C·1 — Contexte Général

    avatar
    Shinobi no Densetsu
    Staff

    Messages : 88
    Expérience : 31

    C·1 — Contexte Général

    Message par Shinobi no Densetsu le Sam 25 Aoû 2018 - 14:44

    Contexte général


    L'Arbre de la Connaissance



    Depuis aussi longtemps que les hommes s’en souviennent, il a toujours existé au sein d’un pays mystérieux, une entité garante de l’ordre et mère de la vie sur Terre. D’après les légendes, c’est grâce à elle et via l'intermédiaire des cinq gardiens qui la protègent que les hommes ont appris la manipulation du chakra. Le nom de cette entité est tout aussi inconnu que le pays perdu où elle se situe. Naguère, les gens aimaient à appeler cette contrée Densetsu no Kuni : le Pays de la Légende. De la même façon, la créature divine était généralement nommée « Arbre de la Connaissance ».

    Mais il y a bien longtemps que la plupart des hommes ne croient plus en cette légende. Pourtant, dans le plus grand des secrets, l’histoire des gardiens s’écrit encore génération après génération. Les plus vieilles légendes racontent que c’est l’entité en personne qui sélectionne ses gardiens. L’un d’eux aurait cependant trahi la cause pour son propre intérêt, corrompu par le pouvoir. Cela explique peut-être la raison pour laquelle la légende est tombée peu à peu dans l’oubli.

    Les terres sanglantes



    Une responsabilité importante et un pouvoir mythique peut détourner une personne du chemin qu'il emprunte. Ce fut le cas avec l'un des cinq gardiens de la deuxième génération, qui décida de trahir sa propre cause après avoir été corrompu par un des plus grands secrets du monde. L'avidité s'illustra comme une source de motivation immense et il ôta la vie de ses quatre camarades pour récupérer des gemmes, source d'un pouvoir gargantuesque.

    Le survivant du quintet succomba prématurément. Les plus croyants disent que ceci serait l'œuvre d'un cumul de puissance incontrôlable. Néanmoins, à l'aube de sa mort, il dispersa l'ensemble des gemmes dans les quatre coins du monde et l'annonça publiquement.

    Cette information poussa les grandes familles du monde à s'interroger sur les gemmes et à se lancer dans des campagnes militaires pour récolter des informations et mettre la main sur les objets. Les suspects principaux de ce choc international furent les Noroi. Dès lors, ce fut un jeu d'alliance. Des clans apportaient un soutien de taille aux Noroi, d'autres se réunissaient pour collaborer. Les plus opportunistes ne cherchaient pas spécialement à acquérir les gemmes, mais prendre du territoire pendant que les clans livraient des batailles sans merci.

    Une première crise mondiale qui fut nommée conflit des terres sanglantes.

    Les premiers villages cachés



    Le conflit des terres sanglantes a été très important pour l'avenir du monde shinobi. En effet, l'ensemble des acteurs de ce drame international furent marqués par d'innombrables pertes. Sachant qu'un jeu d'alliance était déjà présent lors des batailles, il fut assez naturel pour les alliées de se réunir en une seule et même puissance colossale. Dès lors, deux villages cachés sont créés.

    Le village caché par le volcan, mené par le clan Yūmin et le village caché par la cascade mené par le clan Kenzai. Se réunir sous un même drapeau est une chose, mais réussir à survivre dans un monde pareil en est une autre. Le besoin d'avoir d'un chef pour mener une politique et hisser les villages au sommet s'est alors fait ressentir :

    Yūmin Gaiden est nommé Shodaime Kazankage. Il opte pour une politique très extrême et souhaite faire de son village la plus grande puissance militaire que le monde n'ait jamais connu. Si la première ombre peut compter sur le soutien des Tsubasa et des Nekketsu, il se méfie tout de même des Kankeishi et Noroi qui s'opposent parfois à ses décisions.

    Kenzai Kenjin est nommé Shodaime Takikage. Il a un idéal de paix et n'accorde que très peu d'attention à l'aspect militaire, préférant se pencher davantage sur l'économie. Une direction politique qui n'est appréciée que par les Neiro. Hiyari et Azakaya annoncent que la guerre est proche et qu'il faut avoir une arme aussi puissance que celle du volcan. Les Junzen restent toujours aussi en retrait et craignent surtout leur perte à cause de la politique laxiste de la première ombre.

    C'est donc une course qui s'organise entre les deux villages et les nombreux désaccords laissent parfois des tensions internes se créer.

    L'ère froide



    Les trois factions doivent se remettre des nombreuses pertes. De nouveaux dirigeants sont nommés, mais les tensions internes et externes restent omniprésentes. Les enjeux sont nombreux et le monde réserve bien des surprises.

      La date/heure actuelle est Lun 10 Déc 2018 - 17:25