[B] Requête urgente — Solo

 :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hiyari Shirome
Jōnin de Kiri
avatar
Expérience : 380
Messages : 124
[B] Requête urgente



L'insertion de la Tortue noire du Nord au sein de Kirigakure no Satō se faisait sans problème. Malgré l'incompétence flagrante de Shirome en ce qui concerne l'Art de la guerre, l'haute instance du village avais pris conscience de sa maîtrise avancée du Fūinjutsu. Outre le caractère pacifique et tranquille de l'Hiyari qui non seulement pouvait bien se transformer en ardente conviction de lutte — cela reste rarissime —, mais faisait également tâche sur son Curriculum Vitæ pour le poste de Jōnin. Grade que, à la surprise de tous, le Guerrier noir avait reçu. En plus de cette nouvelle fonction, l'expert en l'art des sceaux avait perçu une mission. Besogne qui ne semblait pas nécessiter des loubards, mais plutôt des érudits : Un homme non loin du village a mis la main sur un sceau étrange. Rendez-vous sur place et servez-vous de votre expertise dans l'art du Fūinjutsu afin d'en apprendre plus sur cette histoire ; le shinobi se souvint de l'ordre comme si c'était hier.

L'étrange personnage aux cheveux immaculés se présenta aux murailles du village à l'aube. Comme précisé aux Sentinelles, Shirome disposait d'un accord officiel pour sortir librement. Xuán wu ne perdit pas plus de temps que cela et quitta temporairement son domicile ainsi que ses compagnons — hormis sa petite caisse en bois qui l'accompagnait en permanence — afin de remplir cette mission en solitaire.
    ◈» Récapitulons. — Dit-il à lui même en suivant le chemin gravillonné qui rejoignait un village voisin. Grâce au bouche à oreille, le Mizukage sait qu'une personne aux idéologies dangereuses tente de s'accaparer d'un sceau qualifié comme... étrange. Je sais également qu'il doit rencontrer d'ici demain un individu que l'on surnomme Senmonka« l'expert » (専門家). Qui est-il ? Il peut aussi bien être un connaisseur de Fūinjutsu, qu'un vulgaire pilleur qui désire piéger ma cible. — Au fil de son monologue, Shirome extirpa une cigarette de sa veste. Il l'alluma puis la glissa entre ses lèvres. Mon but sera d'usurper l'identité de Senmonka et d'analyser le sceau échangé. Cependant... — Il tira une première taffe. Je ne connais pas l'heure précise du rendez-vous, ni le nombre de personnes. Il y aura forcément des mercenaires...
La Tortue noire du Nord recrachait machinalement des bouffées de fumées ; il réfléchissait à son plan d'attaque entre deux prises de tabac. Comment ? Quand ? Où ? Qui ? Il manquait énormément de réponse. D'ailleurs, Shirome serait-il assez fort pour se défaire du soi-disant expert seul ? Même cela n'était pas encore sûr. Enfin bref, une bonne matinée de marche attendait le Jōnin. Il avait réellement le temps pour se faire assaillir par de nombreuses questions. Répondre aux interrogations urgeait ? Pour l'instant, non. En revanche, ça deviendra de plus en plus pressant...
Revenir en haut Aller en bas
Hiyari Shirome
Jōnin de Kiri
avatar
Expérience : 380
Messages : 124

    ◈» Tu es décourageant. Ressens cette amertume qui se développe en toi.
    ◈» Reste attentif sur le contrôle de tes méridiens ; ne cède pas.
    ◈» Cessez.
Une migraine soudaine. Des palpitations du cœur successives. Un état psychique instable, vraisemblablement de la bipolarité, qui se renvoie perpétuellement la balle : Amertume, compassion. Colère, empathie. Dernier souffle, secourir.
    ◈» Je t'avais pensé éteint éternellement avec la fin des conflits...
    ◈» Il est difficile d'oublier. Voir même impossible de pardonner.
    ◈» Bien au contraire, tu peux...
    ◈» ... tous leur faire payer.
Alors que le sentier amenait paisiblement l'Hiyari à sa destination, celui-ci changea non seulement psychiquement, mais remania également son plan d'attaque à la sauce de son amertume profonde.
    ◈» Je vais... Je vais trouver ces deux types. Je tuerai le Senmonka — je n'aime pas voir mon domaine bafoué de la sorte — puis interrogerai ma cible initiale.
    ◈» Tu as compris. C'est... parfait.
La Tortue noire du Nord pénétra dans le fameux village voisin ; un rictus se dessina sur le bas de son faciès. Ni une ni deux, le shinobi retroussa ses manches puis extirpa une sorte de cigarette de l'intérieur de sa veste. Il la glissa entre ses lèvres puis l'alluma d'une traite pendant que son regard balayait la zone. Obtenir des informations. Il fallait soutirer des renseignements. Dans une taverne ? Classique. Rue commerçante ? Ce n'est pas un lieu à l'abri des regards. Shirome tournait en rond dans le village, tantôt il s'invita dans une nouvelle ruelle, tantôt il bifurqua à droite puis à gauche. A l'instar d'un mouvement pré-programmé, il relâchait quelques nappes légères de fumées. Il tournait régulièrement la tête de droite à gauche à la recherche d'une piste.

C'est un kanji (画) japonais qui attira subitement son attention.
    ◈» Une boutique de dessin ainsi que de sceaux ? — Murmura-t-il d'un air dubitatif.
Le manipulateur de Fūinjutsu, logiquement intéressé par ce domaine, n'hésita pas une seule seconde et entra à l'intérieur du magasin.
    ◈» Bonjour... — Lança l'individu en souriant du coin des lèvres. C'est ici pour s'approvisionner ? Je suis de la maison.
Le commerçant, sur ses gardes dans un premier temps, ne pouvait qu'approuver les dires de son client puisque celui-ci releva lentement sa paume en direction de son visage : d'innombrables calligraphies japonaise étaient tatouées à même l'épiderme de ce gentil monsieur. Après une longue seconde de silence, le marchant acquiesça. Cependant, la dextre de Shirome, à portée de son visage, agrippa subitement la gorge de ce vraisemblable honnête fournisseur.
    ◈» Je ne passerai pas par quatre chemins. Qui est le Senmonka ? À moins d'avoir de quoi produire des parchemins vierges ainsi que de l'encre, il est obligé de se procurer du matériel.
Le trait chaleureux, caractéristique du Guerrier noir, n'était plus. En réalité, l'Hiyari n'était plus lui-même : victime de son goût amer qui le rongeait, il disjoncta. Quant à l'agressé, il restait de marbre.
    ◈» Je vois que monsieur est prêt a donner sa vie pour lui. Adieu.
Le sceau tatoué dans le creux de la dextre de la Tortue noire libéra une quantité infime de chakra Hyōton. Malgré cette faible dose, elle restait suffisante pour brûler la gorge du commerçant. Alors que les premières engelures se formaient, celui-ci devint tout à coup réactif.

[...]

C'est ainsi, qu'après une dizaine de minutes , Shirome ressortit satisfait de ses achats. Il retroussa complètement la manche de son bras droit afin de dévoiler une quantité astronomique de tatouages : « dose mortelle » (致死量), « décès » (亡), « peine capitale » (死刑). De quoi secourir en toute efficacité son prochain qui était en danger de mort. En effet, l'épée de Damoclès approchait à grand pas.
Revenir en haut Aller en bas
Hiyari Shirome
Jōnin de Kiri
avatar
Expérience : 380
Messages : 124


Le temps pressait puisque la transaction s'effectuait en ce moment même. Au fil de sa course muette, la Tortue noire du Nord dénudait progressivement son buste. Une fois qu'elle retirait son épais manteau, il se gela aussitôt afin d'exploser de milliards particules glacées. Le même processus se produisait pour chaque vêtement — le pull et le tee-shirt à manches longues. Ni une ni deux, le shinobi enfonça d'un coup d'épaule féroce une porte en bois d'un domicile abandonné. Idiotisme ? Insouciance ? Le Jōnin ne connaissait même pas les effectifs présents ni le niveau de dangerosité des cibles... et pourtant...
    ◈» Ne bride pas tes méridiens. Libère même ton Chakra... Relâche l'amertume que tu renfermes.
Tous les regards se rivèrent sur ce taré à moitié nue qui venait de débouler. La totalité des personnes se dévisagèrent tandis que de multiples interrogations assaillirent leurs subconscients. Une exception ; les pupilles d'une personne du lot entier balayaient les innombrables calligraphies japonaises tatouées à même l'épiderme du Chien fou de Kiri : seule elle semblait saisir l'ampleur de la situation.
    ◈» C'est donc toi le fameux expert que tout le monde sollicite ? — Demanda-t-il avec sourire. J'aime bien la gueule que tu tires actuellement... T'as peur de quoi fidèle camarade ? De cela ?
L'utilisateur de Fūinjutsu écarta les bras puis fit un tour sur lui-même. Le moindre millimètre de sa peau était recouvert d'encre.
    ◈» C'est la première fois que je vois cela... La première fois que je rencontre un type qui...
    ◈» ... a bravé votre code d'honneur ?
    ◈» Ils en savent déjà trop. Tue-les.
    ◈» Patience... Je veux encore jouer avec eux.

Plus personne ne bougeait. Fallait-il fuir ? Lutter pour sa survie ? Impossible puisque l'Hiyari était le seul shinobi apte à se battre efficacement. Le reste ? Un érudit accompagné par divers mercenaires. Autant dire que le Guerrier noir ne ferait qu'une seule bouchée de ces vauriens. Une ardeur impétueuse s'empara de Shirome. Élancé dans une furie sans nom, le Kirijin n'ouvra aucun de ses sceaux. Trop facile. À la place, la dextre du tueur sanguinaire effleura le manche d'un kunaï. Arme de jet qu'il empoigna aussitôt.
    ◈» Paix à vos âmes.
C'est sur cette dernière parole que la Tortue noire du Nord, corrompue par la vengeance, s'élança, en compagnie de ses hôtes, dans une danse mortelle à coup d'estocs. Le sang s'invita très rapidement à la partie : il jaillissait sans faiblir des artères jugulaires fraîchement tranchées.


Quelques heures plus tard.

Un rapport de mission transmis par un fidèle coursier atterrit sur le bureau du Mizukage. Une seule et unique phrase figurait sur le papier désuet : Menace éliminée ; HS.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [REQUÊTE] Sauvegarde sur la Memory Card HTC Desire
» [REQUÊTE] Lecture musique à partir de dossier sur HD2
» Avis sur Melita solo ?
» La bonne requête
» [Requête] Application mail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de l'Eau :: Mizu no Kuni-
Sauter vers: