Et dans les ténèbres les lier... [Shinichi]

 :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tamashi Orihime
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 70
Messages : 18
Mer 14 Mar 2018 - 23:18
La lettre était arrivée tôt dans l’appartement de la jeune blonde. Depuis qu’elle avait rejoint officiellement les Sabreurs, ce genre de « réunion » n’était arrivé qu’une seule fois, peu après son arrivée au village. Une réunion qui avait réuni une dizaine d’autres personnes, disparates, assez étranges, mais qui avait la particularité d’être tous détenteurs d’un sabre à pouvoir comme Yoakaraise. Elle avait été assez anxieuse et excitée à l’idée de rencontrer ses pairs, un évènement qui s’était révélé assez décevant en fin de compte. Elle n’avait vu aucun autre sabre, n’avait rien appris sur les différentes capacités de ses congénères… rien. Ornée du sigle du clan des Sabreurs, la lettre conviait ces derniers à se réunir une nouvelle fois. Rien n’indiquait la raison pour laquelle ils étaient convoqués, si ce n’est qu’ils allaient discuter de l’avenir du clan.

L’annonce de cette réunion arrivait quelques jours seulement après l’évènement majeur du village : l’ascension d’un Sabreur – justement – au titre suprême de Mizukage. Kitase Shinichi, ombre de l’eau. Un bien pour le village qui avait bien besoin d’une figure de proue pour les diriger. Elle avait déjà rencontré l’homme, elle avait déjà échangé quelques mots avec. Un homme cordial qui dégageait un certain charisme. Elle ne connaissait pas les autres prétendants au titre de Mizukage, mais Orihime était persuadée que l’homme qui accédait au commandement suprême du village allait faire un bon travail. Allongée dans son lit, écoutant vaguement les conversations dans les rues du village, elle regardait le ciel étoilé grisé par la brume qui, une fois de plus, planait sur le village. Elle réfléchissait, à elle, à ses objectifs, à ce qu’elle avait accompli, à ce qu’elle comptait faire, à l’avenir de son village et de son « clan », même. Elle avait réussi de nombreuses choses depuis cette fameuse nuit, mais elle était tout de même bien loin de son objectif initial. Elle n’était ni assez forte, ni assez puissante… Mais les temps changeront, elle en était persuadée.

Elle se leva tôt le lendemain matin, végétant quelque peu sous une douche chaude avant de prendre le chemin du bâtiment dans lequel se déroulait la réunion. Elle arriva pile à l’heure, comme à son habitude, et fut surprise de ne voir encore personne. Se disant qu’ils allaient sans doute arriver, elle prit place dans une grande salle, autour d’une table, tapotant le bois froid avec ses doigts. Quelques minutes plus tard, un homme arriva. Grand, massif, barbu, il portait une énorme cape en fourrure et avait de longs cheveux roux. Il faisait au moins deux fois la taille d’Orihime. Dans son dos, une épée immense se bringuebalait paresseusement au rythme de ses pas. Il semblait que l’ensemble de la pièce tremblait lorsque ce titan marchait. Il regarda autour de lui, ignorant presque la jeune blonde. Il ricana de mépris lorsqu’il vit la grande pièce vide.
« Aha… Je m’en doutais bien. »
Il s’avança tout de même, lentement, et finit par poser son regard sur Orihime. Elle était sûre d’une chose : elle ne l’avait jamais vu, et il n’était pas présent lors de la précédente réunion.
« Hey, toi. C’est déjà fini ou ya pas un seul de ces ploucs de sabreurs qui se sont pointés ? »
Adossée à sa chaise, les jambes croisées, elle soutint le regard du barbare, comme s’il était un ennemi… alors que son bandeau indiquait bien qu’ils étaient du même village. Elle plissa la commissure de ses lèvres.
« Personne n’est encore là, mais… »
« Allons Yukito, tu pensais vraiment que quelqu’un viendrait pour discuter de « l’avenir du clan ? »
Une jeune femme, plus grande qu’Orihime et également plus maigre, le nez aquilin, les traits tirés, les cheveux raides et d’un noir de geais. Elle portait un sabre très fin qui se divisait en deux sur la pointe de la lame à sa ceinture. Elle souriait d’amusement.
« L’époque où le clan semblait uni n’est qu’un vague souvenir que tu ne connaîtras jamais… »
« Une époque que je n’aurais pas connu alors. Bouah, on s’en fout. Nous n’avons rien en commun eux et moi. J’étais juste curieux de … »
Ils avaient déjà tourné les talons, sortant de la salle à deux, ignorant totalement Orihime qui haussait un sourcil face à ces deux personnages. Mais elle dût bien admettre qu’ils avaient raison : les « Sabreurs » n’était qu’un ensemble d’individualité. Soupirant légèrement, elle se leva pour sortir alors qu’elle entendit une nouvelle personne entrer dans le bâtiment. A peine eut-il eu le temps de rentrer qu’elle prit la parole.
« Ne vous prenez pas la tête à rester, les autres sont… »
Mais elle s’interrompit lorsqu’elle vit devant elle le Shodaime Mizukage.
« Oh… Pardonnez-moi, Mizukage-Sama. Je ne savais pas que c’était vous… »
Elle s’inclina légèrement, attendant les directives. Après tout, il avait toujours été son supérieur. Mais maintenant, il l’était encore un peu plus…

_________________


« So far, you have survived 100% of your worst days. You’re doing great. »
Revenir en haut Aller en bas
Kitase Shinichi
Shodaime Mizukage
avatar
Expérience : 310
Messages : 87
Jeu 29 Mar 2018 - 1:29
Dans une pièce bien trop petite pour entreposer les dizaines et dizaines de dossiers qui s’accumulent de jour en jour, le Kage ainsi que son fidèle Rei s’affairaient.
▬ Vous avez reçu une lettre, s’exclama le jeune homme à la queue de cheval.
Shinichi ne prêta pas attention aux dires de son assistant. Recevoir du courrier était un évènement tout à fait banal. Depuis sa nomination au poste de Kage, le Kitase avait reçu pas moins d’un millier de missives. Certaines provenaient de chefs de clans mineurs, d’autres de villages voisins, d’autres encore avaient été envoyées par dieu sait quel meneur d’hommes au nom exotique.

Shinichi croyait lire le même torchon encore et encore, inlassablement. Le même papier, rédigé par le même scribe soi disant érudit. La structure était toujours identique quel que soit l’expéditeur : Des félicitations, des marques de politesses puis des demandes, parfois des questions et enfin de nouvelles salutations. Tout ceci étant rédigé dans les règles de l’art, cela va de soi.

▬ Maître Mizukage, une lettre.
Le dénommé Rei continua d’interpeller l’ombre. Cette dernière détourna le regard. Les yeux dorés du Kitase se posèrent alors sur son assistant qui répéta à nouveau.
▬ Vous avez reçu une lettre.
L’air niais de son collègue agaçait le sabreur qui se força à esquisser un sourire en retour. Alors qu’une veine bleutée se dessina près du front du Kage – en signe d’énervement -, l’homme répondit :
▬ Une lettre, très bien. Nous la lirons plus tard.
Kiri et le Mizukage recevaient des centaines de lettres chaque jour. Les lire et les étudier n’était en rien une priorité aux yeux du Kitase.
▬ Non non. VOUS avez reçu une lettre.
Cette fois l’emphase sur le pronom « vous » fit tilter Shinichi qui observa plus attentivement le papier tendu par le chûnin. Comme dit précédemment, l’ombre de la brume recevait fréquemment des lettres d’autrui. Kitase Shinichi en revanche était bien moins populaire que « Le Shodaime Mizukage ». Ainsi, le guerrier de l’eau fut surpris de voir que cette lettre était adressée au sabreur et non au chef d’état.
Il prit le papier, le déplia puis prit connaissance de son contenu avant de le poser dans un coin de son bureau. On l’avait invité à une réunion. Tous les shinobis en possession d’une arme à pouvoir était conviés. Par qui ? Mystère. Même Shinichi l’ignorait.

À la même heure le jour suivant, le Kitase se préparait à quitter son domicile. Il fit part de ses dernières instructions à son assistant puis prit la route en direction du point de rencontre. Un tantinet en retard, Shinichi eut l’idée d’inventer un bobard, une histoire d’affaire urgente à régler. Il n’eut cependant pas besoin d’excuse. Pour cause, personne n’avait jugé bon de faire le déplacement. Personne si ce n’est une jeune femme, Orihime.
▬ Ce n’est rien. Nous sommes seuls, c’est ça ?
Shinichi aurait préféré rencontrer une dizaine d’hommes et femmes afin de parler du clan, de son avenir et de ses positions mais cela n’allait pas être possible. Une foultitude de questions restaient en suspens mais une allait peut-être trouver réponse très bientôt :
▬ Cette lettre est de toi ?
Le Kitase sortit de sa poche ledit papier et comprit bien assez tôt qu’Orihime n’était pas la personne qui avait tenté de réunir les sabreurs. En effet l’expression de la blonde trahissait une forme de surprise. Elle devait sans nul doute penser que Shinichi était l’homme ayant convoqué les détenteurs d’armes à pouvoir. Pourtant il n’en était rien. Si ni lui ni elle n’était derrière cette réunion, qui donc avait pu vouloir faire se rassembler les sabreurs de Kiri ?

▬ Mh.
Revenir en haut Aller en bas
Tamashi Orihime
Genin de Kiri
avatar
Expérience : 70
Messages : 18
Sam 28 Avr 2018 - 14:23
Orihime haussa un sourcil. D’elle ? Pourquoi diable aurait-elle convoqué un conseil de Sabreurs ? Elle n’avait pas vingt ans, elle avait son sabre depuis quelques mois seulement, elle n’était Kirijin depuis pas plus longtemps, et elle se permettrait de convoquer pour une réunion « d’avenir » des shinobis qui ont deux fois son âge, dix fois son rang, vingt fois son expérience et cent fois sa puissance ? Elle s’inclina cependant poliment devant l’Ombre de son village.

- Mes excuses, Mizukage-Sama. Mais ce n’est pas moi qui ai envoyé ces lettres.

Elle sortit à son tour la lettre, quasiment similaire, qu’elle avait elle-même reçue. Ce qui la poussa à se poser sans doute les mêmes questions que son homologue : qui avait convoqué ce Conseil ? Ce n’était certainement pas les deux autres qu’elle avait vus avant l’arrivée du Kitase : après tout, ils étaient aussi surpris qu’elle d’avoir reçu une lettre. Ce qui signifiait donc qu’une cinquième personne, au moins, aurait dû être présente à ce Conseil. Celle qui les avait conviés.

Mais personne n’était là.

- Je pense que personne d’autres ne viendra, Mizukage-Sama. Peut-être serait-il judicieux de ret…
- Hihihihi…

Comme dans les contes, c’est toujours au moment le plus inopportun qu’arrive l’élément perturbateur. Les deux Sabreurs tournèrent leurs têtes en même temps vers l’auteur du bruit qui venait de se faire entendre. La surprise fut à la hauteur : la personne qui venait de glousser était un vieil homme bossu, dont la barbe sale touchait presque le sol. Des lunettes rondes et noires et une canne prouvaient sa cécité, et il avançait en claudiquant, comme le vieil homme centenaire qu’il était. Pourtant, derrière ses allures de clochard nauséabond se trouvait un mythe, une légende dans le monde shinobi : un sabreur qui se faisait appeler « Grim » mais qu’on surnommait « Le Chevalier Sinistre ». De nombreuses légendes entouraient ses exploits, et aucun moyen – ou presque - de confirmer ou d’infirmer ce qu’il se disait. Ce qui semblait sûr, en revanche, était le pouvoir de son Sabre, Kyoumuma, qui lui donnait la capacité de se battre à l’aide de l’âme des morts qui l’entouraient.

Après un trajet qui sembla interminable et le cliquetis de sa canne de bois sur le sol, Grim s’assit à une chaise. De sa voix hésitante, tremblante, il prit la parole.

- Bien. Je suppose que nous ne serons que trois, hihihihihi. Je déclare ce Conseil extraordinaire des Sabreurs… ouvert. Prenez place, je vous en prie.

Quelque chose d’étrange se dégageait de cet homme. Quelque chose qui poussa Orihime à s’assoir sans rien demander d’autre, et d’attendre. Une légende et une Ombre allaient se faire face : et elle pesait tout le privilège qu’elle avait à assister à ça…

_________________


« So far, you have survived 100% of your worst days. You’re doing great. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Lovecraft, H.P] Celui qui chuchotait dans les ténèbres
» [AIDE][DESIRE] lier un contact avec compte facebook
» AT n° 9 : Et ils tombèrent dans les ténèbres...
» Descent
» Perdu dans les ténèbres de la nuit (PV Lilith)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: