Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    avatar
    Hasagi Noah
    Shinobi Errant

    Messages : 20
    Expérience : 65

    Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Hasagi Noah le Sam 1 Sep 2018 - 19:07



    Un passé révolu !

    ⚊ Hmmm, pfouahahaha c'est vraiment une sacrée vue !

    Le jeune Noah était parvenu à destination. Le magnifique, le légendaire mais surtout très réputé Lac Tōya. Cela faisait quelques jours que le chasseur de primes était arrivé au Pays des Canyons, Kyōkoku no Kuni, à la recherche d'un bandit en fuite. De passage à une auberge nomade aux frontières du pays, il avait repéré cette prime plutôt alléchante, et c'était de suite mit à sa poursuite. Evidemment, il restait un jeune chasseur débutant, et se plonger tête la première au sein même du danger n'était bon que pour les inconscients, ou bien pour les soldats. Mais cette époque de conflits était terminée désormais, n'est-ce pas ? Nous vivions à une ère de paix, une époque où la prospérité était le maître mot des actes des hommes. Il était assez ironique néanmoins de noter que Noah était né au Pays du Sang lui-même, alors que ce dernier avait maintenant cessé de couler.

    Fort heureusement, il n'était pas homme à déprimer, et tandis qu'il se prélassait tranquillement au bord du lac, il prenait un peu de temps pour réfléchir en observant l'horizon. Il y avait un village caché dans ce pays. Takigakure no Satō. Noah songeait à y faire un tour, ne serait-ce que pour satisfaire sa curiosité dévorante. Et puis qui disait un attroupement d'individus au sein d'un même lieu, disait également possibilité de se fondre dans la masse, et par extension, ça indiquait aussi les plus fortes chances de croiser des êtres forts. Tout cela motivait bien notre bretteur à faire une halte au village caché par la Cascade, mais pour l'heure, il devait encore mener son investigation. Ses années passées à vagabonder et à survivre par lui-même suite à la perte de son village, lui avait octroyé certaines compétences en pistage, qualité essentielle d'un bon chasseur de primes. Sa cible devait avoir laissé des indices derrière lui. Des empreintes de pas, des bouts de vêtements, des quignons de pains. N'importe quoi.

    ⚊ Oh !

    Soudainement, les sens du marimo se mirent en alerte. Il n'était plus seul dans les environs. Peut-être était-ce le bandit qu'il recherchait, venu se débarrasser de quelques gêneurs. Esquissant un mince sourire, il posait alors ses mains sur les lames qui pendaient à sa ceinture, avant de prendre une profonde inspiration, puis de se tourner vivement vers la source de ces bruits de pas.

    ⚊ ... Une femme ?!

    Et plus que cela, il ne s'agissait pas de la personne qu'il recherchait.


    Dernière édition par Hasagi Noah le Sam 1 Sep 2018 - 21:00, édité 3 fois


    _________________
    avatar
    Miyagi Hikaru
    Shinobi de Taki

    Messages : 41
    Expérience : 145

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Miyagi Hikaru le Sam 1 Sep 2018 - 20:35

    Un passé révolu
    Miyagi Hikaru & Hasagi Noah
    C'était jour de repos pour Hikaru et elle allait pouvoir enfin se reposer après plusieurs missions. Décidément, le travail de Jônin n'était pas de tout repos et si en plus on couplait ça aux enseignements qu'elle dispensait à son dojo, elle en venait presque à regretter d'être une ninja. Mais bon, la vie était ainsi faite, il fallait s'en accommoder, surtout que ça faisait deux ans que le village était en paix, désormais. Dans tous les cas, l'artiste martiale prit la décision d'aller à l'extérieur du village, près du Lac Tôya afin de pêcher et se relaxer, loin des problèmes et des responsabilités. Un chapeau de paille sur la tête, une chaise  pliante dans une main et sa canne à pêche dans l'autre, elle espérait avoir assez de poisson pour se faire un bon repas. Au pire, elle achèterais des légumes au marché. Oui, ça serait bien.

    Tiens, à qui appartenait cette voix ? Quelqu'un venait en effet de crier tandis que la jeune femme s'approchait du lac, cherchant un coin pas trop exposé au soleil pour s'installer. Ah, quelqu'un, un samouraï il semblerait semblait choqué de la voir et était même surpris que ça soit une femme, ce qui arracha un air sceptique à la Jônin. Mais ne pas se présenter dans de telles circonstances serait impoli. Observant autour d'elle, Hikaru estima que de toute façon, c'était un très bon endroit pour se poser et y installa donc sa chaise pliante. Pourquoi elle se gênerait car quelqu'un était là, après tout ?

    - Bonjour à vous aussi. En effet, je suis une femme, vous avez de très bons yeux.

    Tout en parlant, elle adressa un sourire à l’homme, une plaisanterie, sans une once de méchanceté. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il attirait facilement l'attention, avec son apparence. Cheveux verts, musculature prononcée et trois sabres au côté. Bien, au moins il avait l'air de savoir s'en servir. Hikaru n'était pas plus stressée que ça : l'homme ne semblait pas agressif ni d'un niveau suffisant pour l'inquiéter. Ainsi, elle pouvait tranquillement préparer sa canne à pêche tout en discutant. Pourquoi pas après tout ? Il n'avait pas l'air bien méchant et ça l'occuperait.  

    - Vous êtes lourdement armé, dites-moi. Vous êtes une sorte de samouraï sans maître ou quelque chose comme ça ? Ah, au fait, je me nomme Miyagi Hikaru.

    Elle ne s'était toujours pas présenté, c'est vrai. Un petit manque de politesse qui, elle espérait n'allait pas ennuyer l'homme. Ce dernier semblait d'ailleurs avoir à peu près son âge. Il n'avait pas l'air du coin, qu'est-ce qu'il venait faire ici ? Bah, tant qu'il n'amenait pas la guerre, il pouvait bien faire ce qu'il souhaitait. Dans tous les cas, le poisson attendait, en plus, le soleil battait son plein.
    avatar
    Hasagi Noah
    Shinobi Errant

    Messages : 20
    Expérience : 65

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Hasagi Noah le Sam 1 Sep 2018 - 23:50



    Un passé révolu !

    Ce n'était pas comme si il était réellement étonné de la voir. Cette femme n'avait été nullement impressionné par l'aplomb et la soudaine agressivité du marimo, signe qu'elle n'était probablement pas n'importe qui. D'un autre côté, Noah n'était pas encore quelqu'un de vraiment intimidant. Il s'entraînait régulièrement et agissait comme une véritable bête sauvage, mais n'avait pas la carrure ou l'expérience suffisante pour réellement intimider quelqu'un d'un tant soi peu entraîné, surtout si cette personne était bien plus qu'un simple civil. En attendant, le bretteur rangeait ses lames tandis que la nouvelle arrivante s'installait avec calme, sortant tout un matériel de pêche, visiblement habitué des lieux.

    ⚊ Hasagi Noah, chasseur de primes, je suis ici depuis quelques jours à la recherche d'un certain bandit ! Enchanté Hikaru !

    Croisant les bras, le sabreur s'aseyait lourdement sur un rocher à côté de la dénommée Hikaru, avant de porter son attention sur sa canne à pêche. Venait-elle souvent ici ? Au vu de son accoutrement, il doutait qu'elle vienne de premier coin paumé du pays. Avec un peu de chances...

    ⚊ Eh, tu viendrais pas de Takigakure par hasard ?

    Le village caché par la Cascade, c'était une occasion inespérée pour tenter de glaner quelques informations. Si l'occasion se présentait, peut-être même qu'elle l'inviterait là-bas. Après tout, Noah ne pouvait pas être certain d'être bien accueillit au village, surtout qu'il était un simple bretteur errant. A vrai dire, il n'avait pas spécialement peur, mais il ne cherchait pas à se faire mal voir dès le début. Passer ses premiers jours en cellule, très peu pour lui. Mais avec Hikaru, une porte grande ouverte se présentait peut-être. Maintenant, le tout était de confirmer ses doutes, et tenter d'en apprendre plus sur cette femme. Si on y réfléchissait un peu, sa présence n'avait rien d'anodin, et encore moins l'attitude qu'elle adopta fasse à Noah, à croire qu'elle n'avait rien à craindre. Enfin, c'était aussi un peu rassurant de se dire qu'on était pas un danger pour quiconque.

    ⚊ Ça m'a l'air d'être un sacré lieu, tu pourrais m'en parler un peu ?


    _________________
    avatar
    Miyagi Hikaru
    Shinobi de Taki

    Messages : 41
    Expérience : 145

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Miyagi Hikaru le Dim 2 Sep 2018 - 0:29

    Un passé révolu
    Miyagi Hikaru & Hasagi Noah
    Bien, il rangeait ses lames, ce qui était bon signe pour la suite. Certes, il n'était pas impossible qu'il soit capable d'utiliser le Iaîdo, mais la jeune femme en doutait. Et puis, il n'avait pas l'air méchant, alors autant tenter de sympathiser... Noah, donc. Très bien, un chasseur de primes. Hikaru n'appréciait pas ce genre de métier, du fait de sa philosophie de non-violence, mais bon. Parfois, ce genre de travail était nécessaire, tant qu'il agissait de manière juste, la ninja n'avait donc rien à y redire.

    - Tout le plaisir est pour moi, Noah.

    Il avait l'air de vouloir la tutoyer, ce qui ne lui posait pas de problème en particulier. Après tout, il n'y avait pas de protocole strict à appliquer, comme avec les autres ninjas du village. S'asseyant donc sur un rocher, le vert continuait à lui parler, lui demandant si elle venait de Taki. En effet, c'était bien le cas, il faut dire qu’il n’y avait pas beaucoup de villages à proximité non plus. Donc ça aidait fatalement à la déduction, mais il ne demandait pas si elle était ninja. Devait-elle le préciser ? Bah, il avait bien raconté qu'il était un chasseur de primes, sans essayer de le cacher.

    - En effet, je suis une Jônin de Taki, pour être tout à fait exacte.

    Hikaru n'apportait aucune espèce d'importance aux grades ninjas. C'était comme une ceinture d'arts martiaux, ça ne reflétait pas l'intérieur de la personne. On pouvait être la personne la plus compétente au monde, techniquement parlant et être d'une pauvreté incroyable à l'intérieur. Oui, seul comptait l'intérieur de la personne, selon elle. Sa canne à pêche enfin dans l'eau, elle attendait patiemment que le poisson morde à l'hameçon. Et voilà qu'il voulait en savoir un peu plus sur Taki. Pourquoi pas après tout ? Elle n'était absolument pas réfractaire à l'idée d'en parler à Noah. Il fallait juste qu'elle fasse attention, ce serait bête de révéler des informations sensibles, après tout.

    - C'est un endroit très calme et reposant, avec beaucoup de végétations. On a de la chance d'avoir le Clan Kaizen à nos côtés pour ça, on ne manque de rien. C'est un endroit où il fait bon vivre et est très beau avec les multiples cascades. Particulièrement pratique si on veut se rincer l’œil auprès de la gent féminine, d'ailleurs !

    Ah, ça mordait enfin. Hikaru se concentra quelques instants, pendant que le poisson était ferré. Il fallait du calme et du sang-froid pour l’avoir. Et c’est d'un mouvement sec qu'elle parvint à attraper le poisson. Un saumon, il semblerait. Parfait, c'était plutôt bon, ça. Plutôt satisfaite, elle redirigea son attention vers le jeune homme, qui devait avoir plus ou moins son âge.

    - Pourquoi la chasse à l'homme ? Tu trouves ça excitant, de traquer des criminels ? Ou c'est juste pour étancher une soif de sang sans être considéré toi-même comme un indésirable ?
    avatar
    Hasagi Noah
    Shinobi Errant

    Messages : 20
    Expérience : 65

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Hasagi Noah le Lun 3 Sep 2018 - 3:59



    Un passé révolu !

    Cette femme était une Jônin de son village ? Une vraie de vraie ? Ces shinobi et kunoichi suffisamment compétents pour superviser de véritables troupes, mener les missions les plus périlleuses... Les fiertés de leur nation, globalement. De ce que Noah en savait, cela signifiait probablement que Hikaru devait avoir une place bien importante à Takigakure. Donc, le chasseur de primes lui devait peut-être le respect ? D'un autre côté, il n'était pas un shinobi de ce village, il n'avait aucun compte à lui rendre. Mais l'esprit si facilement impressionnable du bretteur ne put s'empêcher de s'exclamer de joie, alors que le regard du vagabon s'illuminait, rayonnant de savoir qu'il avait la chance de discuter en tête à tête avec une personne si importante.

    ⚊ Une Jônin ?! C'est incroyable ! J'ai lu beaucoup de choses sur les villages cachés ! Ils sont encore assez récents d'un point de vue historique, alors les biographes et chercheurs se bousculent pas encore dans les bibliothèques... Mais sérieusement, il parait que vous dirigez des équipes de ninjas sur-entraînés, que vous savez manier des tas d'armes pour divers utilités, que vous pouvez utiliser des techniques secrètes et...

    Le sourire du marimo devint alors plus discret, tandis que son poing se serrait, une pointe d'excitation dans la voix.

    ⚊ On dit qu'ils comptent parmi les plus forts de leur village.

    L'épéiste aux trois sabres se mit alors à ricaner, tout enjoué, s'agitant sur sa modeste place assise. Pendant ce temps, le calme olympien que conservait Hikaru montrait bien qu'elle savait ce qu'elle faisait, tandis que sa canne était tenue fermement et que le hameçon était lancé en plein lac. Elle acceptait de parler de Taki, sans réellement s'étendre non plus. Plus les choses avançaient, et plus cette rencontre commençait à prendre de l'importance aux yeux du bretteur. Le clan Kaizen ? C'était probablement l'info la plus importante de son petit monologue, semblant pleinement concentrée sur sa pêche. Riant brièvement à la remarque lubrique de celle qui visiblement était de l'autre bord, Noah se permit d'approfondir un peu le sujet.

    ⚊ Le clan Kaizen hein... J'dois avoir un passage sur eux !

    Sans attendre, le bretteur bondissait vers son sac qu'il portait partout où il allait, avant d'en dégainer un bouquin répertoriant la plupart des clans connus. Des informations touristiques importantes y étaient répertoriés, ce livre avait apparemment été rédigé au cours d'une coopération censé être perçu comme un signe de paix durable.

    ⚊ Hmmmm... Oh les voilà ! Les manipulateurs de bois, on dit qu'on doit la plupart des forêts à ce clan ancestral ! C'est vachement cool ! Mais il y a bien d'autres clans qui doivent cohabiter à Taki, oh et euh.. Miyagi ? Ce nom me dit pas grand chose...

    Plongé dans une intense réflexion, la passion de Noah se voyait à des kilomètres. Alors que la jeune Hikaru attrapait d'un geste vif le saumon qu'elle venait de pêcher, sa prochaine question se porta sur le bretteur, qui leva un instant les sourcils, semblant étonné par cette interrogation.

    ⚊ J'fais ça pour me payer le toit et le pain HAHAHA ! Et puis, c'est toujours excitant d'affronter des gens forts ! Une confrontation entre deux esprits égaux, un duel qui résultera dans la victoire de l'un, et la défaite de l'autre. Mais dans tous les cas, les deux se donnent à fond pour ce en quoi ils croient.. C'est de cette manière que l'être humain est parvenu à ce stade d'évolution ! Je trouve ça particulièrement grisant !


    _________________
    avatar
    Miyagi Hikaru
    Shinobi de Taki

    Messages : 41
    Expérience : 145

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Miyagi Hikaru le Lun 3 Sep 2018 - 11:24

    Un passé révolu
    Miyagi Hikaru & Hasagi Noah
    Ainsi, il semblait très excité à l'idée de rencontrer une ninja de rang supérieur. Même s'il semblait bien renseigné sur la façon dont le village fonctionnait, il avait quand même l'air de pas mal idéaliser tout ça. Ça gênait un peu Hikaru d'ailleurs, d'être mise sur un piédestal comme  ça, surtout pour des faits d'armes, autrement dit, de la violence. Et il en rajoutait une couche en disant qu'ils étaient parmi les ninjas les plus puissants. La force hein ? Voilà quelque chose que beaucoup de personnes recherchaient. Qu'est-ce que ça fait, d'être fort, exactement ?

    - La force, ce n'est pas quelque chose d'important. Et puis, il y a toujours quelqu'un qui sait plus.

    Toujours quelqu'un qui sait plus. C'était une des premières leçon que son père lui avait apprise. De ne jamais faire preuve d'arrogance et de vanité. Il n'y avait qu'à voir comment les Kage de la première génération avaient terminés pour s'en rendre compte. Hikaru espérait juste que Rakurai Shisui, le nouveau Takikage ne suive pas cette voie. Ah, qu'est-ce que ça serait bien, si les gens pouvaient se comprendre sans avoir besoin de recourir à leurs poings. Mais ça semblait être quelque chose d'impossible à atteindre, dans l'ère du ninjutsu.

    Dans tous les cas, Noah semblait toujours enjoué et décida de se ruer vers son sac afin d'en sortir un ouvrage, ayant des informations sur le Clan Kaizen dedans. C'était plutôt rare mine de rien, son ouvrage devait valoir cher, enfin, il avait l'air d'être entre de bonnes mains. Tandis qu'elle continuait de pêcher tranquillement, elle écoutait ce que son interlocuteur avait à dire. En effet, c'était bien ça, enfin, théoriquement parlant, seulement. Dans les faits, il était presque impossible de savoir avec certitude si ce qui était dépeint dans ce livre était la vérité.

    - Oui, il y a d'autres Clans, à Taki. Mais je suppose que tu comprendras parfaitement que je ne peux pas en parler.

    Secret militaire, tout ça. Il n'avait pas l'air d'être un espion mais bon, il y avait un protocole à respecter et on ne sait jamais, il pourrait s'avérer être un grand bavard, ce qui avait d'ailleurs l'air d'être le cas. Prudence, prudence. Donc le combat lui plaisait et il défendait son point de vue. Bien que Hikaru comprenait son point de vue, elle n'y adhérait pas, ayant une philosophie particulière à ce sujet.

    - Je vois, je mentirais si je disais partager ton avis sur la question. Je pense que l'humain peut grandir et évoluer non pas en se confrontant, mais en coopérant. Après, ce n'est que mon avis et je sais bien qu'un monde de paix est illusoire. Même si le ninjutsu finissait par disparaître, les hommes trouveraient un autre moyen de se faire la guerre. Et concernant le nom de Miyagi, c'est normal que tu ne possèdes rien dessus. Nous ne sommes qu'une modeste famille ne tenant qu'un simple dojo d'arts martiaux.
    avatar
    Hasagi Noah
    Shinobi Errant

    Messages : 20
    Expérience : 65

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Hasagi Noah le Mar 4 Sep 2018 - 5:46



    Un passé révolu !

    ⚊Oh...

    L'intervention de la jeune femme intrigua beaucoup notre bretteur. La force n'était pas importante ? C'était intéressant. Le ton de sa voix semblait indiquer qu'elle pesait bien ses mots, comme si elle les avaient choisit scrupuleusement, voire même, les avaient apprises par cœur telle une poésie. Quelqu'un qui savait plus, c'était ce que Hikaru semblait croire. Qu'entendait-elle par-là ? Que sous-entendait elle ? Noah n'avait pas de réel moyen de le savoir. Toujours était-il qu'il ne pouvait pas simplement s'arrêter là. Esquissant un sourire, il brandit le poing vers la jeune femme, comme s'il s'apprêtait à sortir la phrase la plus importante de sa vie.

    ⚊ Je pense que tu te méprends sur un point Hikaru ! Lorsque je parle de force, de duel, d'affrontements... Je parle au sens humain du terme. De simples sauvages qui s'échangeraient des coups de poings, ça n'aurait aucun intérêt... Non, je pense que tu as raison, et tort à la fois ! La force physique n'est rien sans le savoir... Mais un homme qui ne sait pas ne pourra jamais devenir fort !

    Noah n'agitait pas ses lames seulement parce qu'elles tranchaient. Au contraire, la première chose qu'apprenait un épéiste, quel que soit son niveau, ses origines ou ses opinions, c'était qu'une épée pouvait à la fois trancher la roche, et ne pas être capable d'effleurer la feuille. Il était forgeron, et bretteur à la fois. Les deux revers de la médaille en un seul être. Le chasseur de primes possédaient une philosophie assez développée. Et il adorait la confrontait aux autres. Hikaru ne le savait peut-être pas, mais la discussion qu'ils avaient, c'était également un duel, un duel d'idéologies.

    ⚊ Héhé, j'imagine bien ! D'ailleurs, je pense qu'il est fort probable que ma cible ait profité de la présence du village caché pour s'y... Cacher ! Tu crois que je pourrai m'y rendre sans m'attirer de suspicions ?

    C'était bien naïf de la part du marimo, s'il espérait réellement pouvoir se balader comme il l'entendait à Takigakure. Qu'importe sa manière de vivre ou ses intentions, le fait était qu'il restait un étranger, et peut-être même une potentielle menace pour le village d'Hikaru. Pour cette raison, sa rencontre avec cette kunoichi était d'autant plus importante. S'il parvenait à la comprendre, il pourrait peut-être cerné un peu mieux les intentions de cette nation. En attendant, la jeune femme semblait poursuivre dans sa réflexion, argumentant que la coopération plus-valait sur la confrontation. Un nouveau rire du bretteur, alors que ce dernier se rasseyait en tailleur, sortant une bouteille de saké de son sac, ainsi que deux coupelles.

    ⚊ HAHAHA, t'es vraiment amusante ! Après tout, t'as peut-être pas tort, mais peut-être aussi que l'un n'empêche l'autre ! En tout cas, j'aime bien cette discussion... Dis-moi, que penses-tu de l'autre nation ? Je veux parler du village caché par le Volcan bien sûr ! Après tout, vos deux villages sont au centre de bon nombre de discussions de bar... Un verre ?

    Peut-être que l'odeur de l'alcool attirerait les poissons par la même occasion.


    _________________
    avatar
    Miyagi Hikaru
    Shinobi de Taki

    Messages : 41
    Expérience : 145

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Miyagi Hikaru le Mer 5 Sep 2018 - 14:11

    Un passé révolu
    Miyagi Hikaru & Hasagi Noah
    Noah décida de prendre quelques instants pour répondre à ce que disait Hikaru, sans doute pour y réfléchir et donner une réponse la plus complète. Enfin, c’est comme ça que voyait Hikaru voyait la chose. Peut-être avait-elle tort finalement ? Il n’y avait qu’une seule façon de le savoir et c’était de patienter en écoutant sa réponse. Réponse qui était plutôt intéressante. Un affrontement dans le sens humain ? Donc une bataille de convictions, si elle suivait bien le cheminement de pensée de l’épéiste.

    - Dans ces conditions autant s’asseoir à une table et discuter. Comme ça, personne ne se blessera.

    C’était très utopique bien sûr et elle n’était qu’à moitié sérieuse en disant ça. Après tout, il n’était pas évident de faire s’accorder les hommes entre eux de manière générale. Alors, arrêter les guerres et s’asseoir à la table des négociations ? Même pas en rêve. Parfois, Hikaru se demandait bien si ça valait le coup de se prendre ainsi la tête. Tant pis.

    Il voulait se rendre au village ? Bah, rien ne l’empêchait après tout, tant qu’il passait les contrôles d’identité, après tout. Taki était un village caché, mais ça n’empêchait pas qu’il restait ouvert d’esprit. Et puis, même s’il commençait à faire du grabuge, les autorités du village pourraient le calmer. Il n’y avait donc aucun souci à ce qu’il vienne. Cependant, il fallait mettre les choses au clair sur un point en particulier. C’est une chose qui semblait évidente mais ça ne coûtait rien de le rappeler au cas-où.

    - Aucun problème il faudra juste que tu remplisses quelques papiers. Néanmoins tu comprendras parfaitement que si un criminel rôde et que nous le trouvons, nous l’appréhenderons nous-même. Sauf si bien sûr tu y arrives avant.

    Dans tous les cas, ce qu’il demandait était plutôt intéressant. Quoi penser de l’autre nation ? Il était vrai que la Cascade et le Volcan avaient été en guerre pendant cinq longues années. Cinq années qui coûtèrent la vie aux parents d’Hikaru. Il serait donc logique qu’elle haïsse ce village et ses habitants.

    - C’est compliqué, je dirais. Certaines personnes qui me sont proches sont mortes à cause de la guerre. Mais c’est aussi le cas du camp adverse. Finalement, c’est la faute du dirigeant du Volcan, je n’en veux donc pas aux habitants, mais au système.

    Oui, le système était plutôt assez pourri, quand on y pensait. Mais bon, il fallait faire avec, malheureusement. On ne pouvait pas aller contre la nature humaine, après tout.

    - Non merci, je n’ai pas l’habitude de voir. Cependant, je peux t’amener au village, une fois que j’aurais fini de pêcher. Tu en dis quoi ?

    avatar
    Hasagi Noah
    Shinobi Errant

    Messages : 20
    Expérience : 65

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Hasagi Noah le Ven 7 Sep 2018 - 5:56



    Un passé révolu !

    ⚊ Personne ne se blessera ? C'est intéressant. Pouvoir connaître un monde où se blesser ne serait pas possible, ou la souffrance et la douleur ne serait que pur produit de nos songes... Si tu avais la possibilité d'accéder à un tel monde, tu le ferais ?

    On avait souvent tendance à attribuer un monde parfait à l'idéal humain, à la finalité qu'il se devait atteindre afin de compléter son but sur Terre, si tant est qu'il vienne d'autre part d'autre. Et cette discussion avec la Jônin lui permettait d'approfondir cette réflexion. Effectivement, peu de gens aimaient souffrir. Noah le comprenait bien. Après tout, qui d'autres que les tyrans étaient satisfaits de mener des guerres ? Qui y trouvait satisfaction si ce n'était ceux qui la dirigeait en coulisses ? Bien entendu, le bretteur le savait. Mais, il y avait un point d'ombre dans toute cette théorie. Il y avait ce quelque chose dans cette utopie de monde sans mal qui gênait le marimo. Il ne pouvait pas mettre le doigt dessus, mais cette pensée l'empêchait de comprendre parfaitement... Tout.

    ⚊ Je vois... J'espère qu'une chose dans ce cas, que tu feras tout ce qui est en ton pouvoir pour parvenir à tes objectif, quels qu'ils soient ! On vient de se rencontrer alors mes paroles n'ont pas vraiment de poids... Mais je pense que si tu veux un jour la chance d'accomplir tout ce que tu veux, il faut d'abord apprendre à vivre la tête haute, qu'importe les décisions que l'on prend !

    Quoiqu'il en soit, cette échange d'idées devait prendre fin. Noah n'avait pas dans l'idée de se lancer dans un véritable débat, mais il avait déjà une bonne idée de l'opinion d'Hikaru, et c'était déjà un très bon point en soi. Maintenant, il fallait se concentrer sur des sujets bien plus terre à terre. L'entrée au village semblait être une formalité pour la kunoichi. Bonne nouvelle pour lui. Pendant un instant, Noah avait eu peur de devoir passer sous des tas de tests et de contrôles, voire même d'être directement refusé d'entrer. Mais il pensait avec sa logique de chasseur de prime sans nation, il y avait toujours quelques clichés qui venaient s'incruster dans la pensée d'une chose qu'on ne connaissait pas totalement. L'autre partie de sa phrase amusa Noah qui ricana un instant avant de se permettre une réponse.

    ⚊ Hahaha ! Ce n'est pas comme si j'étais assez fou pour m'opposer à tout un village ! Certains de vos shinobi sont des héros de guerres, je sais même pas si je pourrais rivaliser avec vos ninja débutants !

    C'était à la fois modeste et cruellement réaliste. Même s'il n'en avait pas l'air, Noah était un fin analyste dans ce domaine. Qu'importe son niveau, les shinobi avaient toujours un niveau d'avance sur lui. Avec ses capacités actuelles, il ne serait capable de rien. Pour cette raison, il devait se renforcer, encore et toujours plus. Pouvoir devenir assez fort afin de réaliser ses rêves, même s'il n'en avait pas encore réellement, c'était cela sa vie.

    ⚊ Le système...

    Avant qu'il n'ait pu approfondir cette partie de phrase, Hikaru proposa d'accompagner Noah au village. Effectivement, le marimo pourrait accepter. Accompagné d'un Jônin du village, il n'aurait aucun mal à passer les contrôles et la garde, et il pourrait se balader en paix. Mais...

    ⚊ Ca aurait été avec plaisir Hikaru, mais je compte d'abord explorer un peu le pays à la recherche de ce brigand. Même si les chances qu'il soit à Takigakure sont grandes, le 100% n'est pas assuré... Oh et au fait-

    Avant que le bretteur n'ait pu terminer sa phrase, deux tentacules plutôt imposantes jaillirent hors de l'eau, se dirigeant vers Hikaru et Noah.


    _________________
    avatar
    Miyagi Hikaru
    Shinobi de Taki

    Messages : 41
    Expérience : 145

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Miyagi Hikaru le Ven 7 Sep 2018 - 16:58

    Un passé révolu
    Miyagi Hikaru & Hasagi Noah
    Bonne question. Est-ce que Hikaru accomplirait ça, si elle en avait la possibilité ? Elle pensait que ce serait une bonne chose, mais d’un autre côté, ça voulait aussi dire priver les hommes de leur libre arbitre, dans un sens, ce qui n’était pas forcément une bonne chose. Et puis, ce n’était pas un projet aisé à mettre en place et encore moins à maintenir. Elle qui aimait sa petite vie tranquille sans qu’on vienne l’embêter, est-ce qu’elle pourrait ? En vérité, rien n’était moins sûr que ça et c’est donc avec un léger sourire amusé qu’elle répondit.  
         
    - Non, j’aime trop ma petite vie tranquille pour me lancer dans pareille entreprise.

    Dans tous les cas, Noah semblait sûr de ses positions, ça n’avait pas l’air d’être une personne qui doutait d’elle-même. C’était plutôt rassurant, d’un autre côté, ça voulait dire qu’il avait la volonté et l’abnégation de parvenir à ses fins. Restait à savoir ce que cet homme recherchait réellement, mais Hikaru pensait qu’il y parviendrait. Il fallait juste espérer que ça ne soit pas quelque chose de nocif pour les autres. Dans tous les, il était bien conscient de l’avertissement d’Hikaru. Tout irait pour le mieux, alors !

    - Parfait, mais évite de trop nous mettre sur un piédestal, quand même. Certains aspirants ne sont vraiment pas doués…

    Ce qui était effectivement le cas, mais elle disait plus ça sur le ton de la plaisanterie, pour continuer la conversation. Noah lui était sympathique et elle en appréciait la compagnie. Mais ce dernier ne semblait pas vouloir venir à Taki, préférant encore vagabonder un peu. Soit, comme il le souhaitait, elle n’allait pas se fâcher toute rouge pour ça, elle avait bien autre chose à faire de ses journées. Cependant, alors qu’elle allait se lever, la Jōnin décela un mouvement dans l’eau. Un mouvement de vif tentacule qui fonçait vers elle, une autre allant directement tenter de cueillir Noah.

    Rapidement, la kunoichi se mit en position et contra le tentacule avec Sōshoku dōbutsu no hōki, une de ses nombreuses techniques. Du coin de l’œil, elle vit Noah trancher directement la menace avec un sabre. Tant mieux.

    - Sortez de votre cachette. Il n’y a pas de poulpe dans ce lac.

    Hikaru connaissait bien ce lac, qu’elle visitait depuis plus de quinze ans désormais et elle en connaissait tous les secrets, ou presque. Mais une chose était sûre : ceci n’était pas normal. Et effectivement un homme apparu, sortant des eaux.  Un ninja, sans doute. Il portait un masque à tube pour respirer sous l’eau et avait une lance dans son dos. Le tentacule ne semblait pas être un Henge, donc soit une invocation qui n’était pas visible, soit une technique personnelle plutôt originale. Dans tous les cas, il semblait se débrouiller un minimum. Dans tous les cas, il ne semblait absolument pas amical.

    - Bravo pour votre réactivité. Enfin, ça veut juste dire que vous souffrirez plus…




    Contenu sponsorisé

    Re: Un passé révolu | Miyagi Hikaru

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 22 Oct 2018 - 16:45