Missive de la plus haute importance [Kitase Shinichi]

 :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Nanahara Hikaru
Shodaime Raikage
avatar
Expérience : 355
Messages : 122
Sam 31 Mar 2018 - 20:28

Hikaru était furieuse et ça se sentait. Le rapport de Noah et Natsuki était... il était ce qu'il était. Entre ce Kiri-Jin et cet homme du nom d'Izakaya. Un homme dont il faudrait s'occuper  le plus rapidement possible. Mais pour le moment, il fallait se poser et écrire un courrier. Pour le Mizukage. En effet, l'espion était un Kiri-Jin et il était intolérable que la situation reste en suspend. Des explications allaient être exigées. Était-ce un espion envoyé par le village ou avait-il agi de son propre chef ? Dans tous les cas, Hikaru se mit à écrire.

Mizukage-Sama,

Je tiens tout d'abord à vous adresser toutes mes félicitations pour votre accession au titre de Shodaime Mizukage. J'espère que votre règne sera prospère et que nos villages respectifs pourront arriver à s'entendre à l'avenir. Cependant, vous vous doutez bien que je ne vous envoie pas cette missive par simple courtoisie.

Il y a deux jours de cela, un de vos ninjas s'est introduit à Kaminari no Kuni pour espionner le village de Kumo. Ce dernier a fait exprès d'agir afin d'attirer nos ninjas pour poser des questions et espionner, espérant probablement récupérer des informations importantes et vitales pour le village. Selon la Chûnnin Yamanaka Natsuki, présente sur les lieux, cet homme n'avait aucune bonne intention à son écart et pouvait facilement être qualifié « d'ennemi » et de « dangereux pour le village ». Cependant, suite à une intervention indépendante de notre volonté, nous n'avons pas pu appréhender l'individu, que nous avons tout de même réussi à identifier  comme étant membre de votre village, probablement un Chûnnin ou un Jônin.

Je suppose que vous comprenez parfaitement ma position de ne pas pouvoir laisser une affaire de ce genre en suspend. Toute la question étant de savoir si cet homme est intervenu de son propre chef ou s'il s'agissait d'un ordre de mission de votre part. Dans tous les cas, nous vous serions reconnaissants de nous faire parvenir l'homme en question, ici à Kumo ou autoriser une de nos équipes à pénétrer dans votre village afin de l'interroger.

Ci-joint la description exacte du ninja en question, fournie à l'aide de témoins et des arcanes psychiques du Clan Yamanaka.

En espérant pouvoir compter sur votre compréhension et coopération dans cette affaire.

Veuillez agréer, Mizukage-Sama, l'expression de mes salutations les plus distinguées,

Signé : Nanahara Hikaru, Shodaime Raikage.


Ci-joint à la lettre, il y avait effectivement un autre message, contenant la parfaite description d'un ninja bien connu de Kiri. Un homme du nom de Karasuma Shinzoku. Scellant la lettre avec le sceau du Raikage, Hikaru entreprit de l'envoyer  par le pigeon voyageur le plus performant de Kumo, afin qu'il arrive dans les plus brefs délais à Kirigakure no Sato. Qu''allait-être la réponse de l'homme connu comme étant le Shodaime Mizukage ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kitase Shinichi
Shodaime Mizukage
avatar
Expérience : 310
Messages : 87
Lun 2 Avr 2018 - 23:07
Shinichi observa longuement la lettre que lui tendait son assistant, s’en saisit avant de demander :
▬ Du village caché des nuages, c’est ça ?  
Affirmatif. Cette missive venait effectivement du pays de la Foudre. Pensif, le Mizukage analysa le papier sous toutes ses coutures. Ce sceau élégant ne pouvait être imité. Après s’être machinalement gratté la tête, le sabreur daigna ouvrir la lettre. Il en tira un papier fin, grisâtre et se mit à lire minutieusement chaque mot.
▬ Hum.  
Shinichi se racla la gorge. Le maître du katana aqueux avait cette manie, lorsque quelque chose l’agaçait, de se mordiller la lèvre et de déglutir lentement. Cette lettre était un problème qu’il devait régler dans les plus brefs délais. Ainsi, le Kitase se saisit de l’annexe et la tendit à son assistant.
▬ Rei. Donne ça à Akai et dis lui de me dire de qui il s’agit. Je veux un nom dans les jours qui viennent. En supposant évidemment qu’il y ait un nom à fournir.  
Il espérait au fond de lui qu’il n’y en ait pas. Shinichi n’avait pas beaucoup d’amis au sein de Kiri. L’ancien mercenaire n’était pas de ceux qui sympathisent aisément avec autrui. Il connaissait néanmoins très bien le dénommé Akai. Ce shinobi d’élite était doué de remarquables talents de repérage. Si la lettre disait vrai et si quelqu’un s’était infiltré au Pays de la Foudre sans autorisation, Akai allait sans doute possible découvrir de qui il s’agissait.

***
Deux jours plus tard.
Le rapport du guerrier d’élite venait de tomber. Akai était formel, ce signalement correspondait à celui d’un certain Karasuma Shinzoku, chef d’un clan mineur et chûnin de la brume. Voilà qui était gênant. Shinichi ne pouvait toutefois pas se permettre de livrer l’individu aux autorités de Kaminari. Ainsi, il prit sa plume et se mit à rédiger les mots suivants :

« Bonjour.
Je prends note de vos félicitations et vous adresse les miennes. Je ne me serais pas douté qu’à mille lieues d’ici, une connaissance aurait acquis le poste le plus haut. C’est un plaisir pour moi de constater ce fait.

Concernant votre petite affaire, je mène actuellement mon enquête. Kiri est un village peuplé et, votre description a beau être précise, je doute qu’il s’agisse du vrai faciès de notre homme. Ce signalement ne correspond malheureusement pas à grand-chose. Il va de soi que je n’ai envoyé personne espionner vos contrées.
Si cela avait été le cas, soyez sûr que mon espion serait reparti de votre pays avec les informations adéquates et, cela, sans se faire repérer.
Si vous désirez envoyer des shinobis à Kiri, faites donc. Ils seront accueillis à bras ouverts. Nous pouvons mener cette enquête conjointement si c’est votre souhait.
Mes hommages.
Kitase Shinichi. »

Une fois le torchon rédigé, Shinichi le présenta à son acolyte. Ce dernier se mit à lire ledit papelard, esquissa un sourire et demanda : « Est-ce judicieux de mentir ? »
▬ Ce n’est pas judicieux de dire la vérité. Ni de laisser autrui juger mes hommes, et ce, malgré la stupidité de leurs agissements. Appelle le Karasuma. Il y a deux ou trois petites choses que je veux mettre au clair.  
Revenir en haut Aller en bas
Nanahara Hikaru
Shodaime Raikage
avatar
Expérience : 355
Messages : 122
Lun 2 Avr 2018 - 23:53

La réponse était arrivée rapidement, bien. Elle était frappée du sceau du Mizukage, impossible à reproduire. Ainsi, il s'agissait de sa réponse et chacun de ses mots pourraient avoir une influence sur la balance de l'équilibre mondial. Bien, cher Mizukage-Sama, voyons si vous savez faire preuve de diplomatie, voulez-vous ? Hum... Hikaru était perplexe, ne lisant la réponse. Il y avait à boire et à manger, dedans. Soit. Cependant, est-ce qu'il mentait ? Possible. Comment aborder la suite ? Demandant conseil à son Bras Droit, ce dernier lui glissa une idée à l'oreille des plus intéressantes. Le remerciant, elle décida de l'utiliser, parfait.

Mizukage-Sama,

En effet, je suis agréablement surprise de constater qu'un ancien associé est désormais à la tête de la Brume. J'espère qu'à l'avenir Kumo et Kiri pourront entretenir de bonnes relations. Pourquoi ne pas organiser une rencontre ultérieurement, quand nos villages auront finis de correctement s'implémenter et seront parfaitement stables ?

Pour en revenir à notre sujet principal, je prends note de votre réponse. Il est vrai que notre source n'est pas totalement fiable, je suppose que vous comprendrez parfaitement pourquoi nous avons pris la peine de vous envoyer ce message. Tout va bien alors, il n'y aura donc aucun problème entre Kiri et Kumo. Je vais réfléchir à éventuellement envoyer une équipe sur place pour aider à l'enquête, je vous tiendrais au courant à ce sujet.

Comme il ne s'agit vraisemblablement pas d'un de vos ninjas, il n'y a donc aucun problème à ce que je consigne son signalement dans le Bingo Book de Kumogakure no Sato, afin que mes ninjas restent alertes à son sujet. Je me permets également de vous conseiller de faire de même. En effet, si ce personnage se prétend Kiri-Jin, il serait dangereux pour votre village de ne pas prendre certaines mesures à son encontre, afin d'assurer la sauvegarde de votre village.

Vous remerciant de votre attention et vous souhaitant bonne chance pour la suite,

Nanahara Hikaru, Shodaime Raikage.


Et voilà, échec et mat. S'il disait la vérité, il n'y aurait aucun problème. S'il mentait, il ne pouvait pas tenter d'empêcher Hikaru de consigner l'homme dans le Bingo Book, surtout dans une situation pareille. De plus, elle avait été suffisamment diplomate pour qu'il n'y ait aucun problème. C'était absolument parfait. Le plan de Shinsuke était vraiment bon.

- Shinsuke, je te laisse envoyer ce message au Mizukage. C'est du bon travail, restons tout de même méfiants. On ne sait jamais...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kitase Shinichi
Shodaime Mizukage
avatar
Expérience : 310
Messages : 87
Dim 8 Avr 2018 - 17:03
Un document issu de Kumo était arrivé. Peu désireux de répondre, Shinichi fit tout de même l’effort d’ouvrir la lettre et de lire ledit papelard. Ceci-fait, il dicta ces quelques mots à son collègue Rei :
▬ Bonjour, point à la ligne. Une rencontre peut en effet être organisée si vous le désirez. Je comprends tout à fait votre démarche. Votre source n’est pas fiable et vous faites bien de vérifier vos informations auprès du village concerné. Envoyez donc vos ninjas. Nous les accueillerons comme il se doit. En effet, je mettrai, lorsqu’ils seront là, mon meilleur guide à leur disposition.
Le chûnin de la brume gratta à vive allure avant de s’arrêter. Son regard fit comprendre à Shinichi qu’il pouvait continuer. L’ombre de la brume ne se fit pas prier et enchaîna donc :
▬ En outre, vous pouvez placer les noms que vous souhaitez dans votre registre. En ce qui nous concerne, comme dit précédemment, nous menons notre enquête et prenons les mesures adéquates. L’usurpateur sera retrouvé, jugé et puni. Je n’en doute pas un seul instant. Sur ce, il me faut régler des affaires urgentes. Puisse nos deux cités prospérer. Je vous prie d’agréer …  
Le sabreur fit une pause, haussa les sourcils puis finit par lâcher :
▬ Bla bla bla. Tu connais la suite. Mes hommages, allez au revoir.  
Rei prit la peine de lisser la lettre, de la rendre moins informelle avant de la faire lire au chef de file de la brume. Le grand brun effectua une brève relecture avant de valider le papier. Il apposa son sceau et rendit le document au chûnin de Kiri.

Hikaru allait envoyer des ninjas au village caché de la brume. Shinichi avait lui-même proposé la chose mais ne s’attendait pas à ce que son homologue saisisse cette opportunité au vol. Quoiqu’il en soit, cela ne changeait rien à ses projets.
▬ Le fait que des Kumojins viennent n’est pas un problème ? Je veux dire … Bon … Il va falloir les surveiller et s’assurer qu’ils ne découvrent rien de compromettant, non ?
▬ Oh, ne t’en fais pas. Comme je l’ai dit plus tôt dans la lettre, je mets à leur disposition notre meilleur guide.  
▬ Et … Qui est-ce ?
▬ Notre bon ami, le chien fou de Kiri : Hiyari Shirome.
Les Kumojins vont faire la rencontre de ce cher shinobi aux élégantes manières.  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [ACTU] Batterie haute capacité pour HTC HD2
» Photos haute vitesse
» [AIDE] Batterie "Haute Capacité"
» Impression photo haute qualite
» [INFO] Batterie haute capacité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de l'Eau :: Kirigakure no Sato-
Sauter vers: