De maître à élève - Kitase Shinichi

 :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Seizu Amako
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 130
Messages : 32
Mar 13 Mar 2018 - 17:26
Amako observa les alentours avec un air blasé. Leur maître les avait invité au restaurant, sauf qu'au final, ses camarades avaient préféré se désister. Elle ne pouvait en faire de même ; ç'aurait été une injure au clan Seizu tout entier. Et puis franchement, se faire offrir de la nourriture, il y avait pire comme soirée. Toujours était-il qu'une soirée entière en compagnie de Shinichi Kitase risquait de ne pas être aussi tranquille que ce qu'elle aurait souhaité. En plus d'être le chef de leur équipe, il était désormais le Mizukage de Kiri, le chef de tout un village de ninja, le chef de la force armée. Et le frère de Nobuo. Autant de raisons qui la poussait à croire que cette soirée serait tout sauf tranquille. Elle n'eut aucun mal à le trouver devant le restaurant : la rue était déserte. Où diable avait-il été cherché ce resto ? Elle s'avança vers lui, peu confiante.

« Maître Kitase. Je suis désolée, Nozomi a réunion importante de son clan, Rin est... Euh, je ne sais pas très bien ce qu'il fait, et il semblerait qu'Ayame manque également à l'appel. »

La genin sentit ses joues se colorer. Voilà qu'elle se retrouvait obligée de présenter des excuses pour tout le monde.

« Enfin bref. C'est quoi, ce resto ? »

Elle observa l'endroit sans grande conviction. Jamais entendu parler.


Amako parle en #C8A6D4
Revenir en haut Aller en bas
Kitase Shinichi
Shodaime Mizukage
avatar
Expérience : 310
Messages : 87
Jeu 15 Mar 2018 - 1:41
Au vu des récents évènements et de ma nomination au poste de Kage, j’ai quelque peu délaissé mon rôle de maître. Les quatre genins sous ma tutelle ont pu profiter d’une semaine de vacances tant la gestion des affaires du village a occupé mes journées.
▬ Ce soir ? Oui j’imagine que c’est bon.
Le chûnin de la brume chargé de m’épauler dans ma tâche me confirme qu’il sera là pour recueillir les requêtes et traiter les plus simples, celles qui ne nécessitent pas ma présence. Je peux par conséquent sortir ce soir. J’ai convié les quatre ninjas à me rejoindre dans un restaurant peu connu de la ville. Je n’ai ni envie d’être vu, ni envie d’être pris à parti par un membre du peuple. Je souhaite simplement m’entretenir avec Nozomi, Rin, Amako et Ayame. Oui mais voilà, personne ou presque n’a répondu à l’appel. L’espace d’un instant, je songe à une erreur, à un problème lors de l’envoie de la missive. La Seizu m’explique néanmoins que Nozomi a une réunion importante et que les deux autres ont des raisons plus ou moins floues. Il n’y a donc pas eu erreur de ma part.
▬ OK.
Je libère une soirée pour ces quatre mômes et seule une se présente. C’est la dernière fois que j’essaie de jouer au maître consciencieux. Je savais bien que j’aurais dû profiter de ces heures de libres pour faire autre chose, une activité plus … Disons … Utile.
▬ Ça, Amako, c’est la pire adresse du village. Je devrais faire fermer la boutique tant leur nourriture est infecte mais comme personne n’y va, il n’y aucun risque pour les habitants … Je laisse le propriétaire faire tourner son commerce comme il peut. Enfin, entrons.
Allez savoir comment le bougre réussit à gagner de l’argent. C’est sur ce discours très encourageant que nous entrons. Nous prenons place dans ce restaurant austère, les sièges sont craquants, les tables amochées et les assiettes … Ne parlons pas des assiettes.

▬ Bien. Tu as le choix entre prendre de l’eau ou …
Tout le reste est impropre à la consommation. Même leur thé est ignoble, c’est dire.
▬ Je pense que tu ferais mieux de prendre de l’eau.
C’est mieux pour tout le monde, elle peut me croire sur parole. Arès avoir commandé nos deux verres d’eau à un prix exorbitant – après tout, il est de notoriété publique que l’or bleu est une denrée rare dans ce pays –, je demande :  
▬ Nozomi assiste fréquemment à ce genre de réunions ?
A son âge, c’est étonnant qu’elle prenne part aux regroupements Kaguya.
▬ Et tu leurs trouves souvent des excuses à ces deux-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Seizu Amako
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 130
Messages : 32
Jeu 15 Mar 2018 - 1:54
Ah oui d'accord. Bon, elle pouvait comprendre que dans un souci de discrétion, il préférait passer inaperçu, mais ça faisait un poil radin tout de même. Elle le suivit malgré tout dans l'endroit, l'écoutant d'une oreille distraite. De l'eau. Eh ben elle mangerait chez elle. Elle soupira en observant son maître, préférant se dire qu'il devait sûrement avoir eu une raison pour les convoquer. Elle haussa les épaules à sa première question.

« C'est l'héritière du clan. Je ne pense pas qu'elle comprenne quoi que ce soit à ce qui se raconte là-bas ; elle aime trop la force brute pour y écouter quoi que ce soit. »

Elle repense à cette histoire de mariage arrangé, suspicieuse. Après en avoir longuement discuté avec son propre paternel, il lui paraissait évident que c'était plus que ce que sa meilleure amie ne croyait.

« Je pense que son père veut l'aiguiller sur une certaine manière de penser, mais les signes sont trop subtils pour elle. »

Elle sursauta à la deuxième question. Il sous-entendait qu'elle les couvrait ? Méfiante, Amako décida de s'y prendre plus délicatement.

« Je ne leur trouve pas des excuses ; ils le font très bien tous seuls. Je sais que Rin est très frustré et préoccupé par ses propres capacités. Il a longtemps été dépendant de ma famille et Nozomi n'a cessé de le traiter de faible. Comme il doit complexer, il doit sans doute être en train de s'entraîner. Ou de trop réfléchir à comment faire pour devenir plus fort. Un truc du genre. »

Elle détourne un peu le regard. Ses explications sont longues, mais elle a très bien compris la question sous-jacente de son maître.

« Je ne connais pas assez bien Ayame pour présumer de quoi que ce soit. Maintenant, je peux très bien leur faire passer un message. J'imagine que vous n'avez pas choisi le coin le plus paumé de la ville pour rien, surtout pour vous réunir avec vos élèves. Vous vouliez savoir quoi d'autre ? »

C'était bien là ce qu'il devait chercher après tout. Ça, ou leur expliquer que ses fonctions de Mizukage lui prenait trop de temps pour superviser l'équipe plus longtemps.


Amako parle en #C8A6D4
Revenir en haut Aller en bas
Kitase Shinichi
Shodaime Mizukage
avatar
Expérience : 310
Messages : 87
Mer 21 Mar 2018 - 0:28

▬ Je vois.
Trop subtile pour elle. Il est vrai que Nozomi n’a pas l’air très futée. L’enfant est douée au combat, c’est un fait. Du reste … Il lui faut tout à apprendre. D’après les dires de la Seizu, Rin aussi est « spéciale » à sa façon. Le garçon aux traits efféminés se sait plus faible que ses camarades. De fait, il tente par divers procédés de devenir plus fort, sans grand succès. Son manque de réussite lui fait perdre confiance en soi, le déstabilise et le pousse à se poser des questions futiles.

Je ne connais pas encore bien les deux genins de la brume mais les portraits que m’en tire Amako me paraissent fidèles à la réalité. Entre ses discours et ses gestes – notamment celui d’avoir jeté le gant alors qu’il était entre ses mains –, la kunoichi de Kiri fait preuve d’une certaine maturité pour son jeune âge. D’ailleurs l’enfant ne perd pas le nord puisqu’elle me demande maintenant pour quelle raison les ai-je invité ici.
▬ J’ai choisi cet endroit car il n’y a personne ici et que je n’ai pas envie d’être dérangé ; C’est tout.
La nourriture est infecte, le quartier est peu populaire ; Ici je peux traîner incognito et passer la soirée sans risque d’être dérangée par une affaire soi disant « urgente ».
▬ Tu n’auras pas besoin de le faire passer de message, je le ferai. Si Nozomi a une excuse, je doute qu’il en soit de même pour Rin et Ayame, surtout pour Ayame.
La connaissant elle a simplement décliné l’invitation ou s’est trouvée une excuse. La jeune fille est parfaitement capable de simuler la maladie. Elle s’imaginait sûrement que j’allais tester leur capacité ou leur ordonner d’effectuer je ne sais trop quelle tâche ingrate, d’où son absence.

▬ À la base, j’étais venu parler du futur de l’équipe, de ce qui allait se passer pour vous au regard de mon nouveau poste. Je ne vais probablement pas pouvoir vous former convenablement mais je peux déléguer ce travail à autrui si vous le désirez. Si en revanche vous souhaitez continuer en ma compagnie, les entraînements seront moins fréquents, vous serez plus automnes et plus souvent sous la responsabilité de personnes que j’aurais nommé pour l’occasion. Vous n’en ferez cependant pas moins de progrès, j’en suis certain.
J’observe le verre d’eau, le saisis de la main gauche avant de le reposer en voyant, au fond de ce dernier, des traces vertes et grises.
▬ Vu qu’ils ne sont pas là et que tu aurais dû gagner l’épreuve du gant ; Tu vas décider pour eux. Vous voulez continuer votre formation ensemble avec moi pour maître ou non ?
Un « non » pourrait être comique dans cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Shinichi Kudo
» Galerie de Tika
» [IC Stylise 3] MEP - Hero's Come Back
» [ShinysHunters' Teams Cup n°5] Liste des équipes
» Meitantei Conan (Détective Conan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: