[Examen] Match 3 - Yasujiro, Saburo & Ash

 :: Pays du Vent :: Sunagakure no Sato :: Tour des Vents Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
Après un début de semaine riche en émotions, le conseil a décidé de mettre le paquet pour cette première édition de l’examen Chûnin. C’était là un moyen pour eux de prouver aux habitants que malgré le drame, le village saurait se relever, et qu’une nouvelle génération de ninjas acharnés était déjà prête à reprendre le flambeau. C’était également l’occasion parfaite pour inaugurer la Tour des vents, le dernier héritage du Shodaime. Il avait ainsi été convenu que l’épreuve se déroulerait sous la forme d’un tournoi de Sandball. Quelques aménagements avaient suffi pour faire de l’arène au sommet de l’édifice un terrain authentique.

Sport très populaire au sein de la cité, de nombreux habitants ont fait le déplacement pour assister au premier tour du tournoi. Le dernier match du jour oppose l’équipe 5 à l’équipe 6, et se déroulera sous les yeux attentifs de Nara Shuuhei, accompagné d’un arbitre professionnel.

Les clameurs du public invitèrent les héros de ce jour à se rendre sur le terrain, sous les applaudissements de leurs plus fervents supporters. Pour ce match un peu spécial, il n’y aurait ni coach, ni capitaine d’équipe, les Genins seraient forcés de coopérer pour l’emporter. Les rôles avaient été préalablement répartis en fonction des qualités de chacun, mais rien n’empêchait les joueurs d’organiser leur propre stratégie. Ils pourraient effectuer les changements qu’ils veulent à chaque pause, démontrant leur habileté à s’adapter à la stratégie adverse.

L'honorable cerf accueillit d’abord les participants au centre du terrain, où il leur expliqua à nouveau les règles. Il leur donna également leurs différentes positions, puis invita les joueurs à se placer en accord avec ce qui leur avait été dit. Petite particularité, ils n’auraient pas de temps de concertation avant le début de l’affrontement. Comment allaient-ils se sortir de cette situation difficile ?

Après un tirage au sort mené par les arbitres, il fut convenu que c’est l’équipe 5 qui commencerait en attaque. Enfin, le bruit du gong retentit, signifiant le début du match.

Que les meilleurs gagnent.


Indications :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Yasujirō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 435
Messages : 75

Examen Chûnin - Match n°3






Le soleil caressait le sable et une douce brise accueillait le samuraï et ses compères au sein du terrain de jeu. Une marionnettiste, un atout considérable. En défenseur, elle allait pouvoir être le plus efficace possible. Deux pour le prix d’un. Il n’aurait pas à se soucier de ses arrières, les buts étaient aussi bien gardées. Quoi de mieux qu’un mur de terre ? Cela pouvait bloquer la balle mais aussi la vue de la Kaido, cette dernière se montrerait sûrement des plus dérangeantes pour l’équipe de Yasujiro. Il n’avait connaissance que des capacités de son frère mais nul doute que chacun avait de quoi faire parler de sa personne en cet événement plutôt spécial. Si l’épéiste était là aujourd’hui, c’était bien pour accroître son influence au sein du village et du pays du vent. Un pas de plus vers ce qui pourrait l’aider à savoir ce qu’il se passait en ce moment au pays du Fer, un lieu qui ne sortait jamais de ses pensées.

Ce fut donc face à son petit frère qu’il avait affaire, son équipe du moins. Saburo était devenu un homme vif, puissant et sûr de lui mais loin d'être présomptueux ceci dit. Il avait de quoi faire tomber bien des demoiselles et faire valoir ses charmes. Un léger sourire dessiné sur son visage quand il repensait à celui qui, étant plus jeune, était ignoré par le blanc de cheveux. Son accoutrement basique, kimono et pieds nus, était accompagné de ses deux lames rangées dans leur fourreau respectifs. D’une voix claire et douce, il s’exprimait alors et ce, uniquement pour lui. Pour celui qu’il avait toujours négligé au profit de l’aîné, Jun’Ichiro.

Je suis heureux de te revoir, petit frère. Puissions nous nous divertir mais aussi satisfaire les spectateurs.

Celui qui usait de sa lame pour ôter la vie n’avait jamais été au cœur de l’attention et cet énième affrontement semblait ne point être du nombre des bienvenus. Seulement voilà, il fallait mettre en exergue le fait qu’il pouvait rester sérieux en toute circonstance et ne pas être déstabilisé pour si peu. Il ferait fi de ceux qui les regardent, se concentrant sur son objectif. La marionnettiste commença avec la balle. Nul doute qu’elle n’aurait eu point de mal à la lui passer si elle ne faisait pas face à un fougueux. Le coup d’envoi était lancé tandis qu’il s’adressait cette fois-ci au Nara qui lui faisait face, usant une fois de plus d’illusions* se voulant des plus déstabilisantes pour ceux qui croisaient son chemin.

Bon jeu à vous. en le regardant dans les yeux.

À ces mots et une fois le maléfice lancé sur son opposant, il se décala sur la largeur du terrain en vitesse, en jetant une dizaine de makibishi autour du Nara pendant qu’il était pris dans l’illusion. Yasujiro se permit une nouvelle fois, durant sa course, de se retourner très brièvement afin d’avoir son frère en visuel et de le plonger lui aussi dans un genjutsu** visant à le déstabiliser. Son but était clair et simple à comprendre pour tout illusionniste : semer la discorde dans l’esprit de ses adversaires afin d’exploiter au mieux leurs faiblesses. Une fois ceci fait, fit un geste de main à la marionnettiste pour que la balle lui soit remise, qu’importe la façon, en replaçant ses yeux sur le défenseur adverse.


Saburo | Ash



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Ash
Genin de Suna
avatar
Expérience : 130
Messages : 55
C'était une assez belle journée, je comprends pourquoi l'examen c'est fait aujourd'hui. J'ai fait cette examen pour que mon père dois fier... ah non juste par envie et par volonté de prouver ma valeurs. Bref, on était rentrée dans l'arène tel des gladiateurs, il faut savoir que je n'ai que très peux jouer au Sandball. Je crois connaître les règles au grand max mais bon je pense que ce n'est pas vraiment l'idée.

Je me retourne vers les deux autres membres de mon équipe.

J'ai une hypothèse, quel intérêt à part montré un peux de tactique de jouer au Sandball dans un examen. Je pense donc que le tout c'est de jouer en équipe montrer qu'on est soudée qu'on se compensée les un les autres pour pouvoirs gagné.

J'en était convaincu, c'était sa la vrai raison de se tournois. Je regardait tranquillement mes adversaires, un des membre ,au cheveux bleus ne m'était pas inconnu. Il me semblait l'avoir déjà vue un soir alors qu'il racontait n'importe quoi. Ou bien je me trompe, mais bon la n'était pas la question.

Le coup d'envoi venait de retenir, je me mis en position mais quelques chose se passa les joueurs ne bougeait pas, et je ne pouvais plus bouger, hum... Après quelques secondes je conclut que c'était une illusions.

J'avais réussi à m'en échappé. Je regardait au tour de moi. Des makibishi, je sauta en arrière. C'était quelque chose qui allait sûrement nous gêner lors de la suite de se match. L'homme au cheveux bleus était sorti de mon champ de vision. Je ne savait pas trop quoi faire mais je pris une décision. Je me retourna et lança Nara-Fu sur l'attaquant adverse pour le bloquer dans sa course.
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Saburō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 150
Messages : 30
Ah, cette chaleur intense. Parfaite pour jouer une partie de Sandball, n'est-ce pas ? Et bien, vous serez surpris que l'examen chuunin se baserait sur ce sport, fraîchement créé ici, à Suna. Saburō était arrivé depuis déjà quelques semaines. Il avait gardé un certain recul et participait de temps à autre aux missions qu'on lui demandait d'accomplir pour le village caché du Sable. Il avait déjà rencontré son frère benjamin précédemment et cela ne s'est pas fini de la meilleure façon qui soit. Et le jeune Ikeda apprit que son premier match durant cet examen serait contre le dit frère. C'était pour le moins ironique. Même si son adversaire reste son frère, il n'allait pas y aller de main morte.

Il arriva au milieu du terrain, accompagné de son équipe. Son défenseur était un Nara, un bon choix en soi et sa gardienne, une Kaidō. C'était pour le moins une combinaison très bonne pour cette situation. Peut-être que ses partenaires ne le prendront pas comme un forcément un atout, son clan était connu seulement pour élever des chevaux... Mais, il va rapidement prouver le contraire. Les paroles du Nara était pour le moins sensé, mais un peu trop vague pour être véritablement utile directement sur le terrain. Il rajouta rapidement quelque chose aux dires du défenseur.

- "Si vous excellez à votre poste, tout devrait bien se passer. Faites attention à l'attaquant adverse. Il est rapide sur ses jambes, manie bien ses sabres et utilise du genjutsu. Faites-moi confiance, je sais qu'est-ce que je dis... C'est mon frère. Je vais principalement m'occuper de lui. Nara, assure-toi que personne ne peut s'approcher des buts sans faire face à tes ombres. Kaidō, chaque balle doit revenir vers l'avant pour que j'attaque de plus belle." dit-il, l'air assez confiant.

C'était sa personnalité naturelle. Il l'avait développé au près de son père et de ses frères, ayant chaque un leurs forces et leurs faiblesses dans cet art qui est le charisme. Enfin, c'est pas l'important pour le moment. Le match allait bientôt commencer et les joueurs s'installèrent. C'était l'équipe adverse qui commençait avec la balle, ce qui n'est jamais un bon signe. Une lance dans la main, l'autre attachée dans le dos, il se tenait près à déjouer cette marionnettiste qui pourrait vite le gêner et d'aller récupérer cette balle.

Dès que le coup de sifflet résonna dans les hauteurs de la tour des vents, Saburō fonça avec vitesse contre le mannequin face à lui. Grâce à la portée de sa lance, il n'a pas peur des courtes épines du pantin adverse pour lui enfoncer la pointe de son arme dans le thorax. Puis, il tenta de se décaler vers la manipulatrice de fils se trouvant derrière, mais il sentit ce frisson caractéristique qu'il se souvenait particulièrement. C'était lors de sa rencontre avec son frère. Il était un fan des illusions et il se permettait de lui en envoyer un. C'était des cris, des pleurs et de la panique qui se déroulait autour de lui... Pas de bol. Ce genre de panique, Saburō l'avait vécu avec certaines personnes vivant encore à Yuki no Kuni, face à une avalanche.

- "Pas cette fois, grand frère. Je sais très bien qu'est-ce que tu essayes de faire." murmura-t-il souriant légèrement.

C'est à ce moment que la vision du public est légèrement floue. La technique que Saburō a décidé d'utiliser opte sur la vitesse et le déplacement presque instantané. Il était désormais hors portée de la marionnette empalée et avait un champ de vision presque parfait sur la marionnettiste adverse. Il prit sa lance d'une autre façon, à la manière d'un javelot. Il prit son élan et il la lança vers son adversaire. Rapidement, il joignit les mains pour composer un mudra et tout à coup, ce n'était plus une lance, mais cinq qui plongeait vers la défense, presque impuissante. Elle serait peut-être capable de sortir un miracle... Peut-être.

Il attrapa sa seconde lance et il la tenait à une main, les genoux fléchis et à l'affût de l'action adverse. Il n'avait pas aperçu si la balle fut projetée ou non. Pourtant, il était prêt à se retourner pour faire face à ses angles morts et assister son défenseur, voir même récupérer la balle. Sa pointe visait légèrement vers le sol, prêt à essayer de faire un combat aérien pour la balle, s'il le faut. Sa main libre était prête à réagir pour récupérer des projectiles ou un écran de fumée.

Résumé.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
Le soleil de plomb frappait l’arène de ses mille et un rayons ultraviolets. Alors que l’astre solaire était à son zénith, la température ne faisait que grimper en flèche à mesure que les minutes passaient. Toutefois, les vents violents qui agressaient la tour continuellement depuis le levé du jour, permettait au public de tenir le coup dans les gradins. Leur ferveur était aussi brûlante que cette journée d’été. L’espace d’une heure et demi, le peuple de Sunagakure no Sato allait se défaire de son deuil pour assister à un match titanesque.

L’enjeu était à la hauteur de l’évènement : décrocher le grade très prisé de Chuunin et s’attribuer par la même occasion, le respect et l’admiration du village tout entier. Gloire et renommée aux vainqueurs, disgrâce et humiliation pour les perdants. Voilà ce qui attendait nos jeunes Genins.

Le vieux Shuuhei avait à peine lancé les hostilités, que la tension entre les frères Ikeda atteignait déjà des sommets. Tels des pur-sang, les Ikeda traversaient l’un et l’autre le terrain pour s’occuper du défenseur de l’équipe adverse. Le doyen des Nara nota que, malgré leur apparente rivalité, ils agissaient tout deux en s’appuyant sur la même stratégie : neutraliser le seul obstacle entre le gardien et eux, afin d’être seul face à la zone d’en-but. Cette tactique était rudimentaire aux yeux d’un homme telle que lui, mais pour des Genins, cela devrait certainement faire l’affaire.
A moins que les autres protagonistes n’ajoutent leur pincée de sel ?

Riku Shoudo haussa un sourcil en voyant la situation épineuse dans laquelle se trouvait la marionnettiste. De toute évidence, son pantin ne faisait pas le poids face à la violence des attaques de Saburo et s’il ne lui apportait pas son soutien, c’était elle qui finirait hors-jeu. Et vu le panache avec lequel les Ikeda semblait se battre, se retrouver seul face à l’un d’entre eux risquait d’être compliqué. Le manipulateur de Doton frappa le sol de son pied pour faire surgir un bloc de pierre qu’il envoya directement sur les lances de l’ombre d’un coup de paume assurée.

De l’autre côté du terrain, le jeune Fumi Kaido n’était plus très certaine de vouloir le grade de Chûnin. Lorsqu’on lui avait décrit l’épreuve comme un sport et non un match à mort, elle avait accepté de participer pour prouver au reste de son clan ce qu’elle valait, malgré le fait qu’elle détestait se battre ni même verser le sang. Malgré son esprit brillant et ses qualités de kunoïchi, elle était une pacifiste qui pensait dur comme fer que le chakra devait être utilisé à d’autres fins que celle de la guerre. Le Sabakumari, en était le meilleur exemple.

Mais malheureusement, les garçons étaient totalement incorrigibles et puisqu’apparemment, ils n’avaient pas l’intention de jouer sans se bagarrer, elle était forcée d’intervenir. En ouvrant un portail face à elle et un autre à côté du Nara, elle traversa la distance qui les séparait. Une fois à son niveau, elle le poussa directement dans un autre portail, puis en créa un quatrième dans le dos de Yasujiro. Sa tactique était tout à fait pragmatique, sans être trop époustouflante non plus. Juste un coup de pouce qui permettrait à son défenseur d’échapper à l’illusion de l’Ikeda tout en contre-attaquant directement dans son dos.

« Si on pouvait éviter d’avoir des morts… »

L’intervention de Fumi permit à Ash d’immobiliser Yasujiro temporairement grâce à son ombre, tandis que le jutsu de Riku Shoudo évitait à la marionnettiste de se faire empaler comme un bout de viande lors d’un barbecue. On pouvait dire que ce dernier match était dès plus surprenant, puisque c’était les gardiens qui semblaient prendre l’ascendant sur le reste des joueurs. Ils ne manquaient plus qu’à ce que l’un d’entre eux ne récupère la balle pour marquer…

Fort heureusement pour l’équipe 5, cette dernière était toujours dans les mains d’Haïku, dont les émotions étaient passées successivement de la tristesse, au désespoir… avant d’arriver à la colère.

« ENFOIRE DE BOUFFEUR DE FOINS QU’EST-CE QUE T’AS FAIT A MON PANTIN ?! »

Sans réfléchir, elle jeta le ballon sur la figure de Saburo, avant d’utiliser ses fils de chakra pour récupérer la lance et la renvoyer en direction de son ventre. Vu l’état de sa marionnette, c’était la seule chose qu’elle pouvait faire. Mais le Genin ne serait sûrement pas capable de parer à la fois la balle et sa propre arme, même s’il avait toujours une lance entre ses mains. Avec un peu de chance, elle pourrait l’empaler pour venger son pauvre pantin malmené.

Indications:
 

Résumé des Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Yasujirō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 435
Messages : 75

Examen Chûnin - Match n°3






Ainsi donc le gringalet s'avérait être un membre du clan Nara, usant de son ombre pour atteindre Yasujiro. La situation semblait sous contrôle et ce, jusqu’à ce que la jeune femme présente devant les buts adverse s’eut résolu à agir. Tout ce qui avait été à son avantage avait pris une toute autre tournure. Plusieurs portails avaient donné la possibilité à l’utilisateur des ombres de pouvoir porter atteinte au samuraï. Il ne put rien faire et fut immobilisé, fixant la Kaido qui avait pris la place du Nara (du fait qu’il regardait Ash juste avant). Certaines personnes ne manquaient pas de ressource et elle ne dérogeait point à la règle. L’Ikeda observa ce qu’il se passait au niveau de la marionnettiste et de son frère. Ce dernier fit montre de tout son superbe en combat, n’ayant à présent plus rien à prouver ses talents de guerrier. Il ne restait à présent plus qu’à montrer à l’audience qu’il savait aussi être un fin stratège.

Bien joué à vous, Kaido-san. lancé à Fumi tandis qu’il est immobilisé.

Le chakra de ce dernier s’userait au fur et à mesure qu’il maintiendrait cette technique. Un match pouvait connaître ses moments de fulgurance mais pour le moment, jouer le temps pourrait être une bonne initiative. L’utilisatrice de portails n’avait pas remarqué les chausses trappes et le Nara usait toutes ses ressources sur lui-même tandis que son frère commençait les hostilités avec ses deux autres coéquipiers. Un avantage certain pour l’équipe n°5 donc. Mais cette idée fut vite jetée aux oubliettes dès lors que la marionnettiste se laissa emporter par ses émotions et montra des signes agressifs. “Enfoiré de bouffeur de foins”... Du chakra fut promptement concentré dans le corps de Yasujiro afin de briser l’emprise du Nara sur lui et il se retourna rapidement, lui assénant un coup de tête au beau milieu du visage et ayant pour but de lui briser le nez. Il enchaîna de suite avec une balayette avant de charger entre son frère et sa propre coéquipière. Profitant de son boost de vitesse, le samuraï put arriver à temps et dégaina rapidement son katana et son wakizashi afin de renvoyer les projectiles vers leur envoyeur. Cela fut réalisé proprement pour la balle mais pas la lance, et ce de manière intentionnelle. La balle retournerait vers la jeune femme énervée, peut-être que si elle la mangeait en pleine tête, elle pourrait se calmer. La lance quant à elle, s’écraserait probablement à quelques mètres seulement des spectateurs. L’albinos s’exprima clairement, de sorte à ce que tout ceux qui portaient une oreille attentive aux événements puissent entendre.

Un shinobi se doit de garder son calme en toutes circonstances. Tu vas me faire le plaisir de te détendre. en regardant Haïku dans les yeux tout en la plongeant dans un genjutsu.

Il se décala alors, en faisant quelques pas (deux ou trois mètres tout au plus, pas vraiment un réel rapprochement) vers le lieu où se tenait l’arbitre. Après avoir lâché un bref regard neutre vers l’audience de “la haute”, il se retourna alors en direction de tous les joueurs, les sabres en main.

Et évidemment, le prochain qui ose insulter mon sang d’une quelconque ignominie comme la marionnettiste, je le découpe en deux sans plus attendre. Que celui qui souhaite porter atteinte à l'honneur des miens se lève et vienne me le dire ici-même. en les regardant avant de se tourner vers l'audience pour finalement déposer son regard sur Saburo et de lui faire un signe de tête.

À l’évidence, il souhaitait mettre au clair certaines choses avant de passer à la suite. Le match et la promotion n’avaient plus aucune importance si le respect des autres mais aussi celui du code des shinobis n’étaient pas de la partie. Si quelqu’un parmi les examinateurs avait une objection à faire quant à ses intentions, il n’aurait plus qu’à partir sur le champ. Le déshonneur n’est point pour lui et nul doute que rester sous la croupe de personnes qui penseraient en avoir en organisant un tel massacre ne pourrait que l’obliger à partir de cet endroit.


Saburo | Ash



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Ash
Genin de Suna
avatar
Expérience : 130
Messages : 55
Ma technique n'avait pas marcher du tout, je regardais autour de moi. J'observait chacune des techniques adverse pour pouvoirs avoir un plan après. Je fût pris au dépourvu quand Yasujiro fonça sur moi et me donna un coup dans le nez avant de me faire tomber.

Un peux désorienté je vue Yasujiro en train de s'interposer contre une attaque de sa propre équipe contre son frère. Ceci était assez logique à y penser. Mais cette action fût une grave erreur car elle a démontré deux chose :
Leur équipe n'est pas soudé et donc il y aura forcément des failles dans n'importe quelle de leur plan.
Et il ne peux faire de mal à son frère ni laisser quelqu'un d'autre lui faire du mal.

Je cherchait quelque chose, quelques chose qui nous permettait de jouer en cohésion et de pouvoirs renversés totalement la situation. J'avais une idée qui pourrait nous faire récupéré la balle mais c'était un peux risqué mais bon qui ne tente rien n'a rien. Je couru à tout vitesse je pris la direction de la joueur adversaire qui avait la balle et je fit un quelques chose de tellement bizarre que personne ni aurait pensée. Je me faufila juste devant elle et je plaça un parchemin explosif sur la balle et un sur le sol juste à coté d'elle.avant de reculer en vitesse. Elle allait sûrement lâcher la balle maintenant.

Je ne savait pas trop si sa allait marcher mais bon même si le parchemin ne marchait pas ce n'est pas grave car elle aura au moins eût peur et lâcher la balle. J'était au milieu du terrain près à foncer à tout moment pour prendre la balle. La réalité c'est que ce parchemin sur la balle est faux et que celui sur le sol est vrai mais avec le stress personnes ne peux vraiment s'en rendre compte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Saburō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 150
Messages : 30
Bien évidemment, Saburō se tenait prêt à l'éventualité d'une contre-attaque de la part de la défense adverse. Il fut tout de même surpris par ce coup de nerfs très sanguin de la part de la marionnettiste. Voyant la balle et la lance arriver. Il allait prendre sa lance à deux mains pour pouvoir utiliser sa technique défensive contre les projectiles. Pourtant, quelque chose que personne n'aurait pu prédire arriva. Yasujirō s'interposa entre son alliée et son petit frère, s'occupant lui-même des projectiles. Le jeune Ikeda sourcilla légèrement, trouvant cette action très étrange de la part de son frère, indifférent de son existence. Il s'interrogeait sur le discours que son frère avait décidé de préparer, étant sûr que cette épreuve ne consistait pas à voir les talents de orateur des participants. Pourtant, lorsque Yasujirō lui fit un signe de tête, il ne pouvait qu'approuver cette démarche, comprenant que la famille était d'avantage une priorité que ce match.

- "Je ne te croyais pas comme ça, Yasujirō. Tetsu no Kuni t'a bien fait changer, mon frère." répondit-il, souriant légèrement.

Bon. Ce drama étant terminé, il fallait mieux se reconcentrer sur le jeu. Saburō a bien vu le Nara me passer devant et de courir en direction de la marionnettiste, souhaitant intercepté la balle ou de faire on ne sais quoi avec ses papiers. Il remarqua assez rapidement qu'il voulait la faire exploser. Souhaitant faire une brèche importante dans la défense ennemie, il fallait improviser avec une technique, elle aussi improvisée.

Le jeune cavalier attrapa un fumigène dans sa poche et le jeta par terre. Il fit un clone de lui-même, celui de base qui n'était pas très résistant, mais parfait pour la situation. La première chose qui sortit du nuage cachant les deux Saburō était le clone qui courait en direction de la balle. Plusieurs pourraient croire cela comme du suicide, mais c'était recherché. La copie tenait la lance à l'extrémité pour avoir le plus de portée possible. Puis, désormais suffisamment proche de la balle, il la frappa de toutes ses forces pour l'envoyer en direction des buts adverses. Que le parchemin soit explosif ou non, ou que le sol le soit, le clone avait fait son travail et généré une attaque boulet de canon vers les buts. Éventuellement, tout le monde saura la véracité de l'action du Nara, mais ça, ce sera en temps et en heure.

Résumé.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
La Misemono était verte de rage. Son attaquant venait de la trahir et de l’humilier publiquement. Plutôt sanguine de caractère, elle aurait quitté le match sur le champ si elle n’avait pas eu un meilleur plan à la place. Elle était consciente que son petit numéro diminuait ses chances de promotion, mais elle savait qu’elle n’arriverait de toute façon à rien avec ce type dans son équipe, d’autant plus que son pantin était sérieusement amoché. Tant pis, si elle devait rester Genin, elle veillerait à ce que ce soit également son cas.

Heureusement pour Yasujiro, le genjutsu dans laquelle il la plongea fut encore plus efficace qu’une bonne dose de verveine avant d’aller dormir, la débarrassant sur le champ de toutes ses intentions malhonnêtes. Elle oublierait ses rancunes le temps de ce match, quitte à se la jouer solo lors de l’épreuve suivante. Au moins, elle ne gênerait plus. Un grand sourire aux lèvres, la marionnettiste se sentait de nouveau en harmonie avec ses coéquipiers et le match pouvait reprendre sur des bases saines.

Mais Nara Ash avait lui aussi réagi. Il était étrangement parvenu à se relever après la charge fulgurante du samouraï et avait parcouru la distance qui le séparait de la marionnettiste, guidé par la fougue de sa jeunesse. Il avait profité du moment d’absence de la porteuse de balle pour y apposer un parchemin explosif ainsi que sur le sol, avant de repartir comme une fouine. Hélas, la douleur le rattrapa bien assez tôt et il s’effondra face contre terre après avoir fait quelque pas. Il était en état de continuer le match, mais la douleur était trop intense pour qu’il se relève tout de suite. Prise de panique, Haïku lâcha immédiatement la balle et recula de quelques mètres en guise de précaution. La jeune Fumi eut un réflexe similaire, et pris la fuite en se blessant le pied sur les chausses trappes lancés précédemment. C’est l’instant que choisit Saburo pour lancer son fumigène et faire un home run. La balle s’élança à une vitesse fulgurante, filant droit vers les anneaux, tandis que le gardien s’apprêtait à recevoir le projectile potentiellement explosif.

Plutôt que de se confronter au danger, la meilleure stratégie était encore de l’éviter. Shoudo plaqua ses deux paumes sur le sol pour modifier légèrement la disposition du terrain. Tant que cela n’affectait pas le travail des arbitres de touche, il était parfaitement dans son droit. Le sol se creusa alors d’une trentaine de centimètres, rabaissant suffisamment les anneaux pour que la balle leur passe au-dessus et parte s’écraser un peu plus loin. À sa grande surprise, elle n’explosa pas. Pourtant, le cerf n’avait pas totalement bluffé puisqu’une explosion se produisit bel et bien au centre du terrain, au milieu de tous les autres joueurs. Par chance, elle n’affecta personne si ce n’est la marionnette de la Misemono, qui fut définitivement détruite.

Sur cette action, le gong sonna une seconde fois et le membre du conseil annonça la fin du premier quart-temps. Les deux équipes disposaient de cinq minutes pour établir une stratégie. Shoudo en profita pour faire part de son plan à ses équipiers : il voulait neutraliser le défenseur ennemi pour lancer une attaque directe à la reprise. De son côté, Haïku remplaça sa marionnette désagrégée par une nouvelle, d'apparence humanoïde et armée d'un long bâton en métal. Enfin, la Kaido et le Nara recouvrirent tous deux leur blessure de bandages.

Comme la règle le voulait, après un quart-temps, c’est la dernière équipe à avoir la balle qui reprenait l’offensive. Puisque la tentative de l'Ikeda l’avait faite sortir hors du terrain, c’était le gardien de l’équipe 5 qui s’occuperait de l’engagement. Fidèle à sa stratégie, il lança la balle à la marionnettiste au moment même où le début du second quart-temps fut annoncé. Ainsi, il avait les mains libres pour utiliser son prochain jutsu. Après une série de mudras, de la roche sortit aux pieds de Ash pour y emprisonner ses pieds, le clouant au sol pendant environ quatre-vingt-dix secondes, à moins qu'il ne dispose d'un moyen suffisamment puissant pour s'en dégager.

Haïku réceptionna aisément la balle, et courut directement vers Saburo pour faire barrière de son corps et de celui de son pantin, tandis qu'elle glissait la balle à Yasujiro pour qu'il se retrouve seul face à la gardienne, profitant de l'immobilité du défenseur. L'homme de bois semblait plus petit et plus léger que la marionnette précédente, sans doute parce qu'il s'agissait cette fois d'un pantin purement offensif. Elle lui ordonna d'engager le combat d'un coup de bâton au niveau de sa nuque, alors même que son ventre s'ouvrait pour projeter quatre vagues de senbons vers son adversaire. Parviendrait-il à parer les deux attaques à la fois ?


Indications:
 

Résumé des Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Yasujirō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 435
Messages : 75

Examen Chûnin - Match n°3






Le bordel complet avait entouré les joueurs. Les parchemins explosifs avaient causé la discorde au sein des différentes équipes. Le samuraï observa les événements s’enchainer, ne pouvant en faire plus. Le gardien de son équipe avait fait l’affaire et avait su rendre l’offensive de Saburo caduque. Le coup de sifflet marquant la fin du premier quart temps, l’albinos pouvait enfin souffler un coup. Le stratégie donnée durant l’interlude par son équipe était simple mais très efficace. Yasujiro ne se permit point de boire durant la pause car il effectuait son jeûne, suivant l’exemple de la meilleure des créature.

Le second quart-temps commençait alors et ses coéquipiers se hâtèrent à leurs postes et le plan allait se montrer. Le Nara était à présent immobilisé et son propre frère était victime d’attaques simultanés. L’Ikeda sortit tous ses senbons et les envoya sur le torse et les jambes de l’utilisateur des ombres immobilisé et tous ses shurikens autour de son propre frère. Il cherchait à faire en sorte de rendre tout mouvement plus difficile pour le Nara et la technique de déplacement de son frère compliquée car il couvrait le plus de surface possible avec ses shurikens. Recevant la balle, il plaça ses deux bras derrière lui et chargea le plus rapidement possible vers la Kaido probablement placée devant ses buts. Ayant usé de son premier sabre avec sa main droite, il pouvait laisser penser être droitier. Que nenni mes amis, que nenni. Tout samuraï est ambidextre, sachez le. Au moment où il déploya ses bras afin de vouloir marquer dans l’un des cercles à un point, il plongea son opposante dans un genjutsu où terreur envahirait tout son être tout en la regardant dans les yeux. Tandis que le maléfice faisait effet, c’est sa main gauche qui envoya la balle dans le cercle positionné dans la même direction.

Vouloir mettre les trois points était synonyme de gourmandise, ce qui ne reflétait que peu de choses dans ce monde qu’était celui des shinobis. Le seul fait qui allait pouvoir frapper l’audience, c’était bien la coopération de l’équipe n°5 et comment l’on pouvait l’assimiler à une réelle équipe de shinobi. Yasujiro avait veiller à ce que sa coéquipière garde son sang froid, le gardien avait décidé de prendre maintes initiatives en adéquation avec les objectifs de chacun et la marionnettiste… Elle… s’était ressaisie ? Au moins, elle occupait Saburo. Pouvions nous dire qu’il avait l'étoffe d’un leader ? Nébuleux.


Saburo | Ash



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Ash
Genin de Suna
avatar
Expérience : 130
Messages : 55
J'étais complètement immobilisé, pris d'énormes douleurs un peux partout dans mon corps j'étais bloqué, je ne voulais pas abandonner. Je n'abandonnerais pas.

Je ne perdrais pas... Je ne dois pas perdre c'est hors de question peu importe la douleurJE NE ME LAISSERAIS PAS FAIRE

bon j'étais un peux en train de gueuler pour rien selon certaines personnes mais cela avait un but. Donner une sorte de courage à mes compagnons leur faisait comprendre que je n'abandonneraient pas et que je ferais tout pour leur assurer la victoire.

Saburô j'aurais besoin de ton aide. Il faudrait juste que tu me libère les bras car même si je suis coincé je pense que je peux quand même utiliser quelque technique.

Au moins se allait me permettre de réfléchir à un plan malgré la douleur, ce qui comptait à l'instant c'était de rester soudé. J'avais compris une chose: j'étais sûrement foutu je ne pourrai pas participer à la suite même si j'en ai envie ils ne me laisseront pas y participer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Saburō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 150
Messages : 30
Le quart de temps arriva et chaque équipe eut le temps de se consulter pour concocter une nouvelle stratégie. Saburō reprit sa deuxième lance et s'approcha de ses coéquipiers. Il devait penser vite et expliquer vite.

- "Bon... L'équipe adverse est forte. Certes, nous avons des points forts nous aussi, mais nous ne les avons pas utiliser à profit. En vue que le premier quart de temps est terminé. Vous avez pu analyser chaque joueur ennemi. Vous étiez déjà averti des techniques de l'attaquant, alors faites-y encore attention. Le gardien semble bien utiliser le Dōton, mais j'ai une alternative pour passer outre. La défenseur ne semble pas très stable et légèrement stupide. Je vais encore la briser pour tourner la partie à notre avantage." dit-il, d'un ton calme et posé.

Les équipes reprirent position et le match débuta avec l'équipe 5 qui avait la balle en mains. Saburō savait qu'il devait changer d'angle pour attaquer pour optimiser la surprise. Alors, il se tenait près, la pointe d'une de ses lances légèrement coincée dans le sol et l'autre toujours en main. Le coup sifflet retentit dans l'arène et l'équipe adverse fusa dans leur direction. En usant de la flexibilité de sa lance, le jeune Ikeda se propulsa dans les airs, attirant tout de même sa deuxième lance avec lui. Il remarqua la charge de son jeune frère et de la marionnettiste, dont les senbons et les shurikens dans sa direction. Certaines de ces lames lui coupèrent la peau du pied, mais sans que ce soit réellement alarmant.

- "Ne croyez pas que vous êtes les seuls à bouger dès le coup de sifflet !" cria-t-il, le sourire aux lèvres.

Il prit ses deux lances dans une main et il attrapa une de ses billes fumigènes qu'il portait sur lui. Avec force, il l'écrasa dans la paume de sa main pour générer un nuage de fumée autour de sa position. Quelques secondes passèrent et tout à coup, six Saburō sortirent de l'écran de fumée pour se diriger dans des directions différentes, en groupe de deux. Le premier groupe se dirigeait vers la marionnettiste, prêts à massacrer une nouvelle fois son pantin. La façon dont les clones étaient positionnés en l'air était simple, mais stratégique. Premièrement, un se plaçait devant et faisait tournoyer un de ses lances pour se protéger, lui et son partenaire, contre de futures attaques ennemies. Le second était placé derrière, prêt à frapper pour briser la marionnette. Arrivé en zone de contact, le clone attaquant frappa de toutes ses forces pour empaler la cible ennemie, toujours en restant sous la protection du second clone.

Le deuxième groupe foncèrent vers Yasujirō, optant pour une formation similaire. Cette fois-ci, le clone attaquant usa de la technique de déplacement rapide pour fondre vers l'ennemi et réussir à le désarmer de la balle avec un coup bien placé de lance. Dès que le déplacement de l'attaquant s'accomplit, le défenseur se dirigea rapidement vers le Nara, ayant entendu son appel. D'un coup de lance, il fracassa la roche du mieux qu'il pouvait pour libérer son allié défenseur.

Le dernier groupe de deux se sépara assez rapidement. Le premier se dépêcha de se rendre derrière le frère Ikeda pour récupérer la balle lorsqu'elle sera libérée par l'autre clone. Puis, il tentera un autre tir similaire à celui qui a terminé le premier quart pour faire une passe au dernier clone resté en attaque. L'attaquant, qui était au passage le vrai Saburō, était prêt à faire rentrer la balle dans les anneaux. Lorsque la balle arrivera, il lancera sa première lance dans une technique de clonage de lances pour blesser le gardien et il donnera un coup sur la balle avec la seconde arme pour la faire rentrer dans un des anneaux.

Résumé.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
A la fin du premier quart temps, aucune des deux équipes n’avaient réussi à marquer de points. Phénomène rare dans le Sandball, Nara Shuuhei en conclut que ce dernier match de la journée opposait deux groupes de Genins aux forces et aux faiblesses équivalentes. Parfait pour clôturer le premier tour des examens avec un suspens à son comble.

Mais fort heureusement, la contre-attaque de l’équipe 6 avait porté ses fruits. Le jeune Saburo Ikeda avait fait preuve d’une audace sans commune mesure. En enchaînant à lui seul toutes les techniques de son répertoire, il avait choisi de sacrifier ses réserves de chakra pour tenter le tout pour le tout. Heureusement pour lui, le gardien au Doton, Shoudo Riku, avait dû faire l’impossible auparavant pour éviter que la balle ne traverse les anneaux. Et en se chargeant de neutraliser le défenseur adverse, il en avait trop fait pour parer l’attaque des lances tout en empêchant l’attaquant de marquer. Un tonnerre d’applaudissement fit grimacer le jeune garçon derrière le mur de pierre qui lui servait de protection.

L’équipe 6 avait marqué trois points en un seul coup.

Le reste du quart temps se déroula sans qu’aucun shinobi ne soit capable de faire la différence à l’instar de Saburo. Son frère réussi toutefois à marquer un point juste avant le coup de sifflet qui marquait la mi-temps, redonnant l’espoir à toute son équipe. La très longue pause qui s’ensuivit, leur permis de récupérer un peu de chakra et d’élaborer de nouvelles stratégies. Voir même, un changement de poste surprenant pour l’équipe 5 : Haïku Misemono et sa nouvelle marionnette passeraient désormais en attaque. L’atmosphère se tendit dans le public : le pantin était particulièrement effrayant et il rappellerait à un certain Ikeda, une mission où beaucoup de sang avait coulé.

Comme la précédente marionnette de la Misemono avait été balayé par Saburo, Shinzô lui avait prêté Dokuro jusqu’à la fin du match. Ce traitement de faveur allait certes à l’encontre de toute morale, mais il n’y avait aucune règle dans le Sabakumari qui empêchait cela. Par conséquent, le match pouvait reprendre de plus belle et ce nouveau souffle d’air pour l’équipe de Yasujiro allait se révéler payant.

A la fin du troisième quart temps, Haïku Misemono avait marqué deux nouveaux points grâce à son pantin. La situation était de nouveau dans l’impasse car les deux équipes étaient à égalité. Qu’allait-il donc se passer maintenant que la dernière phase du match débutait ?

Nara Shuuhei donna la balle à l'équipe 6. A leur tour d'attaquer.


Indications:
 

Résumé des Actions:
 

Voici l'ordre pour le tour suivant => Ash / Saburo / Yasujiro
Revenir en haut Aller en bas
Nara Ash
Genin de Suna
avatar
Expérience : 130
Messages : 55
Lors de cette pause j'avais récupéré un peu, je me sentais un peux mieux et les 3 points marqués par mon équipe m'avaient remis d'aplomb. Je me sentais prêt à reprendre le match au meilleur de mon moral. Mais leur technique, qui fût de changer un de leurs joueurs de place fût un réel succès.

On avait perdu toute notre avance et l'on était revenu à égalité. Il fallait faire un truc, sûrement changer un joueur mais lequel. Il eut une idée qui était quitte ou double.

Kaido J'ai une idée, à l'instar de l'équipe adverse passe en attaque avec tes portails tu pourrais sûrement infiltrer la défense ennemie sans aucun problème.

Je ne savais pas trop si cela allait marcher mais là on n'avait plus trop le choix c'était soit sa soit continuer à se prendre des points. Je sentais que cette technique allait sûrement nous faire gagner des points mais elle laissait un trou dans notre défense. Je décidai donc d'aller en arrière en tant que gardien car les techniques des ombres pourraient très bien bloquer une offensive.

Maintenant il fallait que j'assure pour ne laisser aucune personne passer mais c'était sûrement plus compliqué que prévu. J'entendis le sifflet sonner on avait la balle je laissai les autres vont chercher la balle pendant que je me préparais à lancer une technique à tout moment.
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Saburō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 150
Messages : 30
La pause l'avait certainement aidé. Déjà qu'il ressentait beaucoup de fatigue à avoir mené ce jeu de 3 points pour sa propre équipe, mais aussi de la frustration du fait que les adversaires ont réussi a rattraper leur retard. S'étant reposé le plus possible, il avait réfléchi à une possible stratégie pour remettre le ballon dans les anneaux et de s'assurer la victoire. Dès que son équipe se réunit, Saburō opina d'une signe de tête aux dires du Nara. Il voulait aussi faire un changement dans leur équipe pour mettre de l'avant la puissance des Kaidō dans ce jeu. Alors, il parla pour définir sa stratégie.

- "En effet, tes portails te seront utiles pour percer la défense ennemie. Pourtant, j'ai beaucoup mieux comme idée. Tu n'auras pas à te déplacer beaucoup dans la zone ennemie, limitant le risque de percée venant de l'équipe adverse. Tu vas utiliser les portails pour modifier la trajectoire de la balle pour la rendre impossible à prédire. Je m'occuperai de lui donner une grande force de propulsion et de supporter la protection aux buts, aussi. Alors, quand tu verras une opportunité à faire déplacer la balle, n'hésite pas. Je vais te donner une diversion, aussi." dit-il.

Le jeune Ikeda se plaça sur le terrain, s'étant occupé de garder la balle et de la mettre en jeu. Dès que le coup de sifflet retentit, il projeta une de ses lances dans les airs, dans une trajectoire parabolique vers la zone adverse. Il rajoutera un mudra pour en faire apparaître 5 autres dans le ciel, comme plus tôt dans la partie. Puis, en enchaînant les mouvements sans aucune hésitation, il donnera un élan pour la balle pour qu'elle reste dans les airs un instant. Ayant infusé du chakra dans sa seconde lance, il donna un coup similaire à ses dernières attaques en ligne droite vers les buts. Pourtant, la balle avait beaucoup plus de puissance et semblait aller très vite.

Puis, il se recula. Il se tenait près des buts, prêt à réceptionner un retour de balle. Il savait que cela pourrait bien arriver. Il assisterait le Nara dans la défense des buts et essayant de dévier les projectiles et, dans le pire des cas, stopper les attaques avec son propre corps.

Résumé.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Yasujirō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 435
Messages : 75

Examen Chûnin - Match n°3






Les équipes ont joué de leurs atouts respectifs avec hargne mais aussi de beaucoup de ruse pour arriver au présent résultat. Trois points partout. Saburo semble être un meilleur joueur que son grand frère, ce qui ne manque point de faire sourire ce dernier. Il incarne dorénavant un homme fort et sûr de lui, peut-être était-ce déjà le cas par le passé ? Qu’importe, rien de bon ne ressort jamais à le ressasser. L’idée de placer la Kaido en attaque, juste devant le samuraï, est une stratégie à double tranchant. Jouer avec le feu est probablement le quotidien des shinobis, Yasujiro n’en sait que peu de choses. Tout ce qu’il a appris à faire à Tetsu est le travail en équipe et l’assassinat pur et simple. L’albinos a encore beaucoup de chose à apprendre de ces autres hommes de l’ombre qui foulent aussi la terre du Yuukan. Remarquant que son adversaire a écopé de blessures très gênantes et l’empêchant probablement de se donner à fond, il ne peut s’empêcher d’analyser la situation, tentant d’aller au plus simple.

Cet examen est-il si important pour vous pour en arriver à éprouver votre corps à ce point ? Vous avez fait preuve d’une vivacité certaine, personne ne vous en voudra si vous demandez un remplacement. Le guerrier doit savoir quand combattre mais aussi quand se reposer. d’un ton calme tout en la regardant dans les yeux.

L’adepte du bushido se permet de la plonger dans un genjutsu, semblable à celui utilisé sur la marionnettiste, afin de faire en sorte d’en appeler à son bon sens mais aussi éviter d’avoir une hystérique sous le bras. Avec un peu de chance, elle perdrait son esprit combatif durant cette manche en se ressassant les paroles de son interlocuteur.

Le coup d’envoi est donc lancé, une ultime fois. Le moment de briller, de tout donner, de se démarquer est arrivé. Si son code de l’honneur ne faisait pas de lui une personne respectable, il aurait probablement essayé de briser les bras de la Kaido à peine les hostilités lancées. Au lieu de cela, il abandonne le regard qu’il a lancé à la femme qui se tient devant lui pour se mettre à courir en direction des buts de son équipe lorsque Saburo s’élève dans les airs. Des lances, encore une fois, puis il frappe une nouvelle fois la balle. Exactement la même chose qui a fait la réussite de son équipe avant que celle de Yasujiro ne montre tout son superbe. Ses coéquipiers auront probablement de quoi faire pour gêner et calmer les ardeurs de ceux de l’équipe d’en face. Le plus important est de rester lucide et alerte. Le samuraï dégaine alors ses deux sabres en bondissant à son tour, se plaçant sur la trajectoire de la balle envoyée à toute allure vers les buts de l’équipe de n°5. Il se sert alors de ses lames pour parer la balle et les possible lances envoyées vers lui, même si la marionnettiste est censée avoir pu s’occuper de cela.

Foulant à nouveau le sol de ses pieds, il a récupéré la balle (si il n’y a pas eu de truc chelou) et espère bien que son gardien compte faire obstruction à la vue de la Kaido (si elle est encore sur le terrain) au moindre mudra qu’elle se mettrait à effectuer, l’empêchant au possible d’être efficace. Yasujiro pouvait empêcher son propre frère d’avancer et d’être un danger certain mais en ce qui concerne l’utilisatrice de portails… Rien n’est moins sûr. Plaçant alors la balle derrière son dos, il la laisse tomber au sol en faisant discrètement signe à son gardien, pointant du doigt le sol puis les buts adverses. Le but ? Utiliser son Dôton pour faire voyager la balle sous terre afin de la faire ressortir au niveau des anneaux de l’autre côté du terrain. En une simple charge, il pourrait s’y retrouver et aurait probablement à faire face à toute l’équipe adverse. Seulement, la marionnettiste est toujours présente et le jouet qu’elle a récemment reçu devrait pouvoir combler ce désavantage certain.


Saburo | Ash



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
Kaido Fumi avait tout de suite accepté le changement qui avait été suggéré par ses camarades. Sa douleur au pied la lançait toujours, mais un peu d'action lui ferait le plus grand bien. En attaque, elle pourrait montrer ses pleines capacités et surprendre ses ennemis aisément avec ses portails. Sa lignée était la plus crainte dans le milieu du sport, et à juste titre puisque la jeune fille elle-même comptait de nombreux champions dans ses cousins proches. Elle n'avait pas hérité de la même passion, néanmoins cela ne l'empêchait pas d'être une adversaire redoutable. Avec son équipe, ils avaient tout prévu. Une diversion rondement menée par Saburo, puis l'attaquante n'aurait plus qu'à téléporter la balle directement dans les anneaux.

Pourtant, ce n'est pas ce qui se produisit. D'abord, Haïku ne se laissa pas déconcentrer et se servit de sa marionnette pour protéger son attaquant. Prise dans le genjutsu de son adversaire, celle qui semblait si confiante commença à se remettre sérieusement en question. Et s'il avait raison ? L'examen était-il une raison suffisante pour aggraver sa blessure au pied ? Tant d'interrogations qui restèrent sans réponse, mais qui suffirent à la déconcentrer quelques secondes. La balle allait si vite qu'elle fut interceptée avant que la Kaido ne se rappelle qu'elle devait en modifier la trajectoire. L'Ikeda de l'équipe 5 parvint à l'attraper maladroitement entre ses deux sabres, mais la puissance du coup était telle qu'elle retomba un peu plus loin, dans une direction aléatoire. Shoudo comprit le signe que son équipier voulait lui faire passer. Il ne restait que peu de temps de match, alors tout donner maintenant n'était pas une mauvaise idée.

Après une série de mudras, une sorte de trappe s'ouvrit sous la balle. Le but était simple : contourner la défense pour permettre à Yasujiro d'attaquer directement. Comme la balle était à découvert, il avait fallu réagir vite, limitant forcément la portée de la technique. De toute façon, emmener le ballon jusqu'aux cages lui demanderait bien trop de chakra. En parallèle, même si elle ne pensait pas qu'elle représentait un danger tant que la balle était sous terre, la Misemono se rua sur la Kaido pour permettre à son partenaire du jour de passer en force. Si Fumi était d'ordinaire capable de faire ce qu'elle voulait de la balle, elle ne faisait clairement pas le poids en duel contre Haïku armée de la marionnette de Shinzô. Plutôt que de détruire le pantin, elle se réduisait à esquiver difficilement et à parer les attaques avec ses kunaïs.

À l'aide de sa charge, l'attaquant de l'équipe 5 avait réussi à se placer devant son petit frère, où la balle n'allait pas tarder à refaire surface. Ils étaient donc deux contre un, mais Yasujiro bénéficiait de l'initiative et de l'effet de surprise. Quelques minutes seulement séparaient les aspirants de la fin du match, et il ne faisait nul doute que l'affrontement entre les deux frères en serait son point culminant.

Résumé des Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Yasujirō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 435
Messages : 75

Examen Chûnin - Match n°3






Ainsi donc les événements ont amenés les individus là où ils en sont actuellement. Le gardien a usé de ses dernières ressources et est à bout de force physiquement. À l’image des autres, il semble éprouvé à un certain point. Ce n’est pas étonnant, le match a fatigué tout le monde. Pourtant, l’heure de vérité est arrivé et le dénouement sera très bientôt connu de tous. Peu importe l’issue de ce match, il est certain que les genins ont tous prouvé quelque chose. En bien ou en mal, là est la vraie question en fin de compte. Le samuraï remarque alors que la Kaido est des plus occupées à cause de l’initiative de la marionnettiste, une bonne chose en plus des récentes perturbations dans le comportement de l’attaquante de l’équipe n°6. Il ne manque alors plus que son frère et le gardien adverse à fourvoyer. Tout semble plié et joué d’avance pour l’albinos. En terme de vitesse, Yasujiro ne rougit devant personne. Quant aux capacités défensives du Nara… Il ne connaît rien de son potentiel, tout reste encore à prouver. La balle ressort alors du sol devant lui, fixant cette dernière, il énonce quelques mots à l’encontre de Saburo.

Ce fut un bel affrontement, petit frère. en souriant.

Durant son temps de parole, il use des arcanes du Bushido afin de frapper la balle à une vitesse que certains pourraient qualifier de folle. Tranchant le vent puis frappant violemment l’objet du jeu, sa lame est déjà rentrée dans son fourreau que la balle commencera à partir en direction des anneaux adverses. Le célérité du projectile se voudra conséquente, de même que la force accumulée sur son trajet. Le samuraï se sert tout de même de son katana, rangé dans son étui, afin de tenir encore debout et ne pas poser genou à terre, ne pas choir. Tout se joue maintenant et il a fait tout ce qu’il pouvait. Ne reste qu’à observer ce qu’il va se produire en espérant que cela lui soit profitable. À lui et son équipe d’ailleurs.


Saburo | Ash



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Saburō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 150
Messages : 30
Saburō grinça des dents, légèrement irrité que la tournure des choses durant ce match retourne contre lui. Il voyait quand même que l'équipe adverse jouait assez bien, comme s'ils étaient pris par une dernière poussée de désespoir ou de voir la victoire si proche. Il se demanda un instant où se trouva la balle, mais il ne fut pas réellement surpris qu'elle soit sous terre... C'est pas comme si le gardien avait auparavant placé les buts plus bas que le niveau du sol habituel. Le simple fait d'avoir pu faire le lien lui permit de réagir face à cette contre-attaque et de se positionner. Dès qu'il vit la balle ressortir face à son grand frère et qu'il fallait lui faire face, le jeune Ikeda n'avait plus de réelles techniques pour assurer la défense... À part une chose.

Avec un de ses mouvements rapides dont la foule avait l'habitude, il se plaça dans la trajectoire de la balle et planta sa dernière lance dans le sol. Il lui donna un angle suffisant pour pouvoir modifier la trajectoire vers la voie des airs. Saburō se positionna derrière, tenant sa lance fermement et dans le pire des cas, absorber le choc avec son propre corps. Sa grandeur permettait d'avoir une grande marche de manœuvre dans cette stratégie. Son but était assez simple. Il souhaitait permettre à ses coéquipiers d'envoyer la balle vers les buts adverses avec une attaque rapide spéciale Kaidō. À voir si le Nara souhaite faciliter le travail de l'attaquante avec une technique des ombres quelconque, mais le jeune homme, lui, avait fait sa part du boulot dans cette offensive.

- "Nara ! Kaidō ! C'est maintenant ou jamais !" cria-t-il, avec force, contenant cette rage de vouloir à tout prix gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Ash
Genin de Suna
avatar
Expérience : 130
Messages : 55
N'ayant utilisé que très peut de technique, il me restait une assez abondante réserve de chakra et c'était sûrement ça qui allait peut-être nous permettre de gagner.

Mon équipe et l'équipe adverse étaient complètement épuisées, j'étais aussi assez épuisé mais ma réserve de chakra était beaucoup plus remplie que celle des autres. Je ne savais pas trop comment réagir, il me fallait quelque chose, quasiment tous les adversaires étaient immobilisés. Je n'avais pas vraiment le choix, il fallait attaquer.

Pour un gardien ce que je m'apprêtais à faire était complètement idiots mais cela avait des chances de marcher. Je récupérai la balle et fonçai vers le but ennemi, les personnes adverses étaient soit occupées soit trop fatiguée pour réagir. J'étais proche de leur but, je décidai donc de tirer la balle vers le cerceau à 3 points. Au cas ou où la balle fût tirée je créai un mur autour de moi pour me protéger de toute attaque ennemis. Je ne savait pas trop si le point avait été marquée, je ne faisait que prié pour que tout ce passé correctement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Expérience : 390
Messages : 78
Les minutes défilent à toute allure alors que la balle traverse le terrain sous terre. Lorsqu’elle réapparaît devant Yasujiro, le temps semble s’accélérer brutalement. Alors que la marionnettiste s’en prend à une Kaïdo blessé, l’Ikeda choisi de mettre fin au match d’une manière plus qu’expéditive. Sa frappe fait plier le corps du ballon sous la puissance de l’impact. S’il avait tranché un humain, nul doute que sa cible en serait morte sur le coup. Mais heureusement pour l’équipe 6, c’est bel et bien la balle qui encaisse le Koufu Iaido.

Le projectile fuse à toute allure, pénétrant l’atmosphère comme une véritable comète. Mais Saburo n’a pas l’intention de laisser son rival lui prendre la vedette. Rassemblant tout son courage – et quelques grains de folie – il décide d’affronter le tir sans même utiliser de techniques. Malheureusement pour lui, ses coéquipiers sont trop pris ailleurs pour pouvoir l’aider.

Le brouhaha du public se tut soudainement. Le boulet de canon avait traversé la lance que lui opposait l’Ikeda sans vraiment ralentir. L’arme de Saburo avait été pulvérisé par l’attaque, laissant son corps être le dernier rempart avant la zone d’en-but. Une vive clameur s’éleva des tribunes lorsque la balle percuta de plein fouet le visage du shinobi, l’envoyant valser dans les airs avant de terminer sa course contre l’un des trois poteaux. Il était encore trop tôt pour déterminer si le Genin allait pouvoir se remettre d’un tel coup, mais une chose était certaine, il avait encaissé la plus puissante attaque de ce match. Le ballon quant à lui, s’envola en dehors de l’arène.

Trois sifflements retentirent les uns après les autres, brisant le silence de mort qui s’était installé sur la Tour des Vents.
Le premier était celui de l’arbitre de touche, qui signalait la sortie de la balle.
Le second venait de Nara Shuuhei, qui sortait un carton jaune pour sanctionner l’utilisation d’une deuxième technique de rang B de la part de Yasujiro Ikeda, dans le même quart-temps.
Enfin, le dernier coup de sifflet marquait la fin du match.
Alors que les médecins se précipitaient vers le blessé, les trois arbitres se concertèrent quelques instants, avant de faire un signe à Kuro Ningyo. Ce dernier se leva des gradins avant d’annoncer d’une voix forte.

« MATCH NUL ! »

Le public tout entier se souleva dans un brouhaha inaudible.
Mais la décision du marionnettiste était prise : en terminant le match sur un score de 3 partout l’équipe 5 et l’équipe 6 ne pouvaient être départagées.
Les six Genins s’étaient donc tous qualifiés pour la Battle Royale.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Article] Arbitrage et règlement Match d'impro
» réussite examen caporal et caporal chef
» The Ladder Match
» Draft 2009 - Résultats match et draft + draft supp.
» Guerre et Match de Petrusa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays du Vent :: Sunagakure no Sato :: Tour des Vents-
Sauter vers: