Les yeux percent l'âme (part 1.2) - ft. Shana & Shinzoku

 :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hiyari Yukito
Jōnin de Kiri
avatar
Expérience : 555
Messages : 157
S'il y avait bien quelque chose dont Yukito pouvait se montrer soulagé, c'était qu'au moins ses alliés n'étaient pas venu pour l'appat du gain les mains dans les poches. Ainsi donc, le trajet était tout préparé et il n'y avait plus qu'à se diriger tranquillement jusqu'à la destination. Le trajet en bateau se fit sans encombres bien qu'un tantinet long, les Kirijins avaient prit soin d'éviter les routes maritimes principales en empruntant des chemins pas trop sûrs et leur déboires avec. Quelques brigands sans grande conviction sur leur route, et les voilà sur les bords du pays du Fer. La nuit était déjà bien entammée, et l'heure était venue de se ravitailler en nourriture.

N'ayant pas mit le pied hors de Kiri et Mizu depuis sa plus tendre enfance, Yukito était un peu perdu avec toute cette végétation. Mais fort heureusement, il y avait de la neige au loin, preuve que la terre natale des Hiyari se rappelait du rejeton. Faisait pas bien chaud, et le paysage offrait à la vue de tous des décors tous aussi superbes les uns que les autres.
Toutefois, ils n'étaient pas venu là pour faire du tourisme. Non, c'était pour une mission à rang assez élevé qui les attendait. Le commanditaire leur avait donné rendez-vous au pays du Fer, pour une raison qui avait totalement fui l'esprit du renard des glaces, bien trop occupé à s'émerveiller devant la nature que par son travail.

En quoi consiste la mission déjà ?

Un bruit sourd se fit entendre au loin, puis des pas se rapprochant de leurs positions. Etant hors de leur pays, les trois guerriers étaient en territoire ennemi, en proie avec les habitants de ce pays, qu'ils soient humains ou animaux. Un groupe de personnes surgit en face des trois Kirijins, armés jusqu'aux dents et prêts à en découdre. Vu leur regards, il y avait fort à parier qu'ils en aient après les armes du Karasuma et de l'autre manieuse de sabre. Voilà pourquoi Yukito refusait de s'encombrer d'objets de valeur. Après, il ne pouvait pas leur en vouloir personnellement.

Dans tout les cas, ça tombait bien pour se dégourdir les bras et les jambes ankylosés par le voyage en embarcation navale.

Donnez nous tout ce que vous avez et on vous laissera peut être partir ! scanda celui qui s'avéra être le chef des brigands.

Se  tournant vers ses comparses, le manieur de glaces lança la discussion en mettant la main dans sa pochette.

Ils ont l'air sérieux. On fait quoi ?


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma Shinzoku
Chūnin de Kiri
avatar
Expérience : 239
Messages : 93

Les yeux percent l'âme

A Rank Mission




Feat
Hiyari Yukito & Himura Shana
...
Hyuga Roku, célèbre combattant rassemble des shinobis à travers le monde. Son clan est en danger et il souhaite l'aide de tous les guerriers disponibles. Veuillez vous rendre sur place afin de vérifier la véracité de ses propos et aidez Roku si cela est nécessaire. Cet homme a une grande influence au Pays du Fer et son clan est parmi les plus puissant de la région. Entretenir de bonnes relations avec les Hyuga est primordial.
.

Shinzoku s’avança du bandit le plus proche, et sans aucune forme d’hésitation, il dégaina rapidement son katana et lui ouvrit largement le torse de haut de bas, avant d’appuyer sur le bout du manche de sa lame pour l’enfoncer dans la cage thoracique ouverte du bandit, lui perforant le cœur. Il ne retira pas sa lame de suite, histoire de s’en servir un peu comme bouclier humain, puis, d’un coup de pied, il arracha la lame du corps sans vie. Il recula alors d’un pas, sa lame tenue en diagonale vers le sol, le sang perlant et formant peu à peu une flaque couleur rubis sous la pointe de la lame d’où le sang gouttait. Il tourna ensuite le visage vers Yukito, taché de sang, le regardant par-dessus son épaule, avant de répondre calmement, d’un ton glacial, comme si c’était une évidence.

- Quand des insectes te barrent la route, tu les écrases…

C’était aussi simple que ça. Des bandits sans stratégie ni formation au combats.. Bien que nombreux, il ne faisait pas de doute que même un simple Genin n’en ferais qu’une bouchée. Il avait qu’à voir la peur sur leurs visages pour le comprendre.  Il s’ouvrit légèrement la main gauche et composa une série de mudra.

- Malheureusement on est pressé, donc on va devoir régler ça vite.

Il rangea son katana et posa sa main fermée contre la paume sanguinolente, comme pour tenir un fourreau de katana invisible.  Puis, il commença à lentement tirer, comme si il dégainait un sabre, le sang s’aggloméra dans sa main et forma lentement un katana de sang.

- Chiton… Surudoi no jutsu..

Il finit de tirer sa main, la lame de sang totalement formée, après quoi il dégaina de nouveau son katana, regardant les bandits tandis que le sang sur sa main s’était durcit pour stopper le saignement, il avait en fait laissé une infime partie du katana sanguin pour bloquer l’écoulement du liquide rouge. Il regarda alors les bandits, au nombre de neuf maintenant. Il sourit en coin et sauta contre le tronc d’un arbre pour retomber sur un des bandits, tournoyant sur lui-même telle une toupie, tranchant de haut en bas le bandit dans sa chute, tout en tournant sur lui-même, fauchant les jambes de son adversaire avec le dos de la seconde lame, poursuivant son mouvement, il planta l’épée de sang dans la gorge du bandits maintenant au sol, s’appuyant dessus pour se relever. Il soupirait d’ennuis… Il n’avait fait que trois technique depuis le début, quatre si l’on compte la création du katana rouge, et il en avait déjà tué trois… Les autres bandits eux reculèrent un peu, il semblait se regrouper pour tenter un assaut commun sur le jeune chef de clan, pensant sûrement que ses deux compères de Kiri n’interviendraient pas. Mais c’était peu probable, après tout, pourquoi serait-il le seul à se dégourdir les pattes après un tel trajet en bateau ? Il était clair qu’au moins Shana se laisserait tenter, elle avait l’air d’aimer le combat. Yukito… Lui c’était moins sûr, il avait l’air blasé quand les bandits ont débarqué. Mais qui sait ? Peut-être que le manipulateur de sang aurait droit à une bonne surprise.





To be continued ...


(c) Halloween ? Never-Utopia


tehcniques utilisées:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Himura Shana
Jōnin de Kiri
avatar
Expérience : 115
Messages : 37

Notre voyage en bateau s’était bien passé dans l’ensemble. J’étais toujours fascinée par les prouesses que pouvaient offrir cette Jonque, nous pûmes voyager rapidement et surtout discrètement, profitant de la distance des côtes et de la brume de la mer du nord. Le voyage se fit en à peine deux malheureux jours, là ou le voyage aurait pu durer une semaine si nous étions partis en barque. Nous avions gagné un temps vraiment formidable. Sur le bateau, je ne pus vraiment converser avec mes camarades. Mais je pus en savoir un peu plus sur leur comportement et nous avions pu voir ensemble plusieurs stratégies de base et surtout quoi faire en cas de danger.

Une fois sur les terres du Pays du Fer, nous avons lâché le bateau pour parcourir plusieurs kilomètres sur l’eau comme convenu. Se dépassant alors de la brume pour voir une plage de galets peut accueillante. Le bateau était reparti à Kiri, ne pouvant prendre le risque de rester sur place trop longtemps, d’une part pour éviter de dévoiler nos technologies, d’autre part, qu’un équipage de marins ne tiendrait pas longtemps en pays inconnu. Il sera donc nécessaire de trouver un moyen de rapatriement le moment venu.

Notre déplacement dans la forêt se fit sans encombre jusqu’à que nous tombions sur de misérables brigands. Je ne manquai pas d’être surprise, de voir que même dans un pays aussi reculé, des vauriens avaient le temps de s’adonner au racket et autres pillages. Aucun pays ne pouvait donc vivre en paix sans subir le crime ? Ce genre d’idée m’ennuyait.

Je ne comprenais pas non plus l’idée des bandits à s’en prendre aux gens, de nuit, et armés comme nous pouvons l’être. Ils doivent bien se douter quelque part qu’il y a un certain niveau, une certaine difficulté à nous affronter, n’apprennent-ils donc jamais à évaluer un adversaire ? Cela devait être la raison pour laquelle ils se rassemblaient en groupe et tentaient de survivre. Mais là cela frôlait le ridicule. Le Karasuma arrivait à lui seul à tous les gérer, ne nous laissant même pas le temps d’intervenir à Yukito et moi-même. Les mouvements des bandits étaient mauvais, irréfléchis, prévisibles. Ils n’avaient rien de guerriers entrainés. Leur ôter la vie n’aurait aucun sens. Mais nous sommes en territoire ennemi, je ne pouvais donc pas prendre de risques inutiles.

J’avais une décision à prendre, il était indéniable que nous allions leur faire du mal, mais devions nous les laisser en vie au risque d’attirer l’attention sur nous dans le pays ? Ou devions nous tout simplement les tuer mais laisser des traces ? Et si nous les tuions, avons-nous la certitude de ne pas nous attirer les foudres du Pays du Fer ? Peut-être qu’ils font parti de la population locale….tellement de questions.

Je pris néanmoins une décision simple, après tout nous étions des ninjas. Quand je vis tous ces moins que rien se réunir pour former qu’un seul groupe pour attaquer Karasuma, je me suis engagée dans une voie qu’il allait falloir assumer.

- Je m'en charge. Me suis-je contentée de lui dire, tentant de lui faire comprendre mon intention.

Je marcha alors tranquillement, lentement, vers eux, pendant qu’ils fonçaient, garde grande ouverte. Pourquoi les bandits avaient ce réflexe ? Pourquoi ne se contentaient ils pas de fuir ? Je ne sais pas. De toute façon, une chose était sûre.

…je ne leur aurais jamais laissé l’occasion de s’échapper.

J’avais ma main gauche (ma « vraie » main) sur le pommeau du katana à ma ceinture à gauche. Cela pouvait être troublant de dégainer son arme du même côté que sa main, mais c’était mon style, et durant environ vingt ans j’ai du faire ainsi, sans pouvoir profiter d’une seconde main pour me défendre, quand on n’avait pas les moyens on avait les idées.

Je poursuivis ma marche en ne perdant pas une seule fois du regard le groupe qui courait. Sans faire de gestes inutiles, sans chercher à bouger plus que nécessaire.  J’attendais le bon moment, le moment parfait ou j’étais sûre d’avoir la plus belle ouverture possible. Ce moment vint quand je fus assez proche et que l’un d’entre eux se prit une flèche en pleine tête, une flèche de glace. Ce ninja du clan Hiyari avait choisi son moment pour se montrer efficace.

*Maintenant* pensais-je extrêmement fort.

Dégainant mon arme, j’exécutai avec précision et rapidité l’une de mes plus puissante techniques. Genrouzan. Passant devant le tas d’hommes réunis, je fis l’action d’un Iai mélangé à ma technique de déplacement rapide, le Mawarikomi. Une fois passé devant eux, je pus sentir le poids de la vie d’a peu près tous les hommes s’effriter sur mon épée. Encore inconscients de ce qui venaient de leur arriver, je vis leur visage se retourner vers moi, la plupart en train de reprendre du sourire. «  Bwahaha elle vient de faire quoi l’autre, elle est passée devant nous mais elle n’a rien fait. »
Sans même les regarder et ignorant les débuts de rires, je prononça des paroles lourdes de sens :

- Omae wa mou shinderu.


- Na, Nani ??

Leurs vêtements se découpèrent, puis leur peau, puis leurs muscles, puis leur os. Dans une entaille profonde, la plupart des hommes se sont effondrés et succombant à leur mutilation. Tous ? Non. L’un d’entre eux avait survécu et était au milieu du tas, il a du être protégé par tous les autres. Pff, j’ai du rouiller sur ce bateau, voila ce qui arrive quand on se passe de l’entrainement pendant quelques jours. Je ne l'avais même pas vu. Enfin, il était seul maintenant.

Je sortis un mouchoir de ma poche pour l’accrocher à ma bouche, afin de passer le sabre dessus pour nettoyer le sang. Un bon guerrier devait toujours prendre soin de ses armes. Laissant le plaisir de l’interrogatoire à mes deux comparses. J’en profitai pour observer les alentours et vérifier qu’il n’y avait pas d’autres témoins ou autres incivilités dans les alentours.

Nous étions en pays inconnu, il fallait redoubler de prudence. Et il fallait agir vite et efficacement. Nous avions perdu assez de temps ainsi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hiyari Yukito
Jōnin de Kiri
avatar
Expérience : 555
Messages : 157
Ça avait été le seul à ne pas se montrer violent envers ses adversaires. Les deux autres n'avaient pas voulu perdre de temps et s'étaient occupés à leur manières des brigands, laissant Yukito aux premières loges pour profiter du spectacle. Si Shana avait montré une incroyable maîtrise du sabre, Shinzoku avait dévoilé une capacité assez particulière qui devait sans doute être le talent caché du clan Karasuma. Mais avant d'en tirer une conclusion, il fallait néanmoins se montrer prudent avec le brigand rescapé. Yukito se montra un peu agacé, il avait dû intervenir et dévoiler son atout. Lui qui se voulait discret et agir dans l'ombre venait de griller sa couverture.

Seulement voilà, dans tout le tintamarre provoqué, il espérait secrètement que son intervention soit passée inaperçue. Même si la demoiselle se trouvait à quelques centimètres de la scène, ça ne prouvait rien. S'ensuivit la fin de son action, employant une sorte d'ode funèbre dans une langue inconnue du Hiyari. Tout le groupe venait d'être décimé, sauf un. Il allait falloir s'en occuper avant de reprendre la route.

Je propose de l'interroger avant de l'achever. Ça se trouve il a d'autres alliés dans le coin. S'il se montre coopératif, on pourrait se montrer clément et le tuer d'un coup net et sans bavure. Et s'il veut pas, il connaîtra une mort lente et douloureuse. A moins que vous n'ayez d'autres projets de prévu pour lui ? demanda Yukito à ses partenaires.

Le survivant regarda les trois guerriers devant lui d'un œil craintif. Il ne voulait clairement pas mourir, et l'effet sécurisant de la foule s'étant éparpillé parmi les lambeaux des corps, il préféra se donner la mort plutôt que de répondre de ses actes. Un spectacle bien désolant, qui venait de réduire à néant le marché proposé par le manipulateur de glace. Pourquoi fallait il à chaque fois que ses idées se retournent contre lui ?

Bon bah... Oubliez ce que je viens de dire. maugréa t-il mollement avant de reprendre le chemin. La route était encore longue, et une potentielle menace était toujours présente, capable de surgir et de vous prendre à la gorge. Se tenir prêt à riposter, sans se poser de questions.

Vous avez fait forts tout à l'heure ! C'est donc ainsi que l'on reconnaît de vrais sabreurs ? Je n'ai pas eu le temps de montrer ce dont j'étais capable, vous m'avez rien laissé. Enfin si, mais il a préféré se donner la mort lui même...

Une tentative de dialogue après ce bain de sang, calmer un peu le jeu. Repartir de zéro mais surtout en apprendre plus sur ses alliés.
Revenir en haut Aller en bas
Karasuma Shinzoku
Chūnin de Kiri
avatar
Expérience : 239
Messages : 93

Les yeux percent l'âme

A Rank Mission




Feat
Hiyari Yukito & Himura Shana
...
Hyuga Roku, célèbre combattant rassemble des shinobis à travers le monde. Son clan est en danger et il souhaite l'aide de tous les guerriers disponibles. Veuillez vous rendre sur place afin de vérifier la véracité de ses propos et aidez Roku si cela est nécessaire. Cet homme a une grande influence au Pays du Fer et son clan est parmi les plus puissant de la région. Entretenir de bonnes relations avec les Hyuga est primordial.
.

Le jeune Shinzoku essuya sa lame avec un morceau de tissus propre, arraché sur l’un des morts. Autant qu’ils soient utiles après tout. Il rangea ensuite sa lame et planta le katana de sang dans le cadavre encore frais du dernier à avoir était tuer, ne voyant pas l’intérêt de l’emporter avec lui de toute façon. Il regarda autour de lui, s’essuya le visage avec le même morceau de tissus, le regard calme. Après quoi, il croisa les bras, l’air perplexe. Quelque chose clochait. En fait, il y pensait depuis un moment déjà. Pourquoi un homme aussi puissant demanderait de l’aide comme ça ? Il était bien connu pour sa force, donc qu’est-ce qui pouvait bien mettre son clan en danger au point de demander de l’aide à des inconnus ? Plus il y pensait, plus il trouvait ça bizarre. Qui plus es, la mission parlait de demande d’aide, mais pas d’une aide spécifiquement destiné à Kiri. D’autres villages étaient très certainement impliquer. La question serait donc, seraient-ils alliés, ou ennemis ? Il observa les cadavres des bandits, se grattant un peu le menton en pleine réflexion.

- Quelque chose tourne pas rond… On est plus très loin du point de rendez-vous… Mais à part ces bandits ridicules, je ne voie rien qui pourrait poser problème à un guerrier aussi aguerri que notre client. Ou sa réputation est surfaite… Ou l’ennemi est très bien caché… Ou encore, c’est un piège.

Il avait parlé pour lui-même, mais sans vraiment faire attention à si Shana et Yukito écoutaient, à vrai dire il s’en fichait. Il vérifia ses bombes fumigènes, afin d’être sûr qu’elles fonctionneront en cas de besoin, puis rejoignit les deux autres dans le but de reprendre la route. Il avait était impressionner par l’épéiste. Une femme aussi belle et forte qu’elle était dans son village, et il ne l’avait jamais vu.. Bon, il était clair qu’il ne sortait pas souvent, mais quand même. Il regarda alors la femme calmement et hocha la tête avant de s’avancer.

- Tu es Jônin, pas vrai ? Cette maîtrise à l’épée… Cette confiance en soi… Ca ne trompe pas. Je serais ravis d’en apprendre plus sur toi, quand l’occasion se présenterais.. Mais pour le moment… On a une mission à remplir.

Il passa à côté d’elle et repris la route vers le village, l’air étrangement sur ses gardes néanmoins. Même si ses compagnons n’avaient pas entendu ses dires précédents, il était plus que clair que le chef de clan était préoccupé.






To be continued ...


(c) Halloween ? Never-Utopia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les yeux percent l'âme II — Kiri
» Papiers pour faire-part.
» Ferme les yeux..et tape 7 lettre au hasard.
» Recherche des faux yeux réalistes !
» Yeux pour BJD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Reste du Monde :: Tetsu no Kuni-
Sauter vers: