Un petit coup de main ♦ Ayame

 :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nakamura Rin
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 165
Messages : 50
«O-Ok.. je crois que c'est bon !»

Le garçon inspecte l'ouvrage sous toutes ses coutures. A priori, ça devrait tenir. Son père a toujours réparé comme ça, or il a beau ne pas être un as du bricolage, il a un bon sens de l'observation. Mais n'empêche.. il s'est encore laissé emporter par un élan de générosité, non.. ?

Rien de nouveau dans la vie de Rin Nakamura. La famille semblait être bien embêtée, et c'était d'autant plus compliqué de ne rien faire avec un trou pareil dans la toiture. Les récents orages ont été assez violents, surtout pour les nouvelles bâtisses, et avec le temps qui s'annonce..

Oui, oui. Il fallait qu'il le fasse. Bien évidemment.

«Pfiou..» Il glisse sa main sur son front.

Comme sueur et hiver ne font pas bon ménage, il décide de se mettre à l'abri du vent. Ce n'est pas vraiment le moment pour attraper un rhume. D'un bond, il pose le pied dans le jardin intérieur, entouré de terrasses et de shôji. Le style est assez populaire à Kiri, au point que la plupart des maisons sont construites de la même façon. Sauf les plus petites, bien entendu.. comme la sienne.

Plus qu'à attendre, hein ?

Eh oui. Aussitôt s'est-il mis à l'ouvrage que la famille s'est éclipsée dieu ne sait où. Peut-être une course urgente à faire ? Dans tous les cas, il a beau ne pas demander de compensation, il ne peut pas non plus filer comme un voleur, sans même expliquer son oeuvre.

Si on peut appeler ça une oeuvre.

Donc il s'installe, balance ses jambes, promène son regard. Avec un peu de chance, ils reviendront vite.
Revenir en haut Aller en bas
Tsuki no Ayame
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 35
Messages : 20
Un petit coup de main
Rin
feat.
Ayame


 

 



 

 

Superboy's got his problems and Girl's got her hang-ups, and I know that it can't be easy to be superboy in a messed up world, these days - or a Supergirl in a thankless world, these days  Δ

Etrange. C’était le mot qu’elle utiliserait, bien qu’en temps normal, elle le décrive tout le temps ainsi. Etrange. Fujin l’avait toujours été, car à part être un protecteur et proche de sa mère, et bien, elle ne savait rien de lui. Sinon qu’il était un mystère, une énigme, et qu’aujourd’hui peut-être avait-il laissé entrevoir un indice. C’était comme s’il avait attendu toute la journée que ce jeune homme arrive pour bondir de ses livres, et annoncer à Ayame qu’ils allaient prendre l’air. Avec des kunaï, et des senbons aussi. Et puis quelques rouleaux de parchemins, ceux qu’il avait juré de ne pas révéler avant qu’elle n’en soit digne. Oh, non, il ne les lui avait pas révélés ce jour là, et probablement ne le fera-t-il pas non plus le jour d’après, mais au moins cela forçait la gamine reluctante contre les lames à être intéressée par cette balade qui n’en était pas une. Ayame irait même jusqu’à penser que c’était peut-être la raison pour laquelle il n’avait pas réparé le toit, lui qui d’habitude fait toujours tout seul, dans le silence, et à sa manière.
Ou peut-être connaissait-il juste le gamin.

Le temps était passé rapidement. A sa demande, ils n’avaient pas utilisé les kunaï, et elle s’était plus concentrée sur leur technique de clan. Ou de Tsuki no Kuni. Elle en était pas sûre, et au fond, elle s’en fichait. Que Fujin l’emmène presque par surprise s’entraîner était assez exceptionnel pour que la kunoichi évite de ce poser ce genre de questions – car d’autres occupaient son attention. La première étant : pourquoi forcer un entrainement. La seconde : pourquoi par surprise. La troisième : pourquoi. Simple, basique, mais tandis qu’elle effectuait en silence les différents sceaux, la belle sentait que ce n’était plus pour son mentor qu’elle les faisait, mais pour quelque chose à venir. Quelque chose qu’il ne voulait pas lui dire.
Et elle détestait ça.
Sans y mettre du sien, l’entrainement se finit dans le silence frustré de la jeune fille qui tourna mollement les talons pour rentrer à la maison. Ses getas trainaient dans la poussière, le regard perdu dans l’horizon du village brumeux, le silence l’accompagna. Fujin lui, avait quelque chose d’autre à faire. Il le lui avait probablement dit, et elle n’avait probablement pas écouté.

« Probablement quelque part où il peut se pavaner.. » Elle l’imaginait fier, dans les rues d’un Kiri désert, avec ses parchemins au grand jamais déroulés. « A faire ce qu’il ne dira jamais.. » La porte derrière elle claqua, et ses getas furent envoyées au loin dans l’entrée, par dépis. « Avant d’arriver ici et d’attendre que je lui serve son- »
Le gamin.
Assis sur le rebord des lattes grinçantes, les jambes dans le vide, elle l’avait oublié. N’était-il pas censé être partit ? Peut-être attendait-il Fujin ? Immobile, figée, Ayame l’observait de ses yeux verre d’eau, sans savoir quoi dire ni faire. Que disait-elle déjà ? « Du thé ? » Leur maison accueillait rarement des visiteurs, et, bien plus qu’en entrainement, elle était déboussolée. « Je peux te servir du thé ? Je m’appelle Ayame. » Peut-être aurait-elle du lui demander si le travail était fini, l’inspecter, le regarder, s’approcher de lui, tenter un sourire.
Mais non.
Tabis fixés au sol, regard qui glissa vers eux.
©️ Gasmask



Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Rin
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 165
Messages : 50
Sursaut.

Bravo, shinobi dans les nuages, à croire qu'il a des origines du pays de la foudre.

«Euh.. o-oui, s'il vous plait !» Il pourrait presque se mettre au garde-à-vous.

Alors, non, Rin. La réponse, c'était «Non merci, je ne fais que passer.» Pourquoi incommoder une locataire quand on peut se faire tout petit ? Le jeune garçon rougit, c'est à croire qu'il a une sorte de malédiction avec les premières impressions.

Néanmoins, il fait un petit effort pour se reprendre. Allez, hop hop ! C'est la moindre des choses, surtout que la jeune fille n'a pas l'air tellement plus âgée que lui. D'ailleurs, le vouvoiement, c'était clairement de trop.

«S'il te.. plait ? Désolé, j'étais un peu perdu dans mes pensées, et.. il est joli, votre jardin.» C'est bien, c'est sûrement comme ça qu'on tape la discute.. entre enfants de six ans. A croire que c'est la première fois qu'il côtoie un humain. C'est pas possible.

«Tu es la fille de monsieur, euh.. Fujin ? Il m'a demandé un coup de main pour le trou dans le toit.» Il agite les mains, tente d'esquiver maladroitement le malentendu. «Ce n'est pas que je veuille une compensation ou autre, je me suis juste dis que.. vous voudriez peut-être vérifier avant que je parte ? Si ça ne convient pas, je peux refaire.»

Et là, éclair d'illumination.

«Ah, moi c'est Rin !» Le garçon se frotte l'arrière de la nuque, gêné. «Désolé de m'imposer comme ça, en tout cas.»
Revenir en haut Aller en bas
Tsuki no Ayame
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 35
Messages : 20
Un petit coup de main
Rin
feat.
Ayame


 

 



 

 

Superboy's got his problems and Girl's got her hang-ups, and I know that it can't be easy to be superboy in a messed up world, these days - or a Supergirl in a thankless world, these days  Δ

Il l’a vouvoyée. Elle l’a regardé. Il l’a regardée. Le rouge monta à ses joues encore enfantines, et à cette vue, Ayame se détendit. Fujin et ses rouleaux et les armes et les entrainements, et les getas jetées, et son kimono mal ajusté, ce n’était finalement rien face au jeune homme qui rougit comme une jeune fille lorsqu’on lui propose du thé. « S'il te.. plait ? Désolé, j'étais un peu perdu dans mes pensées, et.. il est joli, votre jardin. » Elle esquissa un sourire, et hocha légèrement la tête. En tournant les talons pour aller chercher le plateau à thé, elle déposa sur une commode senbons et autres lames encore engoncées dans les plis de son obi, avant de revenir à petits pas vers.. L’invité, ou réparateur, ou bonne action de Fujin, ou simple gamin perdu. Bien qu’ils aient plus ou moins le même âge, elle ne pouvait s’empêcher de le considérer comme son cadet.
Et peut-être l’était-il, alors, pourquoi changer.

Posant le plateau a même les lattes de bois à côté du jeune homme, elle s’assit et commença à préparer les feuilles de thé en silence. « Tu es la fille de monsieur, euh.. Fujin ? Il m'a demandé un coup de main pour le trou dans le toit. » Ou presque. Bavard ou gêné, elle ne saurait dire. Ses lèvres s’entrouvrirent pour annuler tout lien de parenté avec l’homme qui, ce jour là, était à ses yeux le pire tuteur de tout le Pays de l’Eau, mais elle s’arrêta devant les gestes du garçon qui visiblement allait se corriger. « Ce n'est pas que je veuille une compensation ou autre, je me suis juste dis que.. » Ou pas. Oui, bien sûr, le toit. « Si ça ne convient pas, Fujin le refera. » Et si possible s’écrasera aussi les doigts avec un marteau, par la même occasion.

Rin. Plus ‘le garçon’ – et de loin ‘la fille’ – mais Rin. « Enchantée. » Prenant la théière dans ses mains, elle y souffla de la vapeur avant de rapidement la refermer. « Tu ne t’imposes pas. » Si lui semblait ne pas manquer de paroles, Ayame peinait à aligner ses pensées. « Alors tu.. » Demander comment et pourquoi son tuteur l’avait choisi lui au lieu d’un gabarit d’Akimichi la crevait d’envie. « .. Tu répares des toits ? »
Malgré elle, à peine avait-elle dit ces mots qu'elle savait qu'ils sonnaient mal.

©️ Gasmask



Revenir en haut Aller en bas
Nakamura Rin
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 165
Messages : 50
Inspiration, expiration. Le calme d'Ayame apaise sa tension, il parvient à retrouver le semblant d'éloquence qu'il lui reste. Cette façon de se laisser surprendre, ce n'est clairement pas une qualité. D'autant plus pour un shinobi.

Mais plus à l'aise, il réalise.. les manières ! Le mouvement vif, il se retourne et se pose sur ses genoux, les talons relevés. C'est quand même la honte, il vient seulement d’emménager loin des Seizu, mais il donne déjà l'impression d'avoir oublié toutes les règles de politesses qui faisaient loi là-bas.

Ça devrait faire l'affaire, de cette façon.. non ?

Rin ne peut pas s'empêcher de scruter les gestes de la jeune fille. Ce n'est pas commun, cette façon de souffler la vapeur. Du ninjutsu ? A priori, tout le monde utilise du feu pour faire chauffer l'eau, mais visiblement.. il existe des techniques sacrément plus pratique. Quoi qu'il en soit, il ne se permet pas de commenter. C'est-à-dire qu'elle est occupée, elle n'a sûrement pas envie de..

Ah, si.

«Je répare des t-.. non !» Il sourit. C'est vrai que ce n'est pas la première fois, mais de là à faire carrière dans la charpente ? «Je sais que je n'en donne pas beaucoup l'impression, mais je suis bel et bien un shinobi. C'est juste que.. j'aime bien donner des coups de main, surtout au village. La plupart des gens ici sont installés depuis peu, or ce n'est pas la région la plus hospitalière du pays de l'eau..» Il hoche la tête. «J'essaie juste de me rendre utile.. dans la mesure du possible.»

D'ailleurs, une question le turlupine.

«Mais.. c'est aussi ton cas, je me trompe ? J'ai cru apercevoir des outils ninja, plus tôt.. et tu as utilisé du ninjutsu pour la théière, je crois. Même si en vrai, les jutsu et moi, ça fait deux..»

Ce n'est clairement pas son domaine de prédilection, bien qu'il y ai pire encore : le genjutsu. Mais n'empêche, pourquoi est-ce qu'il est aussi bavard ? C'est un coup à ennuyer l'hôte de la maison, ça. A croire que ne pas se faire harceler par Amako ou Nozomi, ça lui donne envie de parler.

«Désolé ! Je me mêle de ce qui ne me regarde pas.»

Il a encore besoin de savoir trouver le juste milieu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un petit coup de main ?
» Un petit coup de flash
» Petit coup de soleil
» Un petit coup de gueule, à 7 heure du matin
» un petit coup de main les gars !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: