[Mission B] Showtime [Yasujiro/Ash/Shikaru]

 :: Pays du Vent :: Sunagakure no Sato :: Tour des Vents Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
M'Baku
Genin de Suna
avatar
Expérience : 440
Messages : 82
M'Baku avait réussi en compagnie de Yasujiro à dératisé complètement de A à Z la Tour des vents. Un sois disant, événement très important devait avoir lieu au Zenith, pour célébrer la Tour.   
M'Baku était tellement fatigué après avoir chassé le rat toute la nuit était entré dans la première chambre qu'il avait vue et c'était endormis d'un coup. Alors que les heures passaient, il entendit des bruits, des cris ainsi que de nombreux applaudissement qui le sortirent de sa torpeur.   

"Mais qu'est-ce qu'il se passe ici, on peut jamais dormir tranquillement ou quoi ?!" Lâcha-t-il à moitié endormis tout en baillant fortement.   

Les cris étaient de plus en plus fort, quelque chose de spéciale semblait se dérouler plus haut, encore un tournoi de Shōgi ? Non les réactions n'étaient pas les mêmes, au fur et à mesure qu'il montait les escaliers, il entendit des voix bien distinctes, quelqu'un semblait présenter d'autres personnes et à chacune présentation des cris et d'autre réactions plus folle encore avait lieu.   

Il se rappela soudainement le but de sa précédente mission, préparer la Tour pour la célébration du lendemain, mais oui ça devait être sûrement cela. Ces yeux commencèrent alors à s'habituer un peux plus à la lumière, il se réveillait peu peu.  Après tout, pourquoi ne pas assister à des combats de célébration, ça peux être pas mal, connaître certaines compétences de ces adversaires et passer un bon moment au soleil.   

Alors qu'il était arrivé au bout de ces interminables escaliers en spirale remontant directement à l'arène située au toit, un Sunajin l'interpella, cette voix lui était familière. C'était le même messager que la veille, celui-ci lui expliquait qu'il a passé la journée à le chercher afin de lui remettre une énième mission importante. Cette fois-ci, cependant, il devait entrer dans l'arène et montrer ces preuves. Le but n'était ni de gagner, ni de tué et encore moins de blessé, mais uniquement le spectacle. Impressionné les hommes, femmes et enfants présents dans les gradins.  

M'Baku hocha la tête puis accepta cette mission, après tout, c'était une mission et il allait pouvoir s'amuser d'une meilleure manière que celle de regarder des confrères combattre. On lui indiqua alors là porte de l'arène et non celle des gradins, il se dépêcha comprenant que tout le monde l'attendait, il se devait de faire le show pour combler l'attente.  

Une ombre sortit alors des gradins et bondit assez haut dans les airs, cette ombre à la chevelure blanche fit alors un triple salto vrillé carpé en arrière en direction de l'arène. Elle retomba alors dans un brouhaha sonore les pieds joints et les bras tendus de chaque côté, son corps formant un Y.  

À l'aide du bout de ces doigts il créa des explosions faisant penser à des pétards pour les personnes ne connaissant pas le Bakuton. Le bruit de ces explosions était vraiment fort mais sans danger histoire de faire taire le public une demi seconde puis il cria alors.   

"M'BAKUUUUUU"

Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Ash
Genin de Suna
avatar
Expérience : 130
Messages : 55
Je m'était lever tranquillement, tout avait l'air de bien se passer on m'avait chargé d'une mission : faire le show pour ne inaugurations. Je devait combattre une autre personne pour amusé le public, quoi de plus facile et puis même si je  mee faisait dégommer  j'allait quand même les divertir.

Je sortie de chez moi assez motivé puis je se rendit compte d'une chose, les passant le regardait bizarrement et il faisait quand même assez froid je sentais une brise sur tout son corp puis je m'en rendit compte, j'était à poil pas un seul vêtements c'était un réel problème, je rentra chez moi en vitesse pour enfiler ma tenue de ninjas et les équipements puis je partie enfin pour la Tour des vents.

Il y avait énormément de monde dont une arène c'est sûrement la qu'ont devais combattre. J'entendis un présentateur crié un nom puis je l'entendit crié mon nom et je dit que c'était à mon tour. Je sauta dans l'arène et me mis en face de mon adversaire. Je me mis en position de combat près à me lancer dans la bataille.

Tiens toi près tu vas subir une défaite des plus spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shikaru
Genin de Suna
avatar
Expérience : 175
Messages : 47
Répondre favorablement aux ordres tel le ferait l’animal affamé. Transcender ses passions individuelles pour la félicité commune. Cette responsabilité qu’incombe le shinobi est synonyme d’aliénation des libertés de l’homme qui se retrouve contraint à accepter ce qui lui déplait plus que tout. La mission avant le reste, qu’elle soit capitale ou non. Faire preuve d’abnégation pour plaire au village et aux siens. La missive me fut parvenue par un la patte d’un faucon. Le morceau de vieux parchemin déroulés, je tombe des nues à sa lecture. Aucune compétence n’est requise pour s’afficher en publique et amuser les fangeux civils. Jouer le bouffon du roi pour amuser la galerie sous les applaudissements et les commentaires grotesques d’un maître de cérémonie. Mes obligations me forcent à sortir de mes appartements, rejoindre la tour des Vents pour une inauguration pour laquelle, un Genin plus extraverti aurait été plus qualifié. Je traîne du pied, j’avance à reculons avant de monter le cheval Ikeda qui me fut offert.

La hauteur du bâtiment où auront lieu les hostilités me coupe le souffle. Gravir cette tour est déjà une épreuve. Braves sont les civils qui mettent à l’épreuve leur cœur pour monter les marches dans l’unique but de se divertir. La motivation n’est guère le moteur de mes pas, l’intérêt pécunier non plus. Encore et toujours mon honneur est de mise, le petit-fils de Nara Shuuhei doit sans cesse prouver sa valeur et arborer fièrement le symbole de son clan le ferait le cerf exhibant ses bois velus avec fierté.

A peine arrivé que mon nom résonne au sommet de l’édifice sur lequel repose l’arène de combat. Les gradins noirs de monde, je m’approche du centre où se trouvent déjà deux hommes. Ma cape blanche accrochée aux épaules, je la laisse être balayée par le vent du désert avant de s’allonger au sol. L’un d’eux, à la chevelure blanche, ne m’est pas inconnu. Faudrait-il encore que son patronyme me revienne. Notre combat ravivera sans doute ces souvenirs enfuient dans mon inconscient. Mon entrée, timide, n’a pas le mérite d’être aussi ridicule que celle du premier gladiateur dont les explosions générées pas ses doigts trahissent ses aptitudes. Utilisateur du bakuton, mes ombres inertes seront insensibles à ses offensives.

Exaspéré par cette ennuyante situation, je soupire et me mets sur mes gardes, attentif aux mouvements de mes adversaires. Une attaque furtive ne peut pas être écartée, d’autant plus que ces derniers ont l’air d’être bien plus motivés que je le suis. Malheureusement, cette mission risque de ne pas être de tout repos. Pourvu que l’issue de combat touche à sa fin dans les plus bref délais.

- Je vous saurais gré d'en finir vite, mon temps est trop précieux pour le perdre en ce lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Yasujirō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 435
Messages : 75

Showtime






Aujourd’hui était un grand jour, comme beaucoup d’autres journées ces derniers temps, étrange comme constat mais qu’à cela ne tienne. Il allait falloir faire montre de tout son superbe durant cette épreuve. Seize heures de plus à passer sous la chaleur du soleil… Mais le croyant ne lâchait pas l’affaire, son jeûne était plus important que tout. Siwak en bouche, kimono soigné, l’albinos avançait au sein de l’arène. Tandis que les discussions allaient bon train et chaque personne s’affairait à leur image devant le public, il saisit les grains de sable stériles au sol puis frotta ses mains avec puis son visage. Chose faite, il marmonna quelque chose avant de se mettre à effectuer le rituel auquel il s’adonnait cinq fois quotidiennement. Levant ses mains au niveau de ses oreilles, il s’exclama doucement et d’une voix claire.

Allahu akbar.

Se tenant droit en direction d’un monument se tenant à des kilomètres d’ici, il agrippa son poignet gauche avec sa main droit et les placèrent juste au-dessus de son nombril. L’homme se mit alors à réciter à voix basse.

A’oudoubillah mine shaitane rajime…

S’adonnant à son devoir qu’il chérissait comme rien d’autre, il termina rapidement ses agissements qui pouvaient sembler sombres pour certains mais incroyablement relaxantes pour d’autres. Une harmonie avec lui-même et la symbiose qu’il cherchait avec son créateur, cela ne pouvait que se ressentir au mieux et dans le plus grand des calmes. Il termina avec quelques invocations, tranquillement puis se releva et observa les environs. Ce n’était point à lui de lancer les hostilités. Habité par une quiétude sans pareille, il attendait simplement que le coup d’envoie soit lancé.


M'Baku | Ash | Shikaru
Revenir en haut Aller en bas
M'Baku
Genin de Suna
avatar
Expérience : 440
Messages : 82
M'Baku était prêt pour assurer le spectacle que tous étaient venus voir, il ne savait pas si ces camarades étaient là pour ça aussi ou par des dépits, la seule chose qu'il savait de sûr, c'était qu'il avait reconnu son confrère, Yasujiro. Il décida alors très rapidement de se joindre à lui afin de le suivre dans cet acte qu'il n'appréciait que trop peux. Une fois, cela fait, il était plus que jamais prêt. 

Commencer un combat était toujours une appréhension, surtout sans savoir les capacités de ces semblables, il savait uniquement que Yasujiro se servait d'épée et que les deux autres étaient des Nara. Ils avaient sûrement dû remarquer qu'il était un utilisateur du bakuton de ce fait il n'avait qu'une idée en tête mais à la fois la plus sensée à ces yeux.  

Se trouvant dans le coin en haut à droite du carré/rectangle servant d'arène, il provoqua une puissante explosion au niveau de ces pieds, ilfut alors très rapidement propulsé en direction du centre du terrain, son corps était alors complètement en parallèle au sol, il semblait fortement concentrer et ne regardait que devant lui, ayant les trois autre shinobi dans son champ de vision.Une puissante explosion eue lieu, alors, coupa littéralement le souffle à tout les spectateurs.

Une puissante explosion eue lieu, alors, coupa littéralement le souffle à tout les spectateurs. L'explosion provoqua alors un bruit tonitruant et éleva dans le ciel une importante fumée cachant complètement le centre du terrain et ces alentours.M'Baku décida alors de rester dans la fumée se cachant tout en attendant que ces adversaires agissent eux aussi pour faire le spectacle. 

Action : 

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Ash
Genin de Suna
avatar
Expérience : 130
Messages : 55
Le match venait de commencer, l'homme qui était arrivé en premier venait de se révéler être un utilisateur du bakuton une information très intéressante. Dans le reste de l'arène un autre membre de mon clan aveu d'oeil il était plus fort que moi et l'autre il avait une arme donc j'imagine que c'est un ideka.

Comme on dit combattre le feu par le feu donc je sortis donc un parchemin explosif. Oui il y avait sûrement mieux comme idée de génie mais bon je n'avais pas d'autre idée. Ma priorité l'autre membre de mon clan contre une personne  qui a les mêmes compétences que moi mais qui est sûrement plus fort il fallait jouer la ruse. Je fonca donc sur Shikaru je m'approchai de lui pour lui donner une tape sur l'épaule.

Bonne chance!

Je lui souris et partie alors cette tape j'en profitai pour lui coller un parchemin explosif sur l'épaule puis je pris la fuite en direction du côté de l'arène inoccupé pour pouvoirs être à une assez bonne distance de chacun des joueurs. Bon maintenant la question c'était pour ce bulldozer explosif qu'est-ce que j'allais faire, Bonn question on verra bien.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shikaru
Genin de Suna
avatar
Expérience : 175
Messages : 47
Coup d’envoi lancé, l’arène se transforme en scène théâtrale irréaliste et burlesque. Destin farceur, me retrouver sur le feu des projecteurs en compagnie de tels clowns entache ma fierté. La présence d’un autre aspirant ninja de leur catégorie sociale aurait été plus judicieuse pour jouer à se jeter la boue que laquelle ils s’assoient à l’accoutumer. Trêve de lamentations, mais hors de question de me réduire à leur hauteur, d’être une bête de foire comme l’exige cette mission. Récolter des informations, la clé pour en finir vite avec toute cette mascarade. Nous sommes quatre à nous affronter devant cette pathétique foule et l’utilisateur de Bakuton, malgré son air inepte et ahuri est sûrement un combattant redoutable. Le second est encore beaucoup trop loin pour que je puisse percevoir autre chose que sa silhouette que ne me paraît pas être étrangère. Enfin le troisième est en face de moi, à portée de bras. Du clan des cerfs, son visage ne m’est pas familier bien que l’avoir croisé est probable. Néanmoins, ses familiarités sont antinomiques avec une appartenance à la haut sphère. Une honte.

Son apparente naïveté n’est en réalité qu’un leurre pour mieux attaquer. Pénétrer la défense ennemie tel le ferait un traître infiltré. Jouer de la pureté de la colombe pour désarmer le clément. Sa main posée sur mon épaule, déconcertante de bonhomie, n’est que la couverture d’un vicieux stratagème. Aussitôt la note explosive apposée sur la cape blanche qu’il fuit tel le ferait le pleutre. D’un mouvement rapide et précipité je me sépare de mon vêtement de soie qui, à peine planant dans le vent, explose dans une assourdissante détonation accompagnée d’un soupire.

Profitant de la fumée et de l’ombre qu’elle génère, l’occasion est trop belle pour ne pas la saisir. Concentrant mon chakra dans mon ombre, celle-ci s’allonge en direction du mauvais plaisant. Une fois sous mon emprise, peu de chance qu’il s’adonne de nouveau à ce genre de facétie.

Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Yasujirō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 435
Messages : 75

Showtime






Une fois chose faite, la mission peut prendre place. Ici, à la tour des vents, ces genins peuvent à présent combattre. Décidément, il ne se passe point une journée sans qu’il lui est demandé de se battre. Si il est en mesure de pouvoir affirmer quelque chose, c’est bien que le Sable ne lésine pas et forme ses jeunes pousses d’une manière régulière et musclée par moments. Le samuraï ne sera jamais usé par les affrontements. L’homme n’a été élevé que dans ce but, y voit une rédemption certaine mais sait aussi que c’est ainsi qu’il mourra. Oui. Oui, car qui vit par l’épée périra par l’épée. Un adage qui est simple à saisir de pas sa transparence complète sur les mots qu’il utilise mais ô combien difficile à placer dans la réalité de ce monde. La vie et la mort. Une dualité bien singulière que beaucoup trop oublient. Un cocktail explosif qui rassemble tous les interdits de ce monde, tous ces faux plaisirs du corps qui ne sont que blessure pour l’âme, fourvoiement de la conscience, énigmatique chute vers les bas fonds de l’estime que nourrit leur Seigneur à leur égard. Oubliant le passage de celui qui fauchera leur âme sans crier gare pour la plupart, ils s’adonnent aux folies dont seules les bêtes sont en principe capables. Ces gens là aiment la vie éphémère, la vie sur Terre, et laissent derrière eux un jour bien lourd.

C’est donc son frère en façon de voir ce monde, de l’appréhender et de le comprendre, qui lance les hostilités. Faisant montre de tout son superbe, il use d’explosifs et de déplacements rapides qui ne manquent point de ravir l’albinos qui est stupéfait. Stupéfait car chaque jour, il découvre de nouveaux trésors tel que ce pouvoir qu’il a déjà étudié mais n’a jamais pu voir par le passé malheureusement. M’Baku est habité par une force exemplaire. Certains lui donnent le surnom de singe, de par son apparence, mais ils se trompent. Que préfèrent-ils ? Ressembler au primate ou agir comme tel ? Vie illusoire. L’originaire du désert rugit plutôt comme un lion, un lion que rien ne semblerait pouvoir faire taire présentement. Yasujiro perd de vue les deux autres personnes. L’un d’entre eux lui semble familier mais il ne saurait dire pourquoi, probablement faudrait-il s’entretenir avec ledit individu une fois cette besogne accomplie et leurs devoirs respectifs remplis.

L’explosion du lion du désert provoque levée de poussière, création de fumée donc, mais envoies aussi une multitude de débris en direction des spectateurs les plus proches. Se donner en spectacle ainsi pourrait paraître comme une attraction dont seul un animal peut être l’acteur mais il n’en est rien. Les quatre shinobis sur le terrain savent ce qu’ils font, sans peine, et ne sont ici que pour promouvoir en quelques sortes les talents de demain, ceux dont Sunagakure no Sato devra contenter via sa grandeur évidente mais aussi se devra de savoir les aider à avancer sur le chemin sinueux et glissant que représente la courte existence de ces hommes de la guerre. Guerrier de l’Ouragan, Protecteur de la Princesse du Fer, le Vent Contraire… Le samuraï est de ceux dont l’histoire oubliera probablement le nom mais point les actes. Ces titres ne sont que le reflet d’une réputation venant de pair avec des actes représentant la bravoure que beaucoup n’osent pas arracher à leur lâcheté naturelle. Il a vécu pour tuer mais aussi et surtout pour protéger. Dégainant promptement ses sabres, il se précipite rapidement sur les murs qui jonchent les gradins puis prend de la hauteur afin de se retrouver au niveau des spectateurs. Se déplaçant sur une dizaine de mètres alors sur le mur, il se concentre uniquement sur les trop gros morceaux de l’arène qui se sont aventuré jusque là.

Les lames virevoltent et leur chant ne saurait contenter l’appel d’un combat digne de ce nom que l’audience réclame. Cependant, cela a pour effet de les rassurer en plus de pouvoir les faire profiter d’une diversité de génies du ninjutsu et de ses domaines parents. Profitant alors de la fumée abondante au sein de l’arène, l’adepte du Bushido s’élance et bondit haut dans les airs. À une vingtaine de mètres au moins dans les airs, il balance tout ce qui est contenu dans son paquetage : senbons, shurikens et makibishis. Aucune information évidente sur la position de ses adversaire n’est indiquée donc il envoie cela un peu partout puis s’évertue à faire preuve d’une attention et d’un état d’alerte exemplaire. De ses yeux, il scrute donc la fumée afin d’y apercevoir un mouvement quelconque pour être en mesure de s’occuper du responsable de ce dernier.


M'Baku | Ash | Shikaru


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
M'Baku
Genin de Suna
avatar
Expérience : 440
Messages : 82
Tandis que M'Baku était à l'intérieur de sa fumée, il se concentrait, il hésitait d'ailleurs légèrement à utiliser ce genre de techniques, après tout, elles étaient à la base dirigéevers le fait de détruire l'ennemi rapidement .. Utiliser son pouvoir comme show était quelque peu dérangeant pour lui, il avait surtout peur de blesser quelqu'un. C'est à ce moment-là qu'il se rappela la présence de Yasujiro, son frère samouraï, c'était le seul à pouvoir contrecarré ces plans, de ce fait, il pouvait désormais se permettre d'y aller légèrement plus fort.

Une ombre noire sortait alors de la fumée en filant dans les airs à une vitesse impressionnante, arriver au même stade que son frère, il lui adressa un regard complice signifiant clairement que seul lui pouvait être en mesure d'y arriver et qu'il devait de ce fait tout mettre en œuvre pour protéger le public. Il se servit d'explosion pour bondir littéralement encore plus haut dans les airs. Son corps saignait un peux dû au senbonqui l'avaient effleuré voir quelquesuns étaient encore planté sur ces cuisses. Il tendit sa paume droit en direction du soleil en regardant en contre-bas ce qu'il se passait. 

Plusieurs énormes explosions eurent alors eu lieu au-dessus de lui, les explosions semblaient faire office de feu d'artifice - légèrement dangereux - la force des explosions étaient-ellesqu'elles soufflaient la plus part des personnes proches de lui ainsi que le public dans ces gradins. Affichant toujours un sourire énorme, il décida de se laisser tomber tel une pierre en direction du sol. Son poing s'écrasa à quelques millimètres du sol alors qu'il était encore en l'air. L'explosion était telle que toute personne dans l'arène était repoussée. L'explosion avait littéralement soulevé des dizaines de débris plus ou moins important ainsi qu'un énorme rocher dans les airs et l'onde de choc qui suivit cette explosion envoya dans toutes les directions, ses dizaines de débris ainsi que le rocher immense, le public était clairement en danger. 

M'Baku encore debout après toute ces explosions, regardait l'ampleur de ce qu'il avait fait, gardant les bras-croisé et attendait une réaction rapide des autres hommes. 

Spoiler:
 


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Ash
Genin de Suna
avatar
Expérience : 130
Messages : 55
J'étais coincé dans sa technique, c'était exactement la même qu'une des miennes donc je savais que je ne pouvais pas faire grand-chose, la seule chose que je savais c'est qui fallait attendre qu'une autre personne l'attaque.

Je ne voyais vraiment pas l'intérêt d'amuser la foule en combattant, le combat est un art, quelque chose de noble par un vulgaire spectacle. Pourquoi j'avais participé ? Je devais faire des missions pour que mon père ne m'oblige pas trop à passer mon temps à s'entraîner avec lui mais quand même je ne sais pas trop si ça valait le coup.


En face des adversaires semblaient assez différents, d'un côté un colosse qui se donne en spectacle et un de mon clan qui semblait assez réactif, il avait tout de suite enlevé son habit et évité de se faire sauté. Le dernier je n'avais pas eu le temps avec la fumée de voir qu'elle était ses compétences, ce qui était un handicap pour trouver une bonne stratégie. Bon actuellement je suis coincé dans pouvoirs rien faire ma seul option n'était que regardé se qui allait se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shikaru
Genin de Suna
avatar
Expérience : 175
Messages : 47

Le spectacle commence pour les beaux yeux du public dont le regard est obnubilé par la scène. Parquet sur lequel j’aurais préféré être figurant plutôt qu’acteur principal. Le plaisantin est finalement pris au piège et immobilisé telle une mauvaise herbe sourcillant au moindre courant d’air. Privé de ses gestes, de ses mouvements, de ses réflexes, impossible pour lui se me coller explosifs ou autres projectile létal. Emporté dans la bataille, il semble omettre que cette mission ne vise pas à mutiler ou offrir aux plébéiens giclée de sang et de viscères.

- Le fratricide n’est pas une coutume rependue dans notre famille, sache-le jeune faon.

Je lâche l’emprise que j’occupe sur son corps, non pas par faiblesse, mais par contrainte. Le samouraï passe à l’attaque et ouvre les festivités bien plus communément que le fut le farceur. Mon ombre se rétracte pour regagner sa position d’origine sous mes pieds. D’un geste bref, cette dernière s’étire et se dresse devant moi, me protégeant des multiples jetés venant de l’épéiste. Les aiguilles d’acier et shurikens sont arrêtés nets, avant de s’écrouler et de titiller au sol. Nul envie de me battre, mais il semblerait que mon état d’esprit ne soit pas non plus partager par la chimère usant également d’explosion pour amuser la galerie. Cet utilisateur de Bakuton, qui me semble être simplet, pourrait s’avérer être la clé de la réussite de cette mission. Son air benêt coïncide avec ses actes puérils qui amusent les bancs sans nul doute. Les feux d’artifice fuse et ce dernier se délecte des airs comme le ferait un volatile avant de retomber sur scène engendrant une onde de choc propulsant des gravats vers les spectateurs.

Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Yasujirō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 435
Messages : 75

Showtime






La détonation se veut violente et fulgurante. Les iris du lion croisent alors celles du loup, échangeant alors ses pensées se voulant aux premiers abords opprobre sur l’âme de chacun ici mais qui se révèlent plus être malicieuses. L’habit ne fait pas l’imam, cet adage est parfaitement illustré ici. Tandis que le sage s’élève à nouveau dans les airs, Yasujiro l’observe et le voit revenir à toute vitesse pour s’écraser au sol. Le souffle produit envoie le samuraï vers le public mais son sabre lui permet de de ne point les gêner, le plantant dans la roche des murs qui commencent à trembler face à la fureur de l’affrontement. Le vision est alarmante mais c’est exactement ce qu’il leur faut. Se tenant debout, devant et dos au public, il se place en protecteur entre eux et l’immense rocher ainsi que des plus petites répliques. L’adepte du Bushido écarte peu à peu les bras en inspirant, le soleil à son zenith aveugle brièvement les personnes derrière lui et sa silhouette se confond peu à peu avec celle d’un ange. Rien de divin mais un simple jeu de lumières. L’effet se fait ressentir et restera dans les esprits. Cette démonstration de pouvoirs qui a vu naître le lion et l’ange du désert.

D’une impulsion il se projette sur les différents rochers qui arrivent dans sa direction. Puis il bondit de projectile en projectile en les brisant chacun sur sa route. Sa lame aiguisée ne rougit pas face à la solidité de la pierre, elle en a vu des vertes et des pas mûres comme on dit. Il aperçoit les Nara qui s’adonnent à la discussion, puis M’Baku qui attend la suite des événements. Un sourire esquissé sur son visage alors qu’il détruit le dernier des rochers moyens, il s’attaque au géant de pierre. Forçant puissamment sur ses jambes, la célérité des mouvements de tous les corps dans les airs et le désemparement du public lui fait croire que Yasujiro se déplace à la vitesse de l’éclair. Seul face au titan, les spectateurs retenant leur souffle, il utilise pour la première fois depuis son exil de Tetsu la technique qui fait toute la fierté des Yamaga. L’oeil humain ne peut la suivre à moins d’être aguerri, le tranchant s’effectue sans que l’on pense qu’il n’ait bougé. Le rocher continue sa route et semble être sur le point d’emporter l’albinos avec lui. Ils se confondent et tandis que tout le monde pense qu’il a avalé le jeune homme qui lui fait présentement face, la masse rocheuse se fend après coup en deux pièces distinctes et partent s’écraser au pied des gradins, in-extremis.

Le choc soulève de la poussière dans la partie de l’arène où le samuraï opère. Quelques personnes toussent mais sans plus, il n’y a aucun cri. Uniquement de la stupeur. Tout le monde targue du regard cette scène qui défie les combats les plus fous présents dans les légendes sunajins. Soudainement, l’épaisse fumée se dissipe. Un coup de sabre fait apparaître la silhouette sombre de Yasujiro qui connaît une accélération de sa respiration. Le corps du spadassin se fait glorieux au milieu des décombres, ayant triomphé du monstre qui menaçait le public. S’approchant peu à peu de l’arène, il rengaine ses sabres en regardant le lion. C’est décidé, cela se lit dans son regard, il donnera tout à la prochaine attaque. Nul doute que son compère le comprendra. Sa marche se fait vive puis devient rapidement un pas de course qui prend en vitesse au fil du temps. Fonçant à toute allure sur son compère, il dégaine à vitesse éclaire ses deux sabres recouverts de son chakra. Une technique qui se veut des plus meurtrières et puissantes. Dans l’espoir qu’il se donne à fond aussi, il se permet tout de même un doux sourire avant de hurler.

M'BAKUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!


M'Baku | Ash | Shikaru


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
M'Baku
Genin de Suna
avatar
Expérience : 440
Messages : 82
Tout se passait comme M'Baku le pensait, son frère avait réussit à contrer l'ensemble des techniques qu'il avait produit. Il était fier de l'avoir comme adversaire, encore plus de l'avoir comme camarade pour cette mission et encore beaucoup plus de l'avoir comme frère. L'ultime offensive allait avoir lieu, tout les deux le savaient, la tension était tel que même le public sentaient que la fin était proche, tout allait finir maintenant. 

M'Baku fixa l'homme que l'on surnommera plus tard l'ange du désert, le protecteur de la Tour.M'Baku suivait le rythme de son frère, ils avançaient tous les deux à la même vitesse, accélérant de plus en plus au fil de mètres parcourut. Un énorme sourire était présent sur le visage de M'Baku, un sourire remplit d'une énorme compassion. Tous ces muscles se tendaient sous la pression du chakra qui s'accumulait dans son corps, ces muscles ressortaient comme jamais auparavant. Son poing droit dégagé énormément de chakra, l'ensemble du chakra que M'Bakupouvait posséder, les spectateurs du match pouvaient ressentir le chakra qui s'accumulait dans son poing. Si une explosion aurait eu lieu elle aurait été si puissante qu'un bâtiment comme la Tour se serait écrouler sur elle-même dû choc. 

Il envoya son poing de toute sa force en direction de Yasujiro tout en criant.

"YASUJIROOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO"

L'explosion allait tout ravager civils comme shinobi tous serait victime de l'explosion. Quand soudain ..

Spoiler:
 


_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Ash
Genin de Suna
avatar
Expérience : 130
Messages : 55
Je regardais la scène amusé, j'avais l'impression de voir une bande de taré s'affronter. Il m'avait complètement oublié il était quasiment tous épuisés et semblait complètement vidé de leur chakra moi je n'avais quasiment rien fait depuis le début. Je m'étais jusqu'à laisser faire lors d'une technique, franchement ce n'est pas possible. Je me mis à rire doucement, je déposai mes parchemins explosifs devant moi. Je trouvais sa amusant dans le fond car celà m'avait permis de ne pas trop user mon chakra et les attaques répéter sur le ikeda m'avait très vite fait disparaître.

Vous n'avez pas oublié quelques chose  ?
Je vous signale que vous avez oublié qu'on était 4 dans cette arène. vous avez vidé tout votre chakra et moi je suis resté tranquillement là à atteindre, c'est maintenant la fin de se combat. 


Je lançai une de mes techniques visant Shikaru car cela me semblait la personne la plus dangereuse en l'instant. Je me mis à reculer, ce qui fit avancer shikaru, d'ici quelques secondes, il allait marcher sur un parchemin et boom un de moins.

Le fratricide n'est pas commune dans notre clan.

Le prochain allait être M'Baku car le Ikeda avait sûrement été amoché par les multiples attaqués des deux autres et était donc moins dangereux. J'était rester en retrait pendant tout le match et c'est maintenant que je suis sorti de l'ombre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nara Shikaru
Genin de Suna
avatar
Expérience : 175
Messages : 47
Le samouraï s’adonne à une danse de l’épée qu’il manie avec la plus grande adresse. Du bout des doigts et du creux de la main il prouve sans conteste son habilité. Un travail de longue haleine et une hygiène de vie sans écart lui ont permis d’attendre un tel niveau dans la maîtrise du Kenjutsu. Se jouer la lame d’acier comme il le ferait de la lame de bois montre la confiance qu’il porte à son arme. Elle vacille et scintille aux éclats du soleil aveuglant qui compte pose les yeux sur elle. Chargée des cicatrices et de rudesse qui démontrent son expérience au combat. C’est alors que mes souvenirs se réveillent et remontent à la surface telle la profonde vase troublée par une pierre. Le pays du fer, contrée montagneuse dans laquelle la fauche me tendait les bras avant que l’épéiste vienne m’en défaire. Tout s’éclaircit. Cette silhouette et ces vêtements familiers ne sont que de lointain détails enfouis dans ma mémoire.

La roche n’est rien contre le fer de l’épée aiguisée de chakra. Un fil qui tranche le beurre avec une facilité enfantine. Une manifestation de force brute et de concentration qui subjugue le public bouche-bée devant les projectiles qui planent dans les airs dont la puissance est exacerbée par la violence du coup porté et l’inertie de ces corps. C’est alors que l’homme-signe chimérique est pris pour cible par la samouraï qui est un élément maître de cette mission. Ce dernier est en position de contre-attaque, d’accueillir l’assaillant avec hargne. Ses membres fortifiés, la réplique promet d’être d’une brutalité sans pareil. Néanmoins, l’utilisateur de Bakuton pourrait blesser les spectateurs, perdu dans la folie du combat.

Pendant ce temps, le sot tente de me piéger avec son ombre. Tentative nulle, immobiliser le cerf par ses propres techniques est inutile. L’éviter avec agilité est suffisant pour rester maître de ses mouvements. Je m’écarte de sa trajectoire furtivement afin d’être hors de sa portée tout en m’approchant de Baku qui s’apprête à commettre l’irréparable. Perdus dans leur fougue déraisonnée, je dois les empêcher tous les deux de blesser le public. Usant du même stratagème que le faon, ma propre ombre engloutit ses sœurs environnantes, puis s’étire en direction de ces deux derniers :

- Ningyu !

Espérons qu’elle soit assez rapide pour entraver leurs mouvements avant qu’il ne soit trop tard.

Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ikeda Yasujirō
Genin de Suna
avatar
Expérience : 435
Messages : 75

Showtime






Fulgurance des lames joue de finesse mais aussi de précisions, la célérité du samuraï ne sera plus jamais à prouver. Puissance brute et parfaite maîtrise de son art, le lion sera reconnu à sa juste valeur. Parcimonie et vivacité d’esprit, le cerf sera de ceux que l’on cite parmi les doués de raison. Finauderie et ne reculant devant rien, le faon sera considéré comme un élément prometteur de part sa renardise notamment.

Ici, tout se joue. Les forces de frappe du missile vivant et du pourfendeur sont prêtes à se croiser, à se confronter, à s’échanger moult violences. Faisant dans l’exubérance, nul doute que la Tour du Vent puisse avoir quelque chose à craindre durant l’affrontement et le choc qui se voudra d’une violence inouïe. C’est le silence complet au sein de l’audience où tout le monde est aspiré par la bataille qui fait rage. Certains commencent à craindre pour leur propre vie, d’autres ne veulent que voir le résultat de la rencontre entre les deux individus. Le mutisme de l’arène est rompu par le cri des deux frères prêts à en découdre. L’un préparant une série d’explosion phénoménale tandis que l’autre charge, prêt à trancher l’intangible lui-même à une vitesse qui défie la perception de l’oeil humain. Les hurlements de chacun rencontrent un mur de sagesse en la voix du cerf. Un seul mot, une seule ombre. Semblable à l’opprobre du malin jetée sur la veuve et l’orphelin, elle incarne pourtant ici l’éminence salvatrice dont tous ont besoin.

Les corps des deux shinobis se stoppent, comme figés dans l’espace et le temps. L’action de la chevelure de jais a fait mouche. Le silence se fait à nouveau maître dans les tribunes et le stade entier. Soudainement, les deux énergumènes qui étaient prêts à s’entretuer seulement deux secondes avant crachent plusieurs gerbes de sang tandis qu’une onde de choc part subitement de leurs corps. Craquelant le sol de l’arène, faisant apparaître lézardes sur les murs de la tour mais aussi meurtrissant les corps des deux athlètes. Le vent se retrouve aussi violemment, mais seulement durant un court instant, emporté dans le sens de direction de l’onde : c’est-à-dire des corps, qui se trouvent parfaitement au centre, vers l’extérieur de l’arène.

Quand la tranquillité semble avoir regagné les lieux, chacun est stupéfait dans le public. Vraisemblablement, les deux shinobis fougueux, à qui l'on octroyait l’image de chiens enragés, se tiennent parfaitement droit tout en souriant. L’un tient toujours ses sabres et l’autre affiche un air plus que digne. C’est évident pour tout le monde, aucun stimuli ne semble les faire réagir : ils se sont évanouis. Malgré tout cela, ils sont encore debout. Se faisant face, faisant face au destin, faisant face à la mort elle-même. Le caractère plus que légendaire et mythique de la chose provoque frissons et retenue de souffle chez chaque personne ayant été témoin de la scène. Alors que les rayons du soleil viennent apporter chaleur et réconfort à chacun des guerriers présents, c’est le public qui se met à hurler à pleins poumons.

Plus tard, il sera dit que la voix de beaucoup connurent une mue. D’autres n’auraient jamais autant ri que durant cette journée alors que d’autres n’auraient jamais autant pleuré. La beauté de cette scène toucherait les cœurs les plus endurcis et l’esprit les plus fins.

Ainsi s’achève l’histoire de l’ange, le lion, le cerf et le faon.


M'Baku | Ash | Shikaru


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [SOFT] SHOWTIME : Programme cinéma [Démo/Payant]
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Ma démission de mon poste d' admin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinobi no Densetsu :: Pays du Vent :: Sunagakure no Sato :: Tour des Vents-
Sauter vers: