts d'un mariage arrangé pour le moins perturbant pour le jeune chef.

Il secoua un peu la tête à la première question de sa possible future épouse. Il la regarda en marchant calmement.

- C’est assez complique en fait. Mon père ayant était du côté de Kiri durant la guerre, nous avons suivi le « groupe » quand ils ont créé le village. Donc je pense pouvoir dire sans me tromper qu’on est là depuis le début.

Il regarda les deux points rouges de la femme. Il avait déjà entendu parler de ce signe distinctif chez les Kaguya, mais c’était la première fois qu’il le voyait de ses propres yeux. Lui aussi avait quelque chose de similaire il fallait dire. Il décala ses cheveux blanc sur le côté et dévoila un kanji rouge tatouée sur son front, jusque-là caché par ses cheveux. Il lui sourit un peu en continuant de marcher avec elle.

- Les membres de la première branche l’ont quelque part sur le visage, ceux de la seconde, dans le dos. Nous l’obtenons à l’âge de douze ans, au moment du rite de l’Eveil. Pour faire simple, c’est le passage à l’âge adulte dans mon clan, celui où on reçoit ce tatouage et qu’on jure fidélité à Rokuro-sama, suivit ensuite du début de notre formation à la maitrise du chiton.

Il sembla se rappeler de ce moment avec nostalgie, c’était sûrement le meilleur jour de sa vie, car c’était le jour où il avait fait la fierté de son père. Le jour où il avait prêté serment sur Rokuro de devenir un chef digne de son père le moment venu. Malheureusement, il ne pensait pas que ce jour arriverait si vite. Pour lui, cela n’arriverait pas avant au moins ses quarante ans, trente au minimum. Mais non, Rokuro avait décidé de rappeler Iaku dans le fleuve de sang du monde des morts, dans son domaine.

- Rokuro, dans nos croyances, est représenter par une ombre aux yeux rouges, capables de prendre la forme qu’il désire.. La plupart du temps c’est un serpent, un corbeau ou une créature à l’aspect humain. Et c’est en puisant dans l’énergie de ce fleuve sanglant qu’il se transforme, créant la vie dans le monde et prenant les âmes de défunts. Rokuro est un tout. Il est la vie, il est la mort, et le sang et ce qui lie les deux.




To be continued ...


(c) Halloween ? Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Nozomi
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 265
Messages : 73
Lun 12 Mar 2018 - 21:20
CECI EST MON CORPS, CECI EST MON SANG. (PV. Karasuma Shinzoku)

L'héritier répond aux questions de Nozomi alors qu'ils poursuivent leur petit tour des lieux. La jeune femme observe le kanji couleur rubis avec intérêt, cherchant à la retrouver ensuite sur les membres du clan à l'intérieur du domaine.
Elle écoute ensuite avec attention toutes les informations que Shinzoku lui donne sur les coutumes des Karasuma ainsi que sur leur divinité. Le demoiselle rit doucement et sourit à son fiancé.

"On dirait presque que vous récitez une leçon lorsque vous parlez de votre dieu." Elle lui fait un clin d’œil amusé. "Mais cela prouve votre attachement aux traditions de votre clan. Les Kaguya n'ont pas de divinité protectrice comme vous. Comme je vous l'ai dit nous avons tendance à nous reposer sur la force plutôt que sur l'esprit. Il y a cependant une coutume que nous honorons."

La jeune femme fait sortir un petit os de la paume de sa main et le montre à Shinzoku.

"Lorsque nous atteignons seize ans, nous nous rendons dans un lieu bien précis proche du village de Funabashi, premier territoire de notre clan. Une fois sur place nous devons y enterrer un os à peu près comme celui-ci. Pour une raison que nous ignorons la terre semble réagir à notre chakra et la graine ainsi plantée donne lentement naissance à un arbre fait d'os, dont on dit qu'il grandit plus ou moins selon la force du Kaguya qui l'a planté. Petit à petit la tradition a donc donnée naissance à une forêt d'arbres blanc, le seul véritable endroit sacré pour les miens."

Nozomi absorbe l'os avec sa paume de main et désigne le tatouage derrière les cheveux du jeune homme.

"Si j'ai bien compris votre clan est donc divisé en deux branches. Comment l’appartenance à une branche est elle définie ?
Et qu'est-ce qui est différent d'une branche à l'autre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma Shinzoku
Chūnin de Kiri
avatar
Expérience : 240
Messages : 95
Mar 13 Mar 2018 - 9:21

Une lettre perturbante

Rp social




Feat
Kaguya Nozomi
...
Héritière du clan Kaguya, Nozomi est envoyée auprès du jeune Karasuma afin de devenir son épouse. Ceci marque donc les débuts d'un mariage arrangé pour le moins perturbant pour le jeune chef.

Le manipulateur de sang hocha la tête aux dires de la jeune Kaguya, il avait certes entendu parler de son clan, mais jamais de cette histoire d’arbre d’os. Dans le fond, ça l’intriguait, vraiment beaucoup. Il la regarda avec intérêt. Ils étaient tous deux ici d’un clan guerrier, pas surprenant que son père est envisagé un mariage dans ce cas… Les Karasuma n’avaient pour l’heure peu ou pas d’influence à Kiri, mais cela était amener à changer dans le futur. Pour le bien de son clan, c’était d’une nécessité absolue, il ne pouvait plus se permettre de rester à l’écart de la sorte, après tout, l’ère des clans isolés était révolu.


- Je vois, c’est une coutume pour le moins intrigante.. Je serais ravi d’en apprendre plus sur toi et ton clan, Nozomi-chan.

Il lui sourit à pleine dent, un véritable sourire chaleureux, aussi rare que neige en été. Mais, bizarrement, il était d’humeur. Il parlait à quelqu’un hors de son clan, sans avoir besoin de s’en cacher, et en apprenait plus sur les autres. Dans le fond, il avait toujours était intriguer du monde extérieurs, comment les autres clans de Kiri géraient leurs affaires, leurs coutumes. Lui n’était qu’un jeune chef sans grande expérience, il faisait seulement de son mieux, mais il était bien conscient de ses lacunes et essayait de les corrigées avec le temps. Enfin, c’est en général plus facile à dire qu’à faire, mais bon.

- Pour en revenir aux branches… La branche principale est la branche « noble », descendance des fondateurs du clan et premiers utilisateurs de chiton. La branche secondaire elle, est une descendance plus éloignée, leurs sang est moins « pur » et ils ont pour rôle de protéger le clan. Enfin, c’était avant.

Il regarda devant lui en sourit, fier de ce qu’il avait fait. Il avait jadis massacré ceux qui critiquait son père et fermentaient un coup d’état pour prendre la tête du clan. Il s’étira un peu et regarde de nouveau la jeune femme dans les yeux.

- J’ai mis fin à cette histoire de branche pour accomplir le rêve de mon père. Unifier mon clan et ne plus séparé notre famille en branche. Tous ne sont pas d’accord avec ça, mais j’arrive à les contenir.





To be continued ...


(c) Halloween ? Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kaguya Nozomi
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 265
Messages : 73
Jeu 22 Mar 2018 - 21:40
CECI EST MON CORPS, CECI EST MON SANG. (PV. Karasuma Shinzoku)

La fierté se lit dans la voix et le regard du jeune chef de clan alors qu'il compte sa prouesse d'unification. Nozomi en est presque jalouse, le jeune homme a l'air de maîtriser l'entièreté de son clan sans que ses choix ne soient toujours remis en cause. Peut-être que son père est au courant de la manière de diriger de Shinzoku et il souhaite qu'elle s'en serve comme modèle.
L'espace d'un instant Nozomi s'imagine à la tête du clan Kaguya. Est-ce qu'elle a seulement les épaules pour gérer les conflits internes et externes dont son père doit s'occuper tous les jours? Son père voit-il en elle une gène ? Il souhaite se débarrasser d'elle et profiter du mariage pour la déshériter ?
Les questions se bousculent et Nozomi cesse un instant d'avancer avec Shinoku, le regard dans le vide. N'est-elle pas assez forte aux yeux de son père ? Le poing gauche de la jeune fille se crispe alors que son esprit prend la mesure de la montagne qu'elle doit encore gravir pour atteindre son objectif. Elle qui n'est qu'au début de son ascension n'arrive pas à s'imaginer au sommet. La petite fille contemple ce pic qu'elle n'atteindra possiblement jamais.

Puis c'est le retour à la réalité, les yeux de Nozomi retrouvent leur lueur. En face d'elle Shinzoku l'observe, ça fait combien de temps qu'elle n'avance plus ? La jeune femme rougit de honte et s'incline rapidement.

"Mes excuses, je me suis laissée distraire." Elle revient au niveau de son nouveau fiancé. "Je pense que la réalité de la situation me rattrape. Si cela ne vous dérange pas, j'aimerais retourner auprès des miens, j'ai assez abusée de votre temps." Elle sourit malicieusement au chef de clan. "Ne vous en faites pas, je serais ravie d'avoir d'autres moments avec vous."

Les jambes de la demoiselle tremblotent, la pression qu'elle s'impose prend rapidement le dessus, alors autant sauver les apparences et quitter son futur époux pour le moment afin de remettre ses idées en place.
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma Shinzoku
Chūnin de Kiri
avatar
Expérience : 240
Messages : 95
Ven 23 Mar 2018 - 14:43

Une lettre perturbante

Rp social




Feat
Kaguya Nozomi
...
Héritière du clan Kaguya, Nozomi est envoyée auprès du jeune Karasuma afin de devenir son épouse. Ceci marque donc les débuts d'un mariage arrangé pour le moins perturbant pour le jeune chef.

Son intention se porta sur sa potentielle future épouse lorsqu’elle s’arrêta subitement sans raison apparente, par politesse, il ne dirait rien, après tout ça ne le regardait pas vraiment. Elle sembla se ressaisir pour lui annoncer qu’elle devait s’en aller. Il hocha alors calmement la tête et la raccompagna jusque l’entrée de son domaine, avant de se pencher et déposer un baiser sur le front de sa fiancée, lui souriant.  Il s’étira ensuite et la regarda, lui adressant la parole par la suite, calmement.

- Pas de soucis, tu diras à ton père que je suis d’accord pour le mariage, mais que par soucis d’éthique, on attendra ta majorité. Si besoin dit lui de m’envoyer une lettre, je lui répondrais au plus vite.  Ah, oui, aussi… Par soucis de crédibilité, je te propose de revenir de temps en temps, peut-être même passer la nuit. Il trouverait ça suspect si j’accepte le mariage mais ne te revois plus.

Il la regarda en souriant par la suite, bien entendu, il était aussi dans son intérêt de la revoir.  En savoir plus sur le clan Kaguya lui serait très certainement utile à l’avenir, de plus, sa compagnie était loin d’être désagréable, dire le contraire reviendrais à mentir après tout.  Ce n’est pas comme s’il n’était pas du genre à ne jamais mentir, mais il ne voyait simplement pas l’intérêt de nier cela, donc autant rester franc.

- Bien entendu, je me dois d’être franc avec toi, l’envie de te revoir n’est disons… Pas totalement innocente à cette décision.  Ta compagnie est agréable, ce serais donc un véritable plaisir de te recevoir de nouveau, si l’envie t’en dit.  Bien sûr, si tu ne veux pas, tant pis.

Bref, sur ce, il était visiblement temps qu’il se sépare et qu’il retourne à ses occupations de routine, après tout, la journée n’était pas encore fini, et il avait du pain sur la planche.






The end ...


(c) Halloween ? Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Philippe Lemaire] Radu Dracula (Tome 1) Prenez et buvez, Ceci est mon sang !
» RADU DRACULA de P. Ward et P. Lemaire
» Euuu... buvez mon sang... ?
» [Siméon, Jean-Pierre] Ceci est un poème qui guérit les poissons
» ceci s'adresse à une race en voie d'apparition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: