Chasse vermillon [Libre]

 :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tetsurô Shinsuke
Genin de Kumo
avatar
Expérience : 20
Messages : 7
Les vallons parsemés de végétation touffue lui plaisaient. Il aimait errer en contrebas des montagnes, pour découvrir les alentours. L’arc à la main, une légère brise soufflant sur son visage, il se revoyait déjà là, quelques années auparavant. Les conditions étaient différentes. Le contexte également. Il se tenait là, debout, observant la cavalerie charger. C’était une charge héroïque. Héroïque et désespérée. Les cris s’élevaient, tentant vainement de haranguer les hommes, pourtant conscient qu’ils fonçaient vers leur perte. Il avait observé les chevaux hennir et renâcler alors qu’ils fonçaient vers des rangées de piques acérées. Il avait observé les hommes trembler et raffermir leur prise sur leurs armes. Il avait observé la vague d’assaut s’écraser sur les lignes de défenses adverses. Il avait encoché ses flèches et fait pleuvoir la mort sur les hommes qui leur faisaient face. Des individus pourtant si proches de lui. Si proches et si différents.

Dans un autre contexte, il aurait pu devenir ami avec certains d’entre eux. A une autre époque, il aurait pu se lier avec certains des hommes qu’il avait fauché ce jour-là. Mais les choses s’étaient passées différemment. Il avait tué. Il avait massacré des innocents. Des hommes qui n’avaient pris les armes que contraints et forcés. Des hommes qui n’avaient pas décidé de se battre, mais qui y avaient été simplement forcés. Des hommes qui avaient expérimenté la mort. Qui l’avaient donnée. Qui l’avaient observée. Qui l’avaient frôlée. Tant d’individus aspirés dans ce tourbillon de fureur. Dans ces luttes si vaines. Ses camarades, tombant, l’arme au poing. Leurs adversaires tombant à leur tour, fauchés par cette machine sans visage, par cet ouragan cruel qu’était la guerre.

Il secoua la tête. Il se tenait là, immobile depuis plusieurs minutes déjà, absorbé par ses souvenirs. Oui, il avait connu cet endroit. Différent. Très différent. Mais ce n’était plus la même chose. Tout était devenu bien différent depuis les évènements de ces dernières années. Alors il se devait de profiter de ces moments. Pour tout ceux à qui l’ont en avait retiré la chance. Un soupir lui échappa. Il serrait les poings sans même s’en rendre compte, un léger tremblement le parcourant. Il inspira profondément. Avant de lâcher une longue expiration. Ses yeux bleus étaient perdus dans le vague. Son regard fut alors capté par un gibier, pendant qu’il tentait de reprendre le contrôle de ses émotions. Un léger sourire vint étirer ses lèvres fines. Et quelques instants plus tard, un louveteau apparaissait à ses côtés, dans un nuage de fumée. Il n’eut même pas besoin de lui expliquer, car le canidé cherchait déjà la garenne à l’odeur. Il encocha une flèche, et commença à bander son arc. Tel était le signal de départ de leur petit jeu cruel.

_________________

Sometimes the best way to learn something is by doing it wrong and looking at what you did.
Revenir en haut Aller en bas
Hasagi Noah
Jōnin de Kumo
avatar
Expérience : 520
Messages : 126

Il ne faisait que par là. Sortit du village pour une promenade de santé, Noah revisitait ces forêts et ses monts qui avaient bercé cette enfance qu'il n'avait jamais eu. Un léger sourire aux lèvres, la journée du bretteur débutait plutôt tranquillement. Une bouteille d'alcool à la main, il se contentait de vagabonder comme il en avait tant eu l'habitude au cours de ses dernières années. Maintenant qu'il était un gradé du village caché des nuages, il ne pouvait plus se permettre autant de caprices qu'il le voulait. Peut-être que ça lui manquerait un jour, mais il n'y pensait pas. L'instant présent lui suffisait amplement pour le moment. Le vent soufflait doucement, alors que ses boucle d'oreilles s'entrechoquaient, générant un faible cliquetis que des oreilles affûtés pouvaient repérer assez aisément. Ses trois katanas à la ceinture, Noah ne mit pas bien longtemps avant de poser les yeux sur un archer qui semblait être en pleine partie. Sans prononcer un mot, le bretteur se contenta de prendre place sur un rocher à quelques pas de là, prenant une nouvelle gorgée de sa boisson.

L'archer semblait plongé dans ses pensées, ce qui l'avait probablement empêché de repérer le Jônin qui l'observait. La tête de cet homme ne disait rien au cactus, mais au vu de sa posture et de la manière dont il tenait son arc, Noah comprit bien assez vite qu'il n'était pas face à un amateur. Tournant ensuite les yeux vers la cible de l'archer, il put apercevoir un louveteau à des mètres de là. Il allait tirer à cette distance ? De sang froid ? Ce devait être une activité assez récurrente pour lui. Noah avait déjà lu des livres traitant de l'archerie, il aurait bien aimé s'y essayer lui-même. Jouant avec sa bouteille à moitié vidé, le bretteur attendait le grand moi. Retenant son souffle par instinct, le verdoyant cligna alors des yeux au moment où la flèche fut encochée. Il comptait l'avoir de sa position ? La chose allait s'annoncer intéressante. Mais alors que le temps semblait s'être arrêté au Pays de la Foudre, que l'air ne circulait plus, que les arbres ne tanguaient plus...

⚊ Aaa... Aaa... AAAATCHHH !!!

Noah éternuait.

_________________
✢ Hasagi no Densetsu ✢
Revenir en haut Aller en bas
Tetsurô Shinsuke
Genin de Kumo
avatar
Expérience : 20
Messages : 7
La garenne avait beau courir, détaler de toutes ses forces, Haru était lancé à sa poursuite. Il savait bien que le louveteau était encore jeune, et manquait un peu d’endurance et de vitesse pour arriver à attraper la cible. Mais c’était pour palier à ces lacunes qu’il était là. La flèche encochée, l’arc bandé, il ajustait doucement sa visée, prenant en compte les paramètres météorologiques pour s’assurer de faire mouche. Il était dans sa bulle. Le temps semblait à l’arrêt. Les mouvements des deux animaux, du prédateur comme de la proie, semblaient ralentis et étirés à l’extrême, au point d’en devenir presque ridicules. Il avait la patte du lapin dans son viseur. Il ne comptait pas le tuer, il voulait juste se contenter de le blesser suffisamment pour permettre à son loup de venir le cueillir.

Il ne perçut pas le bruit qui parvint de derrière lui. Un débutant, ou un individu extrêmement soucieux de sa survie, se serait sûrement retourné, ou aurait été perturbé dans son tir par un tel bruit. Mais pas lui. Etrangement. Il était trop concentré sur sa cible. Sur son arc. Sur le vent. Sur trop de choses pour se soucier d’un possible danger. Pour se soucier de sa propre vie. Et il finit par décocher sa flèche, la faisant fendre l’air. Il observa un instant la trajectoire de son projectile, qui s’élevait rapidement, prenant une trajectoire en cloche. Il le suivit du regard, l’observant s’abattre sans pitié sur le gibier. Il était trop loin pour l’entendre, mais il savait que, quelques secondes après cet instant, la bête lâcherait un cri, puis un râle d’agonie, et qu’à proximité ne serait perceptible que le son d’un prédateur en train de déchiqueter sa proie. Son louveteau allait pouvoir festoyer.

Il avait fini par se retourner, captant cette fois la présence d’un inconnu dans son champ de vision. Il avait une bouteille à la main, mais trois sabres à la hanche. Shinsuke s’arrêta un instant, constatant de la distance qui les séparait. Suffisamment pour lui donner le temps d’encocher une flèche pour tirer si le besoin s’en faisait sentir. Il savait que les conflits étaient terminés, mais après ce qu’il avait pu faire durant la guerre, il savait que certaines personnes pouvaient très bien vouloir attenter à sa vie. Il espérait simplement que ce n’était pas son cas actuellement. Mais il ne souhaitait pas particulièrement se lancer dans une confrontation, si bien qu’il se contenta de rester planté là, tourné vers le nouvel arrivant, son arc toujours à la main. Sa main libre restait à portée de son carquois, mais il n’intima aucun geste indiquant son intention de saisir une flèche, alors qu’il s’adressait à l’inconnu, d’un ton relativement froid et sec.

    Eh bien, que faites-vous ici ? Et qui êtes-vous d’ailleurs ?


Visiblement un soldat. Un bretteur. Probablement pas un soldat très appliqué, au vu de l’alcool qu’il tenait entre les mains. Quant à savoir s’il s’agissait d’un bretteur talentueux… Il ne tenait pas à le découvrir. Et s’il devait le découvrir, il espérait que la réponse lui parviendrait rapidement, et qu’elle serait non.

_________________

Sometimes the best way to learn something is by doing it wrong and looking at what you did.
Revenir en haut Aller en bas
Hasagi Noah
Jōnin de Kumo
avatar
Expérience : 520
Messages : 126

Se grattant le bout du nez, Noah rouvrait les yeux, ayant peur d'avoir perturbé la concentration de cet archer. Mais visiblement, il avait affaire à un véritable professionnel, qui lui avait même pas adressé un regard, bien trop occupé à viser sa cible. Observant la flèche partir, le bretteur eut un sourire, impressionné par le geste aux apparences si simples de cet illustre inconnu. C'était bien la première fois qu'il croisait la route d'un tel combattant. L'archerie possédait ses qualités, c'était indéniable. La réflexe du cactus fut d'ailleurs de se demander ce qu'il pourrait faire dans un combat face à lui ? Bien trop occupé à s'imaginer différentes scénarios d'affrontements possibles, il ne remarqua pas immédiatement le regard de l'archer qui venait de se poser sur lui, ne s'extirpant de ses pensées qu'au moment où le son d'une voix trancha le lourd silence de l'endroit.

Il était méfiant, mais ne semblait pas paniqué, ni même inquiet. Il pouvait tirer à tout moment, et Noah doutait fortement de ses capacités à pouvoir dégainer avant de se prendre une flèche entre les deux yeux. Enfin, il ne pouvait pas se prononcer sans avoir essayé. Toujours souriant, le bretteur se contentait de soupirer en portant sa bouteille à ses lèvres, s'offrant quelques gorgées d'alcool, prenant son temps pour répondre. Cet archer avait le même regard que lui, enfin, à l'époque où Noah était encore un enfant.

⚊ Hasagi Noah, Jônin de Kumo... Enfin, j'crois que je suis Jônin, HAHAHA !

Il n'était pas très vif quand on parlait administration, même si Noah était loin d'être une brute sans cervelle. Sans boucher de son siège rocheux, il leva son index en direction de la flèche décochée, haussant les sourcils, tenant visiblement à souligner cette action qui l'avait fortement tapé dans l’œil.

⚊ Dis-moi, t'es plutôt fort comme archer. Mais tu ne comptes pas aller récupérer ta proie ?

N'était-il pas venu tirer ici dans le but de se trouver un repas ? Quand le cactus était encore un vagabond, il avait prit l'habitude de chasser sa nourriture. Alors en voyant cet homme qui ne semblait plus du tout intéressé par sa cible le fixer ainsi, Noah se permettait quelques questions.

⚊ Je fais pas grand chose sinon, l'air de ce pays est revigorant j'trouve, t'es pas d'accord ? Mais à part ça, pourquoi ne pas te présenter à ton tour ? HAHAHA !

Il leva alors la bouteille face à lui, observant l'archer. Son éternel sourire trahissait avec l'aura qu'il dégageait. Son visage était candide, naïf, insouciant. Mais son corps ne trahissait pas sa nature de bête sauvage. En réalité, cet archer ne s'en était peut-être pas encore rendu compte, mais peu de choses différenciaient réellement Noah de l'animal qu'il venait de tuer.

_________________
✢ Hasagi no Densetsu ✢
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Petit rapport de chasse du 07/05/09
» Chasse à la probable supercellule en Lorraine - 26 août 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-
Sauter vers: