Dans le rôle d'un engin — Shiho (rank C)

 :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kyokai
Staff
avatar
Expérience : 0
Messages : 213
Matinée plus ou moins banale pour le jeune Kyokai. Quoi que. Cela devait être la première fois depuis très longtemps qu'il se levait tôt. Forcément, le réveil fut difficile. Après tout, ce n'était pas dans son habitude. Comme à chaque matin, il commençait par rapidement se laver histoire d'être réveillé comme il le fallait. Après avoir vêtu ses vêtements, il s'attaqua au petit-déjeuner en compagnie de son plus fidèle ami : Kyaku. Un plat que sa mère lui préparait très régulièrement. C'était la seule recette qu'il connaissait. Lorsqu'il mangeait ce plat maternel, il avait tendance à se sentir plus en forme. De cette manière, il était capable d'attaquer la journée dans les meilleures conditions possibles. Et aujourd'hui, il en avait clairement besoin. Non, il ne se réveillait pas plus tôt pour se reprendre en main en changeant son train de vie. Non, il avait de nouveau une tâche à réaliser pour le village. Une toute nouvelle mission classifiée C. Un cran un tout petit peu au-dessus de la dernière qu'il avait réalisé avec Hyuga Hoshi. De quoi satisfaire l'apprenti ninja qui aspirait à progresser au sein de la hiérarchie Kumojin afin de ne pas être brider dans sa quête personnelle. La conversation qu'il avait eue avec le Shodaime à propos de son paternel avait été très mal dirigé par l'Inuzuka. S'il faisait parti des forces militaires des Nuages, il ne se considérait pas encore loyal à cette cause. Le village était tout simplement une étape à franchir pour retrouver son père. Tout simplement. Rien de plus.

Concernant la mission en elle-même, elle ne se déroulait pas très loin du village. D'ailleurs, il comptait la réaliser avec une autre personne. Byaku Aneko, de ce qu'il avait pu apprendre en recevant la missive. L’adolescent ne la connaissait ni d'Adam ni d'Eve. Une première, donc. Il espérait tomber avec quelqu'un avec qui le feeling passerait comme ce fut le cas avec le manipulateur du Byakugan. Quelqu'un avec un peu d'humour, pas trop chiant et qui savait prendre les devants lorsque la situation le demandait. Enfin bref. Lieu de destination : les portes du village afin de rencontrer sa future partenaire. Comme avant chaque mission, le Genin faisait appel à l'équipement traditionnel. Quelques plats, l'équipement shinobi et quelques babioles pour s'occuper pendant les moments creux. Tout était prêt et une fois sur place, il ne restait plus qu'à attendre la fille en question.
Revenir en haut Aller en bas
Rakurai Shihō
Genin de Kumo
avatar
Expérience : 350
Messages : 93




« Dans le rôle d'un engin»

feat Inuzuka Kyokai


Il faisait déjà jour lorsque la douce et délicate Rakurai se décida à sortir courir un peu. Elle avait voulu se faire une petite ballade pour se changer les idées, la journée d'hier lui avait un peu mit plein la face. Cette mission, elle la voulait à tout prix. Et pourtant, on l'avait confiée à une autre. Quand vint son tour, forcément, il n'y avait plus rien. La fille ayant obtenu la mission avait voulu lui donner, mais impossible parce que c'était nominatif.

Après quelques minutes,  Shihō dût faire demi-tour à cause d'une missive pour elle. Le sourire aux lèvres, la donzelle accéléra sa petite ballade et la transforma en sprint jusqu'à chez elle. Toute jouasse, elle ouvrit le rouleau et en lu le contenu. Ca parlait d'un désistement, puis d'une réaffectation. Elle venait d'obtenir gain de cause, et tout ça sans rien faire. Enfilant sa veste, elle se mit aussitôt à se ruer vers le village, direction les portes.

Le rendez-vous avait lieu là bas, et  Shihō était pressée de partir en mission. Sa dernière qu'elle avait effectuée, c'était encore cette histoire de vendeurs à la sauvette pas bien passionnante. La demoiselle espérait vraiment que ça allait beaucoup plus envoyer que juste faire la circulation ou tout les autres trucs bien chiants que doivent se taper en général les Genins.

Bon, il est où mon copain ? YOUHOUUU ! T'ES OUUUUU ?

Vu l’attroupement qu'il y avait, ca allait forcément le faire sortir de sa cachette. Pourvu qu'il soit pas trop chiant, et qu'il sache autre chose que raconter ce qu'il avait vu dans les livres de l'Académie. Un comparse de baston, ca serait cool. Un rival pour la course, ça serait top. Allez, montre-toi petit Kumojin. Quitte l'ombre des nuages pour gagner ta place au soleil.

Revenir en haut Aller en bas
Kyokai
Staff
avatar
Expérience : 0
Messages : 213
Quel plaisir d'avoir un chien à ses côtés. Lorsque Kyokai devait attendre une autre personne afin d'exercer une quelconque activité, il avait la chance d'avoir un minimum de temps libre pour faire tout et n'importe quoi avec son meilleur ami. Les deux prenaient un malin plaisir en s'amusant lors de l'attente. Et le duo canin savait à quel point il était capable de faire le pire, simplement par impatience. Cela passait par des courses inconscientes dans les rues du village - en essayant de garder un visuel sur le périmètre de rencontre - à des jeux idiots. Un comportement qui avait tendance à agacer les quelques villageois présents à ce moment-là. Malheureusement pour eux, l'adolescent ne se souciait jamais des conséquences de ses actes. Non, il exécutait sa connerie la tête haute, pour finalement se plaindre lorsqu'il y avait le retour de flamme. Un scénario était loin de lui être inconnu, sachant qu'il se répétait régulièrement. Et même avec ça, il ne prenait jamais la peine de se remettre en question. Pourtant, à force, il devrait comprendre que tout ce qu'il entreprenait ne finissait jamais bien. Mais c'était Kyokai ... Quand l'animal était beaucoup plus raisonnable que son maître, il ne fallait pas s'attendre à grand chose.

En attendant cette fameuse Byaku Aneko, le duo canin jouait au chat et à la souris. La foule était présente devant les portes et l'agacement était présent chez la plupart des villageois. Les gardes frontaliers commençaient aussi à impatienter et se demandaient sérieusement s'ils ne devraient pas intervenir pour lui botter l'arrière-train. De toute manière, ce n'était qu'une question de minute, car Kyokai comptait quitter le village pour partir en mission. Toujours en train de s'amuser et de rigoler comme un dingue, une voix se fit entendre parmi les personnes présentes.

« Oh. T'as entendu ça Kyaku ? Il semble que notre partenaire soit arrivée ! »

Hop, un enchaînement de quelques pas et le Ninken se retrouvait sur la crinière de son maître. Le duo canin se dirigeait vers la source de voix et tomba sur une présence féminine. Tout semblait bon pour écrire une nouvelle histoire !

« HEY. T'es Byaku Aneko ?! Enchanté ! Je suis Inuzuka Kyokai, et lui là, c'est Kyaku ! T'es bien accompagné, ma belle ! T'as le meilleur Kumojin rien que pour toi ! »

Déjà, il commençait mal. Très mal, même. Il frimait et en plus, la personne en face était loin d'être Aneko. Malheureusement pour lui, ce changement de dernière minute ne lui avait pas été transmis.
Revenir en haut Aller en bas
Rakurai Shihō
Genin de Kumo
avatar
Expérience : 350
Messages : 93




« Dans le rôle d'un engin»

feat Inuzuka Kyokai


Un mec et son chien se démarquèrent de la foule. Ca devaient être eux les compagnons de mission que Shihō devaient rejoindre. Sans plus tarder, le garçon s'approcha de la Rakurai et s'empressa de faire les présentations. Un Inuzuka. C'était la première fois qu'elle en croisait un à Kumo, ca lui faisait bizarre en y pensant. Tout se déroulait pour le mieux quand vint le moment de se présenter à son tour. Elle ne put en placer une, se faisant appeler Byaku Aneko. Avant de continuer la discussion, Shihō tint à rajouter quelques précisions.

WOW ! J'suis pas cette Byaku Aneko comme tu m'as appelé. Justement, je viens en remplacement. Moi c'est Shihō du clan Rakurai. Et concernant le meilleur Kumojin, j'attends de voir ça ! avait-elle dit d'une voix assez forte, histoire de provoquer un semblant de gêne chez le Kyokai. Rien qu'avec cette démarche, elle allait voir comment réagissait le garnement et son compagnon canin. Si c'était des beaux parleurs ou non, leur réponse allait impacter là dessus. Une façon de prendre la mesure donc, rien de bien méchant. Ils s'en remettraient, c'est des grandes personnes.

Bon alors, qu'est ce qu'on fiche ? C'quoi la mission déjà ?

Bon ok, elle avait passé plus de temps à se préparer qu'à lire la missive. Ca restait une fille après tout, ne lui jetez pas la pierre. En tant que partenaires, ils allaient lui dire de quoi la mission retournait. Enfin, par ils, c'était surtout le dénommé Kyokai qui importait. Kyaku lui, il allait servir en tant que partenaire de course. D'ailleurs, la demoiselle se dirigea vers le canidé et lui tendit un bout de viande.

J'espère que tu aimes la viande mon bonhomme ! - se tourne vers Kyokai - C'est la première fois que j'vois quelqu'un avec un compagnon animal à Kumo. T'es aussi un Genin ? Tu te débrouilles en baston ? Tu dois être assez baleze en course, viens on en fait une ! Le premier arrivé a la sortie du village a gagné ! Ca te dit ?

Trop d'excitation en elle d'un seul coup. Pour la première fois, quelqu'un semblait apte à être désigné comme un potentiel rival. Elle n'avait pas attendu la réponse, se doutant d'un "oui" d'entrée. Mais ca pouvait tout aussi se conclure par un refus, ce qui serait fort dommage.

T'as pas intérêt à me pisser dessus toi hein ! fit-elle en pointant du doigt le chien d'un air se voulant autoritaire. Elle ne voulait pas servir d'urinoir à cette boule de poils, manquerait plus que ça !


Revenir en haut Aller en bas
Kyokai
Staff
avatar
Expérience : 0
Messages : 213
Comment ça ce n'était pas Byaku Aneko ? Shihō du clan Rakurai ? Kyokai regardait vers le sol, la main au niveau de son menton pour s'accorder un temps de réflexion. Ce qu'il pensait à ce moment précis ? Que son professeur, Rakurai Shisui avait fait en sorte de le piéger pour le surveiller ! La partenaire de départ n'était pas présentée et la nouvelle qui avait comme objectif de la remplacer était une assimilatrice. Elle devait sans doute connaître le chef de clan, tout comme elle avait du être chargé d'espionner l'Inuzuka afin de voir son comportement en mission. Une belle théorie du complot en tout cas. Bon, tant pis. Le plus important était d'avoir quelqu'un pour l'épauler. Si la personne de base ne pouvait pas se présenter et qu'il n'y avait personne pour la remplacer, cela aurait été problématique. Le garçon avait toujours besoin d'un coéquipier en plus de son Ninken pour se sentir à l'aise.

« Rakurai Shihō, ok. J'aurais bien aimé voir l'autre fille, pourquoi tu l'as remplacée ?! T'es plus canon qu'elle, c'est ça ? »

Le maître-chien dans toute sa splendeur. Il ne comptait pas la lâcher d'une semelle, sauf si elle lui en collait une bonne pour le calmer. En tout cas, elle ne semblait pas être la fille tendre qui prenait soin de ses alliés. Non, elle devait être celle qui provoquait les séquelles. Un trait qu'elle tenait certainement du clan Rakurai.

« Comment ça, c'est quoi la mission ? Tu plaisantes, j'espère ? »

La honte ! Même Kyokai la connaissait.

« On doit dégager la voie d'un tunnel. Tu vas être utile, si tu es Rakurai, tu maîtrises la foudre. Tu ne feras qu'une seule bouchée de la roche qui bloque le passage ! »

Ce qui l'amenait à se questionner sur sa présence. En quoi son art pourrait lui permettre de débloquer la voie ? Il aurait sûrement sa réponse une fois sur place. Le chien acceptait avec plaisir ce bout de viande. D'ailleurs, elle était la première personne de Kumo à lui offrir quelque chose. Sympathique, tout de même !

« Ouais, ouais, ouais, ouais. Tu parles trop ! Je plains l'homme qui se retrouvera avec toi ! »

Une couche supplémentaire pour agacer cette femme.

Une course ? Kyokai n'allait pas la refuser.

« Il urine seulement si quelqu'un l’énerve ... Top ! »

Comme un lâche, il partit en trombe. La course était lancée et il n'avait donné aucun signal, c'était sa spéciale. Désormais, il était dans l'obligation de gagner. Il avait beau avoir pris un peu d'avance, si la Rakurai arrivait à le rattraper, ce serait plus ou moins une défaite. Et si elle arrivait à le doubler, cette mission risquerait d'être insupportable pour lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Rakurai Shihō
Genin de Kumo
avatar
Expérience : 350
Messages : 93




« Dans le rôle d'un engin»

feat Inuzuka Kyokai


Cet énergumène était très bizarre dans sa façon de parler. Autant le bénéfice du doute subsistait au début, autant après quelques échanges, la Rakurai se trouvait  perdue devant tant de blabla prononcé. Et vas-y que le garçon se plaint pour telles raisons, entre la réaction de gamin quand la demoiselle se présenta et sa réplique du "j'aurais préféré l'autre", une autre réplique que Shihō eut vite fait d'oublier devant l'heure qui tournait.

Le chien en revanche s'avérait être bien plus calme et avisé que son propriétaire, se contentant d'accepter le bout de viande tendu. Sans rien faire d'autre. Oh, elle aurait bien voulu coller une beigne à ce Kyokai, mais il était important car il connaissait la mission. Et qu'il faisait la conversation mine de rien. Et qu'il pouvait s'avérer important si jamais ca partait en eau de boudin.

La mission était toute simple, dégager un rocher d'un tunnel. C'est tout. Bizarre que le pays des nuages ait besoin de renvoyer quelqu'un pour s'en charger, s'il s'agit juste de bouger un caillou de la chaussée. Et ben, elle venait tout juste d'arriver que déjà la demoiselle voulait partir. Remplir cette mission au plus vite, déglinguer le maître-chien entre deux et rentrer normalement.

Et moi je plains ton chien qui doit se taper tout les jours tes plaintes. se contenta simplement de répondre la Rakurai à l'Inuzuka bien énervant. Mais cela ne fut que le début de leur aventures, car ce dernier se décida à partir à toute vitesse en direction des portes. Là comme ça, sans prévenir s'il voulait participer ou non. Laissant un sourire s'emparer de son faciès, la demoiselle craqua ses doigts.

S'étirant la tête et les jambes, Shihō se mit en position de départ. Calquant sa respiration sur son rythme cardiaque, elle commença le décompte dans sa tête avant de disparaître dans un nuage de fumée. Les démarrages c'était quelque chose de sacré chez elle.

La silhouette du bonhomme et de sa bête n'était plus très loin, quelques mètres désormais. La Rakurai ne voulait pas perdre contre lui, et inversement à tout les coups. L'esprit de compétition était présent chez les deux personnages, l'issue se devait d'être équitable. Finir à égalité, une fin en soi ? Le meilleur sort en effet, qui laisserait un sentiment de dégoût moins prononcé. C'était toujours ça de prit après tout.

Alors, on faiblit ? lâcha t-elle d'un air amusé en direction de Kyaku et son maître. Il fallait bien ça pour jouer sur le même tableau que lui. Elle aussi pouvait se montrer bien énervante quand elle le voulait.

Revenir en haut Aller en bas
Kyokai
Staff
avatar
Expérience : 0
Messages : 213
« Ma belle. Je suis peut-être chiant, mais mon chien m'adore ! Nous sommes inséparables ! »

Tiens donc. Pour une fois, il reconnaissait son comportement exaspérant. Une première qui était sûrement le signe d'une remise en question et d'un probable changement ! Rakurai Shiho amusait tout particulièrement le garçon. Il était plutôt rare de rencontrer des filles avec un tempérament pareil. Certes, ce n'était pas la première du genre qu'il connaissait - les femmes du clan Inuzuka illustraient parfaitement la chose - et il réagissait toujours d'une manière très provocante. Il anticipait plus ou moins les réactions adverses et ne pouvait qu'être satisfait de celles-ci. Pourtant, il prenait de nombreux risques. Quelqu'un avec un caractère très imposant pourrait vite le remettre à sa place. Ce fut d'ailleurs le cas avec des membres de sa famille qui s'étaient servis de lui comme un vulgaire sac de frappe. Même avec une correction digne de ce nom, il se forçait à garder cette attitude.

« Je vais gagner ! »

Dit-il alors qu'il affrontait l'assimilatrice dans une course. Elle se débrouillait bien. Très bien même. En réalité, elle n'était plus tout loin de rattraper l'adolescent. La ligne d'arrivée était proche et Kyokai était sur le point de la franchir. C'était fait, incroyable ! Il ralentissait le rythme en levant les bras en l'air pour célébrer sa victoire. Malheureusement, il n'avait pas remarqué que Shiho était arrivée au même moment que lui. Cette course s'était donc soldée par une égalité ...

« Je suis le meilleur ! Tu veux ta revanche ?! Tu ne l'auras pas ma belle, et ouais ! Je t'avais bien dit que j'étais le meilleur Kumojin, tu t'attendais à quoi ?! »

Il en faisait des tonnes alors qu'il n'avait même pas gagné ... Quelle serait sa réaction en apprenant le véritable résultat ?

« INUZUKA KYOKAI. Respectez ce nom !! »

Peu importe. Le plus important était d'entamer sérieusement cette mission. C'était bien beau de jouer à la course, mais il y avait un objectif à remplir. Un objectif qui permettrait à l'Inuzuka de se confirmer en tant que Kumojin.

« BREF. Si on se mettait en route ? Plus vite, on terminera cette mission, plus vite, je serais débarrassé de toi ! »

Même s'il ne la connaissait que depuis quelques minutes, il la considérait déjà comme une rivale. Cette course s'était soldée par une égalité, alors il fallait bien départager les deux camps. La tâche même de la mission était l'épreuve parfaite pour déterminer le grand vainqueur.
Revenir en haut Aller en bas
Rakurai Shihō
Genin de Kumo
avatar
Expérience : 350
Messages : 93




« Dans le rôle d'un engin»

feat Inuzuka Kyokai


C'était un peu les Tintin et Milou de Kumo les deux là, entre le mec insupportable et le chien qui doit supporter les gémissements de son maître à longueur de journée. Finalement, il suffisait juste d'être élevé avec Kyokai pour le comprendre, un peu comme la fraterie de ma Rakurai. Après tout, c'était la guerre aussi chez eux avant que chacun parte faire sa vie. Il n'y avait plus qu'elle à la maison, qui devait se taper les remarques désobligeantes de ses parents, chaque remontrance envers tout et n'importe quoi.

Pour ce qui était de la course, la demoiselle laissa gagner l'autre guignol mais elle avait du prendre énormément sur elle. Bien sur qu'il courrait vite, mais à force de trainer avec un chien, forcément qu'il en prend les habitudes. Et puis en plus, il était parti en avance donc c'était pas bien grave qu'elle soit... arrivée en même temps ? Tiens, elle pensait l'avoir laissée gagner pourtant. L'avait-il fait exprès ou s'en était-il pas rendu compte, trop obnubilé par son rang autoproclamé. Au moins il avait de l'ambition, c'était une bonne chose.

La revanche ? Haha, t'es mignon mais j'viens pour la mission. Jamais mélanger boulot et amusement. Mais si tu prends par les sentiments, on verra ça après.

Il allait être un peu relou l'autre Inuzuka, et Shihō commençait à comprendre pourquoi elle avait été appelé en remplacement. La pauvre qui était avant elle avait dû sentir le coup venir et avait déprogrammé sa venue, tss. La prochaine fois, la Rakurai saurait quoi faire.

Le temps était venu de se mettre en route, les cailloux n'allaient pas se bouger tout seul. Jetant un œil au chien et à son maitre plein de vie, Shihō se demandait s'il se débrouillait aussi en combat. Ca serait amusant de voir qui gagnerait en baston, l'occasion rêvée de lui mettre une bonne patate et lui faire ravaler sa fierté de meilleur Kumojin. Mais ça serait pour plus tard, et donné de manière non voulue.

Bon bah j'te suis. C'toi le patron !

Revenir en haut Aller en bas
Kyokai
Staff
avatar
Expérience : 0
Messages : 213
Jamais mélanger le boulot et l'amusement ? Kyokai grattait sa crinière en s'interrogeant sérieusement sur cette phrase. Non pas qu'il ne la comprenait pas, mais venant de la Rakurai, il y trouvait difficilement un sens. Elle était la première à avoir proposé la course. Certes, elle n'avait pas décroché la victoire, mais elle n'avait pas non plus perdu. La femme, faisait-elle preuve de mauvaise foie ? Il semblerait que oui. Le garçon haussait les épaules, préférant passer outre la discussion à ce sujet. Peu importe, elle n'avait pas tort. Il était temps de quitter le village afin de se rendre sur les lieux de la mission et de la réussir avec brio.

« Ce n'est pas loin, normalement. Enfin ... Logiquement. Sinon, la direction est idiote. Nous envoyer très loin du village sans une présence plus expérimentée, c'est un choix complètement débile ! Allons-y ! »

Kyaku aboyait en chaîne pour partager sa joie. La petite bête de poil vivait l'aventure de son compagnon à cent pour cent. Parfois, il se sentait même plus concerné que le maître-chien. Tout le charme de cette relation se retrouvait dans ce partage et cette complicité. Quoi qu'il en soit, à l'aventure !


***


Le trio Kumojin n'avait pas pris énormément de temps à arriver devant le tunnel. Une fois sur place, il fut accueilli par le responsable de cet endroit.

« Bien le bonjour, shinobis des Nuages. Je suis Shi, merci d'avoir fait le déplacement aussi vite. Venez, suivez-moi. »

L'individu du nom de Shi menait la marche et montra les rochers qui bloquaient la route. L'éboulement était de taille et il fallait bien s'y prendre pour ne pas provoquer encore plus de dégâts.

« Nous perdons énormément d'argent à cause des rochers. Je vais vous laisser faire, mais attention. Une mauvaise manœuvre et le tunnel pourrait être définitivement bloqué ... »

La difficulté de la mission reposait donc sur la stratégie à adopter pour dégager la voie. Certes, le trio avait de quoi repousser les rochers, mais encore fallait-il s'y prendre de la bonne manière. Le maître-chien se laissa tomber au sol, la main droite au niveau du menton pour se laisser un temps de réflexion.

« T'as une idée ma belle ? Je sais que tu peux tout détruire, mais faut éviter les dégâts supplémentaires ! »

Qui sait, elle en avait peut-être dans le crâne !
Revenir en haut Aller en bas
Rakurai Shihō
Genin de Kumo
avatar
Expérience : 350
Messages : 93




« Dans le rôle d'un engin»

feat Inuzuka Kyokai


Il avait pas tort le maître chien, la direction du village avait été sotte et irresponsable de les envoyer hors du village sans quelqu'un pour les accompagner. Car si les deux n'étaient que Genins, ils semblaient avoir le même caractère. Et sans une aide pour les gérer, ca allait vite partir en n'importe quoi. Sans un mot pour répondre à l'affirmation de Kyokai, Shihō songea au véritable but de la mission. Persuadée qu'il y avait quelque chose en plus de dissimulée vers cette simple entrée bouchée par des cailloux, elle commençait à imaginer bien des choses et se voyait à la toute fin accompagnée d'un vieux qui la congratulait d'avoir compris le réel sens de ce qu'elle venait d'accomplir en débouchant le tunnel. Le tout sous le regard dégouté de Kyokai et son chien, pleurant de n'avoir servi à rien. Elle s'y voyait déjà devenir une légende du village et sa renommée grandissante... pour revenir à elle marchant derrière son partenaire et le canidé. Pestant contre l'interruption de ce rêve qui semblait si réel.

Tss...

***

Le tunnel se trouvait face à eux, et quelqu'un les attendait. Il se présenta comme étant le responsable de l'endroit et celui qui avait fait parvenir la missive au village de Kumo. Après avoir exposé le problème, celui qui se prénommait Shi les avertit pour la manœuvre à effectuer. Il suffisait d'un débordement pour bloquer définitivement le tunnel et cela sera une perte d'argent assez considérable.

Devant le manque de conviction de l'Inuzuka, c'était à la Rakurai de faire tout le boulot. Même si la galanterie était bienvenue, cela n'empêchait pas à l'homme de montrer comment il fallait faire.

T'as peur de pas pouvoir briser la caillasse ? Ou alors tu veux faire genre le mec galant qui laisse la femme faire ? - commença t-elle à dire en se craquant les doigts - Dans les deux cas, ca montre que t'es un incapable !

Son poing droit se recouvrit progressivement de grands éclairs, jusqu'à reprendre une forme minuscule à peine voyante. La jeune femme alla se placer devant le rocher, puis donna un coup sec dessus. Si elle avait bien géré son coup, ça devrait être suffisant à enlever les gros cailloux bouchant l'entrée du tunnel. Et si non... Il n'y avait pas d'autres options possible. En tant que Rakurai, elle réussissait tout ce qu'elle entreprenait. Impossible qu'elle échoue dans une mission si pathétique. C'était qu'un foutu caillou et non un obstacle insurmontable !

Se retournant vers Kyokai et son chien, Shihō adopta une pose de victoire tout sourrire. Histoire de se la raconter encore plus, elle se mit à railler son comparse et de dire au commanditaire qu'il était inutile de la remercier.

Vous pouvez me faire une statue chez vous. J'viens de vous sauver un paquet de fric, me remerciez pas !



hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyokai
Staff
avatar
Expérience : 0
Messages : 213
Apparemment, Shiho n'en avait pas plus dans le crâne que Kyokai. Il s'était tranquillement installé afin de discuter d'un plan efficace et elle n'en faisait qu'à sa tête. Sûrement un moyen pour elle de montrer à quel point elle était supérieure au garçon. Elle portait bien son nom. Si tout le clan Rakurai faisait des Shiho, le village n'irait pas bien loin. Heureusement qu'il n'exprimait pas son opinion à haute voix. D'une part, il recevrait certainement une bonne correction de la part de sa camarade. D'une autre, l'information remonterait certainement à son professeur qui lui, était chef du clan en question. Autant dire que ça ne serait pas de tout repos. Enfin, peu importe. Autant la laisser faire, si le plan fonctionnait, tant mieux. Néanmoins, si elle échouait ... Qui sait ce que l'Inuzuka ferait pour lui faire perdre la tête.

« Vas-y championne. Montre-nous ce que t'as dans le ventre ! »

Les bras croisés, le garçon observait avec attention ce que s'apprêtait à faire la jeune femme. Comme tout Rakurai qui se respecte, elle décida d'infuser du chakra Raiton dans son poing pour frapper le rocher qui bloquait le chemin. Classique comme plan. Tellement classique qu'elle alla même jusqu'à célébrer son action comme si elle venait de gagner quelque chose. Malheureusement pour elle, elle venait de confirmer les craintes du responsable de secteur. Si ce premier rocher fut aisément dégagé, le chemin était toujours bloqué. Ce tunnel était visiblement très fragile, car un éboulement venait d'avoir lieu, bouchant encore plus le tunnel. Quelle galère ...

« On ne peut même pas recommencer à zéro. Le monsieur avait pourtant prévenu ! On va vite devoir trouver une solution avant de se faire taper sur les doigts. »

Le maître-chien se redressait et analysait très brièvement les dégâts.

« Tu peux facilement tout casser avec ton Raiton. Le souci est que ça s'écroulera encore et encore, si on ne fait pas les choses bien. Et honnêtement, je n'ai pas l'impression que ce bouchon soit naturel. C'est comme si quelqu'un avait volontairement bloqué l'accès. »

Ce qui expliquait certainement pourquoi la première action n'avait pas fonctionné.

« Plutôt que chercher à dégager la voie, nous allons tracer un tout nouveau chemin. Je vais rentrer dans le tas et avec ton affinité, tu t'occuperas des détails. Ça sera plus large, mais il sera toujours possible de passer par là. »

Le Ninken reculait pour laisser place à son compagnon. Kyokai adopta une posture bestiale et s’élança vers le centre du tunnel. Une technique classique du clan Inuzuka : les crocs lacérant. Un mouvement qui permettait de passer au travers certains obstacles en les détruisant. Désormais, il n'avait plus qu'à compter sur le support de sa camarade pour générer un tout nouveau tracé qui supprimerait définitivement les dégâts précédents.
Revenir en haut Aller en bas
Rakurai Shihō
Genin de Kumo
avatar
Expérience : 350
Messages : 93




« Dans le rôle d'un engin»

feat Inuzuka Kyokai


Tss... Toujours la même chose avec vous toute façon...

Ce genre de réponse de monsieur-je-sais-tout agaçait tellement la Rakurai. Tout s'était bien passé jusqu'à présent, alors pourquoi tout gâcher ? D'accord, elle avait échoué et ça la faisait chier bien comme il faut intérieurement. Mais était-ce une raison pour la rabaisser encore plus ? Elle ne l'aimait de moins en moins ce gugusse, pourtant il avait l'air cool son chien... C'était pas très cool ce qu'il venait de faire, l'Inuzuka avait laissé exprès sa comparse se ridiculiser devant le responsable. Et pour courronner le tout, Kyokai lui avait dévoilé son plan sans lui en parler. Ils n'étaient pas censé faire équipe à la base ? Quel étrange personnage.

Tout ça pour montrer une technique bien plus puissante et devoir s'occuper des débris une fois le chemin libéré. Shihō en était donc réduite à ça ? Ramasser les bouts que Kyokai laissait ? Son attaque ayant été effectuée avec brio, il ne fallait plus qu’agrandir la nouvelle entrée créée. Une formalité pour la Rakurai, mais qui se posait bien des questions à propos de l'autre genin et de son utilité dans l'affaire.

Faire une autre entrée : Ok. Mais pourquoi tu l'as pas dit avant que j'intervienne ? Tu doutes de moi ?

Il devait la juger. Car comme elle s'était présentée comme une Rakurai, Shihō devait être scrutée sur tout les points. Ce nom qu'elle portait la suivrait jusqu'à la fin, et pas tout le monde semblait apprécier les assimilateurs. Ou peut-être que le maître-chien désirait avoir un aperçu des capacités de sa partenaire ?

Alors Rintintin, qu'est-ce qu'on fait maintenant ?

La nouvelle entrée était maintenant quasi aménagée, des précisions restaient à être apportée. Si un plan avait été établi, le plus simple était d'attendre ce que le leader autoproclamé décide. Tout ce que Shihō savait, c'est qu'elle voulait terminer au plus vite cette mission. Le courant ne passait pas du tout entre elle et l'homme chien, et c'était pas faute d'essayer.


hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kyokai
Staff
avatar
Expérience : 0
Messages : 213
Le plan que Kyokai avait mis en place fut efficace. Du moins, il lui avait permis de réparer l'erreur de sa collègue, même si l'idée de lui faire de l'ombre ne lui traversait guère l'esprit. Après tout, il devait aussi être tenu responsable des actions de Shiho. D'autant plus que sans son support, sa stratégie n'aurait pas pu fonctionner. L'accomplissement de cette mission reposait donc sur le travail d'équipe. Une notion que le garçon connaissait très bien grâce à son vécu aux côtés de Kyaku. D'ailleurs, ce fut un immense plaisir pour l'Inuzuka d'utiliser sa technique classique. Il n'avait pas eu l'opportunité de l'utiliser très souvent. À vrai dire, depuis son installation au sein des Nuages, il n'avait jamais utilisé ce jutsu. La dernière fois remonte à l'apprentissage des arcanes canines, qui se déroulait dans son pays d'origine : Hi no Kuni. Autant dire que cela faisait un bon bout de temps et qu'il ne pouvait qu'être satisfait de ce retour aux sources. Néanmoins, la consommation de ce mouvement était conséquente pour quelqu'un de la trempe du Genin. Même s'il essayait de cacher l'épuisement, la Rakurai pouvait parfaitement voir à quel point cette technique avait puisé dans ses ressources.

« Ah ... Je n'aurai pas eu l'idée sans ta première intervention. Donc, non, je ne doute pas de toi. »

La petite bête de poil rejoignait son compagnon en partageant sa joie suite à cette réussite. Le Ninken aurait très bien pu participer au plan de l'Inuzuka. Il lui suffisait de se métamorphoser en Kyokai afin de reproduire certaines techniques du clan. Mais le maître-chien ne jugeait pas son intervention nécessaire.

« Qu'est-ce qu'on fait ? Qu'est-ce que tu fais, plutôt. J'ai terminé ma part du boulot, je te laisse attendre le responsable ! »

Quel idiot. Voilà qu'il essayait de se faire la malle en laissant sa partenaire seule pour parler des détails avec le responsable du tunnel. Lui aussi voulait terminer cette mission au plus vite. Certes, elle était importante pour son avenir au sein du village, mais qu'est-ce qu'elle était chiante ... Le garçon vivait pour l'amour du risque. Il lui fallait une certaine dose d'adrénaline et ce n'est pas en frappant des rochers qu'il comptait la trouver.

Malgré le tempérament de l'assimilatrice, Kyokai avait apprécié ce petit moment en sa compagnie. Ce n'est pas comme si elle comptait devenir sa meilleure amie, néanmoins, il y avait de quoi s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Rakurai Shihō
Genin de Kumo
avatar
Expérience : 350
Messages : 93




« Dans le rôle d'un engin»

feat Inuzuka Kyokai


Il essayait de se rattraper en ne tirant pas la couverture sur lui, la jeune femme le voyait très bien. Au moins, le maitre chien le reconnaissait c'était déjà une bonne chose. Le nombre de fois que les garçons avaient ramené le succès sur eux et ignoré tout le travail qu'elle avait fait, Shihō ne le comptait même plus. C'est d'ailleurs en parti pour cela qu'elle s'est décidé à monter un peu le ton envers les autres. Le reste était venu naturellement, donné par la génétique Rakurai.

Ok.

Elle ne pouvait pas dire autre chose, tout simplement parce qu'elle n'avait rien à dire. La mission semblait terminée, il allait falloir faire le rapport au responsable puis rentrer au village pour faire un autre rendu. C'était le truc chiant à faire, heureusement que cette fois la Rakurai n'était pas seule et...

Hein ?

Avait-elle bien entendu ? Kyokai avait vraiment l'intention de partir comme ça, en déléguant le reste du boulot à la demoiselle ?  Shihō resta une bonne dizaine de secondes interloquée, ne sachant pas quoi répondre à cette sincérité spontanée dont elle venait d'être la cible.

Mais... euh... je...

Au fond d'elle, une forte envie d'attraper son crâne pour en faire de la bouillie. Le chien y échapperait, mais le maître pas sur. Rien qu'en repensant à sa technique employée pour déblayer le terrain et à la fatigue affichée de l'Inuzuka, Shihō savait pertinemment qu'il ne pouvait pas répondre si ça devait se régler à la course. Pff, ca n'était que partie remise. Il avait besoin de reprendre des forces, après tout ce travail effectué. Il aurait pu se servir de son compagnon pour faire le boulot à sa place, mais peut être n'y avait il pas pensé ou alors il ne voulait pas impliquer son ami quadrupède.

Bon bah à la prochaine ! fit elle en essayant de parler assez fort pour que l'Inuzuka l'entende. Il était déjà loin, et maintenant il fallait trouver le commanditaire. Après quelques minutes de recherche, la demoiselle le trouva et lui expliqua ce qu'ils avaient fait pendant son absence. Car s'il avait été présent pour la démonstration de Shihō, il était aux abonnés absents pour le show du maître-chien. D'un côté, ca rassurait la Genin de savoir ça, et elle ne se priva pas de dire qu'après avoir essayé plusieurs fois, Kyokai était parvenu à déblayer le chemin. Une petite vengeance qui faisait le café mine mais ne changeait en rien le résultat. La mission était terminée, un peu de repos s'imposait à présent.


Fin de la mission.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SC10 4x4 - La strap dans la poulie
» Une main dans sa culotte...
» Du vent dans mes mollets - Moussafir / Mam'zelle Roüge
» [AIDE] Ma vidéo .mp4 n'apparait pas dans l'onglet photos et vidéos
» Club de lecture dans le Nord...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays de la Foudre :: Kaminari no Kuni-
Sauter vers: