[Examen] Match 1 - Shuraba, Tensai & Tsukiyo

 :: Pays du Vent :: Sunagakure no Sato :: Tour des Vents Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
Après un début de semaine riche en émotions, le conseil a décidé de mettre le paquet pour cette première édition de l’examen Chûnin. C’était là un moyen pour eux de prouver aux habitants que malgré le drame, le village saurait se relever, et qu’une nouvelle génération de ninjas acharnés était déjà prête à reprendre le flambeau. C’était également l’occasion parfaite pour inaugurer la Tour des vents, le dernier héritage du Shodaime. Il avait ainsi été convenu que l’épreuve se déroulerait sous la forme d’un tournoi de Sandball. Quelques aménagements avaient suffi pour faire de l’arène au sommet de l’édifice un terrain authentique.

Sport très populaire au sein de la cité, de nombreux habitants s’étaient réunis dès la première heure pour assister au match d’ouverture, opposant l’équipe 1 à l’équipe 2. La partie se déroulera sous les yeux attentifs de Kuro Ningyo, accompagné d’un arbitre professionnel. En dépit de l’heure matinale, la chaleur se faisait déjà pesante et menaçait de s’intensifier au long de cette journée d’exception. Heureusement, les gradins étaient couverts.

Les clameurs du public invitèrent les héros de ce jour à se rendre sur le terrain, sous les applaudissements de leurs plus fervents supporters. Pour ce match un peu spécial, il n’y aurait ni coach, ni capitaine d’équipe, les Genins seraient forcés de coopérer pour l’emporter. Les rôles avaient été préalablement répartis en fonction des qualités de chacun, mais rien n’empêchait les joueurs d’organiser leur propre stratégie. Ils pourraient effectuer les changements qu’ils veulent à chaque pause, démontrant leur habileté à s’adapter à la stratégie adverse.

Le marionnettiste accueillit d’abord les participants au centre du terrain, où il leur expliqua à nouveau les règles. Il leur donna également leurs différentes positions, puis invita les joueurs à se placer en accord avec ce qui leur avait été dit. Petite particularité, ils n’auraient pas de temps de concertation avant le début de l’affrontement. Comment allaient-ils se sortir de cette situation difficile ?

Après un tirage au sort mené par les arbitres, il fut convenu que c’est l’équipe 2 qui commencerait en attaque. Enfin, le bruit du gong retentit, signifiant le début du match.

Que les meilleurs gagnent.


Indications :
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaidō Tsukiyo
Genin de Suna
avatar
Expérience : 30
Messages : 9
Un jeu... Voici ce qu'était l'examen de cette année ? Surtout que ce jeu, même si Tsukiyo en connaissait les règles, elle n'y avait jamais jouer, mais à dire vrai, on ne lui demander pas vraiment son avis et à peine avait-elle eu le temps qu'on lui explique les règles, que la voici ainsi projetée sur le terrain avec deux personnes à ses côtés dont elle ne connaissait que peu de choses mis à part le peu qu'elle avait récolter ici et là.

En plus de ce jeu qu'elle n'avait jamais pratiquer, il y avait aussi tout un publique plutôt bruyant, mais bon... Cela faisait partie du sport ! C'est donc en souriant que Tsukiyo eu la balle entre les mains de la part de l'arbitre, la faisant alors un peu sauter d'une main à l'autre en regardant ses équipiers, puis les adversaires... Sans avoir eu le temps, encore une fois, de parler avec ses équipiers pour préparer une stratégie ! Que c'était ennuyeux ! Mais bon, l'adaptation était aussi un principe important chez les Shinobis et elle allait devoir en faire preuve.

- Bon, j'imagine qu'on doit s'y mettre.

En tant que défenseur, elle avait normalement pour rôle de défendre et d'aider l'attaquant, bien sûr. Mais avec la technique de son clan, elle pouvait marquer très facilement aussi. Cependant... L'examen n'était sans doute pas juger que sur le nombre de but, mais aussi sur le reste... Stratégie, travail d'équipe, entente, ect... ! Son attaquant était Nagami Tensai... Nagami, ce nom ne lui disait rien sur ce don il était capable.

L'autre personne dans son équipe, le gardien... Était Nara Orochi, un Nara ? Le mettre en Gardien était aussi une bonne idée, mais en Défenseur, son utilité pouvait être tout aussi formidable... M'enfin ! Le temps de questions était révolu et maintenant, il fallait jouer. Dans un premier temps, Tsukiyo avait l'intention de voir un peu ce dont était capable son allier et les adversaires. C'est donc avec le sourire qu'elle commença en envoyant la balle vers son Attaquant.

- Tensai !

Suite à cela, son premier réflexe allait être de créer un portail face à elle et un autre face à l'anneau à trois points d'en face, laissant donc à Nagami Tensai une opportunité de tir plutôt facile à voir et à saisir... Mais comment allaient réagir les adversaires ? C'était surtout ça que Tsukiyo cherchait à savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Nagami Tensai
Genin de Suna
avatar
Expérience : 145
Messages : 49
Sandball ? Alors on va vraiment jouer à la baballe pour cet examen… Intéressant. Mais le point le plus intéressant est que nous commençons le match presque totalement à l’aveugle. Cette condition de départ risque fortement de transformer une petite partie de sport du dimanche en véritable match d’échec.

Dans mon équipe ; une Kaido et un Nara. Coup de bol, j’ai déjà eu à faire à une Kaido au préalable, je connais leurs capacités. Pour le Nara, nous devrons improviser.

Dans l’équipe adverse, deux inconnus et un visage familier : Shuraba. Ce mec est un marionnettiste, et pas des moindres. Lors de notre dernière rencontre, il m’avait complètement maîtrisé sans que je puisse faire quoi que ce soit, et il connait également mes techniques. Cela dit, je pourrais facilement tourner cela à mon avantage. Shuraba doit sûrement penser que je suis une tête brûlée sans cervelle et c’est exactement la carte que je vais jouer. En prenant en compte ce que je sais de lui, il est fort probable que son rôle soit défenseur ou gardien. Nous serons donc en confrontation directe. Sa maîtrise des fils de chakra va être un problème que je devrais gérer d’une manière ou d’une autre.

En bref, le plus important dans cette première partie de match va définitivement être de découvrir leurs capacités et ensuite d’élaborer notre stratégie autour de celles-ci. Mais, ils auront probablement le même état d’esprit, alors c’est sur ce point-là qu’il va falloir être le plus malin.


Le tirage au sort nous a souri en ce début de match et la gamine Kaido lance les hostilités. On dirait bien que j’ai encore une fois affaire à une personne sanguine, un trait qui semble être commun chez les Kaido. Son excitation est palpable, elle me transfère la balle et m’invite à directement tirer vers l’anneau à trois points… Seulement, j’ai d’autres idées en tête...

C’est à mon tour d’entrer en scène. Mon ninjutsu n’est peut-être pas le plus utile dans le contexte de ce match, mais ma spécialité est tout autre : je suis un menteur. Ma stratégie est peut-être inconventionnelle, mais je pense que la meilleure façon de marquer va être de rester imprévisible et de surprendre nos adversaires jusqu'à la dernière seconde. Quoi de mieux que de simuler une mésentente parmi les joueurs pour ensuite mieux travailler ensemble ?

- Écoutez-moi les deux abrutis, vous avez intérêt à ne pas vous prendre de but. Restez à votre place de défenseur et gardien, je suis l’attaquant, le joueur clé ! Je n'ai pas besoin de votre aide, laissez-moi gérer l’offensive, vous ne ferez que me gêner. M’écrié-je à haute voix, m’appliquant pour que les adversaires eux aussi profitent de notre petite conversation.

Mes doigts se déplacent ensuite jusqu’à ma jambe et saisissent une bombe fumigène dans ma pochette ninja. Je la lance au niveau de la ligne du milieu, séparant le terrain en deux, coupant totalement le champ de vision autant de mes alliés que de mes adversaires. Je pénètre à l’intérieur en solitaire et compose un mudra.

- Bunshin no Jutsu.

Deux clones apparaissent à mes côtés. Les formations d’équipes ne sont pas encore en place, il sera presque impossible de marquer contre leurs trois joueurs en position défensive, alors j’utiliserai des clones pour les occuper. Un clone s’échappe par la gauche du fumigène tandis que l’autre bondis par la droite. Les mains dans le dos pour feindre de cacher le ballon, les deux bunshin se mettent alors à foncer sur les joueurs dont je ne connais rien (Kuchiki et Jin). Je m’occuperai de Shuraba personnellement. L’équipe adverse devant probablement rester sur ses gardes tant qu’ils ne voient pas le ballon, je laisse quelques secondes de doute planer...

Soudain, je surgis du milieu du fumigène à mon tour, directement en face des anneaux adverses. Le vrai ballon est en ma possession… Enfin, plus précisément, il est caché dans mes habits. Je l’ai enfoui sous mon t-shirt, créant une grosse bosse visible de tous au niveau de mon ventre. Évidemment, il y a une raison précise à cette action :

- ALORS SHURABA, COMMENT EST-CE QUE TU VAS COLLER TES FILS SUR LE BALLON COMME ÇA ?

J’entame alors une courte course frénétique en direction du but, les clones jettent des Kunaï sur leurs cibles respectives et tentent de les plaquer. Arrivé à une quinzaine de mètres de la cible, je soulève mon t-shirt pour libérer la balle et je bondis, prêt à lancer la dernière phase de l’offensive

- JE VAIS MARQUER 3 POINTS DU PREMIER COUP ! KATON, JIGOKU NO HIMEI !

Une boule de feu compacte s’échappe de ma bouche et explose à quelques mètres devant moi dans un bruit strident, masquant à nouveau la vue de mes adversaires pendant une courte durée. Le but de cette attaque est purement de voir jusqu’à quel point les techniques de Shuraba seront efficaces face au feu. Dès que j'aperçois les trois anneaux se dessiner à nouveau, je lâche le ballon et le frappe de l’extérieur du pied gauche : une reprise de volée digne des plus grands. Le ballon perce la fine barrière de flammes que j’avais mise en place et file directement vers l’anneau des trois points, exactement comme je l’avais annoncé. C'est à eux de réagir.


Le fumigène se dissipe derrière moi, me laissant complètement exposé en territoire adverse. Mais j’ai confiance, je ne compte pas bouger d’un pouce. Leur objectif est également de marquer un but, ils n’ont pas de raison de perdre du temps à s’attaquer à moi sachant que la balle va entrer en leur possession. J’aurais alors tout le loisir de les observer et de les provoquer encore plus pendant qu’ils mettent en place leur contre-attaque.

- JE VAIS GAGNER CE MATCH TOUT SEUL, VOUS ÊTES TOUS DES BONS À RIEN !

Une pièce de théâtre grandeur nature. J’espère seulement ne pas m’être trompé en faisant confiance à mes alliés pour défendre les buts le temps que mon cinéma fasse effet. C’est un vrai coup de poker, mais si je suis venu participer à cet examen, c’est avant tout pour prendre des risques.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Misemono Shuraba
Genin de Suna
avatar
Expérience : 70
Messages : 31
    « DU SANDBALL !? »

    Misemono était à la fois stupéfait, satisfait et inquiet à la fois. Ce sport local et digne des plus nobles shinobis était le support de l'examen Chuunin de cette année et il ne pouvait rêver mieux. Quoique, peut-être que si les organisateurs continuaient sur cette lancée et organisaient un examen sous la forme d'un grand spectacle type concours de talents ... Pour l'heure, ceux sont sa combativité, sa stratégie et sa condition physique qui allaient être mises à l'épreuve. C'était un jeu qu'il connaissait comme tout le monde ici même s'il n'en était pas un professionnel, il se débrouillait plutôt bien, grâce à sa créativité naturelle lui permettant d'employer sa marionnette efficacement et dangereusement.

    L'arbitre avait formé les équipes en un rien de temps. Shuraba observait attentivement ses coéquipiers sans dire un mot, peut-être la pression sur ses épaules l'empêchait de s'exprimer, mais son visage restait stoïque. Pourtant, c'est un braillard ! Ce jeune effronté serait capable de s'emporter sur le terrain et de tuer un opposant par mégarde ... il va falloir garder la tête froide, c'est pour cette raison précise qu'il préfère se taire, pour une fois. L'examen est important à ses yeux, il y voit une opportunité, celle de faire un pas non-négligeable vers le sommet. L'on entendait même le bruit de fond du public déjà chaud pour regarder des adolescents s'en mettre plein la figure en courant après un ballon. Il n'y avait plus qu'à faire irruption sur le terrain. Ce qui arrivait étonnamment vite; pas une minute pour composer un plan ? Ni même faire connaissance avec ses équipiers de fortune ? Fort de son expérience qui date d'avant même la naissance de leur belle nation, Shuraba se penchait sur la question. *Ils n'ont pas choisi le Sandball que pour divertir les foules ... Penses-y comme si c'était une mission, aller ... Attentif, réactif, efficace ... S'il y a une pause au bout du premier quart temps, c'est que ce dernier correspond à l'étape de repérage. Tu ne connais pas tes équipiers et à part peut-être pour Tsubasa, leurs capacités te sont inconnues. Ok, allons-y.*

    Lorsqu'il part en mission, un ninja se doit d'avoir l'esprit le plus clair possible. C'est pour cela qu'on les habitue très tôt à rassembler leurs esprits et leurs forces pour malaxer le chakra, une pratique qui nécessite une certaine discipline en soi. Lorsqu'il entre sur un terrain de sandball, un joueur devrait absolument en faire de même. Shuraba avait décidé d'amener Piero, son pantin favori avec lequel il avait un peu plus de tours de prêts. D'ailleurs, qui est-ce qu'il reconnaît en face ? Ce petit chapardeur aux cheveux violets ! Les deux garçons s'étaient rencontrés dans une échoppe auparavant et Misemono est certain de savoir que c'était un utilisateur de Katon. Il allait être une véritable plaie, surtout que Shuraba était au courant de son attitude espiègle frisant la sournoiserie; ce bonhomme avait tout de même orchestré tout un chahut pour faire les poches de son prochain ! Il fallait avoir un oeil très attentif sur celui-là, un oeil que le défenseur de l'équipe 1 se dévouait à garder ouvert.

    Ils y sont. L'équipe 2 engage au coup d'envoi et la balle passe rapidement des mains de Kaido Tsukiyo à Nagami Tensai. Une passe qui permet au garnement de s'enflammer, braillant haut et fort qu'il serait le joueur-clé de leur formation. *Hmpf. Ton arrogance n'a d'égale que ton éloquence, voleur ...* Il fixait l'attaquant adverse jusqu'à le perdre de vue dans un nuage noir suite au fumigène qu'il utilisait pour scinder le terrain en deux et dissimuler sa prochaine offensive. En tant que défenseur, il était de son devoir de permettre aux anneaux de Kuchiki d'être hors d'atteinte, il se plaçait en position de combat soulevant un léger voile de sable en glissant le pied au sol, apprêtant son Piero immédiatement. Ce dernier tenait fermement sa massue à pointes en émettant le cliquetis propre aux marionnettes bien qu'il soit couvert par les éclats de Tensai. Trois éditions de lui surgissaient de l'écran de fumée. Ils couraient de sorte à ne pas révéler la position du ballon et venaient marquer les joueurs de l'équipe de Misemono. *Il prépare un sale coup..!* - pensait-il en voyant à travers sa supercherie. Le ballon était bien avec celui du milieu, mal planqué sous son habit il ne trompait personne. Mais lorsqu'une boule de feu s'échappait de sa bouche et venait gêner la vue en explosant tout en lumière, Shuraba se confirmait les doutes qu'il avait au sujet de la ruse de son adversaire. Pourtant, une chose seulement le trahissait. Il était prévisible qu'il allait tenter de marquer droit au but, de toutes façons. Il avait peaufiné une bien belle tactique avec tous les subterfuges digne du charlatan qu'il était, mais pour sa part Karakara n'était pas venu pour jouer. Le marionnettiste élançait le bras détachable de Piero droit vers le clone qui fonçait vers Kuchiki - qui se trouvait derrière lui, lui permettant de tourner le dos à la lumière aveuglante - le ramenait brusquement avant de le balancer violemment vers le véritable Tensai qui venait de propulser le ballon à travers l'écran de flammes. L'attaque de Nagami étant brusque et soudaine, le gardien était un pilier majeur de la défense encore plus que le défenseur qui, lui, est en quelque sorte la première partie du show. Dans cette optique, Shuraba choisissait de défendre le gardien, pour assurer la défense des buts indirectement.

    « Protège les anneaux, Tsubasa ! demandait-il au gardien. Ensuite on tente une première attaque, voulez-vous ? »

    Shuraba ne voulait pas se la jouer en solitaire sur le coup car le jeu d'équipe était un facteur décisif dans ce sport, il y avait donc deux voire trois façons de voir la chose : gagner en étant l'équipe la plus soudée ou en handicapant l'équipe adverse.. ou les deux. Il voit ça un peu comme du sabotage, vous savez, lorsque vous vous occupez de saper les forces ennemies pour en réduire l'efficacité ? C'est ce qu'il voulait faire en visant Nagami encore en l'air après sa frappe monstrueuse, dont l'urgence d'être arrêtée était laissée aux mains de Kuchiki. En attaquant le garçon en plein air, il n'aurait que peu de moyens d'esquiver mais en cas de réussite, il était sûr de finir sa course face contre terre. C'était un peu extrême comme stratégie, mais à ce stade, Shuraba ne voyait aucun usage à ménager des adversaires qui sont là pour en découdre réellement. Le règlement n'interdisait pas les coups directs et ne sanctionnaient que les blessures graves, il suffisait alors de rester modeste sur les coups donnés. Le public rythmait les actions avec ses sursauts, ses cris d'excitation et de surprise au fur et à mesure que les stratégies s'étalaient et se contraient entre elles. Misemono n'excluait tout de même pas l'éventualité qu'il ait fait un mauvais choix en laissant Tsubasa s'occuper du beau tir de Tensai, mais il estimait que les membres d'une équipe devaient savoir couvrir leurs arrières mutuellement - à défaut de quoi, le concept même d'équipe perdrait tout son sens. Il faisait donc confiance à ces inconnus et espérait avoir fait un bon investissement de cette façon. Les membres du clan de Kuchiki, comme le défunt Shodaime Kazekage sont des Maîtres du sable... Il devait bien y avoir une parade dans son arsenal !

    Jin de son côté était l'attaquant et devait certainement être capable d'infliger de bons dommages à en juger par sa musculature, son corps étant bien mieux taillé que celui de Shuraba, le marionnettiste déduisait que ce n'était pas un combattant à distance. Il gardait en tête le fait qu'il devait utiliser les interactions de ce premier "round" pour formuler la stratégie du prochain. Il était décisif de pressuriser l'adversaire qui emploiera peut-être de grands moyens pour se dépêtrer. De grands moyens qu'ils auraient pu sauvegarder pour plus tard, par exemple.

    HRP:
     

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
Le soleil de plomb frappait l’arène de ses mille et un rayons ultraviolets. Alors que l’astre solaire était à son zénith, la température ne faisait que grimper en flèche à mesure que les minutes passaient. Toutefois, les vents violents qui agressaient la tour continuellement depuis le levé du jour, permettait au public de tenir le coup dans les gradins. Leur ferveur était aussi brûlante que cette journée d’été. L’espace d’une heure et demi, le peuple de Sunagakure no Sato allait se défaire de son deuil pour assister à un match titanesque.

L’enjeu était à la hauteur de l’évènement : décrocher le grade très prisé de Chuunin et s’attribuer par la même occasion, le respect et l’admiration du village tout entier. Gloire et renommée aux vainqueurs, disgrâce et humiliation pour les perdants. Voilà ce qui attendait nos jeunes Genins.

Après le signal de Kuro pour annoncer le début du match, l’équipe 2 en possession de la balle s’illustra par une absence totale de subtilité dans sa stratégie. Le fougueux Tensai insulta copieusement tous les joueurs, après avoir invoqué une série de clone, enfumé une partie du terrain et brûlé le reste. Pour ce premier match, on pouvait dire que le spectacle état au rendez-vous. Comme à son habitude, le jeune shinobi attirait toute l’attention sur lui, mais il sous-estimait gravement ses adversaires s’il pensait être capable de marquer avec une simple diversion.

Jin lança un regard confiant à Kuchiki et Shuraba. Ils savaient qu’une marionnettiste et une Tsubasa assurerait ses arrières bien mieux que n’importe qui, alors il décida de jouer la carte de l’offensive sans même attendre que la balle atteigne la zone d’en-but. Avec un calme olympien, il fonça droit sur Tensai tandis qu’il réalisait l’un des mudra de sa technique igné. Peu importe quel jutsu il utiliserai, le prodige du Taijutsu aurait de quoi se protéger.

« Tes petits pétards sont ridicules. »

Alors que la boule de feu allait percuter l’athlète aux multiples tatouages, les veines de son cou et de son torse se crispèrent brutalement. La masse musculaire de Jin augmenta radicalement, gonflant les muscles de ses bras et de ses pectoraux. Son corps était prêt à affronter les flammes sans broncher, quant à l’éclat de lumière, il lui suffit de fermer les yeux quelques secondes pour ne pas être ébloui en passant à travers le Cri de l’Enfer. Le hurlement du brasier couvrit un instant le vacarme du public, laissant le shinobi seul avec une chaleur suffocante et l’obscurité.

La seconde suivante, il jaillissait de la fournaise, son corps légèrement égratigné. Alors qu’il ouvrait les yeux pour repérer sa cible, son instinct de combattant l’intima à faire un pas de côté sans même stopper sa course. La balle passa à quelques centimètres de son visage et il comprit que c’était le moment parfait pour contre-attaquer. Jin s'en saisit avant qu’elle ne sorte de sa portée et se laissa entraîner par son élan pour faire un tour sur lui-même. Le même Jutsu que tout à l’heure lui permit de faire monter en flèche la densité des muscles de son bras, au détriment du reste du corps. Il renvoya ensuite le projectile directement à l’envoyeur qui était dans l’incapacité la plus totale d’esquiver.

« Goûte à mon Kyouka no Jutsu. »

A côté de ce tir, le lancé de Tensai était ridicule, dérisoire. La puissance du coup était telle que le ballon traversa la distance entre les deux attaquants en se déformant sous la pression de l’air. Si l’un des deux garçons au cheveux violet qui se rentrait dedans n’était pas des clones, nul doute que l’impact à l’arrivée serait extrêmement douloureux. Peut-être même allait-il être sonné ? Jin ne s’en souciait déjà plus et adressa un sourire charmeur à la gardienne. Il espérait secrètement qu’elle admirait la fougue de sa jeunesse. Après tout, il avait décidé de se présenter à l’examen uniquement dans le but de l’impressionner et puisque le hasard avait fait en sorte que Kuchiki et lui se retrouve dans la même équipe, il ne comptait pas laisser passer sa chance.

Afin de ravir le cœur de sa dulcinée, il ferait tout pour gagner ce match et devenir Kazekage s’il le fallait ! Sa détermination n’avait d’égale que l’amour qu’il portait à la ravissante Tsubasa. Alors, puisque son équipe n’avait toujours pas marqué et que la balle venait de rebondir dans les airs, il saisit l’opportunité pour smasher directement depuis le milieu de terrain en direction des anneaux. Son bras et son égo, gonflé comme des paons, frappèrent le ballon en cœur.

Le boulet de canon traversa l’anneau de gauche, offrant le premier point de la journée à l’équipe 1.
Un tonnerre d’acclamation gronda dans les gradins.
Mai Jin Sentetsu restait sourd à cette foule en liesse.
Il avait raté l’anneau à trois points.

Indications:
 

Résumé des Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaidō Tsukiyo
Genin de Suna
avatar
Expérience : 30
Messages : 9
Tout fut bien trop rapide au goût de Tsukiyo... Au début, elle pensait que son attaquant allait donc profiter de ses portails pour marquer, mais voilà qu'il faisait le crétin en pensant qu'il allait faire ce match tout seul et le résulta fut pour le moins... Prévisible. Déjà, Tensai fut blessé au cours de l'action, mais ça c'était l'information un peu inutile, la seconde étant que l'équipe adverse venait de mettre un point par sa faute, ça par contre... C'était le genre de chose qui pouvait faire perdre le sourire pourtant habituel de Tsukiyo.

- ... Imbécile.

Même si ce dernier avait un plan derrière la tête, ce qui était un point de vue discutable, il venait d'offrir un point à l'équipe adverse... Dans une mission classique, cela pouvait vouloir dire causer la mort d'un membre de son équipe ou même l'échec pur et simple de la mission... Il ne s'en rendait pas compte ? C'était vraiment désagréable... Cependant, le temps n'était pas à la réflexion et encore moins au travail d'équipe avec cet idiot qui, de toute façon, devait être bien sonné par le coup qu'il venait de recevoir. Tsukiyo n'avait pas vraiment le temps ou l'envie de s'en occuper par la même occasion, regardant le gardien qui allait donc naturellement récupérer la balle en l'envoyant vers Tsukiyo qui pu ainsi la reprendre en main.

A présent, il était clair qu'elle allait jouer avec ce gardien, plutôt qu'avec cet attaquant à la tête brûlée et ou sinon aux stratégies plus que discutables. Regardant donc l'équipe adverse en soupirant un coup, Tsukiyo ferma les yeux un instant en réfléchissant en l'espace d'une seconde à la suite des événements. Si il y avait un avantage à ce qu'avait fait ce crétin, c'était d'avoir attirer l'intention sur lui... C'était toujours ça de prit. C'est donc ainsi que Tsukiyo reprit son idée des portails, simple et efficace, créant un portail un peu devant elle et un autre devant l'anneau à trois point de l'équipe adverse, avant de lancer la balle vers son portail, ayant donc pour but de faire directement ressortir la balle de l'autre côté... Droit dans le but adverse si rien de mauvais se passait entre temps... C'était fini les jeux de gamin et de donner des but gratuitement aux adversaires.

Bien sûr, si l'équipe adverse réagissait rapidement, il y avait toujours moyen pour eux d'intervenir, mais le timing restait tout de même plutôt délicat. Par contre, ce que Tsukiyo n'aimait pas, c'est la quantité de chakra qu'elle allait sans doute devoir utiliser pour rattraper les erreurs de son attaquant. Mais dans tous les cas, elle n'avait pas l'intention de perdre ce match ! Son honneur et celui de son clan était en jeu... Ainsi que la mission qui était tout simplement de gagner ce match. FAire des diversions, de l'explosion, du spectacle c'était une belle chose pour un match "amical", mais là... C'était une mission ! Il n'y avait pas la place pour l'erreur.

Cependant... Tsukiyo reprit tout de même le sourire alors qu'elle tirait la balle dans le portail, car au moins... Elle avait pu voir un peu les compétences de ses adversaires avec l'erreur de son attaquant et ça... C'était une information importante. La seule personne qui lui était plutôt inconnue était la gardienne d'en face... Pouvait-elle contré une attaque de ce genre ? Tsukiyo allait vite le savoir et dans le pire des cas, elle allait devoir utiliser ses portails de façon défensive pour la prochaine attaque des ennemis, ne pouvant pas se reposer sur son attaquant et attendant encore de voir de quoi était capable son gardien.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nagami Tensai
Genin de Suna
avatar
Expérience : 145
Messages : 49
Shuraba, l’enflure… Il ne s’est pas contenté de défendre son gardien, il lance directement une contre-offensive en s’attaquant à moi. Mon clone s’éclate violemment contre mon flanc gauche et me désoriente pendant quelques instants, me forçant à reprendre mes appuis et à me redresser.

Soudain, l’attaquant adverse se révèle à son tour. Il a totalement ignoré mon clone et a traversé ma technique du cri de l'enfer sans aucune frayeur. C’est ce que je craignais le plus, le pire scénario possible. Cet homme est une force de la nature, la façon dont il gonfle ses muscles n’a rien d’humain et signale un danger imminent pour moi. Il est parfaitement adapté au rôle d'attaquant pour ce jeu et ne va pas se faire prier pour me faire mordre la poussière. Ces mecs veulent plus que la victoire ; ils en ont définitivement après ma peau…

- INTERCEPTE ! M’écrié-je dans la panique.

Mon clone restant est la seule chose qui peut encore me sauver la mise, mais c’est beaucoup trop optimiste. Il se positionne en opposition entre moi et la balle qui fuse à toute vitesse en direction de ma tronche, mais dès qu’il rentre en contact avec celle-ci, il disparaît en fumée, amortissant à peine le ballon. Je n’ai aucun autre choix, je vais devoir recevoir le coup de plein fouet.

- MERDE !

Je croise les bras devant mon visage en dernier recours. Mes avant-bras encaissent un choc d’une violence extrême, déviant la balle, et viennent frapper mon front dans l’élan, m'assommant complètement. Le ballon se soulève et dessine alors une trajectoire linéaire comparable à l'hypoténuse d’un triangle rectangle ayant pour trois points angulaires : ma tête, le ballon et le sol à la verticale en dessous du ballon. Rappelons au passage que le carré de la longueur de cette hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés du triangle rectangle. Autant dire que la balle s’envole vers d’autres cieux, mais je n’ai pas le temps de profiter du reste du spectacle.

Complètement sonné, mon front est sanguinolent, les muscles de mes avant-bras broyés me font souffrir le martyre. Les cris de la foule résonnent comme un écho envoûtant dans ma tête, je perds prise avec la réalité... Et puis je la vois. Maintenant que je suis dans le camp adverse, je suis proche de leur gardien, qui se révèle être une gardienne… Et pas des moindres. Ma vision est trouble, je ne peux pas vraiment décerner les traits précis de son visage, mais je me rends bien compte aux courbures de son corps qu’elle est tout simplement bluffante.

- Une déesse… Non. La déesse. Je suis à votre service. Montrez-moi le chemin…

Difficile de dire si elle m’ignore ou si elle réagit, dans tous les cas, elle m'obnubile entièrement.

Puis, tout à coup, un portail apparaît devant le but adverse et le ballon file au travers. Tsukiyo, qui ne perd pas une seconde. Je reprends alors momentanément un semblant de contrôle sur moi-même, me rappelant l’expérience traumatisante que je venais de subir lors de l’offensive ennemie. Ce quart-temps touche bientôt à sa fin et la seule personne qui n’est s’est pas encore révélée dans l’équipe adverse est cette mystérieuse gardienne. La réaction la plus sage pour l’instant est de battre en retraite et de retrouver mes alliés pour faire une défense groupée, nous ne devons absolument plus encaisser de buts avant la fin des quinze minutes. Cela dit, je dois continuer à jouer la comédie si je veux obtenir les fruits des graines que je suis en train de semer en ce début de match. Rien n’est encore joué.

- Hoy ! Je vous ai pourtant dit que c’était moi l’attaquant ! Tsukiyo, occupe-toi plutôt de défendre les anneaux au lieu de vouloir jouer le rôle que ne t’appartient pas. Et quant à toi Orochi, la prochaine fois qu’ils attaquent, t’as intérêt à bouger ton cul, sinon tu auras affaire à moi !

La vérité, c’est que la petite attaque de la Kaido pourrait nous permettre d’obtenir quelques renseignements clés, mais je ne peux évidemment pas encore divulguer ma stratégie pour le moment au risque de tout faire foirer. Le premier battement d’ailes a eu lieu, l’effet papillon va-t-il le transformer en une énorme tornade ou juste le faire disparaître dans le néant ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Misemono Shuraba
Genin de Suna
avatar
Expérience : 70
Messages : 31
    « Ouais ! »

    Shuraba laissait sa joie s'exprimer en même temps que les clameurs de la foule. Son équipe avait fait preuve d'une coordination décisive, leur accordant le premier point du match. Alors qu'il s'était occupé de protéger Kuchiki et de cibler l'attaquant adverse, son coéquipier du clan Sentetsu remplissait son rôle à merveille. Avec toute l'agressivité d'un fauve il s'est emparé de la balle, interceptée avec une force surhumaine pour être relancée avec la même puissance droit ... dans la face de Tensai. Ce dernier a bien tenté d'éviter l'inévitable en interposant son dernier clone mais rien n'y fait, Jin faisait une démonstration de force au delà de ce que l'on attendrait d'un Genin, voire même d'un Chuunin. Le jeune marionnettiste remarquait cependant l'attitude de son attaquant, calme lorsque tous s'enflammaient mais plutôt prétentieuse lorsqu'il était face à leur gardienne. Il chercherait à l'impressionner elle plutôt que les hauts placés du village ? Shuraba craignait que cet aspect de leur relation nuirait à l'équipe. Il gardait ses observations pour lui pour le moment, l'heure sera à la concertation quand ils en auront fini avec ce quart-temps. Ils avaient marqué un point, certes, l'ennemi n'avait certainement pas dit son dernier mot. Il ne fallait pas encore relâcher son attention.

    Et ça ne s'est pas montré superflu. Aussitôt que la balle fut à nouveau entre ses mains délicates et habiles, Tsukiyo laissait tomber le travail d'équipe, aux vues des résultats épatants de son camarade l'effronté. Elle utilisait sa maîtrise des portails pour diriger la balle droit dans l'anneau des trois points. *Ehh..?! C'est de la triche...!!* pensait Misemono, affolé dès qu'il a vu se dessiner les contours du portail face au défenseur adverse. Il n'avait pas connu de Kaido personnellement, mais la rumeur lui avait informé que ceux-ci étaient des shinobis mystérieux, aux aptitudes hors de ce monde. Tout ça s'est passé si vite que Shuraba ne put prendre le luxe de penser à un plan complet, solidement ancré sur de bonnes bases. Même la rapidité avec laquelle il avait deviné l'intention de la joueuse ne lui permettait pas de réagir efficacement, il n'avait gagné que le temps de se rendre compte de leur sort. Le marionnettiste était trop loin des anneaux et ne pouvait compter sur son pantin, qui est lui-même plus lent. L'attaquant pouvait peut-être sortir un nouveau tour de ses tatouages, mais encore faut-il qu'il détache ce regard hostile de Nagami...

    « Les anneaux !! »

    Tsubaki était la seule suffisamment proche pour avoir remarqué le second portail ouvert tout près des trois points. C'était prévisible de la part de la Kaido, avec des capacités telles que les siennes et après l'exploit de son camarade, qu'elle tente de récupérer cette partie en beauté. Shuraba se sentait impuissant face à ce coup fourré, la téléportation devrait être interdite dans ce contexte selon lui ! Mais ce qui le rongeait le plus, c'était l'oeil critique du spectateur sur son manque de réactivité. Il fallait absolument se rattraper à la prochaine offensive, il profitait de cet interstice pour penser sa participation.

    *Ils veulent absolument gagner à tel point que le défenseur devient l'attaquant, hein ? Je peux le faire, moi aussi. Qu'ils marquent ! Ils vont regretter ne pas avoir abandonné dès le départ. Quand la balle me reviendra, je vais pouvoir tirer profit de ce que je sais de notre attaquant, il fera une parfaite introduction pour l'apogée de ma petite pièce. Il ne reste qu'une poignée de minutes, par contre... Il va falloir se dépêcher, ou on va leur céder la première partie du match ! *

    HRP:
     


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
Après l’offensive de Jin, la balle est remise en jeu dans les mains du gardien de l’équipe 2, qui l’envoie immédiatement à sa camarade aux cheveux blancs. Celle-ci semble bien déterminée à rattraper l’action précédente, et ce sans passer par son attaquant. Au vu de son piteux état du moment, c’est sûrement la décision la plus rationnelle qu’elle pouvait faire. En tant que Kaido, il lui fut facile de créer deux portails au prix d’une bonne dose de chakra. Le premier était positionné juste devant elle, tandis que le second menait droit à l’anneau à trois points. Cette technique était ce qui faisait de ce clan légendaire de Sunagakure la terreur des terrains de Sandball. Peu importe le rôle auxquels ils jouaient, ses membres pouvaient assurer à la fois l’attaque et la défense à eux seuls. C’était évidemment une technique prévisible pour tous les joueurs sur le terrain, mais sa rapidité d’exécution empêchait bien souvent les gardiens de réagir à temps, encore plus quand ils n’avaient que peu d’expériences dans ce rôle.

Avec les facultés conférées par son clan, Kuchiki avait tout pour devenir une gardienne hors pair. Elle aurait à coup sûr proposé une défense adéquate si elle n’avait pas été déconcentrée par l’attaquant ennemi, et ce, malgré l’intervention du marionnettiste de son équipe. Le choc qu’avait subi Tensai avait été si violent qu’il semblait divagué, à moitié assommé dans le camp adverse. En apercevant la belle Tsubasa, il s’était mis à marmonner de drôles d'élucubrations qui la mirent mal à l’aise, en même temps de la flatter. Il lui faisait de la peine avec ses avant-bras déchiquetés et son front sanguinolent, elle en venait presque à le trouver mignon, à sa manière. Au milieu du terrain, l’attaquant avait parfaitement lu cette réaction sur le visage de sa partenaire et était devenu vert de rage. En essayant de la charmer avec ses muscles bien taillés, il avait en fait contribué à la cause de son adversaire.

Toujours est-il que la jeune fille perdit de précieuses secondes et que le ballon traversa sans difficulté l’anneau à trois points. Très gênée, elle s’empressa de s’excuser auprès de ses équipiers pour son manque de concentration, juste avant que Ningyo Kuro n’annonce la fin du premier quart-temps. À ce stade, le score était donc de trois points à un pour l’équipe 2, mais rien n’était joué d’avance.

- Hé l’allume-gaz ! J’te préviens, fais gaffe à toi, dit le Sentetsu sans lui donner plus d’informations. Le message était pourtant clair : s’il voulait garder sa dentition en bon état, il devrait rester à distance de la Tsubasa.


_________________________

Le second quart-temps fut très animé. Kuchiki avait redoublé de vigilance et ne laissait plus la Kaido marquer aussi facilement. Au moindre signe suspect, elle protégeait les anneaux grâce à ses boucliers de sable. De son côté, l'attaque n'était pas en reste. La rage de Jin se ressentait dans chacune de ses offensives, mais ses passages en force répétés l'essoufflaient petit à petit. Le gardien, Nara Orochi était pris de cours par sa vitesse et ne parvenait pas à l'arrêter. Au terme de ces quinze minutes, l'équipe 1 avait marqué 4 points supplémentaires (un 3 points + 1 point), tandis que l'équipe 2 n'en avait marqué qu'un seul. Le score était donc de 5 - 4.

Après la mi-temps, l'équipe 1 reprit sur la même lancée, mais la fatigue ne tarda pas à rattraper le Sentetsu, qui avait trop donné au cours de la période précédente. La pause n'avait pas suffit pour compenser tout le chakra qu'il avait consommé. Il avait mal jaugé sa puissance, et les attaques devenaient de plus en plus faiblardes. Même si Shuraba assurait la défense avec brio, cela ne suffisait pas toujours et les assauts de Tensai et Tsukiyo se révélèrent payant pour la plupart. Alors que l'équipe 1 marqua les 2 premiers points de cette période, l'équipe 2 parvint à en marquer 4.

Au début du dernier quart-temps, Kuchiki décide de passer la balle à Shuraba et de le suivre de près. Sa stratégie est de passer en force jusqu'aux cages, en menant une offensive à deux têtes.

Indications:
 

Résumé des Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Misemono Shuraba
Genin de Suna
avatar
Expérience : 70
Messages : 31
    La tension est palpable, le match en est à son dernier quart-temps et l'équipe de Shuraba ne semble pas prête à relâcher ses efforts en si bon chemin; les nerfs de Jin étaient à vifs pendant que les doigts du marionnettiste s'agitaient pour faire danser comiquement son pantin sur le terrain. Ils étaient tous haletants, l'on sentaient pourtant les bienfaits de la pause, les joueurs semblaient revivre par rapport à la tronche qu'ils tiraient quinze minutes plus tôt. Le public lui, semblait plutôt anxieux. Il faut dire que le match était serré et le suspens coupait le souffle à plus d'un. On murmurait que la princesse Tsubasa allait épater, pendant que d'autres mettaient de grands espoirs dans les prouesses de la Kaido.

    Début de cette dernière ligne droite et la composition avait un peu changé, plaçant le marionnettiste en attaque, la Tsubasa en défense et le "romantique" musclé au plus près des anneaux. La balle passe directement de Sentetsu à Misemono, qui la réceptionne via sa marionnette, Piero. Ils en avaient parlé au cours de leur temps de repos, la stratégie pour cette phase était d'acculer l'adversaire pour qu'il nous permette de marquer le plus de points possibles. Jin avait l'air de vouloir mettre quelques poings également, mais ça c'est d'un autre ressort, pour l'instant il devait se contenter de garder les buts. Il ne fallait tout de même pas que son béguin pour la gardienne ne lui obtienne une sanction de l'arbitre... Pour mettre en jeu, Karakara commandait son pantin pour que celui-ci enchaîne deux actions.

    « En avant, Kuchiki ! Shikomi Kugutsu Shinshin Happa !! »

    Ouvrant grand la bouche, Piero projetait une salve de senbons droit devant qui servait d'escorte au ballon qu'il tirait avec une grande puissance, se servant de sa lourde massue en métal comme d'une batte de baseball pour décocher une comète sur la partie adverse du terrain. Les aiguilles qui accompagnaient le ballon déconseillaient aux opposants de s'interposer. Shuraba cherchait à percer les lignes ennemies, ouvrant la voie à l'attaquant, personnage principal de leur stratège forcené.
    Suite au dégagement, il courait en direction des anneaux adverses en passant par l'aile gauche du terrain en contournant Nagami jusqu'à se rapprocher suffisamment de Kaido. La jeune Tsukiyo était rapide et efficace, il fallait la gêner pour qu'elle n'ait pas le temps d'ouvrir quelconque portail ! Shuraba lançait une offensive sur cette dernière, donnant un coup de massue écrasant avec son Clown. Il laissait le soin à Kuchiki de dribbler Tensai avec ses facultés pour atteindre le but, tout en comptant sur les réflexes de Jin pour seconder ses camarades.

    HRP:
     
Revenir en haut Aller en bas
Nagami Tensai
Genin de Suna
avatar
Expérience : 145
Messages : 49
À la mi-temps :
À l’écart des regards et oreilles indiscrètes, nous nous retrouvons dans les coulisses de la tour des vents pour faire une pause bien méritée. Des médecins pansent mes blessures et me demandent de me ménager au risque d’encourir de graves conséquences pour mes bras, nous sommes encore sous le choc de cette première mi-temps d’enfer. Regroupant mes deux alliés dans un coin, chuchotant mes mots, il est temps pour moi de révéler mon plan :

- Hoy, vous deux, par ici, on n'a pas beaucoup de temps ! Fini de jouer, nous allons gagner ce match ensemble. Oubliez tout ce que vous pensez de moi, je suis bel et bien votre allié ! Ce n’était rien de plus que de la comédie depuis le début. À ce stade, les adversaires doivent réellement penser que je suis un abruti qui se fout de ses compagnons, c’est exactement ce que je voulais. J’ai pris le temps de réfléchir, et il est évident que ce jeu a des failles qui ont été mises à notre disposition pour prouver notre valeur dans cet examen. La plus évidente est l’assignation des rôles : dans une mission réelle, tout le monde doit s’épauler, il serait absurde de se restreindre à des positions attitrées. Voilà pourquoi le rôle de gardien ou défenseur assigné ne fait tout simplement aucun sens, il faut révolutionner tout cela, et travailler comme une équipe unique et soudée.

- Écoutez-moi bien, je n’ai pas le temps de complètement vous expliquer ma stratégie, mais sachez que j’ai préparé quelque chose. Lorsque le match sera très proche de sa fin et que nous récupérerons la balle d’une manière ou d’une autre, passez-la-moi. Je lancerai alors notre offensive surprise finale, et j’aurais besoin de votre aide à tous les deux. À mon signal, voilà ce que vous devrez faire pour m’aider : Tsukiyo, tu créeras un portail devant moi en direction de l’anneau à trois points. Il faut qu’il soit assez grand pour y faire passer une grosse boule de feu, quitte à ce que tu utilises beaucoup de chakra. Quand à toi, Orochi, tu quitteras ton poste, laissant les anneaux vacants sans défense, pour immobiliser l’adversaire le plus problématique pour ma stratégie : leur attaquant. Il y aura sûrement des imprévus lorsque la vraie situation se mettra en place, alors il faudra improviser, mais faites-moi confiance et allez-y à fond. Cette stratégie signera sûrement la fin du match pour moi, mais nous marquerons trois points à coup sûr, et je compte également éliminer un de nos adversaires.


Laissant mes compagnons dans l’expectative, les murs vibrent lorsque le public commence à s’agiter de nouveau. Le match est déjà sur le point de reprendre.

- En attendant, nous continuerons à jouer un rôle d’équipe en conflit pour berner les ennemis. Je compte sur vous.

Présent :
Shuraba reprend les hostilités. Alors ils ont changés de rôles, les abrutis… Ils n’ont toujours rien compris à ce jeu, cela fera mon affaire. Je laisse volontairement le marionnettiste me contourner et continuer sa course vers le but avec son pantin sans interférer. Après tout, je suis censé ignorer mes complices. La stratégie est pratiquement en place, il ne nous reste plus qu’à enfoncer définitivement le clou d’un dernier coup de marteau. Cela dit, il y a encore un détail que je dois peaufiner.

Apparemment, Jin a été assigné en gardien, je ne pouvais pas rêver mieux. Il semble avoir un tempérament sanguin, et le forcer à rester planté là-bas doit sûrement le rendre plus timbré à chaque seconde qui passe. Surtout si je commence à tirer sur une corde sensible ; celle de sa relation avec la Tsubasa… Malgré son apparence sublime, elle semble être d’une stupidité sans pareille, jamais elle ne pourrait vraiment être la Déese. Cela dit, je peux utiliser son affection à mon avantage comme je l’ai toujours fait pour m’en sortir.

- Kuchiki, je te déclare ma flamme malgré notre équipe différente ! Désolé !
JIGOKU NO HONO !

Les flammes de l'enfer, à double brûlant pour la jeune Tsubasa. Plusieurs boules de feu filent en sa direction, et je jette trois Kunaï dans leurs ombres. Elle trouvera sûrement un moyen de contrer cette attaque, mais dans la confusion, elle ne pourra pas bien assister Shuraba. Une fois cette distraction réalisée, je retourne en direction de ma moitié de terrain. Je ne sais pas ce que Tsukiyo et Orochi préparent pour défendre, mais une chose est sûre, quand nous récupérerons la balle, nous allons retourner cette arène.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Kaidō Tsukiyo
Genin de Suna
avatar
Expérience : 30
Messages : 9
"Tu parles d'une stratégie"... C'est ce que se disait Tsukiyo alors qu'elle avait pu entendre le plan de Tensai, un plan qui avait pour but de le faire passer pour un idiot. Dans une vrai mission, se permettre ce genre de fantaisie pouvait être catastrophique car laisser un avantage à un ennemi pouvait vouloir dire la mort, mais bon... Elle allait devoir faire avec et se contenter de jouer plus ou moins le jeu, même si elle n'avait pas non plus l'intention de laisser les ennemis faire ce qu'ils voulaient.

Mais... Tsukiyo devait reconnaître une chose. Au cours du match, pour couvrir ce "plan" et les erreurs volontaires de Tensai, elle avait du utiliser plus que jamais ses portails tout au long de la partie et l'épuisement commençait doucement à se faire sentir, ayant du utiliser une bonne partie de son chakra... Cependant, elle allait devoir se faire violence et tenir le coup pour finir ce match.

La reprise du match eu alors lieu et tout de suite, l'adversaire dévoila une stratégie bien plus offensive à commencer par cette salve de senbons avec le ballon, rien qui devait poser problème à Tsukiyo pour ce qui est de la défense. Cependant, il y eu en effet un imprévu, c'était l'attaque que faisait le marionnettiste vers elle et ça... Ca allait rendre les choses plus compliquée, il fallait agir rapidement, car éviter l'attaque voulait dire ne pas aider à la défense et faire totalement confiance à son gardien et se la prendre pour intervenir risquait à coup sûr de la mettre hors combat pour le match au vue de la masse.

Tsukiyo n'avait pas d'autres choix que de faire confiance à son gardien, c'était la solution la plus logique et surtout la plus efficace vue la situation. Se jetant donc à terre sur le côté pour éviter ce coup de masse qui lui aurait sans doute briser le crâne, Tsukiyo laissa donc la balle aller droit vers le gardien de son équipe, espérant qu'elle avait fait le bon choix et que ce dernier allait pouvoir gérer d'une manière ou d'une autre cet assaut.

La jeune Kaidō se disait qu'elle risquait peut-être bientôt de devoir utiliser sa meilleure technique pour neutraliser les pantins plus tôt que prévu... Le défaut de cette fameuse technique étant l'état dans lequel elle laissait Tsukiyo au vue de la quantité de chakra qu'elle devait utiliser pour la faire. Cependant, elle gardait en tête cette idée alors qu'elle devait rapidement se relever après cette esquive in extremis, n'ayant pas le temps d'intervenir pour l'attaque adverse, mais pouvant au moins dégainer son sabre pour tenter de donner un coup de ce dernier sur la marionnette portant la masse. Si elle arrivait à neutraliser cette arme, cela pouvait être une gène en moins pour le reste du match.

- J'ai jamais aimer les spectacles de marionnettes !

Une autre chose inquiétait Tsukiyo alors qu'elle portait son coup de sabre... C'était ce qu'elle entendait de son attaquant. Cela pouvait en effet marcher, car elle aussi avait bien vue la relation entre les deux membres de l'équipe adverse et ça... Ca pouvait donner lieu à une grosse, très grosse faiblesse. Mais en provoquant directement la colère de la sorte, il était presque sûr que Tensai risquait de passer un mauvais quart d'heure... L'autre chose inquiétante était ce qu'allait faire son gardien... Tout en frappant la marionnette, Tsukiyo jetait rapidement un regard vers ce dernier en espérant que cette attaque soit contrée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
L’offensive de l’équipe 1 n’était pas très bien réfléchie, mais elle avait l’avantage de ne rencontrer aucune réelle défense. Si Tensai et Tsukiyo se concentrait davantage sur la marionnette et la défenseuse de l’équipe adverse, c’est parce qu’ils avaient une confiance absolue en leur gardien. Allez savoir pourquoi d’ailleurs, puisque jusqu’ici, Orochi n’avait fait preuve que du flegme légendaire des Nara. On ne pouvait pas dire qu’il était très doué pour le Sandball, ni même qu’il était mauvais pour autant. Il avait été un gardien de but tout à fait banal… si tant est que cela puisse signifier quelque chose.

Quoiqu’il en soit, tout reposait sur lui désormais. Tandis que la Tsubasa se protégeait des flammèches de son attaquant et que la Kaïdo neutralisait la marionnette du Misemono, le lymphatique cerf leva le nez vers le ciel. Le temps avait tourné depuis le début du match grâce au vent qui n’avait cessé de souffler. Orochi soupira de satisfaction : quelques nuages se rapprochaient doucement du soleil et d’ici quelques secondes, il profiterait de leurs ombres pour respirer un peu mieux. Il avait toujours considéré que la chaleur accablante de Kaze no Kuni était la principale responsable de sa paresse.

Bien sûr, c’était un prétexte pour en faire le moins possible. En réalité, le Nara préférait surtout se griller une petite cigarette à l’ombre après une bonne sieste, plutôt que de jouer au ninja pendant la canicule. Et personne n’allait le blâmer car après tout, plus on s’expose au soleil et plus on perd de cellules grises. Son regard se porta sur Tensaï. Celui-là devait certainement en avoir passé du temps en plein caniard.

« Ce jeu est d'un ennui... »

Alors que la balle fonçait doit sur les anneaux qu’il ne gardait plus vraiment, un imposant cumulus projeta son ombre sur toute l’arène. Orochi Nara sourit à pleine dents, la clope au bec. Ses deux mains se joignirent en un mudra qui activa un jutsu dont il était l’un des rares à avoir le secret. L’instant suivant, le temps semblait s’être figé.

L’ombre qui couvrait le terrain était tombée sous le contrôle du Genin, immobilisant chaque joueur sans distinction de camp. Le ballon lui-même était suspendu au-dessus du sol, à un mètre de lui seulement. D’une main, Orochi maintenait sa technique active, de l’autre il attrapait la balle avant de la lancer avec une force insoupçonnée en direction de l’en-but adverse. Aucun des joueurs de l’équipe 1 n’étant capable de se mouvoir pour contrer sa frappe, le projectile traversa l’anneau le plus à gauche. Jin Sentetsu en aurait hurlé de frustration s’il avait pu. Mais heureusement pour lui, le nuage qui avait plongé le terrain dans l’ombre finit par poursuivre sa route, annulant aussitôt l’emprise que le Nara exerçait sur lui.

« Vraiment, être le goal de cette équipe, c’est épuisant. »

Le coup de sifflet de l’arbitre annonça la validation du point : le score était maintenant de 9-7 pour l’équipe deux. Il ne restait plus que quelques minutes de jeu mais la balle revenait à l'équipe 1. Constatant qu'Orochi avait visiblement décidé de piquer un somme, Kuchiki décida d'offrir à Shuraba une fenêtre de tir parfaite en le soulevant du sol grâce à une plateforme de sable. Depuis les airs, le marionnettiste avait un avantage certain pour marquer les trois points nécessaires à une victoire surprise, mais l'équipe 2 allait-elle se laisser faire ?


Indications:
 

Résumé des Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Misemono Shuraba
Genin de Suna
avatar
Expérience : 70
Messages : 31
    Les genins de Suna étaient vraiment épatant cette année, chacun dévoilait l'étendue de ses capacités tour à tour dans un spectacle endiablé à faire chanter le public. Malheureusement pour Shuraba, son offensive n'avait pas suffit à faire pencher la balance en l'honneur de son équipe. Le gardien adverse, un Nara à l'attitude des plus nonchalantes avait lui aussi plus d'un tour dans son sac et se révélait enfin.

    Ils ont pris l'ascendant et étaient sur le point de l'emporter. Une poignée de minutes séparait le marionnettiste de la phase suivante de l'examen Chuunin. Terminer cet examen serait, pour lui, la preuve qu'il est sur la bonne voie pour réaliser son rêve et entrer dans la légende. Pour d'autres, il s'agissait sûrement d'un divertissement, de grands jeux pour amuser la galerie tout en faisant suer les novices... Mais pour ces derniers ... Leur ardeur sur le terrain faisait presque peur à voir ! Tout se jouait sur cette dernière action, la remise en jeu avait été faite par la jeune Tsubasa qui aura été une joueuse clé de ce match. Une solide détermination transpirait de ses airs délicats. Elle devait avoir quelque chose à protéger ou un objectif, elle aussi. Elle n'était pas venue jouer les cheerleaders et le montrait bien en s'associant à son attaquant, l'ingénieux Misemono pour lancer une énième attaque cette fois infaillible.

    Les membres de l'équipe adverse avaient désormais démontré de quoi ils étaient capables, c'était le moment parfait pour de fins stratèges de frapper fort. Même si Sentetsu a plus improvisé que les deux autres, la coordination des trois genins fut telle qu'ils se sont suivis sans concertation. Surélevé par une plaque de sable, courtoisie de miss Tsubasa, le marionnettiste avait la balle en main, en hauteur avec un angle parfait pour tirer droit dans le mille. Mais ce serait trop facile, n'est-ce pas ? Prenez en compte l'imprévisibilité de Tensai, la sournoiserie des portails de Tsukiyo et la précision d'Orochi. Faites en un amalgame et obtenez une équipe particulièrement douée sur la défensive. En revanche, quand on regarde de l'autre côté, Shuraba n'est pas plus mal loti avec la paire de fougueux, faisant d'eux une équipe à l'offensive intéressante. Quand il a reçu la balle, Misemono a ordonné à Piero de bombarder la zone avec la technique de l'Haleine du Clown. Ouvrant grand la bouche, c'était non pas des aiguilles mais des bombes fumigènes qui s'en échappaient. De cette façon, il désorientait l'adversaire tout en gardant l'avantage du point de vue.

    Mais il n'était pas seul. Sentetsu s'était enfoncé dans le brouillard, instinctivement, quittant son poste apparemment pour s'assurer que cette frappe soit la bonne. N'en déplut pas au joueur de pantin, qui intégrait savait pouvoir compter sur l'effronté Casanova pour tirer son épingle du jeu. A vrai dire, il avait eu une bonne impression de l'arrogante cour qu'il faisait à Kuchiki. Puisqu'il était assez ouvert d'esprit, Shuraba acceptait l'amour comme raison de donner le paquet. Après tout, c'était un peu son cas, l'amour qu'il portait pour sa mère était son carburant. C'est pour elle qu'il souhaitait avancer, c'est pour elle qu'il refusait de perdre ce match. Une simple pensée, mais qui accomplissait de beaux exploits. Le coeur gonflé à bloc, Shuraba tirait depuis son perchoir, en direction des trois points. Bien sûr c'était le scénario le plus probable. L'on s'attendait donc tous à ce qu'un portail apparaisse de nul part pour stopper la progression du ballon. C'est bien pour ça que Jin s'était jeté dans la mêlée. Profitant du nuage noir pour se faufiler, il interceptait la balle avant qu'elle ne traverse le portail - qui prouvait que le fumigène n'inhibait pas le bon jugement de Tsukiyo. Il retombait lourdement et, depuis le couvert de gaz, l'on entendait des coups violents retentir. Trois corps s'envolaient comme des poupées de chiffons, retombant lourdement hors du globe de fumée; l'équipe 2 venait d'être balayée par le maître en Taijutsu. Ce dernier ne s'arrêtait pas là ! Il bondissait comme un primate enragé et écrasait l'anneau central, qu'il aurait démonté s'il n'avait pas été aussi solide. C'était un but décisif qui tombait sur le gong.

    Les applaudissements et autres acclamations retentissaient dans toute la Tour des Vents pendant que le score affichait la délivrance. Il n'en revenait presque pas, Shuraba réagissait trente secondes en retard, exprimant son immense joie suite à cette belle victoire remportée en tant qu'équipe. Il était heureux d'avoir gagné mais aussi d'avoir prouvé sa valeur en coopération. L'on pense souvent que les marionnettistes étaient des combattants solitaires préférant compter sur l'assistance de leurs pantins plutôt que sur de vrais humains.... Le futur Marionnettiste Légendaire ouvre les paris en prouvant le contraire.

    HRP:
     

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Article] Arbitrage et règlement Match d'impro
» réussite examen caporal et caporal chef
» The Ladder Match
» Draft 2009 - Résultats match et draft + draft supp.
» Guerre et Match de Petrusa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays du Vent :: Sunagakure no Sato :: Tour des Vents-
Sauter vers: